19 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Bonne Baise hard à 6

Ce soir nous recevons pour un bon plan cul, un Master et son bâtard, et nous serons rejoints vers 22heures par deux lopes en vacances dans la région, qui veulent se faire défoncer le cul.

4 bites pour deux trous bon programme.

20 heures mon mec, le master et son bâtard arrivent, suivant les instructions du master avec qui j'ai eu une longue conversation téléphonique dans l'après-midi, je les attends en tenue prêt à jouer, chaps en cuir, harnais, jock strap, chemise en cuir, et grosses pompes, eux sont encore en «tenue civile ».

Un verre, et tout le monde se change, tenues cuir, rangeos, harnais, tout ce que j'aime, une bonne odeur de mecs commence à envahir la  play-room.

Mon mec commence à attaquer le bâtard dans le salon, moi je fais connaissance avec le master, bonne pèle bien baveuse, travail  des tétons,  bonne entrée en matière, léchages des aisselles, des tétons, je descends vers sa tige bien dure qu'il me plonge au fond de la gueule sans ménagements, pour me signifier qu'il est le maître, j'avais deviné . Il commence a me pilonner la gorge, ma salive déborde, prêt à gerber, trop bon, c'est un bon début, mais pas de précipitation il vas voir que je suis, aussi un bon bâtard, j'abandonne sa bite pour lécher ses jambes jusqu'à arriver à ses pompes que je commence a décrasser avec vénération. Il apprécie, ses commentaires me font de plus en plus triquer (le viagra fait aussi son effet). il me prends par les cheveux et m'ordonne de m'occuper de sa queue, de la prendre bien à fond, tout doucement j'avale ce gros morceau qui me rempli la bouche, il touche le fond de la gorge je m'étouffe, mais c'est trop bon, prêt a gerber, quelques vas et viens il me baise la gueule sans ménagement, pour une présentation, c'est réussi, la soirée sera chaude.

On rejoint les deux autres dans le salon, un verre s'impose, surtout si on veux faire des plans uro.

On s'installe dans la play-room, le master dirige, il donne ses ordres, on se contente d'obéir, son bâtard très obéissant est super bien monté, belle bite bien épaisse, très joueur. Une bonne partie à quatre commence. J'en profite pour démonter la gueule du bâtard sans ménagements, bien au fond prêt à le faire gerber, il est endurant.

Petite pause, et à nouveau je suis seul avec le master, bon pilonnage de gueule , mollards dans la gueule, tétons en feu, le super pied, il commence à me caresser le cul, ce n'était pas prévu, je suis bio, cela ne l'arrête pas, il me pousse sur le canapé, quelques caresses assez appuyées sur mon trou, quelques mollards, et sa bite m'envahis le cul. Encore des commentaires, et oui ! je suis une vrai chienne avec une bonne bite dans le cul, je me cambre pour mieux la prendre, ça l'excite encore plus. Il me bourre bien le cul, en me traitant de pute, maintenant j'ai envie de sa bite dans la gueule, je me dégage, tombe a genoux, sa bite est devant ma bouche, propre, cool, je vais pouvoir m'occuper d'elle, j'aime décrasser une bite sortant de mon trou, ce goût légèrement acre, le pied, je décrasse sa bite bien à fond il me bloque la tète et me défonce sans ménagement, ma salive coule à flots, je suffoque, et j'aime ça. Une bonne pèle bien baveuse et une nouvelle pause, on rejoint les deux autres, qui n'ont pas perdu leur temps non plus. On se restaure un peu avant l'arrivée des deux autres.

22 heures les deux lopes arrivent, présentations, un verre, ils sont chauds, très chauds, ils se dessapent,  direction la play-room, on les mets à  quatre pattes, cote à cote, sur le lit cul bien offert,  ils attendent, rapidement le master donne ses ordres :  deux bites  dans les culs et deux dans les gueules, le master continue à tout diriger, il ordonne les changements de places des bites,  les lopes ne bougent pas elle sont la pour nous satisfaire et vu les gémissements elles semblent apprécier.

Je pilonne ces culs avec violence, j'en profite pour fesser le cul que je défonce ce qui semble surprendre agréablement le master. Les lopes se font doser, puis décrassent les bites foutreuses. Ils ont bien mérité une pause, mon mec les accompagne au salon se désaltérer et reprendre des forces.

Le bâtard en profite pour visiter les lieux, vas sur le panneau aux accessoires, caresse le manche du martinet qui est accroché, une invitation ? Un regard, je demande l'autorisation à son master, il me le prête, mais je ne dois pas l'abîmer.

L'idée de soumettre le bâtard me fait triquer, je lui passe les menottes en cuir, le suspends aux chaînes prévues à cet effet sur la poutre de la mezzanine, il est torse nu pantalon en cuir, offert, d'un coup violent je lui écarte les jambes, il est en X prêt à morfler.

