20 Sept.
+ 52 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Domination par Stéphanemon
futur mari

Chapitre 06

Le sport et la nuit avec mon homme

Merde ! Je suis en retard. Je vais arriver tout juste pour mon premier rendez-vous. Il est 8h45 et mon client arrive à 9h00. J'arrive à mon bureau et la secrétaire qui ne m'avait pas reconnu me demande « c'est pourquoi monsieur ? » avant de se rendre compte que c'était moi.

Elle : En voilà une transformation ! Ce nouveau costume et ce nouveau look, ça vous rajeuni. Vous êtes très beau, quoique pour moi, la boucle d'oreille ça ne fait pas très mec.

Ça me fait plaisir un compliment d'elle. En général, il faut se lever tôt pour en avoir un, mais la remarque sur la boucle d'oreille je m'en fous complètement. Moi ça me plais bien tout compte fait. Je prends même du plaisir à me bichonner le corps le matin, et j'aime bien porter quelques bijoux.

Moi : Merci pour le compliment, mon premier rendez-vous est arrivé ?

 Elle : Non pas encore. Tiens !  Vous portez une alliance, vous avez une fiancée ?

Elle me fait chier avec ses remarques, en plus elle est observatrice.

Moi : Oui j'ai une alliance et pour le reste c'est du domaine du privé. Pourrais-je avoir un café dans mon bureau s'il vous plait et un coussin du salon d'attente. Je me suis fait mal au dos hier soir. Merci.

Elle : Pas de problème je vous apporte ça dans un instant.

Je rentre dans mon bureau regarde le courrier quand mon boss rentre sans frapper. Ce que j'ai en horreur.

Mon boss : Bonjour. Il parait qu'il y a du changement ici ?

Je me retourne.

Mon boss : Ah oui, pas mal, vous faites plus clase comme ça et plus professionnel aussi. Vous êtes en retard, ça ne vous arrive jamais.

Moi : J'ai été pris dans les embouteillages ce matin, je ne venais pas de chez moi, j'ai logé chez ma mère, elle ne se sentait pas bien hier soir et je me suis fait mal au dos chez elle.

Mon boss : Rien de grave pour votre maman, j'espère ?

Moi : Non, elle se sent seule par moment, mon père lui manque.

Je suis obligé de lui mentir. Je sais que mon boss est contre les gays et si il savait pour moi, je serais viré directement. C'est un con, je sais, mais mon job me plait et il paye très bien. Surtout au niveau des primes.

Mon boss : C'est bon pour une fois. Vous êtes prêt pour votre nouveau client ?

Moi : Oui, il vient en premier contact pour une publicité à placer sur les bus du TEC. On va en discuter, et les autres rendez-vous, c'est pour signer les contrats.

Mon boss : Ok, on se voit après en réunion.

Moi : Ok.

La secrétaire rentre dans le bureau avec mon café et le coussin. La journée se passe sans problèmes, le coussin sous mes fesses m'aide à ne pas avoir trop mal au cul. J'ai encore l'impression que la bite de Stéphane est en moi. 14h30, je passe dans le bureau de mon boss, je lui remets les contrats signés et lui dis que je quitte le bureau à 15h00 pour travailler le nouveau dossier chez moi ce soir et que je lui enverrai un avant-projet par email.

Mon boss : Et quoi le nouveau client ?

Moi : Je ne sais pas, je ne le sens pas. Il ne me parait pas sérieux mais je vais bosser sur sa pub ce soir. Le problème qui se pose c'est sur le produit en lui-même. Je me vois mal mettre une pub avec des femmes en petite tenue sur des bus, cela pourrait créer des accidents.

Mon boss : Oui, vous avez raison. Faites pour le mieux.

Et je quitte le bureau direction chez moi prendre mon sac de sport et surtout décharger la voiture. Je rentre chez moi, je range le contenu des sacs dans les armoires et me prépare pour aller au sport lorsque je reçois  un SMS « Mon cœur Marc t'attend » et je réponds « je suis en route » « ok tu vas souffrir avec lui je te préviens » « Merci » « Bisous je t'aime ». Je quitte de chez moi direction Fitness…………. Arrivé sur place je demande à voir Marc. Il arrive, je me présente, il me salue et m'indique le vestiaire pour homme. Je me change et je sors, il est là, il m'attend.

Marc : Voici votre carte de membre. Elle vous donne accès à tout, piscine, sauna, hammam, parking privé sur le côté du bâtiment. Vous passez votre carte sur la diode et la barrière s'ouvre.

Moi : Mais je n'ai rien demandé !

Marc : Instruction reçue de Stéphane et il a ajouté pour vous, il n'a pas à discuter !

Moi : Bon ok, je verrais avec Stéphane.

Marc : Bon, passons aux choses sérieuses, combien de fois par semaine faites-vous du sport ?

Moi : Trois fois, le lundi, le mercredi et le vendredi.

Marc : Combien de temps environ à chaque fois ?

Moi : deux heures, une heure de cardio vélo et tapis, quarante-cinq minutes de musculation, mes bras, mes cuisses et un peu d'abdos, ensuite quinze minutes de stretching.

Marc : Ok. Avec moi, ce sera trente minutes de cardio pour ton corps, il n'y a pas besoin de plus et ensuite une heure d'abdos, tu en a besoin. Cinq minutes de stretching, faut pas plus. Ensuite douche, un sauna et un hammam, ton corps en a besoin aussi et c'est bon pour la peau. Aujourd'hui je vais te suivre le maximum possible car j'ai d'autres clients. Je serais présent avec toi pour le sauna et le hammam, je t'expliquerai comment exposer ton corps à la chaleur. Bon, autre chose, il faudra à l'avenir d'autres vêtements de sport. Ce que tu portes ça ne va pas,  tes baskets sont mortes, ça se voit au premier coup d'œil, et le t-shirt en coton ainsi que le short, avec moi tu vas souffrir dedans. Demande à Stéphane de t'indiquer ou en acheter d'autres.

 Moi : J'ai toujours fais avec ça et je n'ai jamais eu de problème, mais je demanderais à Stéphane.

Marc : Bon, on y va.

Et il me fait faire trente minutes de vélo à la vitesse qui me correspond. Je le vois au loin au téléphone, je suis sûr qu'il est avec Stéphane. Il me regarde en même temps, il s'en aperçoit, fini sa conversation, raccroche et viens vers moi.

 Marc : J'étais avec Stéphane au téléphone, je l'ai rassuré en lui disant que tu avais du potentiel musculaire, que dans deux ou trois semaines avec moi tu aurais des abdominaux parfaits.

Moi : Je te laisse me muscler, pas de soucis, mais je ne veux pas y aller trop vite. J'ai un boulot qui ne me permet pas d'être mal à l'aise musculairement après un travail trop intensif.

Marc : Ne te tracasse pas je suis un professionnel. Bon, tu as fini ta cardio, maintenant les abdominaux.

Et là, il me fait faire une série d'exercices qui me font suer comme jamais. Je n'en pouvais plus et j'avais mal aux abdos, ensuite on a fait un peu de musculation pour mes bras.

Marc : Bon. Direction la douche ensemble et ensuite je te montre pour le sauna et le hammam. Nouvelle douche et tu seras libre. A propos, lorsque tu viens ici, oublies le costume, trouves toi un training.

Moi : Ok.

Nous passons sous la douche, au passage je mate un peu son corps musclé. Il est vraiment pas mal comme mec aussi. Il me file une serviette et nous nous dirigeons vers le spa.

Marc : Pour rentrer, tu passes ta carte sur la diode, comme pour le parking. Ici c'est un espace VIP, tous les membres n'y ont pas accès.

Nous rentrons dans le sauna.

Marc : Poses ta serviette sur les planches et couche toi sur le ventre, jambes écartées.

Je m'exécute et il me positionne comme il le veut. Il commence à me masser le dos et les jambes en s'arrêtant sur mes fesses qu'il malaxe.

 Marc : Tu vois Pat, dans un sauna il faut bien exposer son corps à la chaleur, comme ça tous tes muscles perdent de l'eau et non de la graisse, juste des sels minéraux. C'est aussi le cas de tes petites fesses pour les rendre plus ferme. Il faudra quelques séances de plus. Retournes-toi.

Je me retourne et je m'aperçois que je bande.

Marc : C'est normal Pat, Stéphane aussi bande sous mes doigts.

Et il continue de me masser les jambes et ensuite mes abdominaux.

Marc : Tu verras, fin de semaine prochaine, tes abdos seront déjà plus dessinés.

Et là, le franc tombe ! La semaine prochaine, je suis avec ma mère, comme chaque année après les fêtes de fin d'année, à Gran Canaria pour une semaine. J'y loue une villa tout confort avec piscine chauffée. Avec tout ce qui s'est passé depuis samedi, ça m'étais sorti de la tête. Je n'en n'ai pas encore parlé à Stéphane.

Moi : Marc, je sais venir vendredi, mais la semaine prochaine je suis en vacances avec ma mère dans les Canaries.

Marc : Pas de problème pour moi, mais Stéphane est au courant ?

Moi : Non. Avec tout ce qui se passé depuis samedi avec lui, je n'ai pas eu le temps de lui en parler et puis ça m'était sorti de la tête.

Marc : Parles-lui le plus vite possible, à mon avis ça ne va pas lui faire plaisir.

Moi : Je me doute mais avant samedi, j'avais une vie de célibataire. On ne change pas tout comme ça d'un coup de baguette magique.

Marc : Oui, bon, il y a encore des réglages comme je comprends. Maintenant, direction le hammam.

Nous entrons dans le hammam et il me fait coucher sur le ventre, écarte mes jambes et reprend son massage. Il me masse le dos et descend sur mes fesses qu'il malaxe et écarte. Je sens sa main pas loin de mon anus.

Marc : Je vois que de ce côté là aussi, ça doit se détendre ! Mais ça, je laisse faire Stéphane.

Et moi comme un con je me laisse faire, en plus je gémis tellement il me masse bien. Je bande et il le voit.

Marc : Je vois que tu apprécies mon massage, tu verras tu n'auras pas de courbature avec moi « Rire ».

Moi : Oui, je dois reconnaitre que c'est divin comme massage. Mais il faut dire aussi qu'on ne m'a jamais massé avant.

Marc : Ah bon, enfin la séance est terminée pour aujourd'hui. On se revoit vendredi, je suis ici toute la journée. Penses à acheter, d'ici là, d'autres vêtements et une autre paire de chaussures de sport.

Moi : Ok. Pas de problème, je vais demander à Stéphane où il va pour lui et j'irais demain sans faute. Mais j'ai une question : il n'y a que nous dans le sauna cette après-midi, tu m'as massé et j'ai aimé, mais si quelqu'un d'autre était rentré ?

Marc : En règle générale, il n'y a pratiquement jamais personne l'après-midi ici, mais si quelqu'un était rentré j'aurai mis une serviette sur ton petit cul. Bon il faut sortir. Va prendre une douche dans le vestiaire. Moi il faut que remette de l'ordre ici. On se voit vendredi.

Moi : Ok Marc, à vendredi.

Je sors prendre une douche, je me sèche, je mets la crème de Nicole et je pars. Il n'est pas loin de 18h30 et je dois encore passer chercher mes costumes. Heureusement, je ne suis pas loin, ouf ! J'arrive chez Christian, il m'attend.

Christian : Je croyais que tu nous avais oubliés ?

Moi : Non mais voilà que je sors du sport. Stéphane a voulu que j'aille dans son club et non dans le mien enfin c'est toute une histoire il t'expliquera. Mes costumes sont prêts ?

Christian : Oui je les ai taillés comme celui que tu portes. Tu les essayes chez toi et si il y a un problème tu reviens avec,  ok ?

Moi : Ok. On fait comme ça.

Christian : Voici 4 housses, ils sont dedans. Dans le sac ici, il y a 4 paires de chaussures numérotées de 1 à 4 comme les housses de costumes. Elles sont assorties avec les costumes. Dans les housses tu trouveras également deux cravates en cas de taches, 3 chemises assorties et 3 paires de bas également assortis. Voilà, je crois que j'ai tout dit. Non c'est faux ! J'ai un oignon à peler avec toi.

Moi : Quoi ? Qu'est ce j'ai fait ?

Christian : Stéphane m'a téléphoné ce matin pour le cadeau que tu lui as offert. Il m'a remercié et m'a dit qu'il aurait un gros cadeau pour mon cul en retour. Tu peux m'expliquer ?

 Moi : Ah merde, il te l'a dit. Eh bien hier tu avais l'air un peu déçu quand tu m'as expliqué que Stéphane t'avait déjà baisé et que, maintenant sa queue était destinée exclusivement à moi.

 Christian : Oui et alors ?

Moi : Eh bien, je lui ai dit, et ton cadeau en retour du portefeuille et de la pince à billets, il m'a dit qu'il te baiserait à l'occasion une nouvelle fois.

Christian : T'as osé lui raconter ça ? Mais tu es fou ! Je ne dis pas que ça ne me déplairais pas, mais …

Moi : Je lui ai dit que ça ne me dérangeais pas puisque tu es son meilleur ami du moment qu'il mette un préservatif. Stéphane m'a aussi dit que si tu lui demandais pour me baiser, il ne dirait pas non, mais, dans les mêmes conditions puisque tu es son meilleur ami.

Christian : Vous êtes deux malades. Je te connais à peine et tu me semble déjà avoir changé depuis hier.

Moi : Tu as raison, personne ne me reconnait, et moi-même, j'ai du mal à me reconnaitre depuis que je suis avec Stéphane. Je ne me savais pas comme ça.

Sur ce temps Nicole, la femme de Christian, entre.

Nicole : Bonsoir. Qu'est-ce que c'est que cette coiffure ? Ce n'est pas le résultat d'hier !

Moi : Bonsoir, je sors du sport, j'avais oublié de prendre du gel. Ne sois pas vexée mais vois-tu, j'ai du mal à me recoiffer avec cette nouvelle coupe.

Nicole : Viens avec moi. Ce n'est tout de même pas compliqué .Assieds-toi, je vais te remontrer.

 Et la voilà en un tour de main qui me recoiffe en me montrant.

Nicole : Voilà ce n'est pas mieux comme ça ?

Moi : Si merci.

Nicole : Allez files ! Mauvaise graine ! On ferme. Mon souper est prêt.

Nicole : Christian, on passe à table !

Christian : Oui j'arrive.

Et Christian m'aide à mettre mes nouvelles affaires dans la voiture.

Christian : Il n'empêche que Stéphane et toi, vous êtes deux malades. Je n'en reviens toujours pas qu'il veut me baiser en cadeau du portefeuille !

Moi : Arranges toi avec. Bon, je te laisse fermer et aller manger.

Je l'embrasse et pars. Dans la voiture, sur le trajet du retour chez moi, je fais le numéro de téléphone de ma mère pour prendre de ses nouvelles et lui demander comment on fait pour partir lundi à l'aéroport de Liège Bierset. On décolle à 6h50 du matin. Est-ce que je vais la chercher, prenons nous un taxi, enfin bref, … Ah merde j'ai oublié les courses. Pas grave, j'irais au pakistanais en face de l'immeuble. La conversation avec ma mère se termine.

Moi : Ah oui maman, faut que je te dise j'ai quelqu'un dans ma vie depuis samedi dernier et je crois que je l'aime.

Ma mère : Ah enfin ce n'est pas trop tôt à 38 ans …… Il est bien ?

Merci pour la remarque je m'en serais bien passé …

Moi : Oui il est très bien et je te le présenterai à l'occasion. Et puis je dois te dire que j'ai changé de look.

Ma mère : Il était temps pour ça aussi. J'espère que ça te rajeuni un peu car, il faut dire que tu faisais plus vieux que ton âge dans tes costumes pourris.

Moi : Tu as mangé de la vache enragée aujourd'hui ! Tu m'en veux ? Je t'ai fait quelque chose pour que tu sois aussi remontée contre moi ou quoi ?

Ma mère : Non c'est juste que je trouve qu'il était grand temps que tu changes un peu, mais ce n'était pas à moi de te le dire, c'est tout.

Moi : Ok, bon maman j'arrive chez moi, je te laisse, on se voit dimanche soir. Bisous.

Ma Mère : Bisous

Je rentre ma voiture au garage, je décharge le coffre en deux fois car il y a beaucoup entre les costumes, les chaussures, mon sac de sport, mon ordinateur portable, mon sac de travail avec mes dossiers, je suis chargé. Je passe par le magasin en face, je me prends une salade, du thon en boite, tomates, concombre, une baguette et je rentre. Je range le tout et je m'apprête à me faire une petite salade sur le pouce. Je mangeais tout en travaillant sur le nouveau projet publicitaire en buvant un verre de vin blanc, lorsque, le parlophone sonne. Je n'attends personne. Je décroche, c'est le concierge qui me dit qu'il y a chez lui deux gros colis pour moi. Je n'ai rien commandé, qu'est-ce que c'est encore que ça. Je descends chez le concierge et je vois deux grosses caisses avec mon nom dessus et signé Stéphane. Je comprends mieux maintenant. Je remercie le concierge et les remonte.

Je les déballe et je vois dans le premier carton 5 shorts de sport de différentes couleurs, 5 t-shirts col en V comme j'aime, et 5 draps de bain ainsi que 5 plus petits pour le sport. Une ceinture pour mesurer le rythme cardiaque avec la montre assortie. Dans le deuxième, 3 paires de baskets de marque et un nouveau sac de sport avec un petit mot pour moi de Stéphane.  « Voici pour toi mon homme, avec ça tu seras plus à l'aise pour le sport » Donc Marc avait bien cafté à Stéphane pour mes vêtements. Où vais-je pouvoir ranger ça moi ?  C'est bien beau tous ces cadeaux mais je vais finir par manquer de place. Il va falloir que je fasse du tri dans mes affaires. Enfin je décide de laisser tout dans les cartons que je range dans un coin de ma chambre. Je ferai du tri demain afin de faire de la place et je retourne manger. Au passage, je téléphone à Stéphane pour le remercier mais je tombe sur le répondeur. Il me rappellera sûrement plus tard. Je m'installe dans la salle à manger avec mon verre de vin, mon assiette, un morceau de baguette et mon ordinateur portable. Toute en mangeant je fais une ébauche publicitaire pour mon client et je l'envoie par email à mon boss. Dans le mail je lui rappelle que je suis en congé pour 10 jours à partir de lundi prochain, mais que me connecterai au réseau tous les jours avec mon portable afin de suivre mon travail à distance. Je clôture mon mail par une formule de politesse et j'éteins mon portable. Je débarrasse la table, fait ma petite vaisselle, direction la salle de bains, mon short, pyjama et divan TV. Au passage je me prends le reste de la bouteille de vin. J'allume la TV et regarde une émission française, je suis fatigué et j'ai un peu froid je décide donc de mettre le plaide sur mes épaules. A bout de force je fini par m'endormir dans mon divan, ça m'arrive souvent. Je ne sais pas combien de temps j'ai dormi, mais je me sens secoué et je me réveille. Stéphane était là, devant moi, dans sa combinaison en cuir. Il était beau avec son casque à la main. Je fais vite le rapprochement sur le nom de sa combinaison Tron avec le film du même nom. Je ne savais pas, par contre, qu'il existait des combinaisons en cuir comme ça, ça ne doit pas couter 5 francs !

Steph : Hé oh !  Réveilles-toi. Tu dormais dans ton divan.

Moi : Euh oui, ça m'arrive de temps en temps quand je suis trop crevé. Mais comment es-tu rentré ?

Steph : Tu as oublié ? Tu m'as donné un double de tes clefs.

Moi : Ah oui c'est juste.

Steph : Je me suis permis de laisser ma moto dans le hall d'entrée de l'immeuble, ça ne te dérange pas ?

Moi : Moi non, mais le concierge, si. Tiens, voilà les clefs de mon garage qui es sur le côté gauche de l'immeuble, c'est le numéro trois, va la ranger là, je te ferai un double demain.

Steph : Ok.

Moi : Quand tu remontes, il faut qu'on parle avant de faire quoique ce soit d'autre.

Steph : Que veux-tu dire ?

Moi : Rien de bien grave, je te rassure.

Et Stéphane descend mettre sa moto dans mon garage. Sur ce temps je dois aller à la toilette, mes intestins ce n'est toujours pas ça. Je retire le plug de mon cul, c'est con mais je m'y habitue de plus en plus et je ne sens presque plus sa présence. Je passe par la case toilette et je reviens dans mon salon. Stéphane rentre à ce moment et lorsque je veux lui parler, il m'embrasse fougueusement. Tous mon corps peut sentir le cuir de sa combinaison, ce qui me donne un début d'érection mais il faut que je lui parle.

Moi : Mon Homme faut qu'on parle. Rassures toi, je ne vais pas te quitter mais il faut que je te dise que lundi prochain, je pars pour une semaine avec ma mère à Gran-Canaria. C'était prévu de longue date avant que je ne te connaisse. C'est grâce à Marc que je te le dit car c'est en fixant les rendez-vous pour le sport  que le franc est tombé et que je m'en suis souvenu. Il faut dire que depuis samedi, tu me fais tourner la tête que j'en oublie beaucoup de choses. Marc m'a dit que ça ne te ferais pas plaisir, mais comme chaque année, je réserve la même villa et je n'ai pas pris d'assurance annulation. Si j'annule l'avion pour rester avec toi, il reste ma mère qui elle, reste encore une semaine après moi. Elle se retrouverait toute seule pendant 15 jours. Chaque année elle se fait une joie d'avoir une semaine complète avec moi.

Steph : Il est clair que ça ne me fait pas plaisir mais tu as le droit de partir avec ta mère. Je ne suis pas un tyran non plus. Et elle est grande cette villa ?

Moi : Trois chambres avec salle de bain, salon, salle en manger, cuisine équipée, piscine et jacuzzi mais on ne l'utilise jamais. Par contre, la piscine est chauffée donc j'en profite tout de même un peu. Cela dit, la piscine est meilleure chez toi.

Steph : Je peux venir ?

Moi : Si tu trouves un billet d'avion, pour moi, il n'y a pas de souci.

Steph : Et ta mère ?

Moi : Ça c'est l'autre chose que je voulais te dire. Elle est au courant pour nous, je lui ai dit par téléphone et elle sera ravie de faire ta connaissance. A propos de ma mère faut que je te dise qu'elle à parfois un humour un peu piquant.

Steph : Que veux-tu dire ?

Moi : Quand je lui ai dit pour nous, elle m'a répondu qu'à 38 ans, il était temps. Quand je lui ai parlé du relooking, elle m'a dit qu'il était temps car je faisais vieux dans mes costumes pourris.

Steph : RIRES …… Elle a raison pour les costumes ! Tu as jeté les autres ?

Moi : Non pas encore, je vais faire du tri dans mes vêtements, je manque de place. Mais on parle, on parle, …  Tu ne veux rien à boire ?

Steph : Une bière si tu as, ou un verre de vin blanc ou du champagne, si tu as.

Moi : Champagne ! Comme ça je boirais une coupe avec toi.

Je vais dans la cuisine prendre le champagne et Stéphane me suit. Au moment où je me baisse pour prendre la bouteille dans le bas du frigo, il vient me plaquer sa combinaison sur le cul et je peux sentir sa queue au travers.

Moi : Mon amour, c'est toujours hors service de ce côté-là, désolé. Il fallait y aller mollo hier, mon cul est à toi,  je sais, mais il n'a  pas encore l'habitude.

Steph : Pas grave, mais je vais t'offrir une poire à lavement comme ça, ton cul sera toujours prêt à me recevoir. Entres autres, tu aurais pu mettre autre choses que ça sur ton cul, je t'ai payé une flopée de boxers. Tu pourrais les mettre !

Moi : Ben, je les réserve pour toi mais je ne pensais pas que tu viendrais ce soir.

Steph : Tu dois toujours être prêt à me recevoir si je débarque à l'improviste ! Bon elle vient cette coupe de champagne ?

J'ouvre la bouteille et nous sert deux coupes de champagne. Nous buvons notre verre dans la cuisine.

Steph : Tu as été cherché tes nouveaux costumes ? Tu as reçu les deux colis ?

Moi : j'ai les costumes et tes deux colis sont dans ma chambre. Je manque de place, je ferais le tri demain soir afin de faire de la place.

Steph : Tu avais encore quelque chose à me dire ?

Moi : Non, je crois que j'ai fait le tour.

Steph : Bon. A mon tour. Je t'ai commandé ta nouvelle voiture, tu l'auras dans un mois. J'ai choisi un modèle qui correspond au tiens mais dans ma marque. Si on sort ensemble avec des amis, ça me ferais mal de me retrouver dans autre marque de voiture que celle que je vends. Je vendrais ta voiture en occasion un très bon prix et tu pourras finir ton prêt. Il n'y a pas à discuter, je prends tout en charge. Je veux aussi que le plus tôt possible, tu viennes vivre chez moi, c'est  trop petit ici.

Moi : Je n'avais pas envie de changer de voiture.

Et vlan ! Je me prends une gifle dans la gueule. J'ai tellement mal que j'en laisse tomber ma coupe de champagne par terre.

Steph : Je t'ai dit que je ne voulais plus que tu contestes mes ordres hier, ou que tu serais puni. Voici la première punition !

Moi : Ok je ne discute plus tes ordres mais, je ne méritais pas ça !

Je ramasse ma coupe de champagne par terre et donne un coup de lavette sur le sol. Heureusement pour moi, il ne restait plus grand-chose dedans. Et je nous ressers un verre.

Moi : Je t'ai demandé un peu de temps pour venir vivre chez toi et tu me l'as accordé.

Steph : Oui, tu as raison, tu as le temps que tu veux. Mais reconnais que c'est petit ici, et je suppose que tu loues ?

Moi : C'est un appartement de fonction. Je ne paie pas de loyer, il appartient à mon patron. Je touche juste un peu moins de primes sur les contrats que je conclus avec mes clients. Comme ici, il faut se battre pour trouver un appartement avec un loyer acceptable, je m'y retrouve. Mais dis-moi, tu n'as pas chaud dans ta combinaison ici dans mon appartement ?

Steph : Si, j'ai chaud. D'ailleurs, je vais prendre une douche.

Moi : Je range ici et t'apporte un drap de bain.

Je range et vais dans la chambre prendre un drap. Quand je rentre dans la salle de bain, je m'attends à ce qu'il soit dans la douche, mais non, il m'attend.

Steph : Déshabille-moi !

Et malgré que je sois crevé, j'exécute. Je commence par défaire la fermeture éclair de sa combinaison et elle s'arrête juste en dessous de sa queue. Là, il appuie sur mes épaules pour que je me mette à genoux, il sort sa bite et me la fout en bouche.

Steph : Ton cul n'est pas accessible mais ta bouche, si. Suces !

Et je le suce comme je peux car j'ai l'impression qu'il bande encore plus qu'hier. J'en profite pour rentrer mes mains dans sa combinaison et je m'aperçois qu'il est nu dedans. Je sors sa bite de ma bouche.

Moi : Mais tu es nu en dessous !

Steph : Oui, ta gueule et suces je te dis !

Et il me refourre sa bite en bouche tout en foutant une nouvelle gifle, plus légère celle-ci. Il m'attrape par les cheveux et m'imprime le mouvement de plus en plus long et plus profond. Au bout de dix minutes :

Steph : Je vais jouir, avales ma semence, elle est toute pour toi !

Il me fourre sa bite au fond de la gorge et jouit une dizaine de jets. Il me force à avaler jusqu'au bout au point que j'en ai envie de vomir. Je nettoie sa queue sans même qu'il n'ai eu à le dire.

Steph : C'est bien, tu es une bonne petite chienne à son homme. Finis de me déshabiller et viens me laver. Et puis non je vais me laver seul, tu n'as pas été assez obéissante. Vas te coucher et attend moi !

Je finis de le déshabiller et au moment de sortir de la salle de bain, je me baisse pour ramasser sa combinaison et ses bottes et là, il me baisse mon short et me fout deux fessées bien senties et je crie de douleur.

Steph : Ça c'est ta punition parce que ton cul ne m'était pas accessible. Va te coucher, j'arrive !

Je sors et mets sa combinaison dans le salon Je me couche. Au passage, je vire mon short à la poubelle et mets un des nouveaux boxers. Je me mets au lit et m'endors alors qu'il est toujours sous la douche. Il vient me rejoindre et voit que je dors dans le lit avec le nouveau boxer.

Il me prend dans ses bras tendrement et m'embrasse dans la nuque. Il bande encore mais il ne touchera pas à mon cul, j'en suis certain.

Steph : C'est bien mon homme, tu commences à comprendre ce que je veux. Je t'aime. Dors bien.

Moi : Je t'aime mon homme. Bonne nuit.

Pattlg

Pat_203@hotmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Domination par Stéphane mon futur mari

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)