Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Histoire de rugby -02

Vue par Quentin

Je suis Quentin, mon père à du vous parler de moi, je suis un peu comme lui. 1m80, 75kg de muscle Yeux bleu, brun mes cheveux courts, plutôt musclé et j'aime plaire.

J'adore le rugby, j'aime l'idée de me frotter au mecs dans tous les sens du terme et pour être franc, je suis bisexuel.

Thibaut et le seul à savoir que je suis bi, d'ailleurs est gay.

C'est mon meilleur amis depuis que je suis né, j'ai passer tellement de temps avec lui, que je le connais par cœur.

Thibault c'est un beau blond yeux en amande vers émeraude, une bouche très pulpeuse, un petit nez mignon comme tout, il fait 1m70 donc pas trop petit pas trop grand par rapport a mes 1m80, il doit faire dans les 60 k contre mes 75kg de muscle, il est un peu chétif, mais il se défend super, bien sur le terrain de rugby et surtout il est le plus rapide de nous tous.

Je l'aime vraiment beaucoup, on est gay alors pourquoi on est pas en couple. C'est simple  sexuellement on ne s'entend pas, lui est exclusivement passif, voir même chienne, il adore être soumis, baiser méchamment pour prendre son pieds, il aime etre violenter. J'avoue j'aime la même chose c'est la le problème.

Je suis passif aussi, un peu actif, mais pas trop donc nous deux c'est mort. Moi j'aime les mecs qui sont comme moi actif et passif, qui aime autant prendre, que ce faire prendre.

J'aime les rapports entre mecs virils. Mais lui n'est pas comme ca, sinon pour tous le reste on s'entend super bien, mais voila le sexe c'est essentiel dans un couple. Alors on reste amis et uniquement bon amis amélioré en cas de période maigre.

Thibaut ma avouer son homosexualité, il a quelques années, je me souviens encore de comment cela c'est passé.

Flash back

C'est l'été 2012, je ne savais pas encore que j'étais bi.

Maman est partit en vacances avec Emma et grand mère en thalasso pendant une semaine. Je devais aller camper avec Thibaut et des potes de lycée, mais après une nuit un peu arrosé Thibaut a essayer de me toucher la bite alors j'ai péter un câble et je suis rentrer en pleine nuit.

Lorsque j'ai pénétrer dans la maison, j'ai vue Marc endormi sur le canapé, la chaîne pink tv allumer avec des mecs en train de se faire des pipes, le canapé en cuir était couvert de sperme, marc aussi, il était totalement a poil. Je suis remonter dans ma chambre vite fait et je me suis mi au lit.

J'étais écœurais de ce qui venait de se passer a croire que dans ce monde tout le monde et pd. Le lendemain, lorsque je me réveille je ne retrouve pas mon beau père dans la maison. Je décide d'aller dans sa chambre pour fouiller, mais comme par hasard, il n'y a rien. Je fouille dans son pc et la je retrouve des vidéo porno, de mec de mon age dans les 18 20 ans lui n'a que 32 ans alors je suis pas choquer.

Je lance une des vidéo et je vois les mecs attacher a une sorte de cages en train de se prendre des coups de fouet, les mecs gémissent comme des putes, le mec derrière eux en train de les fouetter a dans les 40 ans, il est plutôt laid, mais cela m'excite je sais pas pourquoi mais je trouve la scène sexe.

Pourtant je ne suis pas pd pour un sous, je finis par me laisser tenter pour ne pas finir con et je sort ma queue et commence a me branler rapidement je pousse un cri de plaisir et arise la tète du lit de mon beau père.

Écœurais a nouveau je range PC a la va vite sans correctement tout fermer ce qui me trahira et je le range. Dans la douche des images de ces mecs de mon age en train de se faire maltraiter puis baiser me reviennent en tete. Plus perturbant encore, je m'imagine moi et Thibaut a leur place et Marc en master. Ce mot master je ne l'ai appris que dans cette même soirée quand j'ai fait des recherche sur gay enchaîner, j'ai vue que cette pratique était répandu. Le soir même je décider de faire des photo de moi a poil, je voulais rien en faire de particulier, juste me regarder nu, m'exciter moi même; peut être en filer a un nana ou deux pour les baiser. Mais jamais je n'aurais imaginer la suite que cela aller me donner.
Au départ j'étais soft sur les photo, torse nu, boxer, très vite je me suis astiquer pour donner de la dimension et faire des photo bite en main. Puis je sais pas j'ai voulu faire des pose subjectifs, je me suis attacher les mains en chaussette, puis j'ai montrer mon cul en mettant le retardateur sur l'appareil sur un trépied, puis j'ai écarter les fesses, j'ai jouer les soumis en imitant les mecs. Je me suis vite arrêter et je me suis re-branler, puis endormis.

A mon réveil l'appareil photo avait disparut et la panique commença, j'ai chercher partout dans la maison, il était encore tôt, c'est impossible que marc soit déjà rentrée. Je ne comprend rien a ce qu'il se passe. Qui est rentrée dans la maison, qui a piquer mon appareil photo. J'ai ouvert mon téléphone, et j'ai eu un message de T disant "alors la !!!" joint avec une photo que j'ai fait la veille. Je l'appel et la première chose qu'il me dit et de venir chez lui toute suite et sans sous vêtement sinon il balance le tout sur facebook. Je suis totalement écœurais, ce mec c'est un salop. J'arrive chez lui en jogging sans sous vêtements et en maillot. Il me demande de monter a l'étage, il est encore sous les draps et torse se nu.

_ Alors Quentin on joue les chiennes en photo ?
_ ..

Je suis tellement choqué que je n'arrive pas a répondre, il me regard avec des yeux de défit. Je connais ce regard, il n'osera jamais balancer les photo, mais il veut que je me soumette a lui. Alors j'accepte.

_ Déshabille toi, lentement

Je lui fais un strip-tease du toner, je n'ai aucune gêne d'être nu devant lui habituellement mais la c'est un peu différent, car il se branle en me regardant. Lorsque je suis totalement nu, il sort des draps totalement nu lui aussi avec un grosse érection, sur son énorme bite de plus de 23cm. Il est monté comme un âne ce mec, malgré sa minceur.  Il se met a quatre pattes et enfourne ma bite dans sa bouche. Mon sexe dans cette prison si chaude me fait pousser un crie de plaisir non dissimulé. Il prend confiance en lui alors, il commence a sucer encore plus fort, il tire sur mes couilles et les bouffes l'une après l'autre. Je commence a gémir comme jamais auparavant et je sens que ces doigts se dirige vers mes fesses, au départ, je me contracte, mais il suce encore plus fort alors sans le vouloir je me relâche totalement et il profite pour me mettre un doigt dans cul. Alors en même temps je lâche six jets de sperme dans sa bouche. J'essaie de me reculer mes il agrippe mes fesses et me forces a continuer de jouir en lui. Alors que je viens de jouir dans sa bouche il lève les yeux vers moi et dégluti pour avaler le sperme. Putain qu'est-ce qu'il est beau, il se lève et se met a quatre pattes sur le lit; les cuisses bien écartés. Il sait que même quand j'ai joui, je ne débande pas, il me faut au moins deux éjaculations pour que ma bite se repose. Il dépose du gel sur le lit et me regard. Comme je dois avoir l'air paniquer, il se retourne, pose sa tête sur un cousin et écarte ces fesses avec ces deux mains et glisses un doigt dedans, puis deux, puis trois et commence a les agités, il gémit comme une femme c'est fou.
Je reprend conscience et je m'approche et l'enduit de gel. J'ai envie de me venger alors, j'enfourne directement ma bite dans son cul et la il crie, un crie de libération de jouissance comme j'en ai jamais entendu dans les porno. Pourtant ma bite n'est pas si grosse que ça, elle est d'une taille moyenne la taille de trois doigts quoi. Il fut surpris et poussa un petit cri , j adorer sentir ma bite dans mon cul , plus je bourrer son cul et plus il gueuler mon prénom. Il me m'appelait mon maître, mon chéri, mon amour. Puis il contracta son cul et cela eut une réaction en chaîne, car je remplis son cul de sperme, je retira et le sperme coulait sur le lit.

Nous venions de faire l'amour pour la première fois et cela ne fut pas la dernière. Cependant j'avais oublier une petite chose. Ne retrouvant pas mon portable, je demande a Thibaut de faire sonner mon portable ce qui fut ma plus grosse erreur. Car MARC décrocha le téléphone, il demanda a Thibaut de me passer le téléphone et il dit :

- Quentin rentre à la maison on doit parler

Je commence a trembler, j'ai peur qu'il est vue la photo. Je m'approche de Thibaut et le frappe d'une droite bien senti. Il me regarde et se caresse, il me provoque du regard, il a envie que je lui fasse mal. Mais je refuse de faire cela, c'est mon ami et je l'aime. En plus je ne lui en veux même pas. Je me rhabille et me dépêcher de rentrer a la maison. Je rentre directement dans ma chambre et commence a me déshabiller, marc et la et je  ne m'en rend compte que trop tard.

- Que fait tu dans ma chambre ?
- Je fais comme toi, je fouille
- Pardon ?
- Tu sais très bien  de quoi je parle. Tu as visionner un de mes porno en plus tu as jute sur mon pieux
- ..
Je deviens livide et je commence a transpirer. Il me regard et éclate de rire
- Dés stresse, j'ai bouffer tout ton jus de bite, il était très doux. D'ailleurs j'en voudrais plus.

Je suis totalement figé, je viens déjà de baisé, je ne suis pas sur d'avoir envie de recommencer, mais il ouvre son pantalon et sort son gros machin. Il commence a se branler et très vite sa queue prend une dimension gigantesque, proportionnelle a la mienne. Viens me sucer petit pédé, viens la . Je sais pas pourquoi, mais le fait qu'il m'insulte m'excite encore plus. Il se lève et me jette sur le lit. Je commence a me prendre au jeu, je veux qu'il soit encore plus violent, je veux être comme c'est mec dans le porno, alors je joue les soumis. Ce jours la fut le premier d'une long série de baise brutal ou je me fis sodomiser par marc, mon beau père.

Soudain, il glissa une main sur ma queue, la caressant par dessus mon jogging. Je le laissais faire. Tout ce que je voulais au moment présent, c'était qu'il me caresse et me plaque sa queue au cul. Il se mit à me lécher le cou et me souffla à l'oreille:

_"Tu es bandant mon Quentin".

Il me mit a genoux et me fis sucer, il me tenait la tête par derrière pour s'assurer que je la bouffe au complet, me l'enfonçant dans la gorge. Il n'avait pas à faire cela car de toute façon, il n'était pas question que je laisse cette queue s'éloigner de ma bouche. Puis il m'obligea à me relever et dénouer mon jogging qui tomba à mes pieds, me laissant nu comme un ver.

_"Couche-toi sur le lit", me dit-il en m'y poussant.

_"Je suis certain que tu rêves de l'avoir dans le cul".

Je le regardait, ne sachant si je devais obéir. Sucer un mec est une chose mais se faire baiser en est une autre. "Fais pas ton timide, tourne toi"

Je le fixais quelques instants et me mis en position. Je relevai donc mes jambes et les écartaient, lui donnant amplement accès à mon cul. Il se pencha et commença à me le manger avidement, y glissant sa langue mouillée avant d'y placer directement. Je laissais échapper un petit cri de surprise et il dit.

_"Ouais, tu kiff chéri, ton petit cul est vierge pas vrai?". Je ne dis rien est continue a me soumettre a lui. Il me frappa le cul encore et encore

_"Pas vrai !!!", "Pas vrai !!!",

Il me redonna plusieurs coup. J'avoue que je ne répondais pas parce que je voulais qu'il me fesse encore plus. Je couinais comme une pute, j'étais dans un état second. Je me souviens briévement de ce qu'avais fais Thibaut et j'essaie de l'imiter pendant qu'il me lécher. Il me dit brutalement

_"Soulèves tes fesses, n'oublies pas que tu seras gâté à la mesure de tes efforts."

Je ne sais pas pourquoi mais j'obéis à sa demande. Lorsque qu'il entra en moi, je ressentis une libération peu commune. Ce qu'il provoquait en moi était puissant, il profitait pleinement du fait que je ne ressente aucun mal.  Il y allait à grands coups, la sortant pour l'entrer à nouveau, frappant ma prostate sans arrêt. Soudain, j'entendis la porte s'ouvrir et je sus que nous n'étions plus seuls, Thibaut était là en train de nous regarder et de se caresser. Alors il décula rapidement, mais dés qu'il se rendit compte que Thibaut se branler et qu'il n'y avait aps de danger. Il me la remit, pour continuer son bourrinage, mais encore plus rapide. Tout à coup, il dit
_"Ahhh salope… Je vais jouir" Avant que je ne réagisse, il se retira de mon cul et repris sa queue en main, et se mit à JOUIR SUR MON VISAGE ! Thibaut se précipita pour aussi en recevoir. Je n'ai pas eu le temps de réagir, que Thibaut me lécher déjà le visage pour récupérer le sperme.  de me retirer que j'avais reçu le premier jet sur le visage, sur l'œil, le sourcil et le nez. Marc était un gros éjaculateur alors on en eu pour notre compte. J'étais claqué alors je me suis allongé sur le lit. Thibaut se déshabilla et commença a sucer Marc qui était encore en forme d'après ce que je voyais.

"Ouah, il es un vaillant ton beau père !" me dit Thibaut.

Il vit que mon regard avait été attiré par son sexe a lui en semi érection, alors il le porta a ma bouche en continua a sucer marc. Une belle érection se dessina pour moi, au bout de quelque instant il se leva comme pour me dire j'en envie qu'on me baise. Marc le regard et lui dit

-"Tu as vu dans quel état tu m'as mis"

Alors T s'assit sur le lit et se retourna de facon a donner le dos à M et me regarder, je me jeta sur ces lèvres. Je sortis ma langue et je commençais à lui lécher les lèvres. Je sentais son excitation grandissante et je vis qu'il allait éjaculer, alors je lui dis des mots doux. Marc était en train de triturer l'anus de Thibaut qui devait encore être ouvert après la sodomie de toute à l'heure. Mon beau père pris la parole, et s'adressa à T.

_"Toi tu n'es pas puceau, tu es un homme et ton copain est un enculé, un pédé qui aime se faire prendre. Allez, suce nos queues, mouille les biens, car après on va t'enfiler à deux".

J'ai vue dans le regard de mon meilleur pote un vrai désir de fou, il voulait qu'on l'encule a deux et qu'on le fasse crier. D'ailleurs c'est ce qui se passa. Il se pencha vers moi et me dit "merci"

Je m'allongeais sur le lit et Thibaut vint monter sur moi, ma bite pénétra sans aucune résistance dans son cul. Je ne sais pas ce que lui a fais M mais son cul est super élargie. Je ne cesse de regarder T pour voir toutes ces émotions et je ne vois que du plaisir et de passion dans son regard.

Tout en le baissant très fort, je ne tardais pas sentir une seconde bite dans le fondement de Thibaut des cris d'extases s'extirpait de sa bouches. Je sentais coulissais la bite de Marc à contre la miens pendant un long moment. Un frottement intense et presque douloureux de nos freins en T. Je sentais chaleur et humidifier de l'anus qui nous abriter. Puis d'un coup l'autre s'est retiré, je me suis sentis trop seul et d'un coup, il ma pénétrer moi, puis il a dit

"regarder les pédé, je vous baise tout les deux »

Il a poussé des grands coups et s'est logé profondément dans mon cul. La douleur a été importante, malgré la sodomie de toute à l'heure; j'ai ouvert la bouche pour crier ma douleur, mais Thibaut m'a embrasser goulûment. Marc a commencé à me baisser en donnant de grands coups de reins, et fessé le cul de Thibaut qui prenait énormément de plaisir. Marc a entretenu ses mouvements pendant au moins une bonne dizaine de minutes, sa respiration devenait de plus en plus rapide puis il a dans un dernier geste, poussé à fond sa bite et a éjaculé au fond de mon cul. En frappant encore plus fort sur le cul de Thibaut, qui c'est contracter ce qui m'a fait éjaculer quasi en même temps. Il s'est effondré et j'ai senti sortir la bite de M. Durant plusieurs minutes nous sommes rester totalement a morve. T et le premier a avoir commencer a se mouvoir.

Marc a dit "Reviens nous voir quand tu veux, nous serons toujours là pour te baisser".  Puis il est sortis de la chambre, Thibaut c'est allongé a coter de moi et s'est blottit tendrement dans mes bras. Il m'a regarder et m'a dit "je suis désolé". Je lui ai répondu : "Ce n'ai pas grave, je crois qu'en fin de compte c'était génial". Nous étions couvert de sperme et nous nous embrassons comme des chiennes.

Durant la semaine de vacances, il nous baisa régulièrement. A chaque fois qu'il le voulait, il nous mettez a ces pieds. Il nous enculer, parfois on faisait des doubles sodo a Thibaut. Au retour de ma mère j'ai crue que nous allions arrêter. Mais les choses ce sont intensifier, Marc exigeais que je l'attende a genoux et nu dans ma chambre et il me baiser. Parfois, c'est moi qui le baiser on était heureux, je prenais un plaisir fou, parfois a trois avec Thibaut parfois sans. Nous prenions tellement de plaisir que nous ne doutions plus de rien.

Il voulut nous prêter a ces potes de 35 à 40 plusieurs fois, nous nous fumes gang banger, frapper, baiser de force mais toujours avec notre accord. Au bout de six mois j'avais un cul qui pouvais être doublement pénétrer sans problème.

Jusqu'au jour ou ma mère nous surpris, elle exigea que je quitte de suite sa demeure et que plus jamais je ne me retrouve seul avec Marc. Ce dernier retourna sa veste contre moi et rejeta toute la faute sur moi. Il dit a ma mère que je l'avais draguer, allumer forcer voir même menacer pour baiser avec lui. Ma mère vis rouge et décida que je devait quitter la maison et garder le secret à défaut, elle menacer de tout raconter a la famille et a mes amis. Alors je me retrouver maintenant a vivre chez mon père. Cette homme que je ne connaissais si peu

Patricklecompteur

bebenoit@voila.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Histoire de rugby

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay