14 Nov.
+ 61 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Séance photo -05

Notre déjeuner champêtre est donc prêt. Il est 14h passé, petit à petit tout le monde rejoint la nappe ou sont posés les plats les saladiers ainsi que les bouteilles de vin et de l'eau en quantité suffisante pour se laver les mains et boire, 16 mecs nus se rejoignent, 16 bites, 16 culs, 32 couilles et de beau sourires. Paul toujours avec son appareil, je ne fais pratiquement plus attention au fait qu'il prend des photos, il en prend tout le temps. Jean tient bien eau un jerrycan pour que l'on se lave bien les mains vu qu'il n'y a pas de couvert. Mis a part les pizzas, frites et autres chips et sandwich, je mange toujours avec des couverts l'idée de manger sans couvert me surprend un peu mais après le diner d'hier soir je ne vais pas chipoter! certains sont assis en tailleur, d'autres jambes allonger d'autres encore sont à genoux, certains sont même semi-allongé. Moi, vu que je suis la surprise, la petite cerise exhibe sur le gateau, je choisi volontairement de me mettre à genoux et de bien me cambrer quand je me sers, pour passer d'un plat à l'autre bien sure à 4 pattes bien cambré! Certaines préparations sont aisés à manger avec la main, toast, guacamole avec tortillas.. Pour d'autre il faut plonger la main et se débrouiller pour manger proprement. Une salade de riz à été étaler sur le dos d'un convive et voila 3 autres mecs qui mangent à pleine bouche dans ce plat improvisé, par contre leurs mains se glissent pas mal par dessous! la concurrence se fait rude;) mais j'aime aussi! Un autre utilise l'aisselle de son voisin pour servir son vin qu'il lape aussitôt. Une bite est trempé dans le guacamole hum..J'ai envie d'y goûter, je lèche doucement le long de cette tige ainsi que d'autres langues excellent! Un puis deux anus bien relevés serve aussi d'assiettes ou des bouches affamées viennent darder leur langue. La plupart des bites sont maintenant dressés, plusieurs appétits se mélangent. Les langues se mélangent, les mains se baladent sur les corps, certains couples commencent à copuler à même la nappe ou d'autres mangent encore, d'autres préfèrent s'écarter, mais pas trop, pour être plus à leur aise. Sommes nous dans la racine du terme pic-nique? Pendant un moment je peux continuer à manger, lécher un anus, boire à même une bouteille, en caressant un mec, le doigter ou le branler, manger à même un plat et me faire enculer, asperger mon voisin de chantilly et le lécher...

De plus en plus se sont regrouper à l'écart de la nappe lorsqu'un convive ayant trouver un tuyau d'arrosage se rince puis arrose les autres nous nous rapprochons tous, il fait très chaud, l'eau ruisselant sur tous ses corps nus nous rafraîchit un peu mais surtout réchauffe nos ardeurs. On se roule par terre, les uns sur les autres, les uns dans les autres, dans un tas d'homme nus, cul par dessus tête, je vois que Paul ne rate rien. A un moment il me montre deux mec allongés sur le dos en tete-bêche, leur deux bites dressées sont collées une à l'autre, il se branlent, 2 bites, 4 mains. j'ai compris le message mais je ne suis peut etre pas assez ouvert, Paul me fais signe de m'approcher à 4 pattes je m’exécute, je commence par les lécher puis tente de les avaler, je n'arrive à prendre que leur gland dans ma bouche, mais j'aime beaucoup je les pétri avec mon palais balade ma langue, pendant que je les suce, voila que Paul me glisse un doigt puis deux à l'huile d'olive, puis il m'encule. ma bouche est pleine mon cul se remplit j'adore, il me pilonne un moment sans retenu puis dans un cris je crois qu'il joui en moi. Maintenant je suis prêt. Je m'approche, positionne mon anus juste au dessus de ses deux gourdins, je m'y assois, de ma main je les rassemble bien, les voila coller contre ma rondelle, je pousse bien fort , je sens mon anus s'ouvrir avec une légère douleur, mais je sais qu'elle ne va pas durer, les deux glands sont maintenant bien en moi, le plaisir arrive, je continue à m'enfoncer, mon cul descends doucement, les deux gourdins s'enfoncent, mon croupion s'écartèle, mon trou de balle s'élargit et avale ses deux bites, mon plaisir s'intensifie, ma croupe fini par rejoindre les deux paires de couilles. Je ne bouge plus laisse mon cul s'habituer, autour de nous on nous imite, 2 autres mecs sont font ainsi gourmandement perforer, d'autres en prennent sauvagement plein leur cul et en même temps plein la bouche, nous sommes tous a touche-touche, des halètement, des cris commencent à se faire entendre. Mon cul maintenant habitué à ses deux membres gonflés, je le relève, m'y assois à nouveau, il coulisse de plus en plus vite le long de ces manches magiques, je retrouve le plaisir qui commence à m’irradier de l'intérieur, c'est le moment ou mon cerveau perd les commandes je commence à m'exciter sur ces deux bites de plus en plus vite de plus en plus fort, Je vois Paul au plus prêt photographiant en gros plant mon cul qui avale ces deux bites, je m'excite à fond, je crois que je crie en même temps que mes va et vient s'accélèrent, mon intérieur n'est plus que plaisir, je suis à fond, à ce moment Paul se met à me sucer, cela m'excite encore plus je saute carrément sur ces deux bites qui me perforent et la tête de Paul suit le mouvement. En éjaculant dans sa bouche je glisse et les deux gourdins quittent mon cul, Paul m'embrasse, mon sperme se mélange dans nos bouches ... Mais mon cul est maintenant affamé il veut de la bite, à 4 pattes , bien cambré je m'en vais chercher de quoi le contenter. Je n'ais pas compté mais de nombreuses bites sont venus remplir mon trou à plaisirs, je les ai toutes bien accueillies, elles ont pu s'y répandre à leur aise, en douceur ou violemment, je prenais tout, appréciait tout avec mon cul avec mes mains avec ma bouche avant de m'affaler épuiser de plaisir à même le gazon. Deux bites sont encore venu me rendre visite ...pas de problème ...Autour les ahanements on baissés en intensité sans vraiment cesser. Mon corps est apaisé mais reste extrêmement sensibles à toutes les sensations, j'adore être dans cet état. Mais l'heure avance, je sais que ce fabuleux week-end va bientôt toucher à sa faim pour certains. Je vais voire Paul et Jean je veux leur proposer mon idée, et pour cela demande à la fin un petit cachet a Jean il me gronde doucement attention il ne faut pas abuser des bonnes choses, il y a souvent un revers, je le rassure je sais ne pas être addicte aux divers drogue, Paul confirme, ok il me donnera le dernier à l'intérieur. Paul prends alors la parole

-Messieurs, nous savons qu'il est l'heure pour certains de penser au retour, je me permets de vous prier tous d'aller préparer vos affaires et de les mettre dans vos voitures que vous déposerez au portail d'entrée. Je vous ramènerais tous ici, tout nu bien sure! Pascal notre surprise de ce week-end se propose de vous faire à chacun une surprise sur le chemin du retour. Est-ce que cela vous convient?

- Oui!!!Yes!!!! La surprise, la surprise!!!

Puis sans que cela se décide, comme par hasard tout le monde se retrouve dans la salle de bain de Jean, même si elle est grande nous sommes plutot serré. Je me propose au lavage de tous ces corps nus offerts, j'y ai pris gout, je peux faire ce que je veux ils se laissent faire, la salle de bain est vite pleine de vapeur, ambiance sauna, les bites sont rutilantes, les anus bien savonnés, jambes écartés, une bonnes petite dizaine ne se font pas prier pour subir un petit lavement au yeux et au vu de tous leur collègues, Le Patrick en fait parti bien sure! ;) la plupart des bites sont de nouveaux dressées , certains même jouissent avant de repasser sous mes mains pour la douche. A mon tour, me voila tout propre de partout... Pas pour longtemps! Je sors comme je suis arriver nu, beaucoup moins impressionner qu'en arrivant, avec juste un petit sac... Je vais rejoindre le petit chemin dans les bois, me cache un peu. Je n'attends pas le premier arrive, bite en avant. Il ne m'a pas vu, j'ai préparer le ruban adhésif, à peine est t'il passer je lui saute dessus et avant qu'il est pu réagir il a deja les mains bloqués. Je réussi, apres lui avoir écarter les pieds accrochés à un arbre, à lui scotcher les mains autour des mollets, il se débat surpris mais pas plus que ça. je passe derrière lui et l'encule rapidement, il crie un peu puis plus fort...de plaisir. Mon sexe lui défonce le cul pendant que je le branle au bout de quelques minutes il jouis dans ma main en un long cris, je peux le détacher, en s'embrasse et il continue son chemin en se caressant le cul... D'autres auront droit à ce types de viol... Parfois certains me retrouverons à 4 pattes au milieu de chemin, ou sur le dos jambes relevés, il m'enculeront sans protocole jouiront souvent dans mon cul, ou attaché à un arbres par le précédent, je suis resté bien une demie-heure ainsi une fois, pour certains il choisirons ce qui veulent, d'autres le tirerons au sort, deux se feront fouetter, légèrement en fonction de ce qu'ils étaient prêt à recevoir, un se fera baiser sauvagement dans la boue d'un trou d'eau, j'espère qu'il a trouver de quoi se nettoyer avant de monter dans sa voiture;) je me suis régalé à imaginer et oser réaliser des petits fantasmes. Il fait nuit quand Paul et Jean arrivent en discutant tranquillement, à poil comme tous les autres. J'avais déjà prévu d'attacher Jean à un arbre, il se débat un peu mais avec l'aide de Paul il ne fait pas le poids. Pendant une bonne demie-heure on le viole et le suce à tour de rôle. Il geint, il crie, dit que c'est trop bon, puis que nous sommes des sauvages qu'on a pas le droit, nous prie de continuer, de le défoncer, il jouira dans ma bouche en se faisant enculer par Paul, nous le détachons et après un clin d'oeil sautons sur Paul pour lui faire subir la même chose. Paul se débat violemment, il ne veut pas mais fini bien ficeler. Il nous dit non! non! non! puis nous prie d'y aller doucement, il est très étroit nous prenons notre temps humidifiant bien son anus commençant avec un doigt après un long moment nous voyons qu'il commence à y prendre gout, c'est à ce moment que je le prend en photo, puis nous continuant il commence à geindre laisse remonter la femelle en lui la hurle dans les bois en jouissant encore dans ma bouche.

Les au-revoir avec jean sont trés chaleureux, nous avons tous adoré ce week-end complètement fou, qui a dépassé ce que chacun pouvait imaginé.

Arrivé au portail, Paul se rhabille puis m'avoir sucer un peu, ouvre le coffre pour me rendre mes affaires.Je prend mon tel puis lui dit

-laisse le reste dans le coffre, j'en ai pas besoin, je les récupère en arrivant.

Paul reste un peu décontenancé avec mes affaires dans les mains, Jean sourit franchement, moi aussi, il ferme enfin le coffre et nous montons dans la voiture.

-Rentrez bien amusez vous bien sur le retour, tu me racontera paul.

Je sens que Paul n'est pas trop rassuré, mais aussi que cela l'excite nous sortons du domaine réservé! Moi je suis encore surexcité! Sur le net je repère 2 parking rencontre homo, puis un troisième si on fait un détour. On roule, Je bande, Paul me caresse le chibre par moment, moi je le suce. Nous arrivons enfin au premier parking, d'autoroute que j'ai noté, Paul me demande de m’asseoir correctement il flippe un peu cela me fait rire moi je suis surtout excité. Nous dépassons la station, sur le parking au fond des toilettes et un petit bois. Je lui demande de se garer à environ 100 m du petit bois, il prend des préservatif. Nous sortons, lui regarde un peu partout moi, bite en avant je me dirige vers le bois, un camion nous fait des appel de phare, je vais voire il ouvre la porte passager je monte les deux marche mais lui explique que je vais dans le bois si il veut, il peut nous suivre. Au final les mecs dans le petit bois voient arriver 1 complètement à poil suivi par trois autres. Moi je suis sure de moi, je vois l'excitation que je fait naître autour de moi, rapidement un mec se désape devant moi et me tend son cul, je le prend rapidement, il est déjà bien ouvert, un autre me surprend en voulant s'insérer dans mes fesses, il à déjà mis un préservatif, bienvenu autour, les mecs se rassemblent beaucoup regardent en se branlant d'autres s'enculent, Paul se fait sucer. Ma place est très agréable même si ce n'est pas si facile à bouger à mon aise, chacun de nous trois prend son pied. Je me dirige ensuite pour sucer un petit mec à 'écart, en me voyant arriver à poil comme ça il semble effrayer, il doit être très timide ou très novice, il me laisse l'approcher, par défit je le déshabille entièrement en finissant par son caleçon, il bande dure le salop! Je le suce gouluement il vient rapidement dans ma bouche. Bredouille un pardon puis un merci . Je l'embrasse et nous repartons, je suis comptant, j'ai pris mon pied, j'ai mis le feu au sous bois je repars fier en imaginant les regards sur mon cul. En passant devant les toilettes je me lave la queue et le cul au lavabo extérieur (je vous ais déjà dit que j'étais exhibe! ) Ce que j'espérai arrive une voiture avec trois jeunes mecs passe il me voient klaxonne

-Eh mec vient nous sucer

Ils se garent . je vais à la porte du conducteur

- Bonsoir une petite pipe?

- oui

et aussitôt il se désape, je reste dehors me cambre bien pour le sucer (je sais que c'est tres chaud de faire ça direct au milieu du parking) je le suce a fond, le passager fait le tour et vient pour m'enculer il à préservatif vas y c'est ouvert. Ils jouissent rapidement ensuite je monte devant et en me penchant au maximum m’occupe à sucer le troisième à l’arrière, pendant ce temps les deux autres me flattent la croupe et mes doigtent. Le troisième joui aussi rapidement.

-au revoir c'était un plaisir

-ben mon salop toi tu as peur de rien t'es un bon coup

je rejoins Paul dans la voiture et nous repartons.

- Tu m'étonnes, tu me surprends trop. Cela m'excite. Tu ose faire ce que tu as envie c'est fou!!

- C'est un peu grâce à toi, c'est toi qui m'a initier à l'exhibe, au sexe entre homme

- Oui mais là, l'élève surpasse le maître!

- Apres ce week-end je suis trop exciter, et puis jean m'a donné un petit cachet en plus peut etre pour ça dis-je avec un sourire

- Oui je sais, à moi aussi

A lui de sourire. Cela me surprend un peu, puis je réfléchi..

-tu peux t’arrêter au prochain parking ?

-Déjà

-Non pas pour baiser arrête toi s'il te plais

Un quart d'heure plus tard le parking, je lui demande de se garer un peu à l'écart, puis lui demande de sortir de la voiture. Je le rejoins et sans le prévenir commence à le déshabiller, il veut m'empécher

-Mais qu'est-ce-que tu fais? Ca va pas non!

-T'inquiète laisse toi faire

A mon grand étonnement il me laisse faire, une fois à poil il bande comme un ane

- tu vois tu aime bien

Il ne répond pas. Il doit être tout rouge. je récupère ses affaires les mets dans le coffre, il veut m’arrêter mais me laisse faire, et avec le sourire

- salop

Mais des phares arrivent, vite nous sautons dans la voiture en rigolant comme des gosses.

Paul redémarre il bande, je sais qu'il flippe grave, moi aussi un peu mais nous bandons tous les deux, et je crois lui comme moi avons hâte d'arriver au prochain parking homo. Une heure de route avant d'y arriver. il me caresse moi aussi je le suce aussi tranquillement, parfois quand on double un camion j'allume la lumière intérieur, nous recevons bien sure des appels de phares, ça nous fait rire, il se détends. Nous arrivons enfin au parking. Il est du même style que le premier, sans que je lui demande il se gare à l'écart. Nous prenons quelques préservatif et les clés à la main, nous dirigeons vers le sous bois. En vous racontant ça je me demande encore comment j'ais pu faire ça!! Nous croisons un mec garer il nous regarde éberluer, je le comprends, j'entends sa porte se fermer derrière nous, il dois nous suivre mater nos cul, j'adore

- eh les pédales vous allez ou comme ça ? c'est un camionneur ça! je me retourne vers lui tenant bien ma bite dressée entre mes mains

- On va baiser, si tu veux te faire enculer vient!

Il ne dit plus rien. Je regarde Paul, il me sourit je l'embrasse en le masturbant un peu. Du coin de l'oeil je vois que le mec qui nous suivait c'est arrêter, il se touche la queue a travers son pantalon. Je vais vers lui lui tends la main

- tu viens?

- oui vous êtes trop tous les deux, c'est ouf!!

Je lui mets la main dans son pantalon touche son sexe gonflé, l'empoigne, nous nous avançons ainsi, rejoignant Paul et arrivons au sous bois. A peine arriver je désape, entièrement le mec, il se laisse faire son problème, nous posons ses vêtements et entrons. dans la petite jungles ils vois cette fois cy arriver trois mec complètement à poil, on se met à peu prêt au centre sachant les regards se poser sur nous. Nous commençons par nous embrasser. je glisse à l'oreille de Paul

-Alors l'exhibe tu aimes aussi ?

- OUi!

je me penche en avant pour sucer Paul, le mec en profite pour me lécher le cul. D'autres mecs arrivent commencent par nous caresser.

- Si vous voulez baiser, mettez vous à poil aussi dit Paul

A part un qui s'écarte pour mater les 3 autres se foutent à poil. Je ma mets à 4 pattes signifiant ainsi ce que j'attends, à mon grand étonnement je vois Paul se mettre dans la même position face à moi et m'embrasser, il se fait prendre en premier, le mec entre rapidement et je vois que Paul souffre un peu mais il encaisse on s'embrasse une bite vient s'offrir mon cul, nous sommes maintenant caler épaule contre épaule résistant ainsi mieux aux assauts que nous subissons j'en profite pour glisser mon bras et branler Paul, il fait de même c'est très bon de se faire baiser ainsi sauvagement et de subir ça ensemble, j'entends que Paul est maintenant dans le plaisir il en redemande même, je fais de même. Derrière nous ça s'active, il donne tout nous défonce le cul en règle, nous on encaisse en poussant des petits cris, Ils éjaculent assez rapidement dans leur capotes. Il en reste deux, à peine le premier assaut fini qu'ils prennent la place, ils nous pénètrent de suite et s'active rapidement (ses endroits ne sont pas vraiment fait pour l'amour qui se savoure), Paul commence vraiment à prendre son pied, il cris des

-oui ! oui ! oui vas y défonce moi

Ca les motive, et ils y vont et nous défonce comme j'aime mais jouissent rapidement.

Ouf je ressens quand même que mon cul à eu largement sa dose. En me relevant j'aperçois le camionneur de tout à l'heure qui n'a rien du rater de nos ébats. Il semble pas être vraiment homophobe! Je me rapproche de lui, il était entrain de se branler.

- Alors t'es venu pour te faire baiser?

- Euh, je suis plutôt actif moi

- Désoler mec mais mon cul n'en peut plus par contre ma bite est prête

Il me la touche, je le sens géner

- Ben, j'ai un peu peur, je me suis fait baiser qu'une fois c'était bon mais au début ça fait mal

- C'est normal, t'inquiète j'irais doucement viens

il me suis, il se laisse même déshabillé entièrement, il connait la règles ;)

J'ai pas envie de lui sucer le cul, je lui demande se se baisser, le penche pour bien voire son anus, je lui crache dessus deux fois puis de mon doigt, étale et lui caresse la rondelle, il semble apprécier. je continue crache encore mon doit s'immisce doucement, sa rondelle s'ouvre j'y vais doucement. Autour Paul et 3 autres mecs nous regardent ils sont encore à poils, je vois que Paul est entrain de flatter la croupe d'un des mecs qui se penche assez rapidement pour se faire enculer. Moi pendant ce temps j'ai suffisamment ouvert la rondelle de mon camionneur pour y mettre ma bite. Je m'enfile un préservatif, plaque ma bite contre son anus et pousse, un petit cris je suis entrer, je ne bouge pas, son cul est bien étroit, heureusement un mec est venu le branler, ça va aider. Je continue à rentrer doucement, doucement jusqu'à arriver au bout. Au bout de une minute son cul me montre que je peux y aller, je commence à m'activer, il supporte, ses "ah, ah oui c'est bon" me motive il m'étonne il continue à en demander. A coté j'entends Paul baiser l'autre qui cris de plaisir. Je m'active encore plus et plus il aime en demande encore, je le lime, le défonce son cul serrer contre mon pénis me fait monter le plaisir je sens que je vais jouir, je m'active encore plus le défonce et fini par jouir en lui. Il semble très content me dit que c'était trop bon. Je retrouve alors Paul qui s'acharne sur l'autre et joui dans un grand cris. Je l'embrasse, lui flatte la croupe et nous repartons bras dessus bras dessous toujours à poil rejoindre le parking, à la limite du bois il a un moment d’arrêt je lui mets un doigt dans le cul

- Pas le choix mon beau on y va

Et voila sur ce parking deux mec nu exhibes qui se baladent un avec un doigt dans le cul, les deux sourient, ils prennent le temps de s'embrasser et montent dans leur voiture. On démarre. Paul

-Il est loin le prochain parking?

-Ah ben toi! tu y prend gout aussi?

- Oui, j'ai eu très peur, j'ai encore peur de me faire arrêter par les flic mais c'est excitant.

-Pour le prochain parking il va falloir quitter l'autoroute

-ok ça marche.

Je suis bien, à l'aise, je m'assume complètement, et je suis toujours hyper sensitif. Paul aussi je pense. Nous en parlant, il confirme, nous parlons de cette séquence sur le dernier parking, la honte qu'il à ressenti quand le mec nous à traiter de pédale, puis du plaisir quand il a vu les mecs nous mater en rentrant dans le bois, quand il se sont désaper, quand il c'est fait baiser là comme ça. pendant temps je le caresse et bien sure il bande à nouveau, moi aussi, il allume lui-même la lumière en doublant un camion alors que je le branle. Nous quittons l'autoroute, trouvons rapidement le lieu de rencontre gay bien à l'écart de la route. Il y à trois voitures déjà garées. Nous sortons, toujours nus et en érection bien sure. Plusieurs chemin parcourent cette petite foret, nous nous y engageons avec plaisir, nous sommes dans un endroit inconnu dans notre exhibe en espérant une bonne baise et en sachant que l'on va surprendre et exciter des mecs par notre nudité. nous croisons finalement les trois bien dans une clairière, ils sont vieux et n'avons pas envie de baiser avec eux. Par contre si il veulent nous mater cela ne nous dérange pas. Ils ont de la chance c'est pleine lune ;) je m'allonge dans l'herbe, Paul s'allonge sur moi, le contact de nos peau me ravi, son sexe est dure, il est long , gros et il est chaud, il est plaqué contre moi. Paul m'embrasse. Les vieux veulent nous caresser un peu oui trop non, si ils abusent nous le repoussant gentiment, ils n'insistent pas. Paul et moi on s'embrassent à plaine bouche on se caresse, je lève les jambes j'ai envie qu'il me prennent de face, il rentre en moi avec force et douceur, je nous mes jambes autour de lui, les écarte à nouveau deux vieux qui ne ratent pas une miette me tiennent même les jambes, Paul veut se faire prendre à son tour, il se met à 4 pattes, quand je veux rentrer il est déjà bien ouvert, je peux rentrer sans peur de lui faire mal, et lui défoncer le cul. A coté les 3 vieux excité par nos ébats se sont aussi foutus à poils et baisent tous les trois. Avec Paul pendant une bonne heure nous alternons moments tendres, sensuels et moments plus sauvage, violent nous jouissons allègrement du cul mais tentons de ne pas jouir trop vite, nous voulons profiter encore. Paul finit dans un cris par jouir en moi, il m’inonde le cul de son sperme, aussitôt il se mets sur le dos écarte les jambes, son cul appelle ma bite, elle arrive je rentre en lui et m'active rapidement nous crions en coeur quand je joui en lui. ensuite nous nous nettoyons mutuellement la queue, j'adore ce gout! Les vieux ne sont plus là. Nous rentrons arriver à a voiture j'ai encore envie de lui lécher le cul il se penche bien sur le capot pour me laisser faire puis nous repartons, repus. Encore une bonne heure de route pour rejoindre notre ville. En s'en rapprochant il y à plus de lumière, nous nous rappelons que nous sommes à poil, que c'est interdit. Paul flippe à nouveau, je le suce, dans ma bouche il bande à nouveau, je glisse ma main sous ses fesses lui met deux doigt dans le cul, lui continu à conduire. A un moment je vois la lumière des lampadaires mais je continu tout pris par ma fellation je veux qu'il jouisse encore dans ma bouche. Il se gare s’arrête. A peine le moteur arrêter il joui dans ma bouche. Il veux me rendre la pareille, me branle puis me suce là, dans la voiture, au bord de la route. Je sens le plaisir monter je regarde les quelques voiture passées à coté de nous, cela m'excite je joui doucement dans sa bouche. Nous nous embrassons. Pas trop de monde nous sortons tous les deux pour aller chercher nos affaires dans le coffre. Une voiture passe on se fait siffler? Paul ne se cache pas, il sourit, il m'embrasse puis ouvre le coffre et nous nous habillons. On dirai que cela fait des mois que je ne me suis pas habiller je suis tellement bien à poil, je voudrais toujours être nu mais bon, c'est guère possible, et puis si on était toujours à poil cela deviendrait peut être normal et j'en jouirais moins.

- Paul merci beaucoup pour ce fabuleux week-end, n'hésite pas si tu as de nouveaux projets photos.

- Pas de problème Pascal, cela sera avec le plus grand plaisir. je me demande parfois jusqu'ou tu peux aller

- Je sais pas

- Tu viendra pour mon expo? Cela sera dans un club gay à Paris. Il y aura pas toutes les photos bien sure mais si tu veux un soire on peut se les mater.

On s'embrasse et je prend a pied la route pour rentrer chez moi. Furieuse envie de me mettre à poil, il est très tard plus personne ou presque ... J'hésite .. Je me retourne Paul est toujours prés de la voiture, son appareil a la main. Je fais signe, mime mec prenant une photo, le regarde et me déshabille pile poile sous le lampadaire, hum c'est trop bon, tant pis je prend le risque. Je lui fait signe bye bye pendant qu'il me prend en photo me tourne et par en marchent nu dans la ville la nuit. Pas de course, c'est Paul

- Je te raccompagne

Je bande je suis heureux j'ai eu quelques appel de phare, coup de klaxon et siffler, nous avons éviter les grandes avenues, il me suça dans l’ascenseur, je l'excite, j'adore il restera à dormir chez moi cette nuit.

Pascal

pascalsocale@outlook.fr

Autres histoires de l'auteur : Ma première collocation - Le pari - Envie d'exhib - Je suis une vraie chienne - Jean et moi - Sexe acrobatie ? - Pierre mon mac - Serveur d'un soir - Séance photo

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)