Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 270

Arcachon

Jour 1

Appel à nos amis et ils nous retrouvent alors que nous attendons devant l’agence de location. 
Le professionnel est surpris de voir nos moyens de locomotion et je le vois s’inquiéter  pour sa villa. Et je crois que le fait que je paye le reste de la location et les courses que nous avions demandés d’y mettre en liquide n’arrange pas les choses !

Il nous y emmène quand même. La villa correspond à la pub. Grande, style 1900 mais avec piscine découvrable et espace de détente/sport.

Nous finissons le tour de la propriété et en sommes à plonger dans l’eau quand ça sonne au portail. Nos amis sont étonnés, nous avions oublié de les prévenir pour nos invités à l’apéro.

 J’enfile un maillot de bain traverse la maison et descend les quelques 10aines de mètre qui la sépare du portail. Ce sont bien nos deux motards. En civil, ils nous ressemblent, et les BMW bleues ont été remplacées par deux Ducati 1199 Panigale R flambant rouge. Alors qu’ils les garent à coté des nôtres et de la SL, les autres arrivent aux nouvelles.
Evidement  nous passons un bon moment à tourner autour de leurs deux cubes.
Je leur dis que je ne pensais pas que la paye de gendarme leur permettait ça. Ils me répondent qu’ils les ont eu au domaine, que c’était des motos confisquées par un  préfet pour grands excès de vitesse. Ils ajoutent qu’elles sont full power et que les 195 CV sont plutôt de courses ! Avec un peu de piston, ils avaient put mettre la main dessus.

On traverse la villa. Les deux gendarmes regardent partout. Ils laissent leurs combis dans le salon et restent en slip jusqu’à la terrasse, des « ES » quand même !
Arrivés coté jardin, nos deux invités regrettent de ne pas avoir prévu de maillot. Ernesto leur dit de ne pas s’en faire, la piscine est à l’abri des regards et qu’ils sont facultatifs.
 Je leur dis que j’espère qu’ils ne sont pas pressés de rentrer. Le plus grand des deux me rassure et me dit qu’ils ont trois jours de récupération.

Ils ne font pas de manière pour les enlever avant de rejoindre les autres dans l’eau.
J’avais bien évalué leurs potentiels. Ils sont vraiment beau mecs, épaules larges, musclés en V et deux services trois pièces conséquents au repos. Les couilles sont rasées et les pilosités maitrisées et certaines totalement épilées.

Les présentations sont rapides. Nous apprenons qu’ils sont basés sur Bordeaux, même s’ils sont souvent envoyés ailleurs. Ils sont plus jeunes que je pensais puisqu’ils n’ont pas encore 30ans. L’uniforme ça vieilli ! Et oui, ils sont homos et c’est pourquoi ils ont accepté notre invitation. Par contre ils ne comptaient pas rencontrer des « locaux ».
Nos amis les rassurent sur leur discrétion, n’étalant pas non plus leurs propres liens dans le cadre de leur Fac, même s’ils ne se cachent pas non plus.

PH est sorti de l’eau pour chercher les verres, les glaçons  et les alcools de l’apéro.

Nous sortons aussi de la piscine. Les bites sont plus gonflées sans être franchement bandées à fond. Avec mon expérience, j’estime qu’à mi-bandaison nos deux gendarmes portent des « accessoires » d’au moins16/17cm déjà. 

J’ai l’impression qu’ils font attention aux doses qu’on leur sert. Je leur en fais la remarque. Ils me répondent que s’ils se font prendre avec de l’alcool dans le sang ils seraient  en difficulté.
Ernesto qui est arrivé par derrière, me prend par le cou et leur dit que ce n’est pas un problème, ils n’ont qu’à rester. Il faut que tous les autres s’y mettent pour qu’ils acceptent. Ce n’est pas tant pour pouvoir se bourrer la gueule mais les 0,5g dans le sang arrivent trop vite.

Ça chauffe ! Les queues bandent et nous apprenons qu’ils sont tous les deux recto-verso et plutôt BM avec un bon 21 et un 22 épais bons pour le service !

Nous restons sur la terrasse. PH se bat avec un des jeunes « médecin » pour bouffer la bite d’un gendarme alors que l’autre est coincé entre Ernesto dans son dos et l’autre jeune sur sa queue. Moi je retrouve avec plaisir les caresses à 4 mains des deux autres médicos.

Pendant les deux heures qui ont suivi, nous avons testé les capacités de nos invités. Les deux gendarmes n’ont pas été les plus mauvais ! Ils se sont bien déchainés après quelques minutes de flottement devant la voracité de nos plus jeunes participants !

Je me fais enculer par les deux gendarmes, l’un après l’autre ! Ils sont loin d’être mauvais. Leurs coups de rein sont puissants et bien qu’emballées dans des kpotes, je sens leur gland frotter ma prostate. Je crois qu’à part nos deux 6ème année, non, maintenant 7ème année de médecine, nous les avons tous reçu dans le cul.
Je me les suis fait aussi.  Leurs rondelles sont bien musclées et résistent avec juste ce qu’il faut avant  de céder et de me laisser entrer.
Je m’étais déjà fait démonter le cul par des gendarmes la première année de mon permis moto (justement pour ne pas le perdre) mais jamais encore l’inverse.

J’en prends un en levrette. Mes mains bien accrochées à ses épaules musclées, je bascule le bassin pour entrer mes 20cm dans son cul. J’y vais lentement. J’aime sentir son boyau s’écarter devant mon gland et épouser les contours de celui-ci.
Il souffle jusqu’à ce que sa bouche soit remplie par la bite d’un médico.  Alors que je le lime depuis quelques instants, un des jeunes rampe sous son ventre et embouche sa bite. Je sens son excitation par les palpitations de son anneau sur ma queue. J’intensifie mes va et vient. Il profite ainsi de tout mes 20cm à chaque fois. Parfois je sors complètement et attend un peu que son anus se resserre avant d’y retourner. Mes pénétrations sèches font s’étrangler le suceur. Notre ami monte en pression et il me repousse pour dégager sa bite de la bouche qui le suce juste avant de juter.  Ce faisant il m’a fait l’enculer jusqu’à l’os et cela déclenche ma propre jouissance. J’en remplie ma kpote alors que le dernier de notre quatuor jute sur son crane.

Nous reprenons notre souffle et un peu de jus de fruit alors que les autres terminent à leur tour.

Douche puis petit tour dans la piscine avant le diner. Tout le monde s’y met. La maréchaussée au BBQ, les médecins aux salades et nous autres à sortir les couverts.
La soirée est plus calme.
Je raconte à nos deux invités les fois où je me suis tiré de retraits de permis en payant de mon corps auprès de certains de ses collègues. Ils sont étonnés qu’ils aient pris de tels risques.
Malgré quelques arrestations de beaux mecs, ils n’ont jamais utilisé leur position pour en profiter. J’ajoutais qu’étant alors en défaut de surpuissance de moto /  années de permis, c’est toujours moi qui avaient fait les premiers pas. Ils nous disent alors regretter de n’être pas tombé sur moi. Ils se seraient laissé faire comme leurs collègues. Nous apprenons aussi qu’ils sont adepte de musculation en plus du sport avec leur bataillon (beaucoup de foncier, jogging et de pratique du combat à main nue  et bien sur armé aussi). Ça explique leurs carrures.

La route plus la baise nous a bien cassés. Vers minuit, nous laissons nos amis autour du bassin et tombons de sommeil dans la première chambre venue.

Jour 2

Réveil. Je suis encore emmêlé avec PH et Ernesto. Nous nous faisons un peu plaisir (en réalité nous  nous suçons jusqu’à éjaculation) avant  de prendre une bonne douche et de descendre. Sous la douche nous discutons de nos deux gendarmes. Ernesto et PH sont d’accord avec moi et estiment que nous sommes tombés sur deux bons coups. PH ajoute qu’on devra essayer, s’ils sont d’accord de garder contact après cette semaine là.
Du bas de l’escalier, des voix proviennent de la cuisine. Quand j’entre, je vois tous nos invités déjà debout. La table est préparée pour le petit déj et j’aperçois des croissants. Quand les deux autres (PH et Ernesto) descendent à leur tour, un  des gendarme leur répond qu’il a poussé jusqu’à la boulangerie pour cela. Vu l’heure, ça glisse vers un brunch conséquent. Faut bien entretenir nos carcasses !

Café chaud, croissants, la journée commence bien. Les deux gendarmes nous demandent si nous connaissons le coin et devant notre ignorance totale, nous proposent de nous emmener sur un spot gay mais discret. Nous sommes tous d’accord pour les suivre. Nous leur prêtons des maillots car la plage n’est pas nudiste près de l’accès et comme nous voulons garder nos motos à vue…
 
Bien que ce ne soit pas très « sécurité », nous  restons en short et t-shirt sur nos motos. Par contre, pas de liberté avec les casques, les boots et les gants ! Nous roulons à petite vitesse (50-60 Km/h) jusqu’à la plage en question. Nous enchainons les motos deux à deux et installons des blocks disques à alarme avant de descendre sur le sable. Une des serviettes sert de vestiaires et nous allons à l’eau. Elle est chaude, c’est agréable. Nous chahutons tous les 9. Bousculades, chutes dans l’eau, nous nous battons aussi deux contre deux, l’un porté sur les épaules de l’autre. A ce jeu ce sont nos gendarmes qui gagnent contre PH sur Ernesto juste devant les couples d’apprentis médecins.

Allongé sur la plage, je matais, caché derrière mes lunettes de soleil, les voisins les plus proches. Je ne vois personne de plus de 30 ans « physique », ni de gros. Je questionne les gendarmes après leur victoire. Ils me disent qu’effectivement c’était surtout des jeunes sportifs qui squattaient cet endroit. Le fait qu’il ne soit pas surveillé éloignait les familles avec leurs corolaires de marmots !

Nous sommes rapidement invités à une partie de volley par un groupe de 10 mecs déjà bien bronzés.  Nous tournons à trois équipes. La notre étant composée des deux gendarmes, d’Ernesto, un des 7ème année et moi-même au départ, nous faisons une rotation avec les autres. Nous nous en sortons honorablement même si nous ne gagnons pas tous nos matchs. Entre les parties, évacuation de la sueur dans l’eau, et échanges divers.
J’apprends qu’ils sont en vacances eux aussi et pas très loin de notre location d’après un de nos gendarmes. Etudiants parisiens, ils étaient là 15 jours pour fêter leurs fins d’années et leurs passages dans leurs années supérieures respectives.

Avant la fin de l’après midi, un des volleyeurs nous propose de passer la soirée chez eux. Cela ne m’étonne pas, j’avais remarqué dans leurs maillots l’intérêt que certains pour ne pas dire tous nous portaient.

A un des gendarmes qui demande ce que nous pouvons apporter, ils répondent, des kpotes, de l’alcool et encore des kpotes. Nous les quittons avec leur adresse et un n° de portable.

A la villa, après avoir acheté deux caisses de champagne et mis les bouteilles au frigo, nous passons le temps qui nous sépare de la soirée à nous faire « beaux ». Rasages de couilles et passages de tondeuse, des massages de nos peaux au lait après soleil nous rendent encore plus « baisable ». Ceux qui bandent prennent leur mal en patience. On ne va pas décharger nos batteries alors qu’on est attendus pour une touze !

Nos gendarmes sont ravis d’être avec nous. Ils me disent que ça faisait un bon moment qu’ils n’étaient partis dans un trip pareil. Ils ajoutent que souvent ils n’osent pas se lancer de crainte de plans foireux ou même délicat quand les mecs devinent leur métier.
PH qui arrive à ce moment là, leur dit qu’ils seront toujours les bienvenus chez nous. Ce qui n’est pas loin question temps de trajet, vu les joujoux qu’ils pilotent. Ils pourront même arriver en uniforme nous avons de quoi « cacher » leurs motos compromettantes et leur en prêter des à nous.
S’ils n’acceptent pas d’entrée de jeux, ils ne refusent pas non plus. A travailler !!

Nous leur prêtons des fringues (des shorts et deux marcels un peu petits mais qui ne les désavantagent pas) pour la soirée. Cela leur évite de retourner à la caserne.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay