17 Nov.
+ 68 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Je l'aimais en secret alors que...

Je m'appelle Mike, je vais bientôt fêter mes 30 ans et je suis marin. Militaire, pas la marine marchande... ça fait maintenant 2 ans que je suis affecté sur mon bâtiment. C'est un très grand bateau mais je connais quasiment tout le monde. Travailler sur un bâtiment de la marine et partir de longs mois en mer vous donne une vision différente de la vie et des relations humaines. Plusieurs collègues de travail sont devenus des amis et nous nous voyons régulièrement en dehors du travail. Il y a quelque chose de fort entre nous et nous connaissons la vie privée de chacun d'entre nous. Moi, je suis gay et la majeure partie de l'équipage le sait. Tout se passe très bien. Je mesure 1,80 m. pour 78 kg. châtain aux yeux bleus au look hétéro. Je ne pourrais pas concourir pour le titre de mister France, mais je ne suis pas non plus un monstre... Bref, ce matin là un événement allait changer ma vie, sans que je ne le comprenne tout de suite.

Ce lundi matin, Sandra, mon adjointe était arrivée avant moi. A peine avais-je enfilé mon uniforme, je me dirigeais vers le carré que je tombais sur elle dans la coursive principale.

- Salut Mike, ça va ? Tu sais qu'il y a un nouveau qui arrive aujourd'hui ? C'est le remplaçant de Thierry !
- Salut toi ! Ah ben c'est super ça, depuis le temps qu'il a quitté le poste, il était temps que quelqu'un arrive... On le connaît ?
- Non, du tout. C'est un petit jeune qui sort d'école, c'est ça première affectation.
- Ok, très bien

Nous sommes ensuite allés au carré ensemble prendre un café avant l'appel tout en discutant de tout et de rien, sans oublier de se remémorer nos exploits du samedi soir en boîte...

En milieu de matinée, je remontais à bord après une réunion à l'état-major à terre lorsque j'entendis quelqu'un m'interpeller :

- Bonjour, excusez-moi, je viens juste d'embarquer à bord et je suis un peu perdu dans toutes ces coursives ! Je cherche le bureau du service courant, vous pourriez m'indiquer le chemin à prendre svp ?

Je découvris plus tard dans la journée, lors du déjeuner, qu'il s'appelait Tom. Jeune recrue tout juste sortie d'école, 24 ans, pas très grand mais avec un joli visage et un corps qui paraissait légèrement sculpté par les nombreuses années de foot. Ce n'était clairement pas un pure canon, mais il avait quelque chose. Je n'aurais pas su dire quoi. Peut-être son sourire radieux.

Les jours passaient et Tom s'est naturellement rapproché de notre groupe, nous déjeunions ensemble tous les midis et une certaine complicité s'installait entre nous. Attention, je parle bien d'amitié et rien d'autre !  Du moins, c'est ce dont je me persuadais pendant plusieurs mois...

C'était un vendredi en fin d'après-midi. Tom travaillait à bord depuis plusieurs mois maintenant. Nous étions en train de descendre sur le quai lorsque Sandra lança :

- Oh j'ai trop envie d'un apéro après cette dure semaine !!
- Grave, moi aussi !! Répondit Tom.
- Ben venez à l'appart d'ici une heure ou deux et on se fait une petite soirée !? Proposais-je
- On n'a qu'à proposer à Viviane et Greg aussi non ?? Proposa Sandra.
- Tom, je te laisse mon numéro pour tout à l'heure ? Lançais-je à Tom innocemment...

... La soirée battait son plein, nous venions de quitter mon appartement pour sortir en boîte, la tête quelque peu embrumée par les vapeurs d'alcool. Le trajet en taxi fut rapide et malgré notre état un peu avancé nous n'avons eu aucun problème pour rentrer en boîte. Nous avons dansé comme des fous, la nuit passa rapidement et le petit matin arrivait déjà... Tom proposa de prendre le tram et me demanda s'il pouvait rester dormir car il ne pouvait prendre sa voiture pour rentrer chez lui. A peine arrivés, on s'est écroulés sur le lit tous les deux. Complètement crevés. Malheureusement à mon réveil, il n'était plus là.

Pendant les semaines et les mois qui ont suivis, nous avons multiplié les soirées et sorties diverses. Nous étions devenus d'excellents amis, très complices. Je connaissais sa vie et ses diverses aventures féminines sans lendemain, il savait presque tout de moi également. J'adorais cette amitié que nous partagions et ça semblait tout à fait réciproque. Ce rapprochement nous à valu quelques ragots et interrogations de la part de nos collègues de travail, ce qui nous fit rire tous les deux. Tom rentrait même dans leur jeu ce qui arrivait parfois à me mettre mal à l'aise. Je ne voulais pas me l'avouer, mais plus le temps passait et plus mes sentiments envers lui changeaient, mais j'essayais de chasser ses idées de ma tête, car je ne voulais pas risquer de mettre en péril notre amitié.

Mais il n'est pas toujours facile de mettre ses sentiments de côté... C'était un samedi et nous étions, comme à l'accoutumée, dans notre boîte favorite. Nous étions en groupe, mais ne restions pas non plus collés les uns aux autres. Soudain, je vis que Tom dansait avec une fille que je ne connaissais pas. Je ne pu m'empêcher d'être jaloux et décidais de ne pas faire attention à eux. Peu de temps après, je tombais sur un ancien collègue de travail que je n'avais pas vu depuis plusieurs années. Ravis de nous revoir nous discutions un peu tout en continuant à danser. Tout à coup, j'entendis Tom derrière moi me dire

- On danse ?

Un peu saoulé de le voir revenir comme si de rien n'était je ne répondis pas et fis semblant de ne pas l'avoir entendu. Mais il continuais :

- Allez Mike, vient danser avec moi !!
- Tu vois pas que je discute là ? Elle est passée où ta pouf ?
- Calme toi, c'était une vieille connaissance, rien de plus.
- T'as pas de comptes à me rendre...

Et je continuais à danser avec mon pote sans le regarder ni faire attention à lui. Au bout de quelques minutes il revint à la charge, mais son ton avait changé, il semblait triste :

- Pourquoi tu es méchant avec moi ? Qu'est ce que je t'ai fait ?

Je me tournais face à lui, le cœur serré et les larmes aux yeux.

- Tom, c'est pourtant clair, je ne veux pas danser avec toi !! Je ne veux plus danser avec toi ! C'est trop dur...
- Mais qu'est ce que tu racontes !?!?!?
- Je t'aime Tom, et pas seulement en amitié... J'ai tous les symptômes débiles de quelqu'un qui tombe amoureux... Eh ouais, tu veux que je te dises : j'attends impatiemment tes sms, j'ai des papillons dans le ventre dès que je te vois... Tu es probablement la dernière personne a qui je pense avant de m'endormir... Voilà, t'es content !? Tu sais tout maintenant. Tu fais chier, j'ai tout fait pour refouler tout ça et pour préserver notre amitié, mais il a fallu que tu insistes. T'es vraiment trop chiant... Allez je me casse, bonne fin de soirée.
- Non, ne part pas !! On doit parler de tout ça !!
- On doit parler de rien du tout, je viens déjà de me ridiculiser devant toi, ça suffit je pense.
- Pourquoi tu dis ça !?
- Parce que c'est la vérité !!! Mais ne t'inquiète pas, je n'en parlerai à personne... Allez, bye, j'y vais.
- ...

Cette nuit là, je rentrai à pieds jusqu'à chez moi. Le cœur déchiré. Je me connaissais et je savais que dès demain, honteux d'avoir tout déballé, je m'éloignerai de lui par la force des choses, pour me préserver aussi. Je ne répondis pas aux centaines de sms qu'il m'envoyait pendant le reste du week-end. J'étais malheureux de la tournure qu'avaient pris les choses.

Le lundi, j'avais la boule au ventre en arrivant au boulot. Je ne voulais pas le voir et en même temps j'en crevais d'envie... Même depuis cette altercation, il me hantait. J'avais sans cesse en tête son visage, ses jolis yeux marrons et son sourire qui me faisait fondre. Sans m'en rendre compte, j'étais devenu accro à lui... Quelle merde. Je gardais mes distances vis-à-vis de lui et ne lui adressais pas beaucoup la parole, ça me faisait trop mal. Le pire c'est que je ne pouvais en parler à personne, il était le seul au courant de mes sentiments... Nos collègues les plus proches se rendirent compte que quelques chose n'allait pas, mais on ne s'étendit pas sur le sujet. Par chance, les vacances arrivèrent vite, l'occasion de faire une pause avec tout ça.

Les 15 jours de permissions ne me furent pas d'une grande aide, je passais mon temps à ruminer et n'avais plus la moindre nouvelle de Tom. J'étais clairement malheureux, mais pris la décision de me reprendre en main dès le lundi de la reprise. Mais je n'allais pas avoir le temps de mettre mes bonnes résolutions en place...

- Mike ?
- Oui.
- J'ai besoin de te parler, et je ne te laisse pas le choix, tu vas m'écouter.
- D'accord, mais ce n'est peut-être pas l'endroit ni le moment si ?
- Non, en effet, est-ce que je peux passer chez toi après le boulot ? Chez moi c'est le bordel, tout est en cartons pour mon déménagement...
- OK, on fait comme ça...
- A ce soir alors.

La journée me parut durer une éternité, plus l'heure approchait, plus les minutes semblaient interminables et plus le stress s'emparait de moi.
Tom arrivait vers 18h30. Il semblait anxieux. J'avais peur de ce qu'il allait me dire. En même temps que pouvait-il y avoir de pire, notre amitié était déjà réduite à néant...

Toc toc toc...

- Entre Tom.
- Merci, je suis désolé de te déranger mais je dois te parler.
- Y'a pas de problème, tu sais, y'a pas si longtemps t'avais pas besoin de demander pour venir ici...
- Tu me manques.
- Quoi ? J'ai mal entendu là...
- Non, tu as très bien entendu. Tu me manques. Je n'arrête pas de penser à toi depuis cette fameuse nuit en boîte, je sais pas ce qui se passe, je pense pas que je suis gay, mais j'en peux plus, j'avais besoin de te voir, besoin d'être avec toi.

Je ne savais plus quoi dire, quoi penser !! Il m'a littéralement coupé l'herbe sous les pieds. Je n'avais qu'une envie, le prendre dans mes bras et le serrer fort contre moi.

- Je t'aime Tom... C'est un fait, je ne peux rien faire contre ça. On ne peut pas sortir ensemble ni être en couple, mais pourquoi se prendre la tête et vouloir donner un nom ou un statu précis à tout !? Si on se laissait vivre au jour le jour sans se poser trop de questions ? On verra bien où ça nous mènera!
- Je ne sais pas quoi te dire Mike, à part que j'ai très envie de faire ce que tu viens de dire...

Je n'y tenais plus. Je pris délicatement sa mais dans la mienne et l'attira lentement contre moi. Le temps sembla s'être arrêté, à mon plus grand bonheur. Je sentis son corps se coller contre le mien. Nous sommes restés de longues secondes à nous regarder, les yeux dans les yeux, sans rien dire. Nos visages étaient à quelques millimètres l'un de l'autre. Et à ma grande surprise, ce furent ses lèvres qui vinrent se coller aux miennes.

Ces lèvres dont j'avais tant rêvé, qui lui donnaient un si beau sourire. Elles étaient chaudes et douces et ce baiser m'enivra de bonheur. J'osais forcer le passage avec ma langue, il ne refusa pas et au contraire me rendit ce baiser qui m'électrisa et me transporta. Nous avons échangé ce baiser d'une intensité magique pendant de longues minutes, mes bras enroulés autour de son corps, une main caressant ses cheveux et sa nuque. Lui aussi me serrait de ses bras puissants, une de ses mains s'égara quelques instants sur mes fesses... Puis nous nous sommes assis sur le canapé et avons longuement discuté de tout ça, de cette situation pour le moins étrange, mais que me plaisait énormément et à lui aussi. Alors que j'allais lui dire qu'il était temps qu'il rentre vu l'heure avancée (et ne voulant surtout pas paraître trop entreprenant !!), il me demanda cash s'il pouvait rester dormir, il ne voulait pas me quitter ni rester seul ce soir...

- Eh bien reste alors...
- Merci...
- C'est moi qui te remercie d'avoir fait le premier pas.
- Viens par ici...

Il me pris par la main et m'entraîna vers ma propre chambre. Je ne savais pas comment allait se passer la nuit et ça me stressait un peu. Mais j'en avais marre de me poser des questions et décida de me laisser guider par mon instinct. Nous nous sommes installés sur le lit et nous sommes embrassés à nouveau langoureusement, j'étais au paradis. Rapidement, nous nous sommes déshabillés, une fois en boxer nous nous sommes glissés sous la couette et avons étendu la lumière. Tom s'est approché de moi et a posé sa tête sur mon torse, je lui caressais les cheveux. Il se rapprocha encore et vint se coller à moi.

Nos baisers enflammés m'excitèrent énormément et je sentis ma bite se dresser rapidement. D'un côté j'avais peur qu'il s'en rende compte, et d'un autre je voulais savoir si ça lui faisait également de l'effet. Me rapprochant encore un petit peu plus de lui, je sentis son sexe dur contre ma hanche, il bandait comme un taureau !!! Je n'en pouvais plus, j'avais envie de m'abandonner à lui. Nos caresses se firent plus insistantes et je descendis ma main vers son ventre musclé puis vers la belle bosse que je ne pouvais qu'imaginer. Un frisson nous parcourus mutuellement lorsque je pris en main sa queue bien dure. Il fit de même et avons commencé à nous branler doucement, un peu fébrilement. Sa bite avait une belle taille et je sentis l'excitation monter encore d'un cran. Voulant lui offrir le meilleur moment possible, je plongeais sous la couette et avec une infinie douceur je pris sa queue dans ma bouche.

Je le sentis vibrer et soupirer de bonheur. Je continuais à le sucer plusieurs minutes, me délectant de sa délicieuse bite tout en jouant avec ses boules que je sentais prêtes à exploser. Il m'attrapa la tête et me fit remonter vers lui pour m'embrasser à nouveau. Allongé sur le dos, Tom grimpa sur moi. En le voyant nu au dessus de moi, je fondis à nouveau, je le trouvais tellement beau... Il entreprit de jouer à son tour avec ma bite qui ne demandait que ça. Il ne s'aventure quand même pas à me sucer, ce que je trouvais tout à fait normal étant donné que c'était sa première expérience.

Cependant, la douceur de ses caresses me rendirent dingue et je sentais la sève monter rapidement, il le sentit et se rallongea à côté de moi. Chacun attrapa la queue tendue à l'extrême de l'autre et on commença une branlette qui nous envoya au septième ciel. Il ne nous fallu que quelques minutes pour cracher notre jus dans des râles d'excitation indescriptibles. Même s'il ne s'était pas concrètement passé grand chose, c'était déjà énorme pour nous deux. Nous nous sommes rapidement endormis ensuite, l'un dans les bras de l'autre. Cette nuit là je me suis réveillé à de nombreuses reprises, et j'ai pu constater à chaque fois que mon beau Tom dormais tout contre moi à poings fermés. Mes sentiments pour lui étaient vraiment confus, mais j'attendais beaucoup des prochains jours...

Cette histoire est vraie en ce qui concerne la première partie, pendant sa rédaction j'ai reçu de la part de mon Tom une dizaine de sms. Il ne parle pas d'amour bien sur, mais il ne passe pas un seul jour sans que l'on s'écrive et ce depuis plusieurs moins maintenant... C'est une amitié un peu étrange, assez exclusive... Je ne sais pas encore où ça va nous mener, mais ça fera surement l'objet de futures histoires ;)

Je suis vraiment marin et j'ai vécu plusieurs histoires tout à fait inattendues que je me ferai un plaisir à vous raconter si vous le souhaitez.
N'hésitez pas à me contacter sur mjnavyman@gmail.com

MJnavyman

mjnavyman@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Norfolk -Fleur de bitume - Vacances en famille - Mon p'tit rebeu du sauna - Je l'aimais en secret alors que...

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)