Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Lundi 11 mars

Lundi 11 mars 2013, dans la presqu'ile du Cotentin, Stanislas, 25ans, est au comptoir du magasin de pièces détachées où il travaille depuis 6 ans. Le gros de la journée est passé, la pendule au-dessus de la porte indique 18h passé, le téléphone laisse enfin du répit aux oreilles du jeune homme, ses clients étant des professionnels de la réparation automobile et la plupart des garages fermant leur atelier à 18h, sa dernière heure de travail est toujours plus cool, en général il profite de ce moment pour préparer la tournée du livreur du lendemain matin, mais ce soir la motivation lui manque, il est assis devant son ordinateur mais son regard ne se concentre pas sur l'écran et ses rangées de références, de quantités et de prix, non, au lieu de cela son regard se perd dans le vague, dans la contemplation de la neige inhabituelle dans la région qui commence à recouvrir le parking de l'autre côté de la baie vitrée du magasin.

Bercé par la beauté de ces flocons de plus en plus gros qui dansent au rythme du vent et du sifflement d'air dans la porte coulissante en un ballet si rare dans la Manche l'esprit de Stanislas se perd dans des pensées bien loin de son boulot. Il pense et repense à la veille, à ce joli garçon qu'il a invité chez lui après une longue après-midi à chatter, qu'il a vu descendre de son 4x4   devant la maison, découvrant d'abord un pied chaussé d'une rekin bleu se posé sur le gravier de la cour sous la porte avant de découvrir son visage d'ange, un visage doux tout en rondeur avec un air juvénile renforcé par la roseur de ses joues et la blondeur de sa tignasse en bataille. Heureusement qu'il était venu en voiture sans quoi Stanislas n'aurait jamais cru qu'il avait bien 18 ans…

Le souvenir de Stanislas

Le train-train des premiers rencards-plans, une discussion creuse avec comme toujours les indémodables « t'as pas eu trop de mal à trouver… », « Sympa chez toi… » Puis je lui offre un café nous nous retrouvons dans le salon assis lui dans le canapé et moi dans le fauteuil en face suffisamment près pour que nos genoux se frottent à chaque mouvement de l'un ou de l'autre. Je faisais exprès de me replacer tout le temps pour lire à chaque frôlement ainsi provoqué un léger malaise sur son visage à chaque fois vite caché par son sourire charmeur. La discussion se poursuit, on se trouve des points communs, le VTT, la nature, le foot, les jeux vidéo. Je lui propose donc une partie de Fifa, il accepte, j'allume la Play et viens m'installer sur le canapé tout près de lui. Un match, qu'il gagne facilement puis un deuxième se termine de la même façon, on se fait une pause clope et je propose innocemment de pimenter un peu le jeu en mettant des gages à chaque but, ses joues rosissent encore et il me demande quel genre de gages, alors je vais chercher ma boite de jeux dans l'armoire et lui tend un des 3 petits paquets de carte. Il commence à lire les cartes chacune avec un gage et j'en profite pour lui expliquer :

« Des gages que j'utilise souvent pendant les plans ça permet de briser la glace, je te laisse les lire temps que j'aille nous préparer un truc à manger. »

En revenant de la cuisine je le trouve au même endroit où je l'avais laissé, dans l'entrebâillement de la porte-fenêtre, plongé dans la lecture des cartes.

« Si certains gages te tentent pas tu peux les retirer du jeu si tu veux sinon mélange les cartes et on se fait un match, un but encaissé une carte pour commencer si ça te va?

- Alors allons-y »

On a donc repris nos places dans le canapé et attaqué un nouveau match, comme il fallait si attendre je pris le premier but et tirai une carte « bisou dans le cou », je lui montre la carte puis me penche vers lui, pour la première fois je me retrouve assez prêt pour sentir son odeur, mélange terriblement craquant de sueur récente et d'un deo masculin qui éveille mes sens, je plaque mes lèvres sur sa peau dans le creux qui se forme à l'arrière de sa mâchoire juste sous l'oreille, exerce une légère succion qui le fait frémir puis me redresse et remet le match en route assez vite, trop vite pour mon invité surement ému à qui je marque un but aussitôt, je lui présente le tas de cartes et il en tire une qu'il me montre « Enlève un vêtement ». Il se baissa donc pour retirer ses Rekin et se retrouver en chaussettes blanches autrement dit toujours plus habillé que moi qui suis pieds nus pour profiter au maximum du chauffage au sol, je lui fait remarquer :

-Un gage pour rien, tu restes plus habillé que moi

-t'as qu'à me refiler des gages si tu en veux plus…

-ok on y retourne

On reprend la partie et quelques secondes plus tard me voilà bon pour tirer un nouveau gage « caresse sur le ventre » je passe ma main sous le pull de mon joli blond puis sous son t-shirt pour découvrir sans le voir un ventre comme j'aime, imberbe à part 2 3 poils autour du nombril et plat sans avoir la dureté de ceux qui ont à mon gout trop de muscle. Quelques instants de caresse puis le jeu reprend et une nouvelle fois il marque. Se prenant au jeu il attrape le paquet de carte et me le tend en éventail pour que j'en choisisse une « Enlève un vêtement » étant déjà nus pieds j'ai le choix entre le jeans ou ma veste

-comme j'ai pas chaud je vais garder ma veste

Et je me suis levé pour défaire ma ceinture et ouvrir ma braguette avant de me pencher pour le retirer en offrant volontaire à mon invité une vue imprenable sur mon postérieur moulé dans un boxer court HOM bleu turquoise puis je me suis retourné pour offrir à sa vue mon paquet avant de me rassoir et de reprendre la partie. Ballon en pleine lucarne et 4-1 pour lui, je prends une nouvelle carte « Massage des épaules » je me suis donc glissé entre le dossier du canapé et lui pour commencer à lui masser les épaules en lui faisant sentir mon souffle chaud sur la nuque et je lui dis

-ça serait plus agréable sans ton gros pull

-tu as raison

Alors j'ai passé mes mains le long de son dos pour attraper le bas de son pull et involontairement bien sûr de son t-shirt pour lui ôter le tout découvrant ainsi un dos et des épaules fines avec une peau très blanches allant à merveille avec sa chevelure blonde, blancheur soulignée par des grains de beauté qui portent si bien leur nom. Je repris le massage pendant un moment qui à mon grand bonheur dura. Je ne sais pas trop quel effet cela avait sur lui  mais l'effet que cela me faisait il ne pouvait pas l'ignorait puisque le seul tissu du boxer qui séparait mon sexe du bas de son dos ne pouvait dissimuler l'érection que j'avais et qui faisait taper le tissu à chaque afflux de sang dans ma verge contre sa peau. Je me penchais de plus en plus vers son cou passant ma tête au-dessus de son épaule pour le voir les yeux fermés semblant apprécier ce que je lui faisais et pour lui dire

-on reprend la partie ?

-heu oui allons-y

Je repris donc ma place à côté de lui et le vit avoir du mal à quitter mon paquet des yeux, il est vrai que même sans être super bien monté mais 18cm suffisait pour former une jolie barre tendant le tissu.

-Tu ne remets ton t-shirt et ton pull ?

-Non vu comment tu joues vaut mieux que je t'offre un peu d'avance.

Reprise du match, je m'applique pour essayer de lui faire faire d'autres gages mais il est bien plus doué que moi à ce jeu et marque un nouveau but. « Enlève un vêtement »

-J'ai toujours pas chaud alors je garde le haut

Je me suis levé et mis les pouces de chaque côté de mon boxer pour le faire descendre jusqu'aux chevilles sans plier les genoux pour offrir à mon adversaire une vue imprenable sur mes fesses avant de me baisser pour ramasser mon boxer en écartant volontairement qu'il voit entre les deux globes avant de me rassoir. On poursuit le jeu jusque la mi-temps sans nouveau but et on profite de cette pause pour griller une clope et grignoter les morceaux de quiche et de pizza maison qu'on avait oubliés dans le four trop pris par le jeu. Je profitais de ce moment pour lui dire

-tu as dû remarquer que j'avais plusieurs tas de carte ça te dirait de mélanger le 2e avec celui qu'on a déjà

-ça dépend c'est quoi la différence ?

-disons que les cartes bleues avec lequel on joue depuis tout à l'heure c'est soft pour bien entamé une soirée entre ami alors que le 2e les cartes roses sont plus coquines et un peu plus osées ce que je te propose c'est de mélanger les 2 et si jamais tu tombes sur un truc pour lequel t'es pas chaud ben tu la repose mais du coup t'en prends 3 bleues

-bah de toute façon vu ton niveau j'risque pas grand-chose alors allons-y, me charrie-t-il.

Nous revoilà sur le canapé lui sans le haut et moi sans le bas pour reprendre le match une fois les cartes mélangées. On pouvait voir que la prochaine à tomber était rose augmentant l'attrait du jeu, et à ma propre surprise c'est moi qui finit par marquer et qui lui tendit la carte, il la lut sans me la montrer et me dis

-c'est un peu trop direct pour moi

-pas de soucis prends 3 bleues

« Enlève un vêtement » 3 fois de suite

-Le hasard fait bien les choses c'est pile poil le nombre de fringue qu'il te reste.

Il retira ses chaussettes puis se leva se mis face à moi, défit sa ceinture et sa braguette puis fit descendre son jeans délavé emmenant avec son caleçon large me laissant découvrir un sexe en semi-érection mais déjà d'un beau gabarit  avec un prépuce recouvrant complétement le gland que je devinais dessous même au repos plus large que la tige le tout encadré en haut par une toison pubienne développée et laisser en longueur naturelle et en dessous une paire de couille pas bien grosse mais également bien fourni en poils, viril comme j'aime. Il se rassit et la partie reprit, à mon tour de me reprendre un gage « lèche le torse » je me penche vers lui sors ma langue et remonte de ses côtes flottantes jusque sous son aisselle en profitant pour capter une nouvelle sa bonne odeur de mâle en insistant un peu pour le chatouiller et le forcer à se détendre avant de diriger ma langue vers son téton droit que je suçote. Pour me mettre à l'aise et le chauffer un peu plus je me mets à 4 pattes sur le canapé pour lui offrir vu sur la cambrure de mon cul et en allant chercher de ma langue son 2e téton j'en profite pour lui faire sentir sur son côté mon sexe bandé avant de me redresser et de m'assoir comme si de rien était reprenant ma manette et le cours du jeu après avoir jeté un coup d'œil furtif à son entre jambes vérifiant que ceci avait eu autant d'effet sur lui que sur moi, son sexe bougeant à chaque afflux de sang alors que son prépuce n'arrivait plus à contenir son gland gonflé. Je commence à comprendre comment il faut jouer et marque un nouveau but et commence à me lâcher alors que mon blond s'empare d'une carte rose

-aller une nouvelle carte pour toi et te dégonfle pas ce coup là

-pipe de 2 min, lit-il sur la carte

Il se pencha sur moi passa sa main droite entre mon pubis et ma queue pour l'empoigner, la redresser et la décalotter avant d'approcher sa bouche de mon gland, de sortir la langue et de la passer tout autour de mon gland me faisant pousser un gémissement de plaisir avant de faire 1 aller-retour de sa main et de recommencer le tour de langue continuant ce manège avant d'enfoncer les ¾ de ma queue dans la bouche d'un coup d'un seul me surprenant et me procurant un grand plaisir. Il se redressa, et remis le match en route sans attendre que je retrouve ma manette et en profita pour marquer

-pas très réglo mais bon c'est le jeu, lui dis-je et je pioche « A poil », je vire donc ma veste et mon t-shirt pour me retrouver nu comme mon invité.

Reprise de la partie et aussitôt nouveau gage pour moi

-Et si on virait les cartes soft, me dit-il avec un regard malicieux

-Ok

-Bah tiens t'as qu'à prendre celle que j'avais pioché tout à l'heure.

Un grand sourire accompagnait cette phrase comme si il avait très envie que je fasse ce gage, et la dureté très visible de son manche confirmait cela. J'attrape donc la carte qu'il avait posée de côté et lit

-anulingus de 2 min 

-Sauf si t'es pas chaud dans ce cas-là tire 3 autres cartes

-J'ai bien envie de la refuser pour avoir 3 autres gages mais j'ai bien envie de gouter à tes jolies fesses roses et à ce qui se cache entre elle

Sans attendre mon blondinet quitta la position assise pour se mettre à 4 pattes sur le canapé, la tête dans les coussins, je me suis agenouillé derrière lui matant son joli postérieur avant de le caresser de mes 2 mains les faisant glisser du haut de ses cuisses jusque ses reins passant à de multiples reprises le long de sa colonne avant de descendre la main dans le sillon entre ses fesses allant jusque ses couilles dont je m'amusais à caresser les poils. Puis j'ai approché la tête pour poser ma bouche à la naissance de sa colonne y déposant un baiser avant de sortir la langue et de faire le même chemin que mes doigts avaient fait juste avant passant entre ses fesses déposant un baiser sur son fondement à son passage avant de ressortir la langue et de la descendre jusque ses bourses pour y caresser ses boules , quel pied de sentir ses poils me chatouiller les lèvres. J'ai appuyé ma langue dans le creux entre ses couilles et sa cuisse gauche avant de remonter la langue jusque son joli trou et de redescendre jusque au même creux de l'autre côté et de remonter sur son trou. J'en ai fait le tour plusieurs avec ma langue avant de réduire la taille des cercles et de commencer à pousser un peu pour y rentrer la pointe de la langue faisant gémir mon amant d'un soir dont le corpos commencé à onduler sous cet effet. Les 2 minutes étaient largement dépassées mais le plaisir que nous prenions tous les deux importait plus que les règles du jeu. Le travail de ma langue et la lubrification de ma salive faisant effet je pu ensuite entrer ma langue entière en lui mais ses muscles la repoussèrent. Je me reculais donc matant et caressant ce magnifique fessier posé comme offert sur mon canapé, passant mes doigts d'une fesse à l'autre insistant entre les deux sur son bouton à certain passage et à d'autres sur ses couilles avant de passer ma main plus en avant pour effleurer sa queue au maximum de sa rigidité, sentant sous mes doigts son gland totalement dégagé du prépuce et sentant tout au bout un filet de mouille qui pendait de son urètre, j'empoignais sa queue et la dirigea vers l'arrière sous ses couilles pour passer la tête entre ses cuisses, sortir ma langue et venir récolter ce délicieux nectar d'homme avant de faire glisser ma langue du gland à son anus en léchant au passage toute la longueur de sa hampe et ses bourse et ai remonté en léchant son dos tout le long de la colonne vertébrale l'aidant de mes mains à redresser le buste, puis ai passé ma langue au creux de son cou au-dessus de l'épaule gauche pour finir à la commissure de ses lèvres. Nous nous sommes roulés de longues pelles dans cette position mon ventre collé à son dos et ma queue caressant ses couilles à chaque afflux de sang. Il me prit de cours en me disant

-tu voulais 3 gages alors prends en un autre

-ok, je tire une carte et lis, baise lui la bouche

Aussitôt mon blond se rassoit sur le canapé attrape mon bassin et le dirige vers lui, je mets donc les genoux sur le canapé me retrouvant à califourchon au-dessus de lui et dirige ma queue vers sa bouche grande ouverte prête à m'offrir un nouveau moment de plaisir, je commence par des mouvements lents et court lui laissant le temps de jouer de sa langue autour de mon gland puis j'amplifie les mouvements entrant la moitié de ma tige mais cela ne lui suffit apparemment pas car il fait pression sur mes fesses pour que je la rentre plus ce que fais, jusqu'au 3/4 ,il appuie encore et je la rentre entière sentant la pression de sa gorge sur mon gland je pousse un râle de plaisir avant de sortir totalement ma queue je recule mon bassin et sens son sexe tendu au niveau de mes fesses je passe la main dessus et sens le gland très humide alors j'attrape sa tige et pose mon trou dessus, il semble apprécier puisque ses mains se posent sur mon bassin tentant de le faire descendre alors que les mouvements de son bassin font monter sa queue qui force sur mon trou. Rapidement je me décale pour me pencher sur sa queue et la gober m'appliquant à y étaler un maximum de salive avant de reprendre la position au-dessus de lui repassant mon sexe au passage devant sa bouche qu'il ouvrit comme une invitation à y engouffrer mon gourdin ce que je fis la rentrant en entier d'un coup et la laissant quelques instants bien au fond. Quel pied. Je profite que mon amant soit concentré sur ma queue pour déposer de la salive sur mes doigts et de les porter à mon trou graissant ainsi le passage puis je recule le bassin sort ma queue de sa bouche et le descend vers son sexe que je tiens en main pour bien l'aligner  avec mon trou. A peine le contact anus gland établi que mon blond monte le bassin entrant son gland d'un seul coup me faisant pousser un petit cri mi douleur mi bonheur, je lui fais signe d'attendre un peu pour laisser le temps à mon organe de s'habituer à l'occupant avant d'écarter mes fesses de mes mains et de coulisser le long de sa hampe jusque me retrouver les fesses posées sur le haut de ses cuisses son sexe bien au chaud en moi. On reste un petit moment comme cela, j'en profite pour me pencher sur lui et de ma bouche chercher le contact de la sienne pour un nouvel échange de baiser en commençant à onduler d u derrière sur son manche à mon ter et descendre d'abrod de quelques centimètres seulement puis de plus en plus jusque sortir complètement et rentrer jusque au contact de mes couilles sur son pubis. Il passe ses mains sous mes fesses me soulève un peu jusqu'à ce que seul son gland soit encore prisonnier de ma chair et il commence à imprimer à son tour le mouvement de façon bien plus rapide que la douceur que je mettais jusque-là nous gémissons tous les deux du bonheur que l'on se donne l'un et l'autre et rapidement il me dit qu'il ne tiendra pas longtemps alors je dirige sa main vers ma queue et reprend le contrôle du rythme de la pénétration accélérant au maximum jusqu'à ce que je sente sa main se crisper sur ma queue, que je vois ses yeux se fermer et ses dents mordre sa lèvre inférieure alors que des haletements de jouissance lui échappent, il joui en moi et la force de sa poigne sur ma queue me fait à mon tour éjaculé en 4 jets clairs mais puissants dont le premier atterri au-dessus de son téton droit, le second juste sous sa lèvre et le troisième sur son front.

La tension redescend je me repose sur ses cuisses sentant toujours son sexe en moi, on se souri

-Je t'en ai mis partout sur le visage excuse-moi,
- pas grave j't'en ai bien mis partout à l'intérieur

Je me suis levé, non sans un dernier gémissement en sentant son gland sortir puis suis allé chercher une boite de mouchoir et suis venu lui nettoyer les traces de notre bonheur partagé en profitant pour caresser son corps avant de l'embrasser. Puis j'ai allumé 2 clopes chopper un cendrier et suis venu me coller contre lui, lui en offrant une.
-On a même pas fini la partie, me dit-il
-tu veux qu'on la finisse
-bah oui on va pas arrêter en plein milieu
-alors chope ta manette, on remet peut-être pas de gages ?
-Non c'est bon pour une première ça me suffit
-Comment ça une première ?
-Bah c'était ma première fois
-Je te crois pas vu comment tu suces
-J'ai déjà sucé un ami plusieurs fois à vrai dire on se voit toute les semaines pour ça mais il veut rien faire d'autre que des pipes et encore que dans un sens il a jamais voulu toucher ma queue
-Et ben pour une première tu t'es drôlement bien débrouillé moi la première ça avait été un fiasco complet.

Une rafale plus forte que les autres ouvrit la porte du magasin sortant Stanislas de sa rêverie et il vit par la baie vitrée que la neige s'accumulait sur le sol, il mit la radio et les infos régionales indiquées déjà des difficultés de circulation dues à la neige. Décidément dans un pays pas habitué quelques centimètres de neige suffisent à gêner tout le monde.
A suivre…
Pour vos commentaires, remarques ou si vous passez dans le Cotentin

Rodrigue

rodrigue50340@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Lundi 11 mars

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay