11 Nov.
+ 54 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

MINET
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 197

PH, Vacances à la maison -13 retour avec Ernesto, Emma à 3

Quand j’ai appelé Emma, j’avais déjà ma petite idée en tête. Vu comme elle avait apprécié que nous lui fassions l’amour à deux, PH et moi, j’étais sûr qu’elle apprécierait que nous nous occupions d’elle à trois avec Ernesto. Bon, le plus dur a été de la convaincre que de faire l’amour avec trois jeunes gens ne faisait pas d’elle une dépravée pour autant. Il a fallu que j’argumente plus d’une demi heure pour réussir à obtenir que nous passions la voir le jeudi suivant. Ok pour se faire faire l’amour par trois jeunes hommes mais pas avec le personnel dans la maison, je peux le comprendre.

Donc, le jeudi qui à suivi notre retour, nous entrions chez Emma. Je l’avais décrite à Ernesto et PH lui avait assuré que c’était une belle femme.
Elle m’avait dit qu’elle serait à profiter des quelques rayons de soleil que la fin Aout voulait bien nous dispenser auprès de la piscine.

J’emmenais donc mes acolytes et nous l’avons trouvée en deux pièces au bord du bassin.
Après les présentations « Emma, Ernesto ; Ernesto, Emma », j’invitais mes amis à se dévêtir et moi même, une fois à poil (façon de dire vu ce que je laisse pousser de ma pilosité) plongeai dans la piscine. Deux ploufs derrière moi m’ont informés de leurs entrées dans l’eau.
Je les laissais me rattraper et tout bas leur dit que nous allions passer à l’attaque direct.
Longueur de retour, je prends appui sur la margelle pour me sortir de l’eau et sans regarder derrière moi mais sûr que je suis suivi, je m’approche d’Emma.
Je m’assois à ses cotés et me penche pour lui rouler une pelle. Cela va faire presque un mois que nous ne sous sommes vus et touchés. Notre baiser est passionné, brulant, nos langues se cherche, se battent. Je ressens le moment où nous sommes rejoints par PH et Ernesto et où ils commencent à participer. Le maillot d’Emma vole et je jette un coup d’œil. PH s’est attaqué aux seins d’Emma, léchant, mordillant les tétons, les faisant grossir, rougir et se gonfler d’excitation.
Ernesto, lui, a plongé entre les cuisses d’Emma et à ce que je peux voir s’est ventousé à son vagin. Les petits cri qu’Emma commence à pousser m’indiquent qu’il est en train de lui manger le clito.
Je rejoins PH et nous nous partageons les seins d’Emma. A lui le droit et moi le gauche.
Ernesto doit être un bon, question bouffage de minou car il arrive (avec notre aide) à la faire jouir en 10mn chrono. Tout en suçant mon téton, je caresse le dos d’Ernesto, passant ma main dans ses cheveux pour appuyer sur sa tête et renforcer son activité sur la chatte d’Emma.
Du coup cette dernière ne redescend pas et continu de jouir quelques instants supplémentaires.
Ernesto relève la tête, tout content du résultat de son travail. Je prends sa tête entre mes mains et lui roule un patin chaud, très chaud.
Un instant surpris par le fait que je l’embrasse alors que nous sommes supposés être là pour Emma, il se laisse faire et me rend mon baiser. Emma nous regarde nous embrasser alors que PH s’est substitué à Ernesto et qu’il attaque de sa longue langue l’entrée première de madame.
Je bande à me faire mal (surtout avec mon cockring qui me serre bien) et après une nouvelle pelle à Emma, je lui présente ma bite, à 4 pattes au dessus d’elle.
Elle me prend le gland en bouche et me le suce correctement (ok, pas aussi bien que PH ou même Ernesto, mais très bien quand même !).
Je sens une langue que j’identifie à sa longueur à celle d’Ernesto me lécher l’oignon.
Je le laisse faire quelques instants puis repousse sa tête pour qu’il aille s’occuper d’Emma. C’est elle en premier, nous après.

J’ai beau avoir envie d’elle, je me réserve et fait l’organisateur.
Je la fait se mettre debout et demande à mes deux amis d’emboucher son vagin pour Ernesto et sa rondelle pour PH. Moi je la soutiens, ma langue bataille avec la sienne.
Elle manque de me la mordre méchamment alors qu’en bas ils arrivent à la faire jouir pour la deuxième fois. Je dois la retenir sinon elle se serait écroulée sur eux.

A nous trois nous l’allongeons sur un matelas et sans attendre reprenons nos activités. PH s’occupe seul de son entrejambe chatte et cul, Ernesto est remonté sur ses seins et moi je continu à l’embrasser.

