Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 241

Piercings et livraison…

Je profite du cours de krav maga suivant pour les prévenir du jour où ils se feront tous percer.

Pas un manquant le jour dit. Pour plus de pratique nous étions les derniers clients.
Quand le tatoueur nous a tous vu dans sa boutique/atelier/salle d’opération, là il y a vraiment cru. Il lui restait des doutes sur mon sérieux.

Il a proposé une insensibilisation en nous prévenant que cela pouvait entrainer un saignement plus important. Le refus de Jona a entrainé celui des autres. Il les a tous fait mettre torse nu et a examiné leur tétons. A part celui de Maxou qu’il a trouvé un peu petit, tous les autres, bien développés lui ont paru facile à percer.

Comme on me l’avait dit, coté hygiène tout était parfait. Matériel stérilisé et /ou à usage unique sous blister, désinfection large de la zone d’intervention et gants jetables.

Jona est le premier à s’y coller. Sur le fauteuil, de l’autre bout de la pièce, je le vois serrer les dents alors que l’aiguille perce son téton droit idem quand le tatoueur enfile l’anneau en inox. Passage de l’ensemble à la Bétadine puis pansement protecteur.

Les autres serrent tout pareil les dents, pas question de laisser échapper un gémissement.  Je les engueule gentiment et PH ajoute que ce n’est pas déchoir que de se laisser un peu aller.
Maxou est le dernier à passer. Le tatoueur prend son temps pour bien le préparer et choisit une aiguille un peu plus fine.

Alors qu’ils se rhabillent, Jona me demande pourquoi, étant donné que je suis leur patron, je ne porterais pas moi-même la même chose qu’eux. Il ajoute que je pourrai avoir un anneau avec deux têtes de tigre puisque personne n’avait choisi ce motif.

Tous de renchérir, ils aimeraient  beaucoup me savoir comme eux. Quand PH ajoute sa voix, je me rends et passe à mon tour sur la chaise.
10mn plus tard et j’arborais le même anneau en inox qu’eux tous. Moi aussi j’ai serré les dents. La douleur est brève et le sang peu abondant. PH ayant décliné leurs demandes, nous sommes tous rentrés chacun chez soi, avec les recommandations du tatoueur pour une bonne cicatrisation. Je l’assure que je veillerais personnellement à ce que ses recommandations soient suivies.

Le soir même je laissais un message à mon orfèvre pour ajouter un onzième disque à la commande.

 Il faudra bien quinze jours pour que nos anneaux coulissent facilement au travers de nos tétons cicatrisés.
La semaine suivante j’allais chercher les disques. Bien qu’ils soient en or, ils sont très légers et ne risquent pas de tirer nos tétons vers le sol. Les disques sont fournis avec une « épingle » qui, une fois passée dans le piercing, le maintiendra en place.

Pas un de mes Escorts n’a pu attendre le cours suivant et ils ont déboulés au Blockhaus les uns après les autres.
J’ai vérifié que les trous étaient tous bien cicatrisés avant de placer moi-même les disques. Je suis très content du résultat. Les disques ne sont pas énormes mais justes assez grands. Les découpes des têtes sont bien réalisées et l’ensemble est très joli sur nos pecs bronzé.
Du coup, à me voir pareillement équipé, PH se demande s’il ne va pas nous imiter.

Hors nos cours de Krav maga et, pour certains, le sport co, ces nouveaux bijoux ne quittent pas nos poitrines.
Le retour que j’ai de mes clients est très favorable. Ils aiment ce point commun à tous mes employés et lui trouve un petit coté « tribal » amusant.

Quand Ric apprend la chose, il me supplie de l’autoriser à en porter un lui aussi, bien qu’il ne fasse partie, qu’à temps partiel, de mon « écurie ».
J’en parle à André, son père, bien qu’il soit majeur. Ce dernier me donne aussitôt son accord. Nous sommes devenus très proche, depuis le jour où j’avais découvert que sa femme martyrisait son fils, puis comme conseiller fiscal et banquier de ma société. Il sait que je ne proposerais jamais rien dangereux, même dans les plans « hards » que j’organise pour Ric, tout est maitrisé. Il me propose même de régler l’achat du bijou. 
Ric me demande alors de mettre une tête de bison. Ça lui correspond bien : épaules larges et hanches étroites !

Ma sculpture nous est livrée après cet épisode. Je prends mon vendredi pour assister à la pose. Alban est arrivé en fin de matiné. Il apprécie le court trajet, gare – blockhaus, dans la 300SLS.
L’aspect extérieur de la « maison » le surprend un peu, surtout les successions de meurtrières.
Je lui fais la visite guidée en laissant les commodités du rez de chaussé de coté.
Le premier dédié au taf, le second au sport. Là, il trouve l’idée de séparer la salle de muscu de la piscine par les sanitaires très intelligente.
Nous parcourons rapidement le troisième dévolu à la nuit pour débouler au dernier étage.
Là, il est bluffé par l’aménagement  des 200m². La cuisine sous la piscine de la terrasse le surprend, surtout l’éclairage que le filtre de l’eau diffuse dans la pièce par le coté vitré. Il capte de suite l’œuvre de Moitié et applaudit aux versions « en chairs » projetées à ses cotés. Et, comme les diaporamas défilent, je vois son pantalon se déformer sous la pression interne, en proportion du degré « sexe » croissant des poses.

Ammed, qui vient nous servir le café, est déshabillé du regard (ce n’est pas trop difficile vu qu’il ne porte qu’un simple boxer en cuir comme d’habitude).

Après le café, je l’emmène sur la terrasse où un socle en béton à été coulé pour recevoir sa sculpture. Il admire la verrière et s’inquiète de son ouverture. Une petite démonstration le rassure.
Alban s’inquiète de son œuvre et téléphone au transporteur pour savoir où en est le camion.
Je le rassure aussi et lui dit que tout est prévu pour 15h, le camion de livraison et la grue télescopique.
PH nous rejoint pour déjeuner.
Le camion et la grue arrivent quasiment en même temps. Alban discute avec le grutyier alors que nous le faisons monter, avec son collègue,  sur la terrasse. Ils rassurent Alban et lui dit que c’est un travail facile.
Une heure plus tard la sculpture occupait le centre de notre jardin suspendu et le toit était refermé.je suis trop content du résultat. Alban a profité qu’il y avait un rayon de soleil pour choisir l’orientation idéale.
Quand PH revient de ses cours de l’après midi, il peut admirer à son tour l’œuvre d’Alban en place.
Je prends quelques photos et les envoie à Marc. Réponse par retour pour nous féliciter de notre choix.

Pour nous remettre de toutes ses émotions, je propose un passage dans la piscine du second (il y fait beaucoup plus chaud !).
Je prête un maillot à Alban qu’il a du mal à enfiler vu la gaule qu’il a.

Il admire au passage le bijou accroché à mon téton. En deux mots je lui explique que le sien en a été l’inspiration. Il trouve l’idée des découpes du disque intéressantes et bien réalisées.  Du coup son propre disque inox en étoile fait un peu cheap.

Nous barbotons dans l’eau chaude et ça dégénère ! Les maillots volent sur les rebords et tous els trois nous nous frottons, roulons des pelles… bref, nous nous mettons en condition.
Une fois bien excités, je propose la salle de muscu pour continuer nos « attouchements ».
Le tatami central accueil nos ébats. PH rappelle que c’est son tour de gouter à la bite d’Alban dans son cul. Je le prépare à grand renfort de coups de langue et de salive. Mon amour s’ouvre bien, impatient de tester les 21cm x 6 de notre artiste.

Alban se kpote et profite que je fasse sniffer du poppers à mon H pour l’enfiler d’une traite. PH se cabre sous l’assaut mais apprécie son coté impératif. Je les laisse trouver leur rythme puis entre a mon tour dans la danse. Ma bite kpotée, je me place derrière Alban et je profite qu’il soit bien au fond de PH pour l’enculer à mon tour.
Je suis entré assez facilement même si je sens bien la compression de son anneau et les parois de son boyau. Je pose mes mains sur ses épauler et vérifie par un bon coup de rein que mes 20cm y sont bien tous rentrés.
Alban souffle un peu sous ma prise un peu  brutale mais m’assure qu’il a bien apprécié.
PH et moi laissons Alban trouver la bionne distance entre nos deux corps afin qu’il puisse profiter au maximum de la rondelle de PH et de ma queue. Son anneau est bien musclé et il me masse sans discontinuer ma hampe. Chaque va et vient m’’approche un peu plus de l’orgasme.
Pendant un bon moment ne sortent de nos bouches que des gémissements de plaisir.
Je me retiens et sors de lui au dernier moment pour juter sur son dos. Il fait de même sur PH. J’ai juste le temps de prendre son gland en bouche et mon amour me gave de son bon jus que nous partageons ensuite par une bonne et longue pelle.
Comme nous sommes étalés à reprendre nos esprits, Ammed arrive avec de quoi nous essuyer. Puis direction les douches et retour à la piscine. Nous discutons tout en barbotant.
Alban nous dit que nous sommes les premiers clients d’une de ses grosses œuvres. Je lui dis qu’il doit être prêt à en sortir d’autres car je pense que certains de nos amis seront intéressés après avoir vu la notre.
Il me dit que le patron de Kev avait déjà passé commande d’une sculpture de grande dimension pour le hall de sa société et avait acquis une plus petite à la galerie de Bo-gosse.

Nous discutons aussi du WE à venir. Il me rappelle la promesse d’une touze provinciale.
Je lui dis de garder le provincial pour lui et le prévient que mon homme a moi rentre ce soir de voyage et que demain il verra ce que la province peut offrir.

Je laisse Alban avec PH le temps d’aller chercher Marc à l’aéroport. S’il a enlevé la cravate, il est encore en costume trois pièces. Je le vois sortir des couloirs, Dieu qu’il est beau ! Je me fous de l’entourage et lui saute au cou. Nous nous roulons une pelle d’affamés. C’est à peine si j’entends un « veinard » d’un type passant à coté de nous. Quand nous arrivons à nous décoller, je fais un 380° et remarque que, si certains me font un clin d’œil, d’autres expriment silencieusement leur désapprobation. 
Alors que nous partons, le bras de Marc sur mon épaule et un des miens sur ses reins, nous nous faisons interpeller par une charmante petite vielle aux cheveux blancs qui pose sa main du mon bras et nous félicite d’être aussi heureux.
Elle est si gentille que je lui fais une bise.

A notre arrivé au blockhaus, PH saute dans les bras de Marc et, aussi content que moi tout à l’heure,  lui roule une pelle. J’attends qu’il ait fini pour présenter Alban.
Mais tout d’abord Marc veut se changer. Je l’accompagne à notre chambre. Dès qu’il est nu, je me jette sur sa queue et me l’enfile dans la gorge. Trop bonne ! Je me fais traiter d’obsédé mais la raideur qui se développe sur ma langue me démontre que je ne suis pas le seul. Comme si j’étais en manque, je défais les boutons de mon jeans et le baisse sous mes fesses. Marc crache sur ses doigts et m’en care deux dans le cul. Un peu brutal mais trop bon. Il me tourne rapidement et m’enfile ses 22cm.
Putain que j’aime cette queue et le mec qui la porte !
A 4 pattes je me fais saillir et j’aime trop ça. Je ferme les yeux et me concentre sur mon anus. Je joue de mon anneau pour sentir la moindre aspérité de sa hampe et le renflement de la couronne de son gland. Marc apprécie la pression en continu qui s’exerce sur sa bite et me le fait savoir en me traitant de salope.
Ça me motive encore plus et c’est moi qui prends en compte le limage. Je le plaque sur le lit et vient le chevaucher. Je maitrise le rythme et la profondeur. J’alterne de grands limages sur toute la longueur de sa queue avec un emprisonnement spécifique de son gland que je masse avec ma rondelle.  Mon regard rivé dans le sien, je fais monter la pression et quand je sens les premières giclées dans mon ventre, je jute à mon tour.

Un rapide passage sous la douche et nous rejoignons les autres. Remarque de PH comme quoi mettre ¾ d’heure pour juste se changer c’était un peu long. Avec un grand sourire, je lui dis que quand j’avais vu mon Marc nu, je n’avais pu résister à me faire enculer par sa grosse bite. PH rit surtout de la tête que fait Alban à ma sortie.

Ensemble nous montons sur la terrasse pour faire admirer l’œuvre. Marc est ravi de notre choix et félicite l’artiste. Il lui demande s’il l’a réalisée d’après modèles.
Alban confirme tout  en ajoutant qu’il avait extrapolé car ils n’étaient pas aussi musclés.
Je vois Marc cogiter puis il lui demande s’il pouvait sculpter une cariatide dont on ferait un tirage de plusieurs exemplaires pour intégrer au blockhaus. Nous redescendons au salon pour en discuter. Marc nous demande ce que nous pensons d’avoir deux grands mecs, nus, qui, placés de part de d’autre de la cuisine, sembleraient soutenir la piscine.
Nous cherchons sur internet des sources d’inspiration. En fait il nous faudrait un mélange d’Atlas soutenant le monde et des cariatides d’Erechthéion.
Alban est enthousiasmé par l’idée. Il nous demande un papier et un crayon et croque en quelques traits les idées qui lui passent par la tête et par les nôtres aussi.

Nous lui demandons de garder ce style académique soviétique du type de l’ouvrier surplombant le pavillon soviétique de l’expo universelle de 1937 mais sans la salopette.

Il prend aussitôt les mesures et s’inquiète quand même un peu car il n’a encore jamais réalisé d’œuvre aussi grande. Un mec de 2m80, ça va donner dans la pièce. Du coup il nous propose plutôt de réaliser la cariatide sur socle tout en la gardant dans les 2m.

Marc lui dit que nous lui faisons confiance. Nous passons la soirée à discuter « arts ».  Alban trouve très intéressant les versions du tableau de Moitié réalisées par nos amis et leurs développements hard.
PH propose que nous fassions de même avec sa sculpture et de nous photographier en couple dans la même position.
L’idée nous séduit tous. Alban demande un exemplaire des photos pour son dossier personnel.

Nous laissons Alban dormir seul. PH et moi sommes trop content de retrouver notre Marc pour le partager dès le premier soir.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay