14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 216

Jonathan chez DGSE

J’ai envoyé Jonathan chez DGSE.

Pour ce client, il faut des jeunes mecs solides dans leurs têtes. Ses trips interrogatoires ne conviennent pas à tous et je ne verrais pas pour le moment mon Maxou entre ses mains.

Jona est parfait pour ce taf. Il est costaud physiquement et mentalement  je le sens suffisamment fort pour encaisser ce genre de plan. Il n’empêche que je lui ai quand même demandé s’il ne voyait pas d’inconvénients à assurer ce genre de prestation.

Je lui ai bien décrit le mec et ses phantasmes. J’ai même eu l’impression que ce trip avait l’air de l’amuser. On verra cela à son retour.

J’ai demandé aux deux de me faire un récit de la rencontre, chacun de son coté. Je vous les livre tels quels, légèrement retouchés dans le style pour Jona et interpénétrés et parfois coupés pour que chaque situation soit mise en parallèle.

Jona :

Je suis arrivé devant chez le client. Finalement malgré les assurances de Sasha, je suis quand même attentif. Le mec a l’air balaise.

Je sonne. Il ouvre et je ne sais pourquoi, je m’attendais à le voir en uniforme. Alors qu’il est de la police, pas de la gendarmerie !

Les 10cm qu’il a de plus que moi sont aussi plus musclés. Je bande déjà à l’imaginer à poil.

DGSE :

J’attend un des nouveaux mec de Sasha. Il  m’a dit avoir rentré de nouveaux jeunes propre à satisfaire mes phantasmes.

Ça sonne. J’ouvre.

Devant moi un jeune mec 18-20 ans, bonne gueule et qui à l’air pas trop mince (le grand défaut des jeunes d’aujourd’hui). Il a l’air étonné de me voir. Peut être s’attendait-il à un vieux flic bedonnant ?

Il me demande si je suis bien DGSE (je connaissais déjà le surnom que m’a donné Sasha). Et comme je réponds positivement, il me dit qu’il vient se rendre et qu’il me fait confiance pour le disculper de ce dont on l’accuse.

Il entre dans mon trip direct. Bon briefing de Sasha !

Jona :

Je me suis ressaisi rapidement et après m’être assuré que j’étais à la bonne adresse, je suis rentré dedans direct.

J’en ai même oublié de demander l’enveloppe  prévue.

DGSE :

Le p’tit con me surprend et j’ai failli oublier de le payer. J’y pense en le faisant entrer dans la maison. Je lui glisse l’enveloppe dans les mains,

Cela fait j’entre dans le trip. Je l’attrape par l’épaule et le fait avancer vers l’escalier de la cave. Je lui dis que nous allons voir ça (rapport à sa reddition).

Il joue bien le jeu et me fait sentir comme une peur à avancer.

Jona :

Il m’a donné le paiement pour Sasha. J’ai juste le temps de l’enfouir au fond d’une poche qu’il m’attrape et me pousse devant lui. Dans l’escalier qui mène à une cave, je suppose, il me retient. Nous arrivons en bas, trois portes. Il me pousse vers celle de droite. Quand nous entrons, la pièce est dans l’ombre sauf deux endroits. Un bureau métallique accompagné de son fauteuil et d’une chaise métallique elle aussi, éclairée violemment par un lampe de bureau. Et plus loin, comme un lit à barreaux.

DGSE :

Je le pousse jusqu’à ma fausse salle des aveux. Comme il s’arrête à l’entrée, je le pousse jusqu’à la chaise et le menotte, mains dans le dos.

Jona :

Je me retrouve vite fait attaché sur la chaise sans pouvoir bouger. Il s’assoit de l’autre coté du bureau. Avec la lumière dans la figure, j’ai de la peine à le voir. Par contre je l’entends très bien.

Il me questionne comme j’imagine le ferait un enquêteur.

Je joue le jeu, c’est ce pourquoi il paye.

Ses questions m’ont l’air classiques (rapport aux séries télé) et je me demande quand ça va virer sexuel.

DGSE :

Alors que je le questionne, je me fais la réflexion qu’il est vraiment canon ce mec. Je me demande où Sasha trouve des mecs pareils. Je commence à bander ferme.

Je fais le tour du bureau et me pose devant lui, les fesses appuyées sur le plateau, le paquet bien éclairé par la lampe.

Nous nous apercevons qu’il est bien gonflé et dénote sans discrétion tout l’intérêt que je lui porte.

Je lui dis que s’il est gentil, effectivement je verrais ce que je peux faire pour arranger son dossier.

Jona :

Quand il se met devant moi, je n’ai d’yeux que pour la grosse bosse qui déforme son jeans. Sasha me l’avait annoncé sévèrement équipé, ça bien l’air d’être vrai.

Il me propose d’arranger mon dossier suis je suis gentil.

Je fais mine de ne pas comprendre. Il redit sa proposition ce coup ci l’appuyant d’un geste de la main sur son paquet.

 Je lui dis que je ferrais tout ce qu’il veut pour éviter la prison.

DGSE :

Quand je l’entends me dire qu’il est prêt à tout pour ne pas aller en tôle, je le sens mûr pour aller plus loin.

Je défais les boutons de mon 501 et dévoile un slip distendu par la poutre que je ballade en haut de mes cuisses.

Il s’avance et tombe à genoux. Entrainant la chaise avec lui, il avance/rampe jusqu’à pouvoir poser la bouche sur ma bite encore sous le tissu.

Jona :

Quand il ouvre son pantalon et que sa queue se détend dans son slip, je devine ce qu’est réellement 26cm de bite.

Je tombe à genoux et malgré la chaise qui reste coincée dans mon dos, je m’avance pour voir de plus près.

Alors que je suis la bouche sur son slip, il se penche et fait glisser le dossier de la chaise et la rejette plus loin. En déséquilibre, les mains toujours dans le dos, je ne peux que saliver sur le tissu.

DGSE :

Après l’avoir débarrassé de la chaise, je l’ai laissé mouiller un peu mon slip avant de passer sa ceinture sous mes couilles. A ce moment là, ma queue vient naturellement lui frapper le front. Je le repousse un peu, juste assez loin pour que ma bite se place à l’horizontale et présente son gland devant sa bouche.

Bien obéissant, il ouvre en grand et je m’enfonce dedans.

Jona :

Quand il descend son slip, je vois réellement et pour la première fois une bite de 26cm bien épaisse. J’ouvre la bouche pour dire que c’est beau quand il m’enfonce le gland direct au fond.

Les premières fois il se contente de ma bouche mais me dit vite que si je veux que mon dossier prenne un tour positif pour moi, il allait falloir que je fasse mieux.

Je prends une bonne respiration et la fois d’après le laisse me défoncer la gorge. Il n’y a pas d’autre mot. Il me tient la tête et m’élargi la gorge jusqu’à pouvoir y mettre sa bite entière. C’est hard. Mais plus il lime plus ça rentre facile et moins j’ai de mal avec les coupures de respiration.

DGSE :

Quand je lui ai dit de mieux faire, il a bien joué le jeu et j’ai assez rapidement réussit à lui enfoncer mon gland dans la gorge. Même s’il n’a pas l’habitude des très gros calibres, il s’est déjà fait ramoner la gorge. Il maitrise parfaitement sa respiration et son reflexe de renvoi.

Il n’empêche que c’est toujours bon de réussir à se faire une gorge !

Pour un peu je me ferais sucer toute la soirée.

Jona :

Cela va bientôt faire 20mn qu’il me détruit la gorge. Même si ça passe plus facilement qu’au début, j’aimerais qu’on passe à la phase suivante !

DGSE :

Ok il a une bonne bouche ce petit.

Je le repousse, lui libère les poignets et lui ordonne de se foutre à poil.

Jona :

A l’ordre de me mettre à poil, je fais mine de refuser.

DGSE :

Il refuse de se mettre nu. Je ne patiente pas et me charge de la chose. En trois mouvements, il est torse nu, pantalon et slip sur les chevilles.

Comme il a résisté un peu, je lui montre qui décide avec une certaine fermeté, je lui remet les menotes

Jona :

Il me prend en main violemment et je me retrouve nu comme un ver, la queue raide d’excitation.

Il me plaque sur le bureau et je sens ses doigts direct attaquer ma rondelle.

Il découvre la base du plug que m’a filé Sasha pour exercer mon sphincter. Il me traite de petit PD et me prévient qu’il va remplacer le bout de plastique par sa queue.

DGSE :

Je m’aperçois vite que le gamin s’est préparé avec un plug et qu’il l’a gardé sur/dans lui.

Je teste aussitôt la souplesse de l’organe et tire sur la base.

Lentement je vois son anus se déplisser et laisser passer la partie renflée de l’engin. Je continu à tirer. L’engin est long en plus d’avoir un bon diamètre. Quand il est totalement sorti, je dirais, pas loin de 18cm sans compter la partie étranglée.

Je le graisse et lui enfile à nouveau. Comme il souffle fort, je lui dis qu’il doit assumer et assurer pour son dossier.

Jona :

C’est de peur de ne pas être assez ouvert que je l’avais gardé dans le cul. Maintenant j’ai comme l’impression que ça m’a transformé en vrai salope aux yeux du client.

Après l’avoir sorti totalement, il me l’a renfilé sèchement. J’ai serré les dents et n’ai rien laissé paraitre. En félicitation j’ai reçu une caresse sur les hanches.

DGSE :

Quand je lui ai remis le plug bien au fond, il n’a pas dit un mot. Bien ce petit !

Je joue avec quelques va et vient mais n’y tient vite plus et je l’arrache pour le remplacer par ma bite.

De surprise et à cause du volume qui l’envahi, il ne peut retenir un grognement/cri/geignement.

Bien que Kpoté et graissé à fond, je sens son anneau résister. C’est trop bon.

Si je voulais du flasque je me ferrais des meufs !

Jona :

Bien que m’attendant à la saillie (y’a pas d’autre mot quand on se prend une bite de cheval !), j’ai été pris de vitesse et mon anus s’est crispé.

Quand il a été au trois quart rentré, j’ai osé lui demander du poppers.

DGSE :

Le p’tit con me demande du poppers pour que je puisse le finir. Heureusement, il m’en reste du bon et qui chauffe bien.

Je le fais sniffer. Il chauffe direct. J’en sniff aussi, ce qui me fait bander encore plus dur. Ça il ne s’y attendait pas.

Jona :

J’avais prévu que le poppers m’aiderait à me dilater mais pas qu’il ne prendrait aussi ! Question dimension des organes en contact, pas de changement de rapport, je me suis élargi et lui a enflé ! Par contre dans ce qui est d’être débridé, ça avait plutôt bien marché.

Je me suis surpris à lui demander d’y aller grave, de me ruiner la rondelle, ajoutant (souvenir du trip) que je ferai tout ce qu’il veut pour blanchir mon dossier.

DGSE :

J’aime bien qu’il se souvienne du trip pour lequel il a été embauché.

Avec les mecs que je lève sur internet, même quand ils me disent que mon trip leur fait grave, quand ils se retrouvent avec ma bite dans leurs culs, envolé le scénario, il n’y a plus que la sodo qui compte.

Comme il s’excite sous l’effet du poppers, j’y vais à fond et je le plante profond.

Il va pour jouir et je ressens les contractions de son p’tit cul. Ça me tire le jus de mes couilles et dans un dernier rapprochement de nos corps, je rempli ma kpote.

Jona :

Je n’aurais peut être pas du le lui dire (« de me ruiner la rondelle » : n. d. Sasha).

Il me laboure le cul comme je ne l’ai jamais été par une bite. Mais étrangement, c’est très bon ! J’ai les mains toujours attachées mais je sens que je ne vais pas trader à jouir. A chacun de ses va et vient, il m’excite plus encore.

Je n’en peut plus et jute sur le sol.

Je le sens s’enfoncer une dernière fois en moi et se tenir tout au fond de mon cul, accroché à mes hanches. Il se crispe et me secoue autant de fois qu’il jute.

Je suis mort. Il se retire doucement. Heureusement car je commence à sentir le deuxième effet pas du tout « kiss cool » de sa sodo.

Il me détache et me retient pour que je tombe pas par terre. Je suis scié, je n’ai lus de jambes.

Je comprends mieux maintenant pourquoi Sasha ma questionné avant de m’envoyer à ce client.

DGSE :

Je l’ai crevé le petit. Quand je le détache, il manque de tomber et je le retiens.

Naïvement, il me demande si c’a été. Je sors de mon rôle et le rassure. Il a été parfait. Même tellement bien que je le rembaucherais.

Il caresse ma bite qui dégonfle doucement. Je l’arrête avant que je ne me remette à bander et qu’il doive me vider de nouveau. Là, je pense que son anus aurait beaucoup de mal à s’en remettre et que Sasha m’en voudrait !

Jona :

Alors que distraitement je joue avec sa bite, il me bloque le poignet et me dit d’arrêter si je ne veux pas m’en prendre une deuxième fois dans le cul.

Je cesse aussitôt !

Quand je me sens assuré sur mes jambes il m’emmène jusqu’au coin douche aménagé dans la pièce. Alors que je me lave, il me dit que ça aussi lui sert lors des interrogatoires. Tout comme le lit à barreau et d’autre accessoires.

Quand je veux en savoir plus, il me dit que j’en ferais la connaissance les prochaines fois.

Au moins je suis rassuré sur le fait qu’il m’ait apprécié.

DGSE :

Quand il est parti, je me mets à l’ordinateur et envoie le récit de la passe à Sasha.

Je récupérerai celui de Jonathan  en main propre le lendemain soir, en même temps que l’enveloppe (DGSE paye toujours en liquide, pas de traces !).

Lors du débriefing, je lui confirmais que DGSE l’avait déjà retenu pour le mois suivant. Comme il s’excitait à l’idée de connaitre enfin le reste de son matériel, je lui demandais si le bondage ne lui faisait pas peur.

Il me dit que DGSE l’avait bien mis en confiance dans ce genre de trip et qu’il testerais bien plus hard.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)