20 Juill.
Nouvelles histoires, nouvelle galerie "Black cock rule" & plan de vacances

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

MA VIE SEXUELLE -2

LE GOUT DU FOUTRE

Depuis longtemps je suis fasciné par le foutre. Je me souviens encore, quand j'étais petit m'être extasié en découvrant le porno devant ce liquide épais et blanc qui giclait des bites et qui semblait faire tant de bien aux hommes. Durant de longues années je me suis branlé sans même voir une seule minable goute sortir de ma queue. Jusqu'au jour de ma première éjaculation. J'étais sans doute le garçon le plus fier de la terre. Je venais moi aussi de gicler du sperme. Je me souviens également, peu de temps après ma première éjac' avoir gouté mon foutre et avoir trouvé ça assez étrange mais particulièrement excitant. Depuis ce jour, chaque porno que je mate se doit de finir par une éjac faciale, par une pute qui cherche désespérément à récolter le plus de jus dans sa gueule, par un pd qui avale le plus de foutre possible. Plus le sperme coule à flot plus je deviens fou, comme si cette substance était une drogue. Depuis le début de mes plans (récit 1) je n'ai eu de cesse de chercher pourquoi ce jus de mâle m'attiser tant. Je n'ai toujours pas la réponse mais maintenant, en revanche, je sais où m'en approvisionner

Loïc m'avait depuis plusieurs plans convertit au plaisir de la gorge profonde et surtout au culte du foutre. Grâce à lui je savais comment m'exciter assez pour que quand le mec gicle je sois assez aux ordre pour tt accepter concernant ce sperme religieusement précieux.
Ce soir là je traînais sur mon iPhone, sur Grindr plus précisément, et je reçois un message (parmi tant d'autres). J'ai l'habitude du message naze « salut ça va? » ou « t mignon ». Sur Grindr je ne cherche que du cul, pas des potes, j'aime quand les gars disent cash ce qu'il veulent. Si ils veulent me baiser ils n'ont qu'à dire « je peux te baiser? », si ils veulent se faire tringler ils n'ont qu'à dire « j'ai envie que tu me démontes ». Bref, je reçois ce message : « tu pompes en gorge profonde ? ». Enfin un message qui veut dire ce qu'il veut dire. Le gars est pas mal, 1m85, fin, musclé, un bon 20cm épais sous la ceinture, cheveux noir, regard sombre, look sportwear. Il me fait bander. Je lui réponds que oui je pompe en gorge profonde et surtout que si il est chaud je suis là pour le pomper. Quelