24 Sept.
+ 48 histoires en accès privilège.
24 Sept. : +17 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

L'ami Mathieu -12

Au repas, à 4, Mathieu se force visiblement à être sympa. Seule Sophie arrive à détendre l'atmosphère en racontant les anecdotes de la journée. Mais je me retire tôt, prétextant la fatigue et vais au lit de Yann après une douche rapide. Il rentre une heure après, pisse un torrent, se douche et me rejoint. Il me dit que côté Mat' pas grand-chose de mieux ; je lui dis de laisser tomber et lui propose une nouvelle dégustation de son cul. Il sourit ! Il se met à genoux sur ma tête mais je lui demande « à la turque », et lui écarte au max les fesses. Quel cul de mâle parfait ! je commence à peine à tout lécher qu'il se branle doucement. J'insiste sur le trou puis le déguste à l'aide de deux index alternés (juste la phalange hein…) et ma langue ; patiemment je l'ouvre, et il gémit de plus en plus ; ma langue pointe dans les muqueuses violettes et mes doigts ne cessent de s'agiter autour et au cœur de la rondelle. Il prend son pied, et moi aussi ! un vrai régal. Il se branle très vite, en s'enfonçant de lui-même ma langue par de petits mouvements de bascule du bassin ; il va jouir, le râle a commencé et c'est de plus en plus fort ; mes mains lui indiquent un autre mouvement, arrière et je renverse ma tête pour ouvrir grand la bouche ; il plonge aussitôt sa bite, lime un peu, puis bien au fond, et de nouveaux coups de bassin l'achèvent : il gueule en se vidant, d'une force ! De mon point de vue, je vois de son trou à ses couilles les contractions qui balancent sa sauce. Et je sens nettement la puissance des jets dans ma bouche, l'extase ! Yann sort complètement vidé, et s'allonge : « tu m'as tué ! ». Je ris et il me prend dans ses bras, me confiant qu'il a le cul comme électrisé, que ça lui a « fait remonter le plus profond des couilles ». Je ris encore, il m'embrasse. Une fois remis, il continue ses baisers en m'invitant à me branler. Sa langue en bouche, deux doigts dans le cul, je ne tarde pas et m'arrose. On fait enfin dodo, une fois que je me suis rincé.

 Le vendredi commence par la même sodo matinale que la veille. « Eh oui, je te l'ai pas mise au cul hier soir ! ». Bien ramoné, bien fécondé, je me rendors. Je me lève assez tard et il fait très chaud. Je décide de ne pas rejoindre Mat' au resto. Je déjeune en terrasse, bronze, me lave bien à fond, rebronze en mangeant un ptit morceau le midi. Ca le fera peut-être réagir de se retrouver seul comme un con qu'il est ! Puis je pense à Yann, autant à sa bite qu'à son cul, et à Christophe qui doit arriver dans la soirée. Je suis hyper excité de le revoir ; mais j'espère échapper au plan pisse, et au moins que ça reste entre nous ! Des images de Yann et Chris me baisant en même temps me mettent le feu ; je dois aller aux chiottes me soulager… Puis je trouve de quoi faire un gâteau. Puis je rebronze. Voyant 15h arriver, je rentre chez Yann, me prépare bien le cul et l'attend à poil dans le canapé. Il sait comment me faire plaisir dès qu'il entre, et se déshabille lentement en gardant son odeur et ses grosses godasses de bûcheron. Il me prend dans plusieurs positions, me laisse m'empaler aussi, et me finit en levrette au canapé. Ca devient routinier mais toujours un pur régal : la douche, le lit, la sieste, et au réveil la même dégustation anale : Yann adore le plan de la veille, qui finit de la même manière, en rinçage d'amygdales bruyant et copieux. Je le laisse tout étourdi se remettre, et entendant la voiture de Sophie, je la rejoins, lui parle du gâteau. Elle me demande de l'aide pour le repas, avec Christophe en plus, qu'elle ne connaît pas. On en papote un peu tout en cuisinant. Elle part ensuite au jardin (qui n'est pas à côté : jardin collectif du village), pour prendre quelques légumes et herbes. C'est là que je reconnais la voiture de Christophe. Il entre : « t'es tout seul ? …nickel ! », il me roule une pelle le temps de dézipper et baisser son bermuda-jean, puis me dit « bon appétit » en appuyant sur mes épaules. Ok. Sa bite est gonflée mais encore un peu molle… pas longtemps. Je m'en gave avec bonheur ! je lèche tout ce que je peux, pour bien retrouver tous mes souvenirs, puis pompe plus intensément le beau chibre. Il décolle… râle, saisit ma tête, se fait plaisir à limer, loue ma bouche, ma gorge. J'oublie tout, même que quelqu'un peut rentrer… d'ailleurs on entend des pas ! Vite on file au garage attenant à la cuisine, et Chris me défonce la bouche efficacement jusqu'à se vider à grands flots. Je le regarde en me léchant les lèvres, il sourit, remballe le matos, et rentre dans la cuisine. J'entends : « Ah ! Sophie ? je faisais le tour comme j'ai vu personne ; moi c'est Christophe », j'entends les bises, la suite des présentations. Je sors et fais le tour pour rerentrer, comme si de rien n'était. Excitant ce plan, mais bon, il faudra faire gaffe quand même. Mathieu rentre peu après, et comme on met la table, Yann arrive à son tour. La présence de Chris permet de moins sentir l'ambiance tendue entre Mat' et moi. Très bon repas et long moment dijos, joints. Au moment d'envisager le programme du samedi, on apprend que Mat' emmène Sophie à Avignon – elle l'ignore ! Eh oui c'est une surprise… Ouais. Yann bosse tout l'aprem. Chris dit alors que c'est pas grave : lui et moi on fera une balade… Mat' fait clairement la gueule… Il enlace ostensiblement Sophie, Chris a l'œil qui brille lui… et en cachette me montre son paquet gonflé. Autre clin d'œil, quand il dit qu'il va pisser en pleine nature. Bon, je crois que j'ai saisi pour demain. Yann et Chris me semblent avoir une certaine complicité, le joint aidant. Les amoureux vont se coucher, grosse allusion salace de Mat' – la honte. Yann me laisse avec Chris, vu qu'il bosse demain. On attend un peu, une fois seuls, et on se rapproche pour s'embrasser, en palpant nos paquets tendus respectifs. « Je te ferais bien le cul là tout de suite… » Je parviens à calmer un peu ses ardeurs, lui promet pour demain, et finis penché sur sa bite à pomper jusqu'au jus, la tête bien maîtrisée par sa main de fer. On n'a pas fait trop de bruit. Il me dit bonne nuit en me disant qu'on  va bien dormir, rempli ou vidé. Quand je rejoins Yann au pieu, il demande aussitôt si j'ai sucé Christophe ; j'hésite un peu mais il m'attire sur le lit et me roule une pelle : « ouais, y a pas photo, ça sent le jus ! ». Mais ça n'arrête pas pour autant son baiser, et même il se marre : « je le savais ! un queutard comme lui, et un gourmand comme toi… t'as encore faim pour moi ? » Il prend sa bite, bien dressée et l'agite : « viens te servir ». Il s'adosse et  se roule un joint tandis que j'attaque. Il en veut une lente et longue. Ok. Je suce doucement, masse ses cuisses, lèche ses couilles, je descends même lui sucer les orteils ; il apprécie, et on se regarde, lui fumant, comme un pacha au pieu, et moi dégustant ses pieds. Puis je remonte et pompe son beau cylindre. Il se branlote dans ma bouche en même temps, et quand le plaisir monte, sa main gauche appuie sur ma tête et ses couilles se dégonflent dans ma bouche, chaque jet lui tirant des longs « ouais ». Je suis aux anges, je lèche son gland, il trouve que « je lape comme un ptit chat » mais avec une langue « plus douce, heureusement ! » ; il m'attire à lui, et m'embrasse. Son joint écrasé, on s'endort dans les bras l'un de l'autre. Mais une heure plus tard je suis obligé de me lever et d'aller me branler aux chiottes.

Le samedi commence par la même saillie, Yann allongé sur moi qui suis sur le ventre, et j'y prends goût décidément. Après m'avoir fécondé par grandes secousses, il reste un moment en moi, en me bécotant la nuque. Je me sens super bien, et il m'invite à me rendormir une fois sorti, ce que je fais volontiers. Mais je sens de nouveau son poids un peu plus tard sur le lit puis sur moi, et sa grosse bite collée entre mes fesses. Je gémis un peu ; il passe ses bras sous moi, me donne un pouce à sucer. C'est quand j'entends « Putain, tu suintes dis donc ! », que j'ouvre les yeux : c'est la voix de Christophe ! J'ouvre les yeux et reconnais la peau blanche et blonde de son bras. Son gland me perce le cul et il s'enfonce au max.

-       C'est vrai qu'il t'a bien ouvert, hmmm…J'attendais ta bouche en bas, mais Yann m'a dit en partant qu'il venait de te baiser, et t'avait laissé en position de prendre une autre cartouche…Aaaaah ! ce cul ! j'y ai pensé toute la nuit…. Tu fais vraiment cul à dispo comme ça là….ça te plaît ? hein, je suis sûr, hmmm…

Ses mots m'affolent, ses mouvements de bassin, qui tournent en plongeant, aussi… Partant pour « bien se vider les couilles », il m'agrippe bien sous les épaules, et c'est parti pour l'alternance ramonage au plus profond et pistonnage frénétique. A force de frotter, ma bite jute sur les draps, et Christophe précipite ses coups en me faisant un gros suçon dans le cou, et me remplit brutalement. Il part me préparer le ptit déj « pendant que je me vide », et quand je le rejoins sur la terrasse tout est prêt. On reparle de Mathieu, puis de Yann, puis de la balade de l'aprem. Chris me demande si je suis toujours ok pour que « ce soit musclé ». Je lui demande des précisions : un bon plan soumission en pleine nature. Je lui avoue que j'aurais bien du mal à lui refuser quelque chose, et je lui explique, à sa demande, qu'il me plaît beaucoup, que j'aime sa virilité et son corps. Il me promet alors qu'il va m'en « donner de la virilité ». Il part faire quelques courses pour le pique-nique pendant que je fais une longue toilette. Vers midi on décolle, et c'est à la « Baignoire » qu'on va ; je sais pourquoi : c'est là qu'il y a eu cet échange de regards bien ambigu entre nous pour la première fois. C'est une retenue d'eau dans la roche, bien cachée et connue seulement des locaux. Pendant qu'il conduit torse nu, je le caresse un peu partout ; il aime m'entendre détailler ce que je préfère chez lui. Je libère aussi sa bite qui tend le tissu de son short. Bref, quand on arrive, il se fait sucer, vu que je n'ai « rien eu dans le bide au réveil ». Et je suis ravi qu'il y pense, et qu'il lâche une bonne quantité dans ma bouche. C'est parti pour une petite heure de marche, dans des bosquets. Il a un sac à dos énorme qui m'intrigue. On arrive, on s'installe : il a une couverture, de la bouffe, des bouteilles. On passe tout de suite à l'eau et heureusement, il y en a : il fait très chaud. La Baignoire est pleine environ sur 10x4 mètres et au plus profond on est à mi-cuisses. Notre petit campement se trouve sous un énorme olivier et il y a des hautes herbes tout autour. On reste à poil après la première baignade et pendant le casse-croute. Les préliminaires durent un sacré bon moment, et progressivement je sens son autorité monter, par ses muscles sur moi, par ses mots crus et ses ordres. Et puis il sort du sac une ceinture et m'attache les mains dans le dos, en levrette, et c'est parti. Je subis une première série d'assauts dans diverses positions : il y va brutalement, et s'interrompt à chaque fois quand il est au bord de jouir, pour changer ou me doigter à mort. Il me fait gueuler, supplier, l'adorer ; il me baise aussi debout, me tenant par les poignets et me fessant comme s'il avait un cheval ; et au bout d'une demi-heure de ramonages divers mais tous de plus en plus bestiaux, je jute sans me toucher (forcément, avec les mains dans le dos), défaillant comme une femelle. Il me laisse tomber à genoux, me fait face et en quelques coups de poignet il m'inonde la gueule de jus en me traitant de tous les noms entre deux beuglements, me fourre sa bite en fond de gorge pour se finir, me tenant bien la tête. Il m'oblige ensuite à supplier pour avoir sa pisse. Sinon il m'étouffe. Sinon il raconte tout à Yann et Mathieu. Sinon je ne suis qu'un menteur en disant que j'aime sa virilité. Etc. Je finis par obéir et la lui demande. Il m'arrose alors longuement, partout, une main sur la hanche, l'autre tenant sa queue pour diriger le jet, m'humiliant par ses mots, se marrant en visant. Quand enfin la source dorée tarit, il me donne le gland à téter et redescend lentement de son trip. Puis il me détache et m'emmène à l'eau, où je me rince abondamment. Silence quelques minutes, puis il me prend dans ses bras, me serre, me galoche, et je cède à nouveau, j'oublie ce qu'il a fait, ou plutôt je m'en fous puisque ça lui a tellement plu. Retour sous l'olivier pour une petite sieste. La deuxième session de baise commence par un doigtage énergique tandis qu'il est assis sur ma gueule et me relève les cuisses. Je ne l'en lèche que mieux, mais le doigtage devient aussi virulent que celui de l'année dernière chez moi et je ne peux plus que gueuler : ça y est, ses 4 doigts font la cisaille ou tournent, s'acharnent jusqu'à ce que l'orgasme m'anéantisse. Il profite de mon demi-coma, et me baise en missionnaire comme une bête. Il me lèche tout le visage en me pistonnant. Je ne sais plus où je suis. Lorsqu'il me féconde, je ne sais pas combien de temps ça a duré, mais ses feulements me réveillent de ma torpeur. On s'embrasse et il se calme doucement. On part se rincer de nouveau, et je me vide. Casse-croute, micro-sieste, et départ. Dans la voiture, il me lèche longuement le cul « qu'il n'a pas ménagé », et on rentre. On se douche ensemble chez Yann, il est tout tendre, et on finit endormis dans un canapé, à poil. «  Ils sont beaux les amoureux ! » C'est Yann qui nous réveille, nu, sortant visiblement de la douche.

mike

cherchebiberon64@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Famille recomposée - L'ami Mathieu - Correspondances
Défouloir pour homme marié - La communauté - À la fac - Blanche fesse - Abdel - Boucheafion - Pine d'âne - Petit gorêts

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 8 Nouveaux épisodes

Le jeune Rom Fabien51
Ma coloc. Benoîtsoumis
Ma vie avec mon Maître AdrienSchild
Mon sex friend tatoué Chopassif
Mon ami CandC
Mon jeune voisin Eric84
Pierre, mon hétéro Jeanmarc
Plombier en urgence James

+9 Nouveaux épisodes

Triangle à géométrie variable -05 Yan
Improbable rencontre -04 Cyril-IR
Hommes de Loi -09 JulienW
Hommes de Loi -10 JulienW
Hommes de Loi -11 JulienW
Hommes de Loi -12 JulienW
Ancien pote, nouvelle chienne -07 Bearwan
Mounir -03 Fabien51
Les Chronique de Max -09 Max

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank
La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël
Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)