Entre deux roulages de pelle elle me demande de la lui mettre (ma bite !).
Il ne faut jamais faire attendre une jolie femme. J’écarte PH et après avoir relevé ses cuisses, je m’enfonce en elle. Elle est brulante de ses deux orgasmes précédents et son vagin est gonflé serrant bien ma queue.
Je la lime un moment alors que sous mes yeux j’ai les cranes de PH et Ernesto en train de sucer chacun un téton. J’alterne de long glissement de ma bite dans son vagin, ressortant même complètement à l’occasion avec des pilonnages courts de son fond de chatte.

Je relève bientôt son bassin et plonge mon sexe dans son cul. Petite résistance mais la préparation de PH à fait son effet et je trouve un conduit bien enduit de salive.
Rhââ que c’est meilleur. Bien plus nerveux, j’y suis bien serré.
PH a quitté son sein pour venir lécher le clito de madame. Quand je suis entré à fond, je le repousse mais il y revient dès que je sors de madame.
Je la lime en faisant bien attention à ne pas jouir.

Au bout d’un moment, je cède la place. Je fais mettre Ernesto sur le dos (le kpote) et demande à Emma de le chevaucher. Je présente moi même le gland d’Ernesto devant la vulve d’Emma et la laisse s’enfoncer les 24cm toute seule. 
Ils lui font de l’effet ! Je la laisse s’y habituer par quelques va et vient puis prévint PH de lui prendre le cul.
Il se positionne à genoux entre les cuisses d’Ernesto et Emma et Kpoté lui aussi il s’enfonce dans l’anus. Ernesto râle de plaisir. Je lui demande si c’est la première fois. Sa réponse est laconique « oui ».
Je les laisse se concentrer et je les regarde baiser ma « mère ». Ils s’appliquent et elle en profite bien ! Ernesto me dit que c’est trop bon de sentir le gland de PH lui masser la bite au fond d’Emma. Il me dit aussi qu’il ne va pas tarder à jouir. Je lui dis de se retenir que nous ferons ça entre mecs, pour l’instant, nous cherchions à envoyer une nouvelle fois Emma au 7ème ciel.
Je me place à genoux devant eux. Emma me suce alors qu’Ernesto me mange les couilles et que je roule un patin à PH. Trop bon !
Emma ne tarde pas à entamer son troisième orgasme qui la laisse pantelante. Nous accompagnons la lente descente de son excitation.

Ernesto nous dit qu’il n’avait jamais fait ça à plusieurs avec une meuf mais que c’était trop bon. Surtout de la prendre à deux. Sentir une autre queue contre la sienne l’avait fait durcir encore plus.  

A présent nous nous donnons en spectacle. Sous les yeux d’Emma nous entamons une baise courte vu notre degré d’excitation à tous les trois.
Il n’empêche, PH avale les 24cm d’Ernesto tout au fond de sa gorge, pendant que je m’occupe de son cul. Sans Kpote depuis que nous le savons séronégatif, je pistonne son anus de ma bite.
Ernesto se glisse sous PH pour un 69.

Je quitte PH, me Kpote et pars défoncer la rondelle d’Ernesto. Ça va faire maintenant plus de 3 semaines qu’il a viré bi et qu’il se fait enculer tous les jours au moins une fois sinon deux, trois ou plus (lors de la touze). He bien sa rondelle est toujours bien ferme et je dois forcer pour le pénétrer. Tant mieux ce n’est que meilleur !

Pendant que je l’encule, je pense à ce que ferait la queue d’Eric sur cette rondelle. Et je ne parle pas du contraste de leurs couleurs de peaux. Le teint espagnol après un été de plage a viré au pain brûlé. Nous ne verrons pas, avec Ernesto,  l’effet saisissant de la peau rose pale de Ric contre le noir Kiwi d’Eric !

Je reprends mes esprits et laboure cette rondelle offerte jusqu’à la limite qui vient vite. Je n’ai que le temps de sortir, de jeter ma kpote de coté et j’explose sur son dos.
A l’étage du dessous, ils se jutent dessus, à qui salopera plus l’autre.

Emma, rhabillé de son deux pièces, nous félicite. Elle appelle Ernesto et lui dit qu’il sait s’y prendre avec une femme. Son broutage de chatte était parfait et ses 24cm impressionnants d’efficacité dans son vagin.
Ernesto en est tout rouge car son bronzage se teinte légèrement aux joues. Quand elle voit l’heure, elle nous demande de partir vite avant le retour de son personnel.
Alors que nous nous soyons douchés et rhabillés elle me dit de passer prendre une enveloppe à mon nom sur son bureau. Je fais le détour et nous nous sauvons comme des voleurs.

Pour le retour je laisse PH conduire. A ses cotés, je regarde dans l’enveloppe. Un bon paquet de billets de 50€ (20) et un petit mot « A partager comme bon te semble ». Sa lecture tout haut, me vaut un « merci mais j’en ai pas besoin » de PH et un silence de l’arrière du véhicule.
Comme moi même suis à l’abri du besoin, je décide de ne rien dire mais de le mettre de coté pour Ernesto.

Nous rentrons tout contents de notre après midi. Ernesto me félicite d’avoir une « mère » aussi belle que bonne à faire l’amour et PH de confirmer.

 

Le vendredi je monte à Paris avec PH chercher ses bijoux. J’explique à Ernesto que nous n’en n’avons que pour quelques heures et que la maison est à lui (à Samir, je le restreins à la maison principale).

Nous filons en moto. Je roule vite, s’il y a des motards de la gendarmerie, je leur négocierais le cul de PH, ou le mien ou même les deux !

Nous arrivons place des Vosges sans nous être fait arrêter (et pourtant…) et somme reçus immédiatement par notre vendeur attitré. 

Petit salon pour l’essayage. Sur le plateau de la table centrale deux écrins sont disposés ouverts.
Le premier renferme l’anneau de piercing en or et le pendentif bicolore. Le rendu de notre décision de « coller » les deux pierres est superbe. Le rubis adossé à l’émeraude avec une monture type « agrafe » dans le même métal que l’anneau, c’est original et sur sa peau bronzée, cela rend superbe.
Nous passons à l’autre écrin. PH soulève le cockring et s’étonne du poids.  L’or s’est dense et un jonc de 5mm formant l’anneau de presque 60mm de diamètre, ça pèse son poids.
Le vendeur tient absolument à ce que PH l’essaye. Il ne voudrait pas nous obliger à revenir s’il s’avérait trop petit.
De bonne grâce, PH s’exécute et baisse son pantalon pour enfiler l’anneau. Pas de problème, à demi bandé c’est bon.
Remarque du vendeur : « c’est en pleine excitation que seulement on peut se rendre compte » et il se jette à genoux pour avaler PH.
Deux secondes plus tard la queue raide, PH apprenait à apprécier la douce compression de l’engin. Le vendeur a continué son manège.
  Avec la boule légèrement plus épaisse le cockring se bloque facilement dans la bonne position et celle ci compresse le dessous des couilles.

Moi je sais que c’est quand on encule qu’on est le plus raide (pour PH et moi) donc je remets notre vendeur sur ses jambes et alors qu’il n’a pas quitté le sexe de PH, je le prépare à la sodo.  Le pantalon et le slip sur les chevilles, je le doigte. Un, deux et trois doigts entrent facile ! Je l’engueule de s’être préparé l’oignon avant que nous arrivions.
Pour sa punition (tu parles, c’est ce qu’il attendait !) je me kpote et l’encule. Mon entrée directe à fond empale un peu plus sa gorge sur la bite de PH. Mon cockring compresse bien la base de mon sexe à moi aussi ! J’appelle PH et lui dit de me remplacer.
Il se kpote et encule direct notre vendeur qui apprécie la chose. Je lui demande comment il ressent l’effet du cockring. Il aime bien et me dit que c’est limite douloureux. Comme pour moi, j’aime ça et le lui dis. Il me demande une pelle. Du coup je me place devant notre vendeur, lui rempli la bouche avec ma queue et rempli celle de PH avec ma langue.

PH est le premier à partir et il se décolle de moi pour laisser échapper un cri retenu alors qu’il pilonne durement notre vendeur.
Du coup mon gland frotte profond la gorge de ce dernier et cela m’arrache ma propre jouissance. Je jute dans la corbeille à papier (ça devient une habitude !!). Comme l’autre fois, notre vendeur s’est juté dans la main.
Réajustés, les cockrings en place autour des sexes et la pendeloque de PH à son oreille, je m’assois au bureau pour faire le cheque. Alors que je signe, PH arrive dans mon dos pour m’embrasse dans le cou tout en me remerciant pour les cadeaux. Je penche ma tête en arrière et il me prend la bouche. Nous nous roulons une pelle qui fini par rendre jaloux notre vendeur.

Il nous raccompagne à la porte de la boutique et nous remercie encore une fois pour notre passage dans leur maison. A quoi je réponds, assez fort pour que les autres employés entendent, que le service qu’il nous offre est tel que nous ne saurions aller ailleurs. Sur le trottoir ma moto est toujours là. Casques sur nos têtes, nous rentrons direct. Je sens bien contre mes reins la queue raide de PH. A part un arrêt pour faire le plein d’essence où ne nous attardons pas, nous traçons la route.

A l’arrivée, Ernesto, Samir, Ammed et Jimmy sont tous d’accord pour trouver que le bijou que je lui ai offert rend super bien. PH s’étonne parfois de sentir battre la pendeloque contre son cou. Je lui dis qu’il s’y habituera. Par contre pour ses parents, faudra qu’il s’en débrouille ! Sa mère a bien vu le piercing mais n’est pas encore au courant pour la pendeloque. Mais le fait que ce soit moi qui lui ait offert devrait faire passer la pilule.

Avant le diner Ernesto m’avoue tout rouge qu’il avait baisé Jimmy quand ce dernier était revenu d’un de nos clients. Tout rouge, de m’expliquer qu’il n’avait pas réussi à résister à ses avances et qu’il l’avait tellement bien sucé qu’il l’avait récompensé en lui mettant ses 24cm dans le cul.
J’éclate de rire et lui dis que c’est leur problème à tous les deux.
Il est rassuré par ma réaction. Il avait cru que Jimmy était réservé au service de mes clients et ne baisait que pour de l’argent.
Je passe alors 15 mn à lui expliquer le « cas » Jimmy. Il m’écoute religieusement et à la fin me demande s’il ne pourrait faire partie de mon écurie. Que ça aiderait son frère qui doit supporter toutes ses dépenses d’étudiant.
Je le regarde, il est sérieux.
Je lui dis que ce n’est pas la peine, il vient déjà de se faire 1000 €. Il me demande pourquoi on ne partage pas. Réponse, c’est ma « mère », elle ne me paye plus  (enfin comme cela) et PH n’en a pas besoin. Il va embrasser PH pour le remercier. Leur pelle les chauffe bien et je me joins à eux. Les langues se touchent, les lèvres se collent et debout nous bandons comme des fous !

J’ai comme une envie de me garder Ernesto pour moi et évidement en partage avec Marc, PH et Emma, mon trio d’êtres aimés.

Je dois en avoir le cœur net. Je nous écarte tous et je lui pose la question, à savoir « est ce que ça te plairait de vivre ici avec moi/nous ? ».

Sa réponse fuse sans même un instant de réflexion « oui ». Puis il s’inquiète de son frère, de ses études, de comment il peut vivre en France…

PH est légèrement surpris mais pas étonné. Il commence à me connaître et sait que je marche au feeling. C’est même comme ça qu’il est entré dans ma vie ! Et que je mets les autres (Marc et Emma) devant de fait accompli.

Pendant qu’il est encore partant et qu’il ne voit pas trop d’obstacles, j’appelle Pablo.  Il n’est pas encore dans le coup de feu d’un diner de 8 personnes chez ses suisses. Quand je lui explique l’idée que je viens d’avoir, il commence par me dire que ce n’est pas possible qu’Ernesto doit entamer la Fac à Barcelone et qu’en plus, il doit veiller sur lui et de me sortir toutes les raisons possible pour ne pas être séparé plus longtemps de son petit frère.
Il m’énerve. Je lui dis que s’il veut il pourrait être cuisinier en France et que je pourrais sûrement lui trouver le même genre de prestation que ce qu’il fait actuellement chez les touristes.  PH derrière moi m’assure que ses parents seraient clients. Je suis sûr qu’il aurait des diners pour André (mon banquier et père de Ric), Emma serait à même de l’employer pour aider sa vielle cuisinière en fin de carrière.

Il me demande de le laisser réfléchir qui me téléphonera sa réponse demain ou après demain.

Du coup pendant que j’ai mon idée en tête, j’appelle Marc et lui soumet ma nouvelle idée. Long silence puis « on va te suffire où dois je m’attendre à une vie communautaire ? ». Je le rassure, nous ne serions que trois, tant que PH ne nous aura pas rejoints. Il se laisse attendrir par mon ton implorant et me dit que c’est ok si Pablo l’est de son coté.

PH et Ernesto restés à mes cotés ont tout entendu. Ernesto est content, il avait craint que Marc ne soit pas d’accord.
Autant battre le fer pensant qu’il est chaud.
 J’appelle Emma et lui propose Pablo comme nouveau cuisinier et arguant qu’à 65 ans sa cuisinière avait bien mérité sa retraite. Je lui explique qui il est et les compétences qu’il nous a montré cet été. Elle sent dans mon ton que ça m’arrangerait bien et j’ajoute que c’est le seul moyen pour qu’Ernesto reste en France.
Elle aussi se laisse faire et me dit qu’elle voit ce qu’elle peut faire.

Maintenant tout est en place, il ne reste plus qu’à attendre les réponses des uns et des autres. Ça m’énerve !!

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

MINET

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)