Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon p'tit rebeu du sauna -1

Il faisait gris dehors, la pluie n'était pas loin et j'imagine que c'est le thermomètre qui avait du mal à atteindre les 12 degrés qui m'a motivé à sortir de chez moi pour me rendre.............. au sauna ! Bah oui que voulez-vous, on se refait pas ! J'enfile mon jogging gris sans rien mettre en-dessous. L'excitation du réveil suite aux rêves torrides de la nuit dernière laisse ma queue dans une demi grosseur plutôt équivoque. Mieux vaut que je ne croise pas trop de monde dans ma cage d'escaliers, lol. A peine assis derrière mon volant que les premières gouttes de pluie s'écrasent sur le pare brise, décidément, tout m'encourage à aller prendre un bain de chaleur au sauna!!! Dix petites minutes de trajet et je me gare tout près de l'établissement où je vais passer le reste de l'après-midi.

Arrivé à l'entrée, je suis seul à la caisse, j'espère quand même qu'il y a un peu de monde à l'intérieur. Mais il est encore tôt, ce qui me laissera sûrement le temps de profiter du sauna, du hammam et du jacuzzi pour me détendre avant de passer aux choses sérieuses... Je paie, récupère ma clé de vestiaire et entre enfin dans ce temple de la tentation. C'est Nico qui travaille en ce moment, un bon ami à moi que je connais depuis plusieurs années. Il me remet ma serviette, et m'embrasse, sur la bouche, normal !! Rien qu'un petit bisou de rien du tout hein, histoire de se dire bonjour ! Je vois que ses yeux ont glissés vers mon jogging dont la forme en dit long (sans mauvais jeu de mots) sur ma présence ici. Il est vrai que ma queue peut prendre des proportions assez intéressantes. Je me dirige vers les vestiaires, ou plutôt vers les casiers. Personne en vue, le début d'après-midi semble bien calme. J'ôte mon pull et mon t-shirt, mes baskets, chaussettes et enfin mon fameux pantalon de jogging. Je suis nu comme un vers au milieu de l'allée, j'ai juste le temps de mettre ma serviette autour de ma taille qu'un charmant monsieur d'au moins 70 ans arrive... Après tout, chacun à le droit de venir ici ! Je le salue poliment, ferme mon casier et me dirige vers la zone "chaude".

J'adore le décor de cet endroit. Très zen, esprit indien, encens, lumières tamisées. Le sauna est assez récent et les patrons ont mis les moyens lors de sa construction. Je me dirige vers les douches : toujours personne ! Ensuite, avant de m'installer au chaud dans une des installations, je décide de faire un petit tour afin de voir si je me retrouve réellement seul avec le monsieur croisé dans les vestiaires ou non. J'arrive dans un petit salon agrémenté de tables basses couvertes de magasines, de canapés vides et d'une télé passant des clips. Je continue jusqu'à l'entrée d'un petit labyrinthe. Au moment où j'entre, je croise un jeune homme qui semble avoir à peu près mon âge (aurais-je oublié de me présenter !? Mike, 1,80m. pour 78kg. châtain aux yeux bleus, militaire à l'aube de mes 30 ans... Et pour la partie plus intime, bonne queue d'une 20aine de centimètres, plutôt épaisse qui surmonte deux boules plutôt grosses elles aussi. Le tout entretenu : pas rasé à blanc, j'aime pas, mais taillé assez court afin que ça fasse propre !). Il n'a pas le moindre regard pour moi et s'en va rapidement vers les douches. Quelques mètres plus loin, je tombe sur un autre mec, également la trentaine, qui lui me sourit. Je comprends rapidement qu'il était avec l'autre gars, mais celui-ci ne s'est toujours pas soulagé... Je continue ma "visite" et ne croise personne d'autre. J'arrive à la petite salle tv située au milieu du labyrinthe. Ici, ce ne sont pas des clips musicaux que l'on diffuse... Je passe ma tête à travers le rideau qui orne l'entrée et tombe sur un jeune rebeu qui sursaute à mon arrivée, tel un petit gamin pris en flagrant délit de branlette par son père ! Il retire rapidement la main qu'il avait glissé sous sa serviette et détourne le regard vers l'écran, faisant mine de m'ignorer. Sa réaction me fait sourire. Je l'observe encore un peu et m'aperçois qu'il est vraiment très jeune, j'imagine qu'il est tout juste majeur (il ne serait pas ici sinon!). C'est un joli garçon mais bien trop jeune. Je repart, pa!
 sse près des cabines qui sont toutes grandes ouvertes, témoignant de la rareté des clients pour l'heure. Je repart donc vers les installations afin de me détendre un peu.

Je décide de m'installer un peu dans le sauna. J'entre, pas de surprise, il n'y a personne. J'enlève ma serviette d'autour de ma taille, l'installe sur un banc en hauteur et m'allonge dessus. Non, en effet, je ne suis pas pudique, et de toute façon ici... Bref. J'apprécie vraiment la chaleur qui s'empare de mon corps, qui entre en moi par chaque pore de ma peau qui se dilate. Je suis bien, je ferme les yeux et quelques instants plus tard, j'entends la porte s'ouvrir. Ça y est, les gens commencent à arriver !? Ah, non, c'est le petit rebeu qui entre. Il a un beau visage bien qu'il ne soit pas du tout souriant. On dirait qu'il n'est pas du tout à l'aise d'être là. Malgré tout il me lance un rapide "B'jour" en s'assaillant. Je lui répond un simple "salut" avant de refermer les yeux et continuer à me détendre. Alors que mon esprit flotte entre rêverie et réalité, je crois sentir une main qui me caresse la cuisse. C'est tellement subtil que je pense rêver. Puis la caresse s'accentue et se rapproche de mon sexe, au repose à ce moment là. Après avoir effleuré mes couilles qui pendaient entre mes cuisses, je commence à revenir à la réalité, sortant de ma sieste réparatrice. Je n'ouvre toujours pas les yeux tellement je suis bien. Alors je pense au petit jeune, et je me dis qu'il est sacrément entreprenant par rapport à son attitude de tout à l'heure, ça me fait sourire. J'ouvre les yeux et qu'est ce que je découvre : le monsieur du vestiaire !!! Merde, je me suis tellement bien endormi que je ne l'ai pas entendu entrer, et à mieux y regarder, je n'ai pas non plus entendu sortit mon petit arabe (je l'imagine d'origine marocaine, je ne sais pas pourquoi...). Bref, je m'assois tranquillement, ce qui fait automatiquement retirer sa main au monsieur. Ma queue à un petit peu grossi sous l'effet des caresses, mais je ne bande pas non plus. Je remets ma serviette, un signe de tête à l'ami pro de la caresse et je me retire. Une bonne douche va me faire du bien, j'ai cuit là-dedans moi ! Je profite de ce début d'après-mid!
 i à la fréquentation moyenne pour m'installer dans le jacuzzi, très prisé aux heures de pointes donc carrément inaccessible. Un homme d'une quarantaine d'années s'y trouve. Je ne vois que sa tête qui sort de l'eau, il est charmant. J'entre dans le bain bouillonnant et au bout de quelques minutes entame la discussion avec cet inconnu. Il me plaît bien et je m'imagine finir l'après-midi avec lui. Beau, intelligent, agréable, un sourire du tonnerre, que demander de plus !? Bon c'est vrai je n'ai pas encore vu son corps, mais je ne m'attends pas à une mauvaise surprise...

Nous apprécions tous les deux la chaleur de l'eau et les caresses prodiguées par les bulles et les jets d'eau. D'où nous sommes nous avons pleine vue sur l'entrée du sauna, du hammam et des douches et le couloir menant à la partie plus hot. Les clients commencent à arriver, de plus en plus nombreux. Il y en a pour tous les goûts : jeunes, moins jeunes, sexy, banals, grands, maigres, etc, etc... Je suis content de voir que la fréquentation augmente, ce qui multiplie les possibilités de rencontres ;) Un troisième homme nous a rejoint dans le bains à bulles, l'air renfrogné il ne nous adresse pas la parole et ferme les yeux. Puis, un quatrième arrive, avec un grand sourire, mais ce n'était pas (que) à mon intention. A peine entré dans l'eau chaude, il embrasse (sur la joue) mon voisin qui me plaisait tant... Les voilà en pleine discussion, ça me saoule. Quelques minutes plus tard je sors prendre une douche avant d'aller m'installer dans le hammam. Il me suivent et nous nous retrouvons tous les 3 sous la douche ne même temps. Je peux donc détailler enfin le corps du bel inconnu : je ne m'étais pas trompé, il est fin et musclé, doté d'un très bel attribut qui lui pend entre les jambes. L'autre n'est pas mal non plus... Mais bizarrement, je sens un truc bizarre. Mais non, je ne sens pas, je vois !! Le dernier arrivé est en train de passer sa main dans le dos de mon beau gosse qui semble sourire niaisement à cette caresse. J'ai à peine le temps de les voir prendre leurs serviettes et se diriger vers le fameux couloir. Bon, c'est clair, il ne sera pas pour moi. Mais ce n'est pas grave, il y a maintenant pas mal de monde, j'ai d'ailleurs déjà un nouveau voisin sous la douche qui me scotche du regard. Malheureusement ce n'est pas du tout mon type! Je me dirige donc vers le hammam, ouvre la porte et suis recouvert de la vapeur qui s'en échappe. J'adore cette sensation. Je laisse ma serviette sur un porte manteau à l'extérieur et entre dans cette salle sombre et mystérieuse.

Je reste debout à l'entrée quelques instants, le temps que mes yeux se fassent à l'obscurité et à la vapeur dense et chaude crachée par une buse qui ne semble plus vouloir s'arrêter. Je commence à distinguer ce qui se passe à l'intérieur, c'est à dire pas grand chose pour le moment. J'aperçois quatre mecs installés sur les bancs en carrelage. Trois sont assez proches les uns des autres, assez près de moi, le quatrième est plus loin. Préférant être tranquille, je me rends vers le fond du hammam et m'installe à mon tour. Au bout de quelques minutes, je réalise que le quatrième mec, à proximité de moi, n'est autre que le petit rebeu de tout à l'heure, je l'avais presque oublié lui !! Il a les yeux ouverts et fixe devant lui, comme s'il ne m'avait pas vu. Je décide d'entamer un peu la conversation :
- Salut, je croyais que t'étais parti...
- Ouaich, bah nan  chui pas parti tu vois.
- Euh ben oui je vois ça.
- T'es PD ?
- Wha, t'es cash toi alors. Lui dis-je. Ben oui je suis gay, tu t'attendais à quoi en venant ici !?!?!
- Bah ché pas, mais moi je l'suis pas en tout cas.
- OK, si tu le dis, mais tu semblais bien intéressé par le film tout l'heure dans le labyrinthe non ?...
- N'importe quoi !!! J'en avais jamais vu c'est tout !!
- Mais tu fais quoi ici alors si t'es hétéro !?
- Ben je viens profiter de la chaleur du hammam, comme au bled, et ici c'est moins cher que dans les piscines ou instituts, tu vois...
- D'accord, je vois. J'te laisse profiter alors, bon aprèm.
- Attends, ça t'saoule de parler avec moi ou quoi ?!
- Euh, non, mais bon, si on est pas là pour les mêmes raisons je voulais te laisser tranquille!
- Bah t'as l'air sympa quoi... Je parle avec personne et personne me parle sinon... Ça te dit d'aller parler tranquille ailleurs ?

J'étais pas plus emballé que ça par l'idée, mais quelque chose me plaisait en ce petit gars. Il voulait se faire passer pour un gros dur, mais il était complètement à côté de la plaque, je le voyais bien. Du coup j'acceptais sans trop savoir pourquoi.

- Tu veux aller où ?
- Ben dans un truc là-bas, on peut fermer à clé on s'ra peinard comme ça.
- Tu sais à quoi servent ces cabines que tu appelles des "trucs" ?
- Chui pas débile non plus !! S'tu veux pas c'est pas grave...
- Nan, y'a pas de soucis, on y va, viens.

Il me suivit jusqu'à une cabine, au fond du couloir, après tout il voulait qu'on soit tranquilles, on allait l'être! Une fois à l'intérieur, porte fermée à clé, on s'est assis sur le matelas, face à face. J'ai enlevé ma serviette pour m'assoir dessus, il commença à faire pareil, s'assit sur un bout de sa serviette et replia le reste autour de sa taille, cachant ainsi sa queue que je n'avais vue à aucun moment. Nous avons commencé à discuter, j'appris qu'il s'appelait Abdelkader, mais qu'on l'appelait Adbel, qu'il avait 19 ans depuis peu et qu'il venait d'Algérie. Plus le temps passait plus il se dévoilait, et je m'aperçut rapidement que c'était un très gentil garçon, mais dans sa cité et sa vie quotidienne, il mettait sa carapace de petite racaille, pour se protéger. J'avais presque oublié où nous nous trouvions, puis alors que la discussion se tarissait, je vis qu'il jetait quelques regards furtifs vers mon bassin. Ma bite n'était pas cachée. Elle était au repos, mais bien visible. Je lui demandais s'il avait déjà fait quelque chose avec un autre garçon, il me répondit que non, mais qu'au fond de lui il sentait qu'il aimerait bien essayer. Il me dit qu'il baisait des filles, qu'il aimait ça mais sans plus, c'était surtout histoire de se vider. Voyant qu'il continuait à mater ma bite, je lui demandait s'il voulait la toucher. Il ne répondit pas, il me fixait sans un mot, puis il approcha sa main de moi, je me demandais s'il tremblait. Je ne voulais le forcer à rien mais j'avais bien compris qu'il en avait très envie. Je ne dis rien non plus, le laissant aller à son rythme. Ça y est, sa main entrait en contact avec ma bite, il commença à la caresser tout doucement, il me dit qu'elle est douce et qu'il aime le contact et l'effet que ça fait. J'allonge mes jambes et m'adosse contre le mur en soupirant légèrement. Ma queue est en train de gonfler sous ses caresses jusqu'à devenir dure comme du bois. Il la prit à plein main et commença à me branler doucement, il m'excitait vraiment de plus en plus. Il me dit !
 que j'étais sacrément bien monté pour un français, ce qui me fit rire. Alors, je regardais à mon tour vers son entrejambe, et la bosse qu'affichait sa serviette ne laissait plus aucun doute. J'approche à mon tour ma main jusqu'à atteindra sa serviette, il me regarde et se laisse faire, il n'a toujours pas lâché ma bite et, en tirant sur sa serviette, je découvre à mon tour la sienne. Whaou, je comprends mieux sa réflexion sur la façon dont sont montés les français, lol, il a une très belle et grosse queue, bandée au maximum. Je le complimente, ce qui le fait sourire, et empoigne cet énorme braquemart. Il sursaute au contact de ma main puis se met à gémir. C'est incroyable, il est aussi bien monté que moi, si ce n'est pas légèrement plus !! Et il n'a que 19 ans... Au bout de quelques minutes de caresses mutuelles, il se redresse sur ses genoux, tire sur mon bras afin que je me décolle du mur et que je m'allonge sur le dos. Il vient à son tour s'allonger sur moi et nous nous embrassons langoureusement. Je n'osais pas y croire. Moi qui adore embrasser, et étant parfois tombé sur des mecs voulant juste une expérience, je savais que généralement ils ne veulent pas embrasser. Mais Abdel ne fait pas partie de cette catégorie de mecs, il embrasse comme un dieu, je suis aux anges, sentant sa langue contre la mienne, mais aussi sa queue dure contre mon ventre. Il effectue quelques mouvements du bassin, nous sommes très excités. Je le retourne pour l'allonger sur le dos sur le matelas, embrasse son torse, son ventre, descends vers sa bite qui tressaute. Il comprend ce que je m'apprête à faire et me dis d'aller doucement car il est très excité. Lentement je commence à suçoter son gland, prenant garder à ne pas trop l'exciter, puis je prends entièrement sa bite dans ma bouche, j'ai du mal tellement elle est grosse. Il gémit sans interruption tellement il aime. De ses mains il caresse ma tête et mon corps puis il balbutie qu'il va bientôt jouir. J'enlève ma tête et empoigne sa queue, il suffira de quelques aller-retour pour q!
 ue l'entende haleter et que je vois 5 gros jets de sperme venir s'écraser sur son ventre.

Il m'avait totalement excité et je sentais le sang battre dans les veines de ma bite. Au lieu de s'écrouler après cette jouissance puissante, je vis mon Abdel s'approcher de moi et délicatement, avec certainement un peu d'appréhension, sortir sa langue et la coller sur mon gland. Ça parait lui plaire car il recommence et essaye même de l'enfourner complètement dans sa bouche, ce qu'il parvient à faire difficilement vu la circonférence de ma teub. Il s'y prend plutôt bien le petit pour une première fois !!! J'adore, je gémis et m'abandonne à ses caresses buccales, quand je sens tout à coup qu'il est en train de me dérouler une capote sur la bite. Je me dis qu'il a peut-être envie que je jouisse pendant qu'il me suce mais qu'il ne veut pas avaler ni même avoir de sperme dans la bouche, ce que je comprends bien. Mais au lieu de ça, il revient s'allonger sur moi et m'embrasse à nouveau fougueusement. Le voilà qui recommence à onduler du bassin, puis d'une main il commence à guider ma queue vers l'entrée de son cul !!! Oh mais il va me rendre dingue celui-ci !!! Bien évidemment, il est très serré et l'entrée s'avère plus difficile que ce qu'il avait du imaginer. Nous arrêtons et je commence à le doigter doucement avec du gel, il ne connaissait pas. Il apprécie mes gestes et avec beaucoup de douceur je lui travaille le cul avec un, puis deux et enfin trois doigts. Au bout de quelques minutes, il enlève ma main, reprends ma bite et la représente devant son orifice. C'est nettement plus facile ce coup-ci. Il gémit de plus en plus fort à mesure que ma bite entre en lui. Mes mouvements de bassin sont lents afin de ne pas lui faire mal, il a vraiment l'air d'aimer ça ma petite racaille de quartier. Il se redresse et s'assoit sur ma bite bandée, il n'arrive pas à la faire entrer entièrement, mais il prend déjà cher quand même ! Il monte et descends, et c'est à mon tour de le prévenir que je vais pas tarder à cracher. C'est alors que je m'aperçois que sa bite est à nouveau droite et qu'il commence à se branler frénét!
 iquement tout en continuant à se faire limer le cul. Il grogne et je sens les muscles de ses fesses et de son cul se contracter autour de ma teub. Je n'en peux plus et me mets à crier tout en expulsant de puissants jets de sperme, Abdel jouit à nouveau au même moment, au moins trois belles giclées qui s'écrasent sur moi. Puis il s'écroule à mes côtés, essoufflé de cette nouvelle aventure. Je retire rapidement la capote que je jette à la poubelle, on s'essuie du mieux qu'on peux, mais au lieu de quitter la cabine, on se rallonge sur le matelas, il vient se blottir dans mes bras et m'embrasse fougueusement, comme pour me remercier. J'ai adoré ce moment passé avec lui, il me fait de l'effet en fait mon petit rebeu...

Après une bonne demi-heure de câlins, nous sortons et nous dirigeons vers les douches. Une fois lavés, c'est ensemble que nous regagnons les vestiaires. Nous n'échangeons pas un mot, mais le sourire ne quitte pas nos lèvres! J'enfile rapidement mes vêtements et l'observe se rhabiller. C'est tout à fait ce que j'imaginais : jogging Lacoste, Nike aux pieds, blouson et casquette. Il se retourne, regarde s'il n'y a personne d'autre et s'approche pour m'embrasser. Je lui propose de lui laisser mon numéro. Il me dit qu'il n'osait pas me demander, il le note et me donne également le sien, mais me demande la plus grande discrétion par rapport à son entourage. Je lui dis que je comprends bien et qu'il n'a rien à craindre de moi. On sort de l'établissement et on part chacun de notre côté, lui ne se retourne pas contrairement à moi qui l'observe s'éloigner... Dans la soirée je reçois un sms de sa part :" G vraimt tro kiffé 7 aprèm ac toi. G jamé otant pri mon pied. Hate 2 te revoir. Biento gespère !? Bisou partou" Je suis vraiment touché par le sms de mon p'tit mec des cités au cœur tendre je le vois bien!!

Je lui réponds, le rdv est pris, nous nous revoyons dans trois jours et il me propose une soirée "surprise", je ne sais pas du tout à quoi m'attendre, mais j'ai terriblement hâte de le revoir mercredi soir...

Si vous avez aimé cette histoire vraie et que vous souhaitez que je publie la suite très hot, laissez-moi un petit mot sur : mjnavyman@gmail.com

MJnavyman

mjnavyman@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Norfolk -Fleur de bitume - Vacances en famille - Mon p'tit rebeu du sauna - Je l'aimais en secret alors que...

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay