Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode 1 - Épisode 2 - Épisode 3 - Épisode 4 - Épisode 5 - Épisode 6 - Épisode 7

Sacha -6

Louis accepte de baiser avec moi, je boue intérieurement, mais je dois rester calme, ne pas effrayer mon bel hétéro, ça pourrait faire tout capoter.

Il est gêné de s'être livré de la sorte, je le réconforte dans son choix :

- tu sais, ce n'est pas une faiblesse de faire l'amour entre mecs, c'est juste un choix pour découvrir d'autres plaisirs

- c'est bien ce que je veux ressentir, autre chose, je compte sur toi.

- je vais commencer par bien préparer ton cul, pour te décontracter, puis je pénétrerai délicatement… et tu as de la chance, ma bite n'est pas compliquée comme la tienne, ou aussi grosse que celle de Franck !

Il rigole, ça détend l'atmosphère.

Pour qu'il se décontracte, je commence par le masser.

Je saisie une bouteille de monoï à coté du lit et je le caresser. Il est allongé sur le dos, mes mains partent de sa tête, j'effleure son visage et avec mes deux pouces je dessine le contour de ses lèvres, je descend encore tout doucement, je palpe, caresse ses pectoraux, je suce au passage ses tétons, je dessine avec mes doigts le contour de ses abdominaux, lui lèche le nombril. Je contourne son pubis et son sexe lourd pour m'occuper de ses cuisses que je malaxe, caresse, palpe, idem pour ces mollets. Enfin, ses pieds sur lesquels je fais des pressions sous la voûte plantaire, puis je lèche ses doigts de pieds et je tire dessus les uns après les autres...

- j'ai jamais eu un massage comme ça, t'es top, marmonne Louis

- chut, décontracte toi, laisse venir le plaisir

Il ferme les yeux, je me rapproche de sa bite demi-molle. Je la prends dans une main et je la masse délicatement. De l'autre main je soulève ses couilles et je les fais rouler dans le creux de ma main.

Il gémit de plaisir, je commence alors à mettre ma langue entre son prépuce et son gland, je bave bien. Puis je monte et descend sur sa hampe. Sa bite est maintenant bien grosse, je décide de la prendre en bouche. Je me penche en mettant mon larynx dans l'axe de ma bouche, il pousse, j’ouvre à max et j’essaye de na pas mettre les dents ! Il ressort et le salaud recommence avec plus de force. Je m'étouffe, mais il accélère, j'essaye de respirer entre chaque charge, il mouille.

J'ai peur qu'il jouisse. Je retire sa bite de ma gorge et la lèche, puis remonte en le léchant jusqu'à son oreille :

- retourne toi, je vais te masser le dos.

- ok, dit-il

Il se retourne, et j'en profite pour saisir sa bite pour la rabattre entre ses jambes. Bref, mon bel hétéro est sur le ventre, les jambes légèrement écartées, ses boules et sa bite rabattues en arrière, en dépassant sous ses fesses. Je vois son gland qui s'échappe de son prépuce et de la mouille qui en sort. Je m'assois sur ces fesses, il sent mes couilles et le bout de ma bite demi-molle dans son sillon. Je lui masse les épaules, enchaîne sur ses omoplates et fait rouler mes doigts sur sa colonne, ce qui fait soulever sa peau, effet garanti. Je presse sa taille avec vigueur et viens finir en caressant le début de ses fesses. Je renouvelle l'opération, Louis gémit de plaisir, la tête dans ses bras. Et moi je commence à bander sérieux. Je me soulève et me met à côté de lui pour masser ses jambes, cuisses et mollets, avec plus d'énergie.

Je reviens vers sa raie, elle est humide. Sa bite sort juste dessous. J'écarte ses jambes. Je me mets derrière lui entre ses cuisses et je me baisse pour lécher sa bite que j'ai saisie et tirée en arrière. Puis je pose mes mains sur son cul, je tiens fermentent ses fesses bien écartées, je peux fureter du côté de sa rondelle. Autant, il a quelques poils sur les fesses autant sa raie est lisse, sa rondelle n'en est que plus belle, toute rose, vierge, ça m'excite encore plus, je serai capable de jouir sans me toucher, tellement ce mec me fait envie.

J'écarte encore plus ses fesses, il gémit et soulève un peu son bassin, je mets ma langue sur sa rondelle, je lèche et je la pousse dedans. Son cul palpite,

- trop bon cette sensation, lâche t'il, j'ai envie de toi

- t'inquiète bébé ça vient, lui dis-je

Je lui dis de se mettre à quatre pattes et de bien cambrer son cul. Il le fait divinement bien, mes mains posées sur ses fesses, j'écarte bien pour voir son anneau encore tout serré. Je crache dessus et avec mon pouce je tourne autour de sa rondelle et je presse dessus, ça commence à lâcher tout doux. J'y mets ma langue et commence un vrai travail de cul, je ne m'économise pas en salive, ni en sucions, je rajoute un doigt au milieu de mes coups de lèche pour varier les plaisirs et surtout accentuer les pressions. Son trou devient plus souple, j'y rentre un doigt bien mouillé, il gémit et je commence par masser sa prostate, il râle, il aime. Je ne le masturbe pas pour que toute sa concentration reste sur son cul, sinon, il va resserrer son sphincter pour regonfler à max sa tige. Je le laisse apprécier et je continue mon introspection. Un doigt dans son cul, ma langue qui lèche autour, je me risque avec un deuxième doigt... Il se tend, émet un petit cri et lâche prise, le deuxième doigt rentre. J’attends un peu et je commence à les bouger dans ses entrailles.

- je crois que t'es prêt bébé, lui dis-je

- vas-y j'en crève d'envie, prends moi, me lâche Louis

Je suis étonné de cette spontanéité et de cet appel au viol, je dis :

- ok, je suis là pour te donner du plaisir

Je prends du gel que je pousse dans son cul avec le pouce et j'en mets sur ma bite bien raide. Je présente mon gland turgescent à sa rondelle, je pousse, ça rentre assez facilement, mais je décide de stopper un petit moment. Louis gémit de plus en plus...

- c'est trop bon, vas-y, je suis prêt,

J'obéis à Louis et je pousse progressivement cm par cm. Son cul est très serré. Je ressors, je le doigte tout de suite pour lubrifier son anneau, et crache sur ma bite. J'y retourne, jusqu'à la moitié, il émet des petits cris, il sert les dents.

Macho comme il est, il est hors de question qu'il laisse paraître une quelconque faiblesse ! Je commence de petit va-et-vient juste sur la 1ère moitié de ma bite. Le plaisir a remplacé la douleur, Louis est moins crispé, sa rondelle de détend et il bouge même son bassin pour élargir son fion. Je décide alors de pousser mes 18cm. Enfin, je suis calé au fond, mes grosses couilles ont buté contre son cul, je lui dis :

- ça va, tu n'as pas mal

- si, j’ai le cul en feu… Il prend sa respiration et continue :

- c’est bizarre, je sens bien ta bite me remplir le cul, c'est énorme, ça me fait peur et en même temps ça m’excite

- maintenant que tu es habitué, je vais commencer mes va-et-vient, lui dis-je

- ok, vas-y...

Ça m'excite et je rentre et sort.  Mes couilles frappent son cul quand je suis au plus profond, Louis pousse de petits cris stridents, ça ne lui ressemble tellement pas, c'est jouissif de baiser ce pure hétéro.

Je ressors ma bite, son trou est bien large, mais instinctivement, son sphincter se referme, je repose mon gland sur sa rondelle, je lui masse le dos en lui disant :

- décontractes toi, laisse aller

J'en profite pour lubrifier ma bite et je pousse mon gland, son cul est à nouveau serré, mais il lâche... Je décide alors de le travailler par petits à coups, je rentre mon gland avec juste quelques centimètres en plus et je joue à rentrer, sortir, rentrer, sortir, pour qu'il sente mon gland passer son anneau et qu'il le laisse ouvert, ça marche, après quelques minutes à ce rythme. Louis gémit, je sens qu'il jouit du cul. Je me retire, sa rondelle reste bien ouverte, elle palpite, il me lâche :

- revient, bourres moi le cul

Je crache, ma salive rentre dans ses entrailles. Je pose mes mains sur ces hanches et je le pilonne. Mes couilles claquent contre sont cul, on est tous les deux en transe et en nage ! Je n'ai pas envie de jouir tout de suite. Je ralenti et surtout je veux m'occuper de sa belle bite pendante restée demi molle pendant mon bourrage !

Je l'aide à se mettre droit sur ces genoux, ma bite toujours encrée au fond de lui, du coup son cul se resserre sur ma bite. Nous voilà tous deux redressés et à genoux sur le lit, mon torse collé à son dos, je dégage mon bassin en arrière pour faire de petits va-et-vient, lui lécher le cou, l'embrasser et surtout prendre sa bite en main. Elle est lourde et elle grossi très vite. Je le branle d'une main, lui caresse les pecs et les abdos, c'est lui qui bouge maintenant du bassin et qui impose son rythme. Dans cette position, difficile de mettre mes 18cm, mais il est quand même bien calé.

Entre 2 soupirs jouissifs, il me lâche :

- j'ai envie de te voir quand tu me baises...

- ok, allonge toi sur le dos, lui dis-je

Je décule, Louis s'allonge, je mets un oreiller sous ses fesses, j'attrape ces chevilles et j'écarte ses jambes en V, il est surpris de cette position, peu naturelle pour lui... c'est sûr !

Son cul relevé et bien ouvert, j'avance ma bite bien droite et dure, je crache dessus, et dirige mon gland sur son trou qui s'est resserré, je pousse tout doucement, Louis fait la grimace et geint, j'écarte un peu plus ses jambes et m'enfonce d'un seul coup. Il crie.

Mon pubis caresse ses boules et sa tige turgescente fait des soubresauts sur ses abdos.

- putain c'est trop bon, lâche t'il entre deux gémissements.

Je veux passer à la vitesse supérieure, je lui propose qu'il tienne lui même ses jambes écartées en les saisissant aux genoux. Il obtempère, ce qui me permet de poser mes mains sur sa taille et de bien l'agripper pour accélérer mes va-et-vient.

C'est à ce moment là, que Franck fait son apparition...

Oups, on n'a pas vu passer l'heure, Franck devait attendre que Louis prenne la relève pour se reposer à son tour. Je ne le vois pas, il est dans mon dos, mais à la tête de Louis, je peux imaginer la tête de Franck... de surprendre son meilleur pote 300% hétéro en train de se faire tringler. Les regards entre les 2 amis sont soutenus. Trop content de cet effet de surprise qui va mettre des doutes dans la tête de Franck, je bourrine de plus belle le cul de Louis, qui est secoué à chacun de mes assaut. Il lui lâche entre deux gémissements :

- Casses-toi

J’attends Franck qui fait demi tour en silence, je l’imagine blême. Je fais un sourire à Louis qui ne réagit pas, il est ailleurs, je crois qu'il prend vraiment son pied. Il me caresse les pecs.

J'entends le bruit de mes couilles qui claquent sur son cul, ça m'excite encore plus. Sa bite qui danse sur son ventre, se gonfle, il va jouir sans même se toucher ! Dans un râle infini, il lâche son foutre sur son torse, le premier jet puissant lui arrive sur le visage.

Je prend mon élan et lui défonce ses entrailles, calé bien au fond je lui rempli ses boyaux de 3 jets qui me déclenchent des spasmes. Louis resserre son sphincter, j'ai mal à la bite.

Je décule et m'effondre sur lui.

On reste collé l'un à l'autre quelques minutes en haletant, sans dire un mot. On reprend nos esprits, je l'embrasse, il me fixe, il a la banane. Trop cool, mon putain d'hétéro à aimer se faire baiser. Je me décolle de lui, des filaments de sperme entre nous, je lui lèche le torse, lui mordille ses tétons. Louis en profite pour caresser sa rondelle en feu, il y plonge un doigt pour attraper mon sperme qui coule de son cul. Comme à son habitude, il le porte à sa bouche. Bizarre ce mec et son rapport au foutre ! Il renouvelle l'opération avec 2 doigts bien plantés dans son trou et en ressort mon sperme mêlé à son jus du cul, il se délecte. Je lui demande d'où vient cette addiction.

- depuis que je me branle j'ai pris l'habitude de boire mon sperme, et j'ai continué avec les filles, j'aime leur lécher la chatte et récupérer mon jus

- t'es quand même bizarre... en plus, là, c'est mon sperme que tu récupères de ton cul !?

- ouai, mais son mon trip à moi… t'es bien PD toi et c'est ton truc

- on l'occurrence je suis pas PD, mais Bi, et c'est toi qui vient de te faire enculer !

En disant ces mots, je m'en voulais déjà de lui rappeler son état actuel de passif baisé ! L'hétéro macho pouvait se réveiller et me planter un coup de poing.

Ça n'a pas loupé, il me jette un regard noir, me bouscule et se lève. Juste le temps d'entrevoir sa rondelle rouge vif et boursouflée dont s'échappe mon sperme, il a encore sa bite bien gonflée, j'ai envi de le sucer, mais je me retiens. Il met un paréo autour de la taille et part se doucher à l'extérieur, la seule douche de ce campement de fortune. Le ciel à l'air bien sombre, le vent s'est levé.

J’entends l'eau qui coule, il doit se masser le fion et enlever tout le sperme collé à ses poils de jambes...

Franck rapplique, il rentre furax dans le bungalow, je suis encore allongé, ma bite bien lourde recouverte de foutre et posée sur ma cuisse.

Il fixe mon sexe comme d'habitude et se ressaisit.

- sale connard, t'as abusé de mon pote et maintenant je n'ai plus le temps de faire une sieste, je suis HS et il va falloir ranger fissa la plage, la tempête approche...

- ok mec, lui dis-je d'une voix calme qui contraste avec son ton d'adjudant chef

- que tu ne sois pas content pour ta pose, je le comprends...

Je me tripote la bite en lui parlant, question de le déstabiliser un peu plus et j'enchaine :

- mais que tu me traites de salaud parce que j'ai baisé avec ton meilleur pote, j’suis pas d'accord...

Sur ce, je fais un bon et me retrouve devant lui, ma gueule à quelques centimètres de lui, toujours en me caressant les couilles et la bite, qui commence à gonfler. Je le fixe et lui lâche :

- t'es peut-être jaloux, toi aussi tu veux que je te baise ?

Je l'embrasse, il s'apprêtait à me parler, il est surpris, du coup il se retrouve avec ma langue dans sa bouche. Je m'agrippe à sa taille et je l'entraîne avec moi sur le lit, nos bouches se séparent. Dans la chute, je pivote, il tombe le premier sur le dos, j'en profite pour m'assoir à califourchon sur sa taille et je lui chope ses poignets pour éviter qu'il ne se débatte. Il est costaud, mais je suis un peu plus grand et plus puissant.

- tu l'as ramène moins comme ça ? Lui dis-je

- putain de PD, ça va être ta fête, me dit Franck

- mais j'espère bien... mais pour le moment c'est moi qui commande.

Il gesticule, remue son bassin pour me faire tomber, secoue ses bras, je tiens bon.

- alors tu vas te calmer et on va discuter en adulte... Et t'avise pas à me filer une trempe, je suis plus fort que toi, capito ?

La boule de nerf semble se calmer. Je lâche prise, je lui libère les poignets, pose mes mains sur son torse, question d'avoir encore un peu de prise et me soulève pour m'assoir à côté de lui. Je reste vigilant et continue sur ma lancé :

- que ça te plaise ou pas, Louis en avait envi autant que moi... et tu me fais chier avec tes compétitions puériles entre vous deux, réglez vos problèmes entre mecs

Pendant que je lui parle, mes mains se ballade sur son corps, ses abdos sont superbes, ses pecs bien dessinés, il n'a pas un poils et sa peau dorée est vraiment douce, j'ai envi de le lécher. Je m'aperçois surtout que son short déjà bien rempli est en train d'exploser, clairement il bande, du coup j'enchaîne :

- mais avant de régler tes comptes avec Louis, je veux bien m'occuper de toi !

- arrête tes conneries Sacha, on a une boutique à faire tourner et une plage à ranger, tes histoires de cul commencent sérieusement à me faire chier

Je comprends que je vais un peu loin et qu'il faudrait que je me montre plus coopératif, mais je ne peux m'empêcher de le taquiner :

- ok, désolé  Franck, je vais vous aider... mais j'ai du mal à croire que mes histoires de cul te laissent insensible, tu passes ton temps à me mater et là tu bandes comme un taureau... et avec le gourdin que tu as... ça ne passe pas inaperçu

Il est gêné et rougit, il se redresse, tente de cacher son érection, mais pas facile, son short est totalement déformé.

- Sacha s'il te plaît arrête de me vanner et occupes toi de tes fesses.

Pendant ce temps, l'eau de la douche a fini de couler. On entend Louis qui revient vers le bungalow, il marmonne et il lance tout fort :

- Franck, t'es où ? Il faut qu'on range la plage et ferme le bar, ça va tomber dans pas longtemps !

Il rentre dans le bungalow, une serviette autour de la taille, putain qu'il est sexy. Il n'a pas les tablettes de chocolat de Franck, ni les pectoraux aussi dessinés, mais ses cuisses sont puissantes, il est plus carré des épaules et ses bras sont plus forts avec des biceps tout en rondeur.

- ah tu es là...

Dit-il en voyant Franck qui essaye de cacher son érection, ce qui attire tout de suite l'œil de Louis.

- qu'est ce que tu fous, faut ranger la plage, tu t'occuperas de ta bite plus tard

- je viens vous aider, dis-je, avant que Franck ne prenne la mouche.

Je me lève aussitôt et enfile un short, ça fait diversion, et les mecs du coup évitent de se chamailler.

Je fonce dehors, il fait chaud et humide, et je leur cri :

- j'attends vos ordres.

Ils se regardent, Louis met un short et ils sortent à leur tour du bungalow. Le ciel est vraiment noir, il va falloir faire vite. Louis répartit les tâches et on se met illico au boulot.

Sacha

sacha.paris.fr@gmail.com

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay