Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 194

PH, Vacances à la maison-10 voyage en Espagne 2 Pablo et son frère

Premier jour avec Pablo.

A 11h, nous émergeons de la chambre. Juste une pipe entre nous pour détendre les bandaisons matinales. Nous trouvons Pablo à la cuisine en train de finir l’inventaire de ce qu’il nous reste.
Alors que nous avalons un café qu’il vient de préparer, il discute avec Marc des courses qu’il compte faire et des plats qu’il veut nous faire connaître.
A la fin de la discussion alimentaire, il demande, un peu gêné, s’il peut faire venir son petit frère.
Il nous explique qu’il est responsable de lui cet été et qu’il a peur de le laisser seul dans Sitges avec le risque de tomber sur des bandes de types pas très nets.

Nous ne pouvons le laisser avec de telles craintes (surtout s’il est aussi bandant que son grand frère !). Marc lui dit de le ramener avec les courses.

Il se sauve et je vais avec PH entretenir notre forme avec des longueurs de piscine (façon de dire quand on nage à contre courant). Nous alternons avec un banc de muscu « tout en un » placé pour l’été, je pense, à un des coins du bassin.

Pablo met du temps pour revenir.
Il arrive enfin vers les 14h. La première chose qu’il fait est de s’excuser d’avoir mis autant de temps mais il avait eu du mal à trouver son frère qui trainait déjà avec une bande.

Nous sommes surpris du jeune homme qu’il sort de la voiture. Comme il nous en avait parlé, nous avions pensé à un gamin de 14-15 ans. Mais nous avons le plaisir de découvrir plutôt un mec dans les 18 ans grand (comme nous dans les 1m84), fin sans être maigre avec une gueule d’ange encadrée de cheveux ondulés, mi-longs noir corbeau.
Son visage s’éclaire quand il nous voit PH et moi. Peu après, il nous dira en aparté qu’il avait eu peur de tomber chez des « vieux ». Je lui dis qu’ici il peut faire comme il veut, bronzer à poil ou en maillot, baiser avec qui il le désire ou pas du tout et d’ajouter que ce serait dommage s’il se décidait pour pas du tout !   

En attendant je lui propose de venir à l’eau avec PH et moi. Il se désape direct sur la terrasse et nous rejoint à poil. Avant qu’il n’entre dans l’eau, je n’ai que le temps de m’apercevoir qu’il est intégralement bronzé. Pour la queue j’y repasserai.

Quand nous sortons de l’eau, Marc bande sur son transat. Je ne peux le laisser dans cet état là jusqu’au déjeuner. Je m’assois sur la terrasse et me penche pour lui faire une pipe.
Je jette un coup d’œil vers Ernesto (le petit frère). Il n’a pas l’air choqué. Je l’entends discuter avec PH pour essayer de comprendre notre trio.
PH lui explique que je suis avec Marc et que lui (PH) s’est collé à moi et par conséquence à Marc aussi. De plus nous sommes très « ouverts » à tout ce qui touche de près ou de loin au sexe et d’ajouter que lui et moi donnons aussi dans la meuf.
Là, nous l’entendons être franchement étonné.

PH interrompt la conversation et vient joindre sa langue à la mienne pour nous occuper de Marc. Je pense qu’Ernesto nous regarde car après 5mn, Marc l’invite à nous rejoindre.
Il met un peu de temps à ce décider mais je pense que le fait que PH et moi soyons bi à emporté le morceau.
Comme je le sens hésitant sur comment il peut intégrer le groupe, je laisse la bite de Marc à PH et le place au dessus de nos têtes, une jambe de chaque coté du transat.
Là, je m’occupe de sa tige qui commençait franchement à gonfler. 
Son engin ressemble comme deux gouttes d’eau à celui de son frère et, sur un corps beaucoup plus fluet, il parait encore plus gros !
Comme ça a l’air d’être sa première expérience homo, je mets tout mon savoir faire dans cette fellation.
Effectivement les deux frères ont la même queue, ma bouche et ma gorge me le confirme.
PH me rejoint pour m’aider à « travailler » Ernesto. Alors que je le suce, il s’attaque à l’autre face, son petit trou.
Je retiens, des deux mains sur ses fesses, Ernesto qui voulait se soustraire à la langue de PH. Son gland au fond de ma gorge pour la première fois le dissuade de se dérober à nos caresses quelles qu’elles soient.

Je sens sa montée du plaisir au désordonné de ses coups de rein et à la remontée de ses couilles. Je serre fort sous son périnée et calme le jeu. De son coté PH, par signe me fait comprendre qu’il s’ouvre et que sa langue lubrifie son intérieur.

Marc s’est retiré du jeu et d’un autre transat admire le spectacle que nous lui offrons.

Je me couche dos sur les coussins et l’attire en 69. Il met un peu de temps avant de me sucer alors que j’ai repris son gland dans ma gorge. Il commence par me masturber. Puis je sens la pointe de sa langue se poser sur mon gland rouge vif. Il finit par prendre tout mon gland dans sa bouche et de jouer de sa langue dessus.

Pendant ce temps là, je voyais la langue de PH s’activer sur sa rondelle et cette dernière s’ouvrir gentiment.

Ernesto se lâche enfin et me bouffe la tige, avec maladresse et beaucoup d’enthousiasme.
Dans son dos, au dessus de moi je vois PH s’équiper (Kpote) et ajouter un puis deux doigts dans l’oignon de notre partenaire. Si le premier le fait réagir au point qu’il aurait cessé sa fellation si je ne lui avais retenu la tête, le second, couvert de gel, passe sans difficulté (aller comprendre !). Je m’applique à détourne son attention en massant son gland dans ma gorge avec ma technique de déglutition rapide.
Ça le fait puisque quelques minutes plus tard, PH s’enfonçait dans son cul.
Essai de s’échapper en s’avançant mais il ne s’est que plus enfoncé dans ma gorge.
PH le retient par les hanches et achève la pénétration. Marc s’est approché et il lui dit à l’oreille de se détendre, qu’il va prendre un plaisir fou. Puis il lui roule un patin.
Moi de mon coté tout ce que je peux ressentir c’est qu’il n’a pas débandé sous l’enculage.
PH se met lentement en mouvement. Ernesto gémi dans la bouche de Marc qui le bâillonne toujours avec sa langue.

Je vois les couilles d’Ernesto se coller à nouveau contre sa bite. Je laisse faire, il faut qu’il associe le plaisir à l’enculage.
Je recule un peu pour retirer son sexe de ma bouche et il vient aussitôt sur mon torse, le zébrant de longues giclées de sperme blanc.

C’est le moment où son frère vient nous demander de passer à table.

Je le vois se figer devant le spectacle de son frère emmanché par PH. Puis nous l’entendons lui dire « je croyais que tu étais hétéro ! ».
Moi, ce que je vois c’est que ça l’a fait bander et que son maillot de bain-short laisse passer son gland le long de sa cuisse.

Avant qu’il n’ait eu le temps d’ajouter quoi que ce soit, je suis à ses pieds à téter le bout qui dépasse, et qui dépasse encore plus sous l’excitation que je lui procure !

Comme je n’arrive pas à le sucer entier, je fais glisser son short aux genoux et avale la chose qui pend entre ses cuisses. Je confirme, les deux frères ont bien des bites semblables.
PH continu de limer Ernesto et je suis surpris de le voir se laisser faire. En général, quand on a juté, on devient plus ou moins  réfractaire à la sodo.
D’un coup de tête j’attire l’attention de son frère sur ce fait. Mais je m’aperçois qu’il le matait déjà. Je me tourne un peu pour pouvoir regarder le trio alors que je continu ma pipe. PH a laissé sa place à Marc. Ernesto n’a pas débandé (je pense que ça a participé au fait qu’il n’ait pas refusé cette deuxième sodo).
Pablo semble accepter le fait que son petit frère va suivre son exemple mais avec un coté passif en plus.

PH me rejoint. A nous deux, nous léchons, suçons, pipons le gros manche du grand frère.
Comme je veux tout partager avec mon PH, je le laisse continuer seul la fellation et enfoui mon nez dans sa raie du cul pour lui détendre la rondelle.
Il apprécie et Pablo en contrecoup aussi. Quand je sens mon PH prêt, je kpote Pablo et PH se tourne pour lui proposer son petit trou. Il le saisit aux hanches et enfile mon mec. Je laisse couler un filet de salive sur sa bite pour faciliter la pénétration. PH souffle de se prendre aussi gros directement.
Je lui demande si ça va. Il me répond que ça ira mieux quand il se sera fait au diamètre de Pablo. Je lui rappelle que la veille, c’est moi qui me l’étais pris. Il me roule un patin et me dit qu’il ne peut faire moins alors.
Je le traite d’imbécile, que ce n’est pas un concours à qui prendra le plus gros possible.

Je les délaisse quelques instants et rejoint Ernesto qui se fait saillir par Marc. Je lui prends la tête entre mes mains et lui roule une pelle. Je lui demande, à lui aussi, si ça va. Il me regarde et me dit qu’il n’a jamais pris un pied pareil avec une meuf.

Je tends le bras et trouve sa queue toujours bandée. Il me dit qu’il ne débande pas avant d’avoir jouit deux ou trois fois sauf à cesser toute excitation sexuelle.
Je ressens que Marc ne va pas tarder à jouir. Je me glisse sous Ernesto et je le suce. Il me dit d’arrêter si je ne veux pas qu’il jute. Mais c’est justement ce que je veux !
 Je le suce jusqu’à sentir la montée du foutre. Je m’écarte et en prend plein les épaules. Marc jouit sous la pression du sphincter d’Ernesto. Quand il se retire, je reçois Ernesto dans mes bras. C’est lui qui m’embrasse et me roule une pelle. Qu’il est chaud le gamin ! Allongés sur une méridienne, nous regardons Pablo se finir dans PH. Ph précède de quelques secondes Pablo qui rempli sa kpote sans sortir de PH.

Avec tout ça le déjeuner nous attendais. Bon, il est vrai qu’en Espagne les horaires ne sont plus les même qu’en France mais quand même, déjeuner à 16h, plus tous les exercices, nous avons dévoré tut ce que Pablo nous avait préparé de tapas, poulet grillé….
Petite sieste obligatoire, au soleil avec Pablo en charge du timing des retournements.

Nous en avons émergé vers les 19h tous un peu sonnés. Glissade jusqu’à la piscine, l’eau pourtant chaude, nous a donné quelques instants une impression de fraicheur.
Marc, PH et moi commençons à prendre de jolies couleurs. Si Marc et moi bronzons plutôt pain brûlé, PH se pare d’un beau bronze lumineux. Nos deux espagnols tiraient vers le terre cuite.

Ernesto est un jeune homme charmant. Il a entériné le fait que baiser avec des mecs c’est aussi bon sinon meilleur qu’avec des meufs. Il m’a l’air autant actif que passif, et avait bien jouit dans les deux positions.
Soit l’expérience lui avait tellement plut qu’il était impatient de recommencer, soit les hormones le travaillaient tellement qu’il avait besoin de se vider les couilles souvent.
Ce qui nous convenait à nous trois parfaitement.

Dans le bassin a commencer une bataille entre PH, Ernesto et moi. Bien sûr, il n’a fallu que quelques instants pour que nos maillots ne volent sur la terrasse et que nous retrouvions bandants à force d’attouchements plus ou moins direct sur nos sexes.

Ernesto a été le premier à « remettre le couvert ». Alors que je l’avais bloqué dans un coin, il m’a roulé un patin, ses jambes m’encerclant la taille. Avec un profondeur d’1,5m pas de risque qu’il m’enfonce sous l’eau . J’ai bien aimé sa langue vivace qui cherchait à compter mes dents alors que la mienne faisait tout pour l’en empêcher.

PH, un peu jaloux, est arrivé se coller à nous. Nous avons fini par une pelle à trois, sa longue langue faisant merveilles dans la bataille avec les nôtres.
Quand nous sommes sortis de l’eau, évidemment nous bandions fermes.

Les pipes sont venues naturellement en continuation de nos caresses aquatiques. Passé le gout de javel laissé par l’eau de la piscine, nous avons retrouvé sous nos langues la raideur de nos envies de baiser. J’ai demandé le premier à PH de me préparer la rondelle alors que je suçais Ernesto avec la ferme intention de me faire enculer par lui. Je suis sur que malgré leurs tailles et formes identiques, les deux frères vont me travailler l’anus de façon totalement différente.

Quand je m’estime prêt, je kpote Ernesto et, sur le dos les jambes relevées sur ma poitrine, je me détend pour le laisser passer.
PH lui tient la bite et place son gland sur ma rondelle. La fraicheur d’un gamin de 18 ans a fait le reste. Il m’a enfilé ses 24cm brutalement mais je m’y attendais un peu.
Nous avons eu droit au descriptif complet de ce que cette premières sodo lui procurait comme sensations. Comme Marc lui demande s’il avait déjà sodomisé une meuf, Ernesto nous dit n’avoir jamais pris que les chattes de ses copines.

Je dois donc être parfait pour qu’il préfère un cul de mec à une chatte de meuf.
Même si ce n’est pas trop difficile, j’y mets tout mon cœur. Je contracte mon sphincter juste ce qu’il faut pour le laisser glisser dedans. De temps à autre je serre un bon coup ce qui le bloque et d’après ce qu’il nous dit, lui procure de super sensation. Du coup je le fais plus souvent et le bloque alors qu’il cherche à rentrer en moi. Ça me secoue tout entier mais c’est bon aussi !  PH est venu s’asseoir sur mon visage pour que je prépare à mon tour son petit trou. Blanc dans les descriptions d’Ernesto. Je me dégages des fesses de mon PH pour les voir se rouler un patin magistral.
Je reprend ma feuille de rose et sens sous ma langue son anus se détendre.
Comme je me demandais comment allait virer la suite, j’ai vu apparaitre au dessus de moi les couilles de Marc et sa bite enkpotée.
Sous mes yeux, Marc s’est enfilé dans PH, ma langue trainant à la jonction des deux corps jusqu’à ce que les couilles de Marc me bouchent le nez.

Nous faisons l’amour tous els 4 imbriqués les uns dans les autres. Régulièrement, PH quitte les lèvres d’Ernesto, me suce quelques instants puis repart se mélanger la langue avec Ernesto lui apportant le goût de ma queue.
 
Je finis par juter à moitié sur mes abdos, à moitié sur PH quand lui aussi me couvre de son sperme. Je vois alors Marc sortir précipitamment de PH, retirer sa kpote. Je n’ai que le temps d’ouvrir la bouche et d’y abriter son gland avant que ce dernier laisse échapper son jus.
PH se fait secouer encore deux trois fois par Ernesto qui se vide lui aussi.

En sueur, nous passons tous sous la douche avant de retourner passer le reste de l’après midi dans l’eau claire de la piscine. Ernesto nous confie qu’actif aussi il aime bien !

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay