18 Sept.
+ 47 histoires en accès privilège.
17 Sept. : +25 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le mariage de mon meilleur ami

Chapitre 25

J : Hey, chéri, tu es prêt ? On décolle dans deux heures !!! T'es bien sûr que les cartons sont bien arrivés dans notre nouveau chez nous ?
? : Oui oui, ne t'inquiètes pas !!! Tout est prêt !!! Ne te fais pas de soucis. Au fait : je t'aime.
J : Moi aussi, je t'aime, j'en reviens toujours pas que nous sommes marié depuis déjà une semaine !!!

Eh oui déjà quatre ans ce sont écoulés !!! Je suis heureux dans ma vie, dans mon couple !!! Je suis rentré en France il y a très peu de temps (nouvelle vie, nouvelle maison,...). Une semaine aussi que je suis marié à un homme merveilleux qui me comble mais bon, il y a toujours un vide que je ne remplierai jamais. Et oui, vous l'aurez bien comprit : Marc est toujours dans mon cœur malgré tout ce qui m'arrive. J'ai essayé de le recontacter mais en vain. J'ai appris par sa sœur qu'il était toujours avec sa grogniasse mais qu'il n'était pas heureux à part avec son fils qui a presque cinq ans !!! Déjà !!!

Il y a deux ans, j'étais encore à San Francisco et j'ai recroisé Andrew dans un magasin On a discuté, on a refait quelques sorties et de fil en aiguille, nous sommes retombés dans les bras l'un de l'autre. Et on s'est marié. Il sait que Marc est toujours présent en moi et que je ne l'oublierais jamais.

Si nous sommes rentré en France, c'est parce que j'ai eut l'opportunité d'ouvrir mon propre magasin de vêtements pour hommes. Quant à Andrew, il est prof d'anglais dans un grand Lycée du coin.

Nous sommes revenu dans ma région natale et nous sommes heureux ! Que demandé de plus ?

A : Chéri, maintenant que tous les cartons sont défait et rangés, que penserais-tu de se faire une petite sortie ce soir ?
J : Oh t'es sûr, je suis naze !!! Mais si tu veux, appelles tes collègues et sors si tu en as envie !!! Moi, je vais aller me coucher de bonne heure ce soir... Ça ne te déranges pas trop ?
A : Non mais ça aurait été sympa... Tu veux que je reste avec toi ?
J : Non, ça va aller merci. Amuses-toi bien !!!

Il est venu m'embrasser puis est parti rejoindre quelques uns de ses collègues...
Pendant ce temps là, je ne pensais qu'à une seule chose : dormir. Je n'ai pas mis longtemps à aller me coucher.

Vers les 3h30 du matin, je suis réveillé par la sonnerie de mon portable. Andrew n'est toujours pas rentré. Je regardes mon portable et j'ai un message d'un numéro que je ne connais pas ! Putain, mais qui est cet enfoiré qui me réveille à cette heure là ? J'ouvre le message et c'est un photo d'Andrew en train d'embrasser un mec d'une vingtaine d'année !!! Putain mais c'est quoi ce bordel ? Cette fois-ci je suis bien réveillé !!! J'essaie à tout prix d'appeler Andrew mais aucune réponse ! Je tombe directement sur sa boîte vocale !!! Du coup j'essaie d'appeler la personne qui m'a envoyé ce message ; quelqu'un décroche mais j'ai beau demandé qui est à l'appareil mais personne ne répond. Je n'entends que son souffle au bout du fil !!! J'ai dut le traiter de tous les noms mais rien !!! Je raccroche et tourne en rond chez moi entre peur et énervement. Je reçois à nouveau un message de cette même personne :

inconnu : Tu vois, tu ne peux même pas avoir confiance en lui ! Je ne te veux aucun mal : juste te protéger...
J : Mais putain, qui es-tu ?
inconnu : Quelqu'un qui ne te veux que du bien ?
J : Qui t'as donné mon numéro mais dis moi qui tu es ?
inconnu : tu le sauras un jour mais patience... Et au fait, demandes à ton mari ce qu'il est parti faire dans les toilettes de la boîte avec ce jeune mec ?

Puis, plus rien... J'ai tourné en rond chez moi en buvant café sur café et fumant clope sur clope. Vers 5h du matin, Andrew arrive bien alcoolisé et je ne le laisse pas le temps de faire quoi que ce soit. Je lui montre la photo et lui crie dessus en lui demandant des explications. J'ai envie de pleurer, de le gifler mais j'attends...

A : C'est quoi cette connerie là ?
J : Putain, mais arrêtes !!! Ne nies pas : tu es bien en train d'embrasser un ptit con ?
A : Qui t'as envoyé ça ?
J : Je n'en sais rien mais s'il te plaît dis moi la vérité ?
A : Ok, je suis désolé, j'ai craqué sur un petit jeune qui me tournait autour depuis le début de la soirée et comme j'avais pas mal picolé, j'ai craqué !!! Mais c'est aussi de ta faute, ça fait combien de temps que l'on a rien fait ? Tu n'es plus le même ! Même si tu ne m'en parle jamais, je sais que tu as quelqu'un d'autre en tête alors arrêtes de me casser les couilles !!!
J : Tu n'as pas le droit de me mettre ça dans les dents, c'est dégueulasse !!!
A : J'ai embrasser ce mec et alors ?
J : Je suis sûr qu'il y a eut autre chose ? Dis-le moi s'il te plaît.
A : Rien.
J : Putain, mais arrêtes de me mentir !!!
A : Ok c'est bon, il m'a fait une pipe dans les chiottes et quoi t'as un problème avec ça ?

Je ne le reconnaissais plus !!! Il devenait méchant envers moi et là, il me trompe ? Tout ça me dépasse et je me mets à pleurer.

A : Arrêtes de chialer comme un demeuré : ce n'est qu'une pipe !

C'est à ce moment là que je l'ai giflé. Mais il ne s'est pas laissé faire. Il m'a giflé à son tour mais tellement fort que je suis tombé au sol et me suis cogné la tête. Quand j'ai repris mes esprits, il était assis sur le divan en me regardant.

A : Ça y est : tu te réveilles ?
J : Pourquoi ?
A : C'est bon, je sais que tu m'aimes, j'en suis désolé mais depuis quelques temps, tu as la tête ailleurs !!! Tout ça depuis que nous sommes venu vivre en France !!!
J : Mais non, arrêtes !
A : Tu sais très bien que c'est la vérité ?
J : C'est faux, je t'aime...
A : Je t'aime aussi mais plus comme avant ! C'était une erreur de se marier et de venir vivre ici. Je savais qu'en revenant, tu penserais encore plus à ce connard !!!
J : A qui ?
A : Tu le sais très bien. Je crois que je ne vais pas pouvoir le supporter encore longtemps. Je crois que je vais repartir aux Etats-Unis et demander le divorce. Je t'aime plus que toi tu ne m'aimes mais tu en aimes un autre depuis des années et tu ne l'oublieras jamais...
J : Je, je....
A : Non, ne dis rien, je suis désolé de t'avoir fait mal mais je souffre moi aussi. Je suis désolé.

Il s'est approché de moi, m'a embrassé et je ne sais pas ce qui s'est passé, il m'a fait l'amour comme une vraie brute. Il m'a pris violemment debout contre le mur du salon et au bout de 5 minutes, il à jouit en moi. Il a ensuite remonté son jean, pris des affaires et s'est cassé sans un mot.

Je suis resté seul chez moi ; en pleurs !!! Je ne savais pas vers qui me tourner !!! Mes parents : non. Je n'ai pas beaucoup de liens avec eux. Qu'est ce qu'il lui a prit et pourquoi je me suis laissé faire ? Je me suis senti tout à coup comme une vraie merde...

J'avais envie de passer ma colère sur quelqu'un. J'ai donc envoyé un message à ce numéro qui à tout déclenché !

J : Espèce de connard, tu as tout gâché !!! J'ai perdu l'homme que j'aime. Tout ça, par ta faute. Dis moi qui tu es si tu as des couilles.
inconnu : Je suis désolé pour toi. Je ne te veux aucun mal mais il le fallait. Et non, ce n'est pas l'homme que tu aimes.
J : Si c'est lui que j'aime, nous sommes marié et tout est fini par ta faute...
inconnu : Ce n'est pas ma faute. J'étais juste là au mauvais moment mais pour moi, il fallait que tu le saches. Je suis désolé.
J : S'il te plaît, dis moi qui tu es ?
inconnu : Non pas maintenant !!!
J : Tu es une fille ou un mec ?
inconnu : Une fille.
J : Qui putain ?

Silence complet... Je ne sais plus quoi penser de tout ça. Je me retrouve seul une fois de plus.
Puis un message à nouveau.

A : Je suis désolé d'avoir fait ce que j'ai fait avant de partir. Pardonnes moi mais je pense que pour tous les deux, il serait préférable de ne plus se voir.
J : Je t'aime, rentres chez nous s'il te plaît ?
A : Non, je suis désolé, demain, j'irai m'acheter un billet d'avion et je demanderai à quelqu'un de m'expédier le reste de mes affaires plus tard.
J : Tu ne peux pas m'abandonner comme ça...
A : Je suis désolé. Adieu.
J : Non, rentres...

Quelques semaines se sont écoulées, des amis d'Andrew sont venu chercher ses affaires et je n'ai plus eut de ses nouvelles à part les papiers du divorce. Je n'ai plus eut de nouvelles de cette soit disant nana qui m'a envoyé tout ses messages jusqu'à aujourd'hui.

inconnu : Je te donne RDV cet après-midi à 16h30 précises au parc du centre-ville. Vas t'assoir sur le banc en face de l'école maternelle et attends. Tu sauras à ce moment là.

A 16h30, j'étais au parc assis sur ce fameux banc à attendre. Mais attendre qui ? Je n'avais aucune idée sur l'aspect physique de cette nana...

Puis là, j'ai sut en regardant devant moi ...

Chapitre 26

A 16h30, j'étais au parc assis sur ce fameux banc à attendre. Mais attendre qui ? Je n'avais aucune idée sur l'aspect physique de cette nana...

Puis là, j'ai sut en regardant devant moi ...

J'étais donc devant l'école et il n'y avait qu'un papa au milieu de toutes ces mamans qui attendaient leurs enfants. Il me tournait le dos et je le voyais de loin mais j'ai sut tout de suite. Je suis resté assis sans rien dire, sans rien faire. J'étais comme paralysé sur place. Je le suivais du regard. Puis, un petit bambin s'est jeté dans ses bras. Il lui a prit la main et ils sont partis dans le parc s'assoir sur un banc au bord de l'étang. Marc, oui c'était bien Marc !!!
Il donnait le goûter à son petit garçon. Mon dieu, qu'est ce qu'il est beau. Il n'a pas changé !!! J'étais comme tétanisé en les regardant. Au bout de cinq minutes, ils se sont amusés au ballon et le petit en shootant, l'a envoyé près de moi. Qu'est ce que je devais faire ? Rester là à attendre, partir sans me faire voir ou relancer ce ballon ?
Je n'ai pas eut le temps de savoir quoi faire lorsque j'ai vu Marc arriver vers moi et me regarder avec un grand étonnement.

J : Bonj....

Je n'ai pas eut le temps de finir ma phrase lorsque Marc s'est dirigé vers moi et me prendre dans ses bras.

M : Mais qu'est-ce que tu fais là ?
J : J'ai cru que c'était toi qui m'avait envoyé tous ces messages pour te retrouver ici !!!
M : Mais de quoi tu parles !!! Tu ne peux pas savoir comment je suis heureux de te voir.
Aloys : Papa, c'est qui le monsieur ?
M : C'est le meilleur ami de ton papa qu'il n'a pas vu depuis très très très longtemps.
J : Bonjour Aloys, moi c'est Julien.
A : Bonjour monsieur.
M : Je n'ai pas compris ton histoire de messages mais tu me raconteras tout ça à la maison, tu vas venir boire le café !!! Et tu n'as pas le choix.
J : Mais ta femme ?
M : Pas de soucis, je t'expliquerais.
J : Ok mais je ne veux pas vous déranger...
M : Pffuuuu comme si toi tu allais me déranger espèce de ptit con.
A : Papa, t'as dis un gros mot.
M : Oui c'est vrai mon poussin, désolé.

Nous sommes donc parti tous les trois chez lui. Il n'habitait pas loin du parc dans une jolie petite maison.

M : Bon, mon poussin, si tu veux tu peux aller jouer dans ta chambre ou aller regarder la télé. On va parler entre grand. D'accord.
A : Ok papa.
M : Et pas de bêtises ; tu te souviens de ce que je t'ai dis hier soir ?
A : Oui je sais : je dois pas écrire sur le lit.
M : Bon c'est bien allez zou va vite t'amuser.

Pendant ce temps là, nous nous sommes installé dans sa cuisine pendant qu'il nous servait le café.

M : Bon alors, expliques moi cette histoire de message ! Putain, qu'est ce que je suis content de te revoir toi !!!

Je lui ai donc expliqué ces histoires de messages ainsi que mon divorce et là j'ai bien vu qu'il ne savait pas de quoi je parlais.

M : Whouaaaa ça c'est louche quand même mais je te promets que je n'ai rien à voir avec tout ça. Je ne savais même pas que tu étais rentré en France. Tu as encore le numéro de téléphone, peut-être que je le connais ?

Je lui montre donc le dernier message que j'ai reçu mais apparemment il ne connait pas lui non plus ce numéro.

J : Je n'y comprends vraiment plus rien !
M : Tu n'auras peut-être jamais de réponse... Allez viens là que je te sers dans mes bras toi !!!

Il m'a attrapé par le bras et m'a serré tellement fort que j'ai cru qu'il allait m'étouffer !!!

M : Qu'est ce que tu m'as manqué !!! Je n'ai plus eut de nouvelles de ta part depuis mon départ de San Francisco.
J : Tu rigoles, je t'ai envoyé un mail pour te dire que j'étais désolé de t'avoir laisser partir comme je l'ai fait et aussi te dire que j'étais à l'aéroport mais que tu ne m'avais ni vu, ni entendu...
M : Je peux te jurer que je n'ai jamais rien reçu de tel !!!
J : Et moi que je l'ai bien envoyé. Mais au fait, tu ne m'a toujours pas dit où était passé Élodie ?
M : Ah oui, eh bien j'ai divorcé moi aussi depuis bientôt un an.
J : Mais je croyais que tu ne voulais pas divorcer pour ton fils ?
M : Il n'y a que les con qui ne changent pas d'avis !!!
J : Mouai...
M : Non, en fait, un jour mon fils est venu vers moi en pleurant et me disant pourquoi tu t'engueules tout le temps avec maman ? Tu l'aimes plus maman ? Et là, j'ai eut comme un déclic dans ma tête et j'ai sut que c'était la meilleure solution pour tous.
J : Merde alors...
M : Comme tu dis.

Nous avons discuté durant encore une heure avant qu'Aloys ne vienne nous interrompre.

A : Papa, z'ai faim !
M : Oui mon poussin, je vais aller préparer le dîner. Viens voir mon bonhomme, j'ai un secret à te dire.

Le petit s'est approché de son père et Marc lui a chuchoté quelque chose que je n'ai pu entendre. Puis Aloys s'est approché de moi.

A : Dis, tu veux manger avec nous ce soir ? (et en chuchotant) C'est papa qui m'a dit de te dire.
J : Ben, je ne sais pas trop...
M : S'il te plaît, ça nous changera de nos dîner à deux... Bon, mon tit poussin, je vais préparer le repas avec Julien et toi tu peux t'installer devant la TV ok ?
A : Je pourrais regarder la TV en mangeant STP ?
M : Ok mais tu sais qu'à 20h30, tu vas au lit ?
A : Oui, ze sais !!!
M : Désolé mais ce soir, ça ne sera pas un repas gastronomique !!! Juste des pâtes à la carbonara.
J : Pas de soucis grand chef !!! Mais c'est toi qui à la garde de ton fils ?
M : Non malheureusement. Je l'ai un week end sur deux mais comme là, ce sont les vacances de la Toussaint, je l'ai une semaine.
J : Ah ok !!! Et ce n'est pas trop dur ?
M : Oh si !!! Le plus dur, c'est de le revoir partir à chaque fois et de me retrouver seul.
J : Je comprends.

Il est passé à côté de moi en m'ébouriffant les cheveux et me faisant un grand sourire. Une fois les pâtes prêtes, nous sommes passés à table puis Marc est allé laver son fils et l'a mis au lit.

Nous nous sommes ensuite installé sur son petit canapé et nous avons discuter de ces dernières années passées.

J : Merde, il est déjà 22h30.
M : Oui et alors ?
J : Je suis venu en bus au parc et le dernier bus est à 22h33 et je ne serais jamais à temps pour le prendre.
M : Laisses tomber, tu dormiras à la maison.
J : Non, je ne vais pas abuser, j'appellerai un taxi ne t'en fais pas !!!
M : Ne dis pas de conneries.
J : Ok mais je vais dormir où ?
M : Comme au bon vieux temps ! Tu dormiras avec moi mais en tout bien tout honneur bien sûr.
J : Ça va faire étrange de dormir ensemble.
M : Tu veux un verre ?
J : Ah ça ne serait pas de refus, faut qu'on fête nos retrouvailles !!!

Nous n'avons pas abusé de la bouteille mais Marc tient moins l'alcool qu'avant. J'ai dut chercher où se trouvait sa chambre et je l'ai aidé à se mettre en boxer pour le coucher. Il est toujours aussi beau. Je l'ai allongé puis je me suis mis en boxer à mon tour et me suis allongé sur le dos à ses côtés. Il s'est tourné un peu vers moi, s'est redressé à m'a embrasser sur la joue. En soupirant et se rendormant, il a dit :

M : Je t'aime.

J'étais toujours amoureux de lui et à l'entendre me dire ça même s'il dormait, j'avais envie de lui dire la même chose mais je me suis retenu. Je me suis endormi à mon tour.

Le lendemain matin, je me suis réveillé et j'étais coincé. Marc me tenait par la taille et là, le drame : Aloys était debout dans la chambre à nous regarder. Il est parti en courant. J'ai essayé de me dégager des bras de Marc avec beaucoup de mal et je suis parti à la recherche du petit. Je l'ai retrouvé devant les dessins animés.

J : Bonjour.
A : Bonjour (me dit-il d'un air joyeux).
J : Tu as bien dormi ? Tu veux prendre ton petit déjeuner avec moi ?
A : Oui ze veux bien et après on ira faire celui de papa ?
J : Ok.
A ; Dis, pourquoi mon papa il te tenait dans ses bras.
J : Je pense qu'il croyait que c'était ta maman !
A : Non, ze crois pas, ils s'aiment plus tous leux !!!
J : Ben je ne sais pas alors.
A : Moi, ze sais !!!
J : Et pourquoi alors ?
A : Ben t'es bête ou quoi !!! T'es son amoureux.
J : Mais non, ton papa, il ne peux pas m'aimer ?
A : Ben si ze le sais.
J : Ah bon et comment tu peux savoir ça à ton âge ?
A : Ben un zour, j'arrivais pas à dormir et quand ze me suis relevé, il était sur son ordinateur et il regardait une photo de toi en pleurant et il arrêtait pas de dire ze t'aime.
J : Ah bon. Et il sait que tu l'as vu ?
A : Ben non gros bêta, sinon ze me serait fais disputé parce que ze m'étais relevé.

Tout en discutant, je lui ai fait son chocolat chaud et moi un café. Puis, nous avons préparé le café de Marc avec des tartines et nous sommes allé lui apporté au lit. Aloys lui a sauté dessus pour le réveiller. Lorsqu'il a ouvert les yeux, Aloys a dit :

A : Papa, papa, z'ai aidé ton amoureux à faire le dézeuner !!!

Marc m'a regardé abasourdi et je lui ai fais signe que je lui expliquerai jusqu'à ce que je reçoive un texto.

J'ai ouvert le message et là je regarde la photo : Marc en train de m'embrasser sur la joue chez lui et un texte en dessous de celui-ci : ce n'est pas une victoire pour vous deux ; bien au contraire !!!

Je suis resté choqué par ce texto et je ne savais pas quoi en penser. J'ai donc répondu.

J : Mais putain, qui es-tu ? Qu'est ce que tu me veux ?
inconnu : Je suis ton pire cauchemars !!!

Chapitre 27

J : Mais putain, qui es-tu ? Qu'est ce que tu me veux ?
inconnu : Je suis ton pire cauchemars !!!

Marc me regarde et me demande ce qu'il se passe.

J : Rien de bien grave. Déjeunes tranquillement, je t'expliquerais plus tard.
M : Ok ça marche.
A : T'as vu papa, z'es fait tout seul les tartines et c'est ton zamoureux qui m'a aidé.
M : Comment ça mon amoureux ? Où est-ce que tu es aller chercher ça ?
A : Ben nul part, ze t'ai vu sur ton ordinateur un coup pis en plus tu disais ze t'aime à la photo.
M : Ben non mon bouchon, c'est pas mon amoureux. C'est juste mon meilleur copain que je n'ai pas vu depuis très très très longtemps.
J : Ton papa a raison tu sais !
A : Ben non, vous êtes que des gros menteurs !!! Z'ai bien vu papa ce matin, ben il t'avait dans ses bras comme des zamoureux.
M : Mais non mon bouchon c'est que papa dormait et je n'ai pas fais attention c'est tout.
A : Ouai ben moi ze veux un aute papa.
M : Ben pourquoi tu dis ça ?
A : Ben pasque à l'école, mon copain Hugo et ben son grand frère il a un zamoureux et c'est rigolo ze trouve des garçons qui font des bisous sur la bouche.
M : Ok mon bouchon, en attendant, toi tu files vite à la douche parce que dans une heure, je dois te ramener chez maman !
A : Mais ze veux rester avec toi papa. Maman, elle veut zamais zouer avec moi.
M : Oust à la douche, j'ai dit.
A : Bon d'accord.

Aloys est enfin parti se laver et je suis en train de regarder Marc tendrement.

J : Vous êtes mignon tous les deux !!!
M : Moai mais c'est toi qui lui a dit pour nous ?
J : Ah non, tout ce qu'il vient de te dire est vrai, je n'ai strictement rien dit. Mais, est ce que c'est vrai que tu as dit je t'aime devant ma photo en pleurant ?
M : Je suis obligé de répondre ?
J : Qu'est ce que tu éprouves pour moi ?
M : Viens t'assoir près de moi s'il te plaît, tu veux bien ?

Je m'assois donc juste à côté de lui en ayant pris soin de reposer le plateau sur le sol et attends sa réponse en le regardant droit dans les yeux.

J : Alors ?

Là, sans rien me dire, il pose ses mains sur les joues et m'embrasse sur les lèvres.

M : Tu as ta réponse là je crois...
J : Pas vraiment, j'ai pas bien compris : il faudrait que tu recommence pour voir.

Il sourit et m'embrasse à nouveau.

M : Qu'est ce qu'il ne faut pas faire pour la personne qu'on aime quand même ?
J : Ah parce que tu m'aime en plus ? ;)
M : P'tit con va !!! Oui je t'aime et il n'y a toujours eut que toi jusqu'à présent et personne d'autre... Et toi tu ressens quoi pour moi.
J : Ben moi je ne t'aime pas !!!
M : ???
J : Mais non j'avais envie de te faire aller... Moi aussi je t'aime gros bêta et je t'aime depuis le début. Comme si tu ne le savais pas ?
M : Bon et sinon c'était quoi ce sms tout à l'heure ?
J : Non rien de bien grave !!!
M : Montres moi !

Je lui montre donc le sms et il se met en colère et me dit qu'il faut qu'on aille au commissariat. mais comme je lui ai expliqué : j'irai si cela s'envenime sinon il faut laisser tomber. De toute façon, c'est moi qui ai reçu ces sms donc je prends la décision. Il n'est pas d'accord mais il n'a pas vraiment le choix...

M : Que vas tu faire aujourd'hui ?
J : Je vais rentrer chez moi pour me doucher, me changer et j'ai quelques courses à faire. Pourquoi ?
M : Ça te dis de rester avec moi pour la journée. J'ai envie qu'on rattrape le temps perdu. Tu m'accompagnes emmener le petit chez sa mère et ensuite on passe chez toi pour que tu te changes et après : surprise !!!
J : Comment ça surprise ?
M : Tu verras.

Et il m'embrasse à nouveau en se couchant pratiquement sur moi.

A : Ben tu vois que t'es un menteur papa. C'est bien lui ton zamoureux, z'avais raison...
M : Oui tu avais raison mon bouchon mais tu sais quoi pour le moment, ça sera notre petit secret à toi, Julien et moi, ok ?
A : Ouai super !!!

Et hop, il monte sur le lit et nous saute dessus. Puis il fait un bisou à Marc puis un à moi aussi. Qu'est ce qu'il est mignon ce gosse.

Bon Marc et passé à la douche pendant que j'aidais Aloys à ranger ses affaires. Nous sommes ensuite passer le déposer chez sa mère. Pendant que Marc le raccompagnait jusqu'à la porte, je suis resté en retrait dans la voiture pour ne pas qu'elle me voit. Puis nous sommes allé chez moi.

J : Tu veux boire quelque chose pendant que je prends ma douche ?
M : De l'eau ça ira merci.

Je lui sers son eau et lui dis de faire comme chez lui. Moi je file à la douche.

J'étais sous la douche avec du savon pleins les yeux quand j'ai senti quelqu'un arriver derrière moi.

J : Mais...

Marc était déjà nu et m'embrassait dans le coup tout en me serrant par la taille.

M : J'ai envie de faire ça depuis hier dans le parc ! Tu ma manqué putain et ta peau est toujours aussi douce.
J : T'abuses quand même ça ne fait même pas 24h qu'on s'est retrouvé !!!
M : Dis que tu n'as pas envie ?
J : Je n'ai pas envie mais toi en revanche je sens ton envie contre mes fesses !!!
M : Mmmmm oui une très grosse envie !!! Et je crois que toi tu vas crier ton envie mon beau !!!
J : Comment ça ?

Et là, il a commencer à me masser le rectum tout en m'embrassant avec fougue. Puis après cinq minutes de ce traitement :

M : Tu te souviens comme c'était torride au début ?
J : Mmmmm oui vas-y prends moi tout de suite...
M : J'y comptais bien !!!

Et d'un coup de rein, il m'enfila sa bite jusqu'au bout. J'ai eut un cri de douleur sur le coup mais ensuite ce n'était que du plaisir ! Je me suis un peu cambré et il m'a enculer comme personne ne l'avait jamais fait avant ni lui d'ailleurs. Il accélérait de plus en plus vite. J'étais en sueur !!!

M : Putain, qu'est ce que ton ptit cul m'a manqué !!!
J : Et toi ta queue mais pas que ça !
M : T'inquiètes pas toi aussi tu m'as manqué !!!

Après cette phrase, il s'est déchaîné encore cinq minutes sur mon cul et à juter sept ou huit jets de sperme en moi.

M : Bouges pas, je veux rester encore en toi un petit peu. C'est tellement bon.

Il m'a embrasser et m'a ensuite lavé. Je l'ai laver moi aussi mais j'avais envie de le sucer alors je me suis baisser et je l'ai sucer en alternant gorges profondes et pipe normale pendant dix minutes avant d'avaler ce nectar délicieux.

Une fois lavé, nous sommes allé nous posé sur mon lit à discuter.

Le portable de Marc s'est mis à vibrer.

J : Tiens ton tel, tu as reçu un sms.
M : A cette heure là, ça ne peux être que ma sœur !!!

Il ouvre me sms et :

inconnu : Tu n'aurais jamais dut ramener ton fils avec ton amant...

Tounet777

tounet777@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le mariage de mon meilleur ami

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 13 Nouveaux épisodes

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank

+ 12 Suites

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)