Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 396

Les  « petits frères »-1

Jalil :

J'ai truqué l'enchère afin que DGSE soit le gagnant. Je veux quelqu'un en qui j'ai une totale confiance pour lui. Quelqu'un capable de gérer si le petit a un bad trip qui lui revient en pleine face. D'autant plus qu'inconsciemment, il pourrait chercher la domination qu'il a connu ces trois dernières années et que j'ai senti qu'il recherchait alors que nous faisions l'amour tous les deux.
DGSE en est conscient lui aussi et accepte le deal. Comme quand je lui avais amené la première fois Ric, il me demande de rester avec eux. Ça faisait longtemps qu'on n'avait pas baisé un petit mec ensemble et il aimait bien le faire avec moi.

On débarque donc chez le recruteur de Jona et François. Cette fois pas de scénario interrogatoire ou même interpellation.
On descend quand même dans son donjon personnel. DGSE à fait disparaitre les menottes et autres moyens de contention dans les caisses, ne laissant que le sling, le cheval d'arçon et bancs de muscu.
Jalil tremble un peu malgré le chauffage à fond qui nous invite à nous déshabiller. Je suis derrière lui. Je l'entoure de mes bras alors que DGSE s'approche et l'embrasse. Il se calme, je sens ses muscles se détendre.
DGSE y va très progressivement. Il commence à le dénuder. Le sweet puis le t-shirt quittent mon petit libanais et là, blocage complet.
Jalil s'effondre à nos pieds et pas pour nous faire une pipe mais en pleurs. DGSE s'écarte et moi, je m'accroupi pour lui montrer que je suis là avec lui. Il m'attrape aux épaules et s'accroche à moi. Ses pleurs me secouent. Sa tête sur mon épaule, il mouille mon polo. Entre deux hoquets il s'excuse de ne pouvoir assurer. Tout bas je le traite d'imbécile, qu'il ne me fait pas honte et que c'est d'abord lui qui est important, plus encore que le client.
Il tourne alors la tête dans tous les sens mais DGSE nous a laissé seuls. Je mets une bonne demi-heure pour le calmer et le persuader de se rhabiller. Malgré son stress il voulait continuer.
On remonte et nous retrouvons DGSE qui nous avait préparé un thé bien chaud. Jalil s'approche de lui la tête basse et s'excuse de n'avoir pu assurer. DGSE d'un doigt sous le menton relève sa tête et en le regardant dans les yeux lui dit que ce n'est pas grave. Il se penche et lui calque juste un petit bisou sur les lèvres.
Quand nous rentrons, il s'estime lâche et peureux, il panique à l'idée que ses nouveaux amis apprennent son forfait.
Je l'assure que ce ne sera pas le cas mais ce n'est que quand Enguerrand et Max l'entourent de leur amour qu'il en est enfin persuadé. Je les laisse ensemble.
Enguerrand me dira plus tard qu'ils avaient quand même du ramer ferme pour lui remonter le moral et son estime de lui.
Le soir il veut me voir en particulier. Il s'en veut de m'avoir fait perdre de l'argent, il veut savoir si j'acceptais que tous les mois sur ce que lui donne son père, il m'en rembourse une partie.
Je lui explique alors pourquoi j'avais choisi DGSE pour son essai d'escort. Qu'avec lui cet incident d'avait pas eu de conséquence et qu'il n'était donc pas question d'un « arrangement » de la sorte.
Il me tombe dans les bras et me dit tout bas que pour moi c'est quand je veux qu'il m'offre son corps. Il me rappelle que c'avait été très bon quand nous avions fait l'amour tous les deux. C'était totalement différent d'avec Enguerrand, Max et Nathan, même si avec eux c'était géant aussi. Il commençait à les aimer plus que beaucoup.
Avec moi c'était plus « mature » sans être coercitif. En fait je réunissais la domination dont il avait besoin avec l'attention et la douceur que lui apportent les 3 jeunes.
Affectueusement je le traite de petit con et le renvoie à ses amis.

Max :
 
Lui aussi a décroché un contrat top. C'est celui dont j'avais eu le plaisir de baiser le majordome. La veille de la prestation, le client m'appelle et me demande si je pouvais accompagner Max, il voulait remercier son valet et à combien j'émargerais le cas échéant.
Je me fais un peu désirer et la proposition augmente. J'ai beau lui dire que je ne fais plus ce genre de prestation, il me rappelle qu'il est bon client et depuis longtemps. Il trouve les arguments suffisants pour me convaincre de me remettre personnellement au travail.
Nous arrivons donc dans sa grande propriété et Max est impressionné par le service. Le majordome nous conduit à l'arrière de la grande maison et nous retrouvons notre hôte au bord de sa piscine. Je laisse Max avec lui dès que son valet s'est assuré qu'ils avaient tout ce qu'il fallait : boissons fraiches, kpotes, gel et poppers.

Je suis mon homme. Son appart est au-dessus des garages. Il n'est pas malheureux avec un logement d'une centaine de m². Un grand séjour avec cuisine américaine où il ne prépare que du café et une chambre de 30m² aussi bien équipé que celle de son maître. Lit à baldaquin en acier « équipé » : sling… une étagère à roulettes supporte les accessoires nécessaires quand on est souvent seul : godes, plugs, boules,  gel et pot de graisse à fist… Je sens que je vais pouvoir m'amuser un peu.
Le mec n'a pas changé. Nu il est toujours aussi et autant épilé même si son employeur ne se sert plus de lui comme avant. Je le trouve un peu plus musclé et il me dit que c'est les passages répétés de mes escorts qui l'ont incité à travailler un peu sa musculature. Car en général, il est présent dans la chambre pour veiller à ce que son maitre et mon escort aient tout ce qu'il faut sous la main sans qu'ils n'aient besoin de demander. A sa demande, son patron a équipé une petite salle de muscu et lui aussi s'en sert un peu.
Il s'arrête de discuter et s'approche. Il prend ma bite presque totalement bandée et s'agenouille pour me faire une fellation en mode gorge profonde. Il n'a rien oublié de la technique et s'enfile mes 20cm direct en fond de gorge au premier essai. Je le laisse gérer. Il me pompe grave, n'hésitant pas à rester les lèvres collées à mon pubis plus d'une minute à masser mon gland par de lentes déglutitions. Je le repousse plusieurs fois de peur de jouir trop vite tellement c'est bon. Une telle prestation ne m'est faite que par Jimmy.
Comme il s'est mis à 4 pattes devant moi et qu'il cambre ses reins façon « salope en manque », je me penche et mes doigts suivent naturellement sa colonne vertébrale, son sacrum pour plonger entre ses fesses et y trouver une rosette palpitante. Deux doigts s'enfoncent sans résistance jusqu'à ce qu'il me les emprisonne d'une contraction destinée à me montrer que ce n'est pas un vagin que j'investi.  Je le repousse et lui dis que je vais l'enculer avant de lui travailler sérieusement la rondelle. Il est OK avec le programme. Je le balance sur le sling et kpoté l'encule direct utilisant juste le gel de ma protection pour glisser tout au fond. Sous la poussée, le sling part en avant et le balancement me fait déculer juste ce qu'il faut pour bien sentir le retour. Je joue à ce petit jeu un moment avant de le faire descendre et de le sodomiser en levrette. Il couine sous mes assauts mais surtout me demande d'y aller plus fort. Ce que je ne manque pas de faire. Ma mains tombe sur un gode dans mes dimension. Sans cesser de lui labourer la rondelle, je graisse l'engin et sans le prévenir l'enfonce à côté de ma bite.
Bien entrainé, il ne laisse échapper qu'un « arg » de surprise quand je rentre les deux queues, la mienne et celle en plastique. Mais ça passe, je m'en doutais vu les plus gros godes sur l'étagère qui ne doivent pas faire que de la figuration.
Je cale le gode bien profond et coulisse entre lui et la moitié du boyau qui me reste.
Quand je me suis bien amusé, je décule et lui dis qu'on passe au travaille de sa rondelle. Retour sur le sling où je lui attache les chevilles et les mains aux suspentes. Sa rondelle s'est ourlée de ma sodomie élargie. J'enfile une paire de gant et les recouvre de graisse  pour travailler son anneau. Alors que je poisse mes doigts dans son trou en tournant pour bien graisser la surface, je vois qu'il bande ferme, il prend vraiment du plaisir à ça. J'avise un gode gonflable. Je lui enfile et pompe. Ne connaissant pas ses capacités, je lui dis de me guider. Il m'arête après une bonne minute de pompage, me dit d'attendre et quand il se sent prêt, me dit de tirer dessus pour le retirer. J'y vais doucement car le diamètre a quand même doublé par rapport à son entrée. De son côté il pousse et quand il n'en reste plus que la moitié, il l'expulse tout seul. Sa rondelle est maintenant grande ouverte prête au fist. Je recouvre mes gants d'une nouvelle couche de graisse et j'y vais.
Main gauche (la plus fine de mes deux mains) doigts réunis en fuseau, je l'enfile sans problème. Main droite pareil mais je sens une compression. Une fois le sphincter passé, je ferme le poing et pousse. Je tape sa prostate, sa bite tressaute de plaisir. Il me souffle d'y aller franchement. Je pousse et j'entre mon avant-bras au 4/5, jusqu'à la partie la plus gonflée qui bloque. Je dois lui écarter la rondelle à pas loin de 11cm de diamètre, belle perf !!
Je ressors et je vais jouer de mes deux mains et avant- bras. Il va se mettre à juter des litres sur son ventre quand je lui aurai mis ma main droite et ma bite au centre et que je me serais mis à me branler.

Je tourne autour du sling et lui présente ma bite à sucer. Quelques minutes et je me retire vite pour ajouter mon jus.au sien.

Repos, je le détache et l'aide à se lever. Il me remercie d'avoir été aussi efficace, cela faisait longtemps qu'il n'avait pris un tel pied.
Douches, on se rhabille et vu le temps que nous avons passé, nous retournons vers la maison.
Nous retrouvons le client en maillot et Max qui, nu, nage lentement dans la piscine. Comme son valet, il me remercie, lui pour Max qui était un vrai bonheur à baiser.
Max sort de l'eau et s'approche. Je le sèche pendant que le client rentre dans la maison. Alors qu'il se rhabille à son tour, je lui pose quelques questions. Il me dit que cela s'était très bien passé, l'homme avait pris beaucoup de précaution pour le pénétrer et du coup il se l'était pris d'une seule, lente, mais puissante poussée. Puis il l'avait baisé dans plusieurs positions, passant de l'une à l'autre sans sortir de son cul. Il avait trouvé que le mec était endurant pour son âge. Je lui dis de se taire, c'est pas un sujet sur lequel il peut discuter !!
Il convient que ç'avait été bon mais sans l'intensité qu'il trouve quand il fait l'amour avec ses trois amis et même avec Adam. Je lui confirme que c'est effectivement différent même si on trouve son plaisir quand même, il n'a pas le même goût qu'entre amours. Il est d'accord et ajoute que même avec Jalil qui est le dernier venu dans leur petit groupe d'intimes, c'est meilleur. 
Quand nous sommes sur le point de partir, le client remet une enveloppe à Max.
Il l'ouvre quand nous sommes dans la voiture sur le chemin du retour. Il m'annonce le montant, à quelques billets près c'est le même montant que pour Enguerrand.

Quand il retrouve ses complices impatients, il la joue un peu blasé, comme quoi, oui c'est bon mais il s'excite plus avec eux.
Ça ne dure pas car il se fait chahuter et mi- chatouilles / mi- bagarre, il se retrouve enseveli sous les corps de ses 3 amours.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay