Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Soumis à Farid mon plombier -02

Je n'ai pas eu de nouvelles de Farid pendant 2 jours, je n'avais plus accès à mon Facebook directement mais grâce à un autre profil que j'avais créé il y a longtemps et qui était amis avec mon profil principal, j'avais pu vérifier que Farid ne publie rien de compromettant.

Mon téléphone « siffla », je sursautai. C'était la sonnerie que Farid avait associé à son numéro de portable, un sifflement comme on siffle un chien, et BOSS s'inscrivait sur mon tél. J'étais terrorisé, je ne savais pas quoi faire mais fini par décrocher sachant que je ne pouvais pas me défiler sans voir les vidéos compromettante arriver de manière virale sur mon Facebook.

-       Allo

-       Allo qui ?

-       Allo Boss…

-       C'est bien tu as compris la pute. Écoute-moi bien. Si je n'ai pas accepté tes 500 balles ce n'est pas parce que je ne suis pas vénal. Au contraire. J'ai l'intention que tu me rapportes plus que ça. T'avais raison, mon Facebook pro est assez équivoque mais j'en ai marre que mes clients me reluque le cul pendant que je bosse, mais d'un autre côté, mes clients sont prêt à payer plus cher mes services rien que pour fantasmer sur moi, alors si ils peuvent profiter d'un sextoy vivant pendant que je bosse, ils ne vont plus pouvoir se passer de mes services.

Je craignais comprendre…

-       On commence aujourd'hui, tu as 2 heures pour te laver le cul et te trouver une combinaison de travail que tu enfileras sur ton corps entièrement nu. Puis tu me retrouves devant l'appart de mon client, je t'envoie l'adresse.
Il raccrocha. Je n'arrivais pas à croire que j'allais être obligé de m'exécuter. Le sms arriva avec l'adresse. C'était à 45 mn en métro mais il fallait encore que je trouve une combinaison et que je me prépare. Heureusement un magasin de bricolage était au bout de ma rue et je couru m'en acheter une. J'eu juste le temps de me doucher bien partout et de l'enfiler direct sur ma peau. Elle était blanche et très légère, et lorsque je marchais pour aller prendre le métro les frottements de la combinaison sur mon sexe commença à m'exciter. J'étais très gêné car forcement on pouvait voir mon érection. En plus un mec en combinaison de travail blanche ne passe pas inaperçu. Je pris donc le métro rouge de honte en essayant de caché mon sexe de mes 2 mains.

J'arrivai enfin à l'adresse que m'avait donnée Farid. Une cité. Je ne bandais plus, j'avais peur. Qu'est ce qu'il allait bien pouvoir me faire faire. Une camionnette se gara juste à côté de moi. C'était Farid. Il sorti et me regarda avec un sourire pervers.

-       C'est parfait ma pute.

Il ouvrit l'arrière de la camionnette et m'ordonna de monter, ce que je fis bien sûr. Il referma les portes. Il tira directement la fermeture éclair de ma combinaison pour vérifier que j'étais bien à poil en dessous.

-       Très bien on va pouvoir aller bosser. Mais d'abord tu vas me vider.

Il sorti sa belle bite circoncise, me mis à genoux et me la fourra directement en bouche, elle gonfla à l'intérieur en même temps que je recommençais à bander. Il bloqua ma tête et me baisa la bouche comme une chatte. Au bout de seulement 3 mn il s'arrêta en fond de gorge et déchargea en râlant. Je sentis plusieurs jets chauds descendre dans mon œsophage. Il se retira, rentra sa queue et ouvrit les porte du camion. J'étais encore à genoux, la combinaison ouverte. Il sortit.

-       Bon grouilles toi on est en retard maintenant, ramasse moi les outils dans la camionnette et suis moi.

En plus je faisais son larbin, mais je n'avais pas le choix… En sortant Farid remarqua mon érection qui ne passait pas.

-       Il va falloir faire quelque chose pour ça, t'inquiète j'ai une solution.

Je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire. On monta chez le client. Il ouvrit, un grand black en jogging, la trentaine.

-       Entrez, c'est l'évier de la cuisine qui fuit, Farid je te laisse travailler, on matte un match avec les potes.

La cuisine était ouverte sur le salon ou 2 mecs étaient assis dans le canapé, des reubeus, en jogging aussi en train de fumer et de boire des bières. Je recommençai à bander.

-       (le black) Ah je vois que tu ne m'as pas menti, tu nous as ramené une bonne salope !

-       (Farid) Oui, chose promise, chose due, elle est à vous, allez à chacun son boulot ma pute, je m'occupe de la fuite et toi tu obéis à toute leur demande.

Farid se retourna vers la cuisine, les trois mecs éclatèrent de rire et l'un m'ordonna de me mettre à genoux. J'étais excité mais inquiets, ça sentait le shit et l'alcool et je ne savais pas à quoi m'attendre.

-       (un des mecs du canap) bon qu'est ce qu'on va faire de ça, suis pas PD moi !

-       (le black) moi non plus mais c'est compris dans la réparation alors autant s'amuser, on peut en faire ce qu'on veut, il parait qu'elle adore être humiliée.

Il s'assied près des 2 autres dans le canapé, pendant ce temps le match continuait et les mecs ne rataient rien.

-       (le black) Bon la pute, enlève nous nos pompes et nettoies nous les pieds.

-       (un des autres) oui vas-y j'ai bien besoin d'un décrassage !

Ils se marrèrent pendant que je m'attelais à ma tâche. Rapidement je me retrouvai à alterner entre leurs pieds, je n'avais jamais fait ça auparavant, Ils jouèrent à faire rentrer le plus d'orteils dans ma bouche, ils sentaient bien des pieds et j'étais écœuré mais pourtant toujours excité de me faire dominer comme ça. L'un des mecs, un rebeu de 22 ans à qui j'étais en train de lécher la plante des pieds, me dit :

-       arrête maintenant, ça me donne envie de pisser.

-       (Farid de la cuisine) profite en il sert aussi de chiotte.

Il me regarda d'un air hésitant, Farid m'ordonna de la cuisine :

-       La pute, à ta place !

Je mis alors ma tête entre les cuisses du jeune reubeu. Il sorti sa queue en rigolant, j'ouvris la bouche, à peine sa queue entrée, il commença à pisser. Le black prévenait :

-       T'as pas intérêt à en mettre une goutte sur le canapé.

Je dû me concentrer pour bien tout avaler sans en mettre partout et je failli m'étouffer.
Je jeune reubeu me regardait en souriant. Il avait fini de pisser mais il ne retira pas sa queue. Il commençait à bander dans ma bouche. Je savais ce qu'il me restait à faire. Je commençai doucement à faire des vas et viens avec ma bouche. Il mit ses mains derrière sa tête comme un pacha et dit :

-       Suis pas PD mais ça fait au moins 2 semaines que je ne me suis pas vider les couilles. Je sens qu'il va faire l'affaire. Une pute c'est une pute après tout

-       (le mec d'à cote) ouai t'as raison et un trou un trou !

Le black se leva et pendant que je suçais son pote, il voulut m'enlever ma combinaison. Ne sachant pas comment s'y prendre, il finit par l'arracher. Je me retrouvais complètement à poils, sans aucun vêtement à servir de vide couilles à des inconnus. Le Black commença à frotter sa queue sur ma rondelle après avoir craché dessus. Je ne la voyais pas mais je sentais bien que ce n'était un petit modèle. Pendant ce temps, l'autre reubeu sorti sa queue et me la présenta bien raide. Je la pris en bouche pendant que je gardais en main celle de son pote. La bite du black me pénétra. Je gémis. Pas de plaisir d'abord mais de douleur, le calibre était hors normes, heureusement il y alla doucement et rapidement je pu me détendre jusqu'à éprouver du plaisir. Il senti que j'étais dilaté et accéléra la cadence. Pendant que je suçais à nouveau le reubeu de 20 ans, l'autre se leva et demanda au black s'il pouvait essayer.

-       Vas-y mon pote fais toi plaise !

Il se retira et l'autre pris place d'un coup, il était bien monté mais moins que le black.

-       Tu me l'as bien préparée, une vraie chatte de gonzesse !

Le black s'assit sur le canapé, je pue enfin voir la taille impressionnante de son engin. En même temps sans prévenir le jeune me crachat la purée. Je pris tout en bouche pendant que je me faisais pilonner le cul. Le black se branlait en même temps. Il éjacula sur son torse 4 gros jets. Je n'avais jamais vu autant de foutre jaillir d'une seule queue. Son torse était recouvert jusqu'au coup. Le mec qui était dans mon cul me dit :

-       Lèche ! tu vois bien qu'il n'a rien pour s'essuyer.

Je m'avançai vers ce torse d'ébène et lapa son jus en commençant par les poils pubiens ou étaient retenues d'épaisses gouttes, puis je remontais sur son ventre et son torse pendant que l'autre continuait de me ramoner. J'allais m'occuper des gouttes dans son coup lorsqu'il m'arrêta.

-       T'approche pas de mon visage tarlouze.

Il s'essuya avec sa main les dernières gouttes et me les donna à lécher.

-       Garde bien ta bouche ouverte et ne la referme pas sans permission.

Il me cracha un mollard dans la bouche. Je gardai la bouche ouverte.

-       Vas-y Akim, montre lui qu'on n'est pas des pédales !

Il poussa ma tête vers le jeune reubeu, il cracha dans ma bouche toujours ouverte. A ce moment tandis que l'autre reubeu me prenait de plus en plus vite, je jouis. Sans me toucher, j'étais en pleine extase et  plusieurs jets incontrôlés atterrirent sur le canapé, personne ne vis rien. J'avais toujours la bouche ouverte comme on me l'avait ordonné avec 2 mollards dedans. Enfin le mec dans mon cul jouit, je sentis sa semence en moi. Il se retira et le black me fit me retourner et dit :

-       A toi Mourad. le laisse pas croire que tu lui a fait l'amour.

Il cracha à son tour dans ma bouche.

-(le black) Maintenant avale.

J'avalai.

-       (le black) Putain, le con il a jouis sur mon canapé, sale pute ! nettoie moi ça bordel ! Farid ! c'est quoi cette trainée dégelasse ?

Je m'empressai de nettoyer avec ma langue pensant m'en tirer comme ça. Farid s'excusa :

-       Ecoute Abdoul, je suis désolé, je ne l'ai pas encore assez dressé.

Il arriva avec sa caisse à outil.

-       Je savais qu'il allait falloir utiliser ça !

Il sorti de la caisse une cage de chasteté. Je n'avais jamais vu ça. Il me la fixa, il mit d'abord comme un cockring derrière mes couilles puis y attacha la cage à bite avec un cadenas. C'était étroit.

-       Avec ça, il est plus prêt de bander. Bon pour me faire pardonner je te le laisse 24h.
Il ouvrit un sac qu'il m'avait fait monter dans l'appartement. C'était des dessous féminins, une perruque et des vêtements de putes avec du maquillage.

-       Je pense qu'en la faisant tourner dans ta cave tu vas bien  te dédommager ton canapé et ta fuite.
Abdoul accepta. Il paya Farid pour la réparation. Je restai paralysé en implorant Farid du regard. Celui-ci me tapota la joue et me dit :

-       Ne me déçois pas cette fois ci.

Il se retourna, Abdoul le raccompagna à la porte. J'étais nu, à genoux, ma bite encagée. Akim et Mourad était en train de faire l'inventaire du sac de prostitution en rigolant grassement. Je n'avais jamais autant été humilié et je savais que ce n'était que le début.

La suite au prochain épisode, n'hésitez pas à me contacter sur mon mail : milord777@hotmail.fr

Docile

milord777@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Soumis à Farid mon plombier

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay