17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Apprentissage et servitude -01

Je suis un jeune homme de 24 ans, plutôt maigre, avec des cheveux bruns mi-long et un cul plutôt accueillant au dire de mes amants. Je vais vous narrer comment j'ai été réduit en esclavage malgré moi pour devenir la salope que je suis maintenant.

Tout a commencé l'été dernier. Je m'ennuyais à mourir. J'avais quitté mon dernier copain car il ne me baisait pas assez bien. Mon cul se languissait de bites et tous les objets que j'inserrais dedans pour remplacer ne me suffisaient pas. Je naviguais alors sur internet à la recherche d'un plan cul. Je suis alors tombé par hasard sur un homme se faisant appeler Maître Marc. Il me dit être à la recherche d'un simple plan cul, une petite salope avide de se prendre sa bite dans la chatte. Ni une ni deux je lui dis que j'étais chaud et le soir même, j'allais chez lui.

C'était une maison assez jolie de banlieue parisienne. Après que j'eus sonné, un homme me fit un signe amical depuis la porte d'entrée. J'avais un peu peur mais j'avançais tout de même vers la maison. Maître Marc n'était pas si imposant. Il était petit, assez ventru, et semblait se désintéresser complètement de moi. Après m'avoir fait entrer dans le salon, il ferma les stores puis dit :

-Alors comme ça tu prétends être une salope ?

-Oui Maître, répondis-je pour lui faire plaisir.

-C'est ce que l'on va voir. Fous toi à poil.

J'obéissai et jetai mes habits au sol.

-Maintenant mets toi à quatre pattes. Montre moi ta chatte.

Il la regarda précautioneusement, puis lécha un de ses doigts et l'introduit lentement dans mon anus. Je commençai à gémir pour lui signifier mon assentimment.

Il commença à faire des va et vient avec un puis deux doigts. Puis il vint face à ma tête et posa sa bite contre mon front.

-Tu sais quoi faire chienne ?

-Oui maître.

-Alors applique toi.

Je léchai ses couilles poilues et son long et fin pénis. Je jouais avec mes mains pour l'exciter.

Soudainement il me retourna et poussa directement son gland contre mon cul. Cela faisait mal mais je ne dis rien. Il continua à pousser et finit par rentrer sa bite entièrement. Il se mit à me bourrer assez vite. Je commençai à crier de douleur et de plaisir.

Il ramassa mon slip trainant par terre et me le fourra dans la bouche. Puis il continua de m'enculer profondément. Au bout d'une dizaine de minutes, je sentis son sperme remplir l'intérieur de ma chatte. Je tombais par terre de plaisir. Maître Marc alla s'asseoir calmement sur un fauteuil et alluma une cigarette.

-Alors, tu aimes ça faire la salope ?

-Oui maître !

-Ca te dirait de continuer ça un peu plus longtemps ?

-Oui maître !

-Alors je peux m'arranger pour te garder demain et on ira faire un petit voyage. Ca te va ?

J'acquiecais de la tête.

-Bien. Par contre, je vais avoir besoin de ton accord écrit. C'est pour les assurances au cas où on a un accident.

Il se leva, sortit d'un bureau une liasse de papiers aggrafés, puis la posa sur la petite table du salon, ouverte à la dernière page. Il me tendit un stylo, me dit de signer en bas, ce que je fis.

Un sourire apparut un instant sur son visage.

-Allez vas te coucher maintenant. Demain va être une journée fatiguante.

Je ne le savais pas encore mais j'étais en train de perdre ma liberté pour devenir la salope d'un autre maître.

Le lendemain, Maître Marc me réveilla à coups de bite dans la bouche. J'étais allongé sous lui et ses couilles frappaient mon visage périodiquement. Je ne dis rien, ne bougeai pas, et au bout d'un moment, il largua son foutre au fond de ma gorge. Il se leva et me dit :

-Viens salope, on part.

Je demandai à préparer mes affaires, mais il me dit avoir déjà tout préparer. Il ne me proposa pas à manger, prétextant que j'avais déjà eu mon lait du matin et qu'une salope n'avait besoin que de ça.

Puis il me fit monter à poil dans sa voiture, une camionette à bétail. Il ne me laissa pas monter devant. Il me poussa de force derrière et m'enferma à clé.

C'est là que j'ai commencé à avoir peur.

Maître Marc roulait vite vers une destination qui m'était inconnue. Puis je l'entendis se garer. Il discuta avec un autre homme puis vint m'ouvrir. Il m'attacha une laisse autour du cou comme je me débattais, puis me mit à quatre pattes. Nous étions dans le jardin d'une autre maison, plus grande cette fois. L'homme à qui il parlaît s'appelait Eric, ou maître Eric comme je l'appellerai plus tard. Il me regarda avec beaucoup d'attention, fit le tour de mon corps et me donna une fessée sur le cul.

-Elle est parfaite, Marc. Merci !

-Fais attention, il faudra la dresser d'abord un peu.

-Cela n'en sera que plus plaisant.

Ils discutèrent un peu encore, puis Marc ma laissa là. Il dit :

-Je reviens ce soir comme prévu. A+.

Eric se retourna vers moi et me caressa doucement.

-Ne t'inquiètes pas. Tout va bien se passer. Marc est vétérinaire, c'est pour ça qu'il t'a amené là-dedans. Si tu es gentille, tu prendras plaisir à être ma salope.

Il me tapota la tête, prit la laisse et me fit entrer chez lui.

Une fois à l'intérieur, il s'arrêta au milieu de la pièce, ouvrit sa braguette, sortit son immense queue, se posta derrière moi avant que j'ai pu dire quoi que ce soit, puis rentra d'un coup en moi.

Je criai de douleur.

-Tu cries mais tu aimes ça. Allez donne toi.

J'essayai tant bien que mal de calmer la douleur, mais il me violait si fort.

Au bout de cinq minutes, je commençai à ressentir du plaisir. Mais Eric continua à me bourrer pendant encore 10 bonnes minutes ! Il ralentissait, accélérait et parfois me frappait les fesses.

Une fois mon cul rempli, il se posa contre moi et susurra à mon oreille :

-Tu as aimé salope ?

-Oui.

Il me fessa fort.

-On dit oui Maître ! C'est moi ton nouveau maître aujourd'hui. Et il rajouta plus bas : et pour les jours à suivre...

-Oui Maître. Merci Maître !

-C'est mieux. Allez viens me nettoyer la bite

Il s'assit, alluma la télé, pris ma tête et l'empala sur sa queue. Je ne pouvais plus bouger, mais j'appliquai ma langue autour de son chibre pour le nettoyer.

Au bout d'un moment, sans prévenir, il prit ma tête et par les cheveux et entreprit de violer ma bouche. Il ne fut pas long à la remplir de sperme.

Le reste de la journée passa rapidement. Je me rappelle m'être fait défoncer plusieurs fois, par terre, et que Maître Eric y allait sans ménagement. Le soir, Eric me tendit un sac rempli de vêtement féminins assez osés. Il m'ordonna de les enfiler. Il y avait une petite jupe qui laissait voir le sperme couler de mon cul, des chaussures à talons et un corset mettant en valeur mes tétons. J'avais aussi un petit serre tête que j'appréciais particulièrement.

-Ce soir, des amis viennent, il faut que tu te fasses belle.

Il vit la peur sur mon visage.

-Oui tu vas être la pute de la soirée, mais ne t'inquiètes pas. Contente toi d'écarter les fesses et tout se passera pour le mieux.

-Et après je pourrai rentrer chez moi ?

-Bien sur salope. Mais d'abord prépare ta chatte pour l'ouvrir un max.

Le premier invité arriva une heure après. Entre temps, Eric avait eu le temps de me remplir la chatte de foutre une dernière fois. Le derrière de ma jupe était maculé de sperme et je n'avais pas de culotte pour retenir le foutre de couler.

Je reconnus Marc. Il ne me regarda même pas et alla directement vers Eric qui lui dit être satisfait de la marchandise et lui donna une liasse de billets en échange de la liasse de papiers que Marc m'avait fait signer précédemment. Cela m'intrigua fortement mais comme j'étais très excité, je n'y prêtais pas plus attention que ça.

Le deuxième invité était un grand bonhomme aux cheveux grisonnants. J'apprendrai plus tard qu'il s'appelle Lucien et travaille dans le droit. Le dernier invité dit qu'il serait en retard.

Pour l'attendre, Maître Eric proposa de prendre un "apéro". Il me siffla comme un chien et me fit venir à quatre pattes au centre des fauteuils. Là il entreprit de me lier les mains dans le dos, puis me laissa ainsi, déguisé en fille, suintant le sperme par la chatte, attaché, en face de parfaits inconnus au sourire carnassier. Je n'étais plus vraiment excité et me disait que j'aurai juste à supporter ce moment pour être enfin libéré. Je partis donc dans cette esprit de satisfaire leurs désirs et de les contenter lorsque je prononcais avec un sourire et en me cambrant :

-Bonjour maîtres, je suis votre salope pour la soirée. Violez moi autant que vous le désirez s'il vous plaît !

Maître Lucien siffla.

-Et bien, elle commence bien son nouveau travail la salope. Allez viens ici.

Et ce faisant, il me prit la tête et l'approcha de son entrejambe. Je me mis à la lêcher. Puis il dégrafa son jean et sortit sa queue. Je l'avalai goulument. Les autres l'encouragèrent. Maître Marc entreprit de me goder avec sa bouteille de bière.

-Ba alors, c'est quoi cette pute sans culotte. Et elle mouille bien en plus. Je vais t'apprendre moi à être si salope.

Il rentra sa bière et la laissa se vider dans mon anus. L'alcool se déversait dans ma chatte, se mélangeait au sperme et m'aida à me relaxer.

Puis le dernier invité arriva. Il s'appelait Julien, était blond et particulièrement fort. J'avais un peu peur de son poids sur moi. C'est à ce moment que je réalisai que j'étais entouré de 4 hommes ayant au moins vingt cinq ans de plus que moi, et que j'allais peut être bien regretter d'être venu. J'avais un peu peur de leurs vraies intentions me concernant.

Maître Eric dû le remarquer car il vint vers moi et me tapota doucement la tête pour me rassurer.

-Je vous présente ma nouvelle pute. Elle est là pour se faire défoncer comme une catin toute la soirée.

Maître Marc chuchota en rigolant à Maître Lucien : et pas que cette soirée...

-Il lui faut un nom de pute. Comment l'appeler ? Je propose Jessica.

Les autres approuvèrent.

-Bien. Salope Jessica, veux tu bien te présenter à notre nouvel invité ?

-Bonsoir maître Julien. Je m'appelle Jessica et suis votre salope pour la soirée. Ma chatte et ma bouche sont à votre disposition.

-Vraiment ? Prouve-le !

Et en disant cela, il avait ouvert sa braguette et sortit un immense chibre.

-Fais voir ta culotte.

-Je n'en ai pas maître.

-Fais la voir quand même.

Je me tournai et lui montrer mes fesses, toujours à quatre pattes, puis je le laissai relever la jupe.

-Ah mais c'est une bonne chatte de pute ça ! Et elle ne met même pas de culotte la catin. Ca mérite une correction.

Il commença à me fesser, doucement d'abord, puis plus fort. Je me mis à crier.

-Oh ta gueule ! Cria maître Eric. Excuse toi et redemande des fessés.

-S'il vous plaît, dis-je les larmes aux yeux, veuillez m'excuser et frappez moi encore.

-Avec plaisir catin !

Et il frappa très fort, et tous l'encourageaient. J'ouvrai la bouche pour crier mais pas un son ne sortait. Profitat de ma bouche ouverte, Maîtres Lucien et Eric approchèrent et me firent sucer leurs bites.

Enfin Maître Julien arrêta de me frapper et me pénétra d'un coup. Maître Marc attendit que Lucien vienne dans ma bouche pour le remplacer. Ils se succédèrent dans mon cul et ma bouche et firent chacun deux ou trois tours. Cela dura au moins deux heures.

Après cela, j'étais par terre, maculé de sperme. Je n'en pouvais plus. Ils m'avaient complètement épuisé. Maître Eric me releva et me présenta une autre liasse de papiers. Je le regardai avec un air étonné. Tous les invités étaient calmes et nous regardaient avec un sourire.

-Voici une autre autorisation pour que Marc puisse te ramener chez toi. Veux-tu bien la signer ?

-Mais... l'autre ne suffit pas ?

-Signe salope ! Cria Eric.

J'étais fatigué, ivre, et je ne savais pas trop ce que je faisais. J'ai donc pris le stylo et ai signé la feuille avant de m'effondrer au sol.

Je les entendis alors discuter.

-Belle acquisition Eric. Celle-ci était facile à convaincre pour les papiers. J'ai un peu pitié d'elle.

-C'est sa faute aussi. Elle n'a qu'à lire avant de signer aussi.

Maître Lucien les interrompit :

-Il manque encore le coup de tampon pour valider le contrat de propriété. Vous avez de l'encre ?

-Non, mais il doit en rester dessus. Tu n'as qu'à l'hydrater un peu.

Alors maître Lucien prit son tampon, se baissa et le frotta contre le sperme sortant de mon cul. Puis lentement, il marqua d'un seul coup une fin à ma liberté en tant qu'homme en apposant son tampon sur le contrat.

Eric prit ses deux contrats, alla les ranger. Puis ils continuèrent à rigoler et à boire pendant que je gisais endormi, éreinté, à leurs pieds. Une heure plus tard, Maître Marc me remit dans son camion à bestiaux et rentra chez lui. Il me laissa dormir dans le fond du camion.

Adi

adilope10@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Apprentissage et servitude

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)