J'aime fouetter les mecs, entendre le martinet s'abattre sur le dos, voir le mec vibrer, gémir, se laisser aller, m'appartenir totalement, devenir de plus en plus rouge sous les coups, le master regarde, commente, il est surpris par mon expérience et le plaisir qui se dégage quand je le fouette. Quelques coups violents, puis je prends le bâtard dans mes bras, petit moment de tendresse, il crois que c'est fini, et non, je recommence à le fouetter de plus en plus fort, le master est maintenant devant lui, il joue avec ses couilles, ses tétons, commente à nouveau, j'en profite un bon coup de martinet par en dessous, entre les jambes, et le master viens de se faire frapper les couilles. Une bordée d'insultes, il s'est fait surprendre, c'était trop tentant, j'aime inverser les rôles.

A nouveau une bonne série de coups de martinet, puis une série avec la cravache, mais aussi sur les fesses, je peux être plus violent car elles sont protégées par le pantalon en cuir,  le claquement de la cravache est enivrant, je me maîtrise, je fais redescendre l'intensité des coups, je le détache, et on s'écroule sur le lit, rejoint par le master, un autre petit moment de tendresse, qui fait d'autant plus apprécier la violence du moment que nous venons de vivre.

Le bâtard me remercie, et nous partons rejoindre les trois autres.

Une bonne pause est très appréciée.

Pause de courte durée, à nouveau les lopes sont en position le cul offert, à nouveau elles sont défoncées sans ménagements. Pisse, jus bien tassé, décrassage, mon mec et le bâtard changent de pièce, nous laissant nous occuper des lopes, le master est en train de pisser dans un cul, je le mate, ça m'excite un max, la lope que je suis en train de défoncer s'en prends un max, changement de trous. Je tasse maintenant la lope pleine de pisse et de jus, c'est chaud, ça me coule le long des couilles, à mon tour je pisse, un coup de rein et je suis au fond de ce trou qui déborde, trop bon, je me retire, me fais décrasser la queue, il ne se fait pas prier, je lui défonce la gueule. Je me remets en position derrière lui, un filet de pisse s'écoule de ce trou béant, je ne résiste pas je me met à genoux face à ce cul, je commence à déguster ce nectar qui coule, je vais chercher au plus profond avec ma langue, le mec couine, s'ouvre, je l'explore à fond en lui écartant les fesses avec les mains, il se cambre, je n'en perd pas une goutte, et je trique, le master est toujours dans le cul de l'autre lope, je n'en peu plus, je me redresse et bourre à nouveau ma lope, a nouveau je lui bouffe le cul, plusieurs voyages, bite, langue, cul, le master fini par me maintenir la tète à chaque  exploration,  trop bon !

Le master dose sa lope et on vas rejoindre les deux autres.

Pause définitive, on se restaure, un verre, cela fais du bien un bon moment de détente avant de se séparer.

Au bilan les lopes sont pleines, mon mec, le master et son bâtard sont vides, et moi ?

Mon corps est encore envahi par toutes les diverses sensations, dominé, dominant, je me sent  envahi par un courant électrique qui ne demande qu'a jaillir, je fais signe au master de me suivre dans la play-room, petit sourire de mon mec, qui devine déjà la suite, je le laisse continuer à tenir son rôle de maître de maison.

Dans la play-room, je me plante devant le master, une pèle bien baveuse, ses tétons  entre mes doigts,

 « lope moi!!! »

à cette supplique, il empoigne mes tétons, je glisse vers sa bite, il me l'enfonce sans ménagements dans ma gueule, je lui appartient, quelques mollards, des commentaires, des ordres, je suis à ses pieds, je lèche ses rangeos, il me les fait vénérer, à nouveau me prends par les cheveux, pour m'obliger à le pomper bien à fond, sa bite tape au fond de la gorge, je déborde de salive, prêt a gerber, il s'éclate à me faire suffoquer en me maintenant la tète, sa bite bien au fond, il me pousse sur le lit, me travaille le cul, le graisse bien, et me défonce, comme une lope, maintenant je lui appartient, il le sait, en abuse, je suis au bord du gouffre, il se dégage, me fourre sa queue dans la gueule, à nouveau au fond, je décrasse avec plaisir, et envie.

 Envie de son jus de sa pisse, mais hélas, il m'annonce :

«  j'ai donné tout mon jus et ma pisse aux autre lopes. Désolé ».

Désolé, je le suis, mais cela ne fait rien je vais trouver à m'occuper en me branlant à ses pieds, adossé au lit,  je le regarde, la gueule ouverte, un grattement de gorge m'annonce qu'il a compris, un mollard arrive bien vite suivi d'autres, je me branle, je caresse ses pompes, je lui demande de les enlever, je plonge mon nez dans sa pompe chaude qui sent bon le cuir et le mec, il la maintient, je kiffe,

 « chaussettes »

Sans un mot j'ai une cho7 dans la gueule, une autre plaquée sur le nez, le top, cette odeur de mâle, de cuir, m'envahis, j' étouffe, le plaisir me submerge, mon cris reste étouffé par la cho7 et j'explose, mon foutre recouvre les jambes du master.

Je m'écroule vidé, anéanti , comme si j'avais été percuté par un train, je suis incapable de me relever, le master me dépose sur le lit, avec un gros câlin pour me permettre de reprendre mes esprits.

Trop bon !!!

Voila une soirée bien remplie.

Pig66

adrar66@live.fr

Autres histoires de l'auteur : Bonne Baise hard à 6 - Plan lopage (BDSM - URO) - Plan Surprise

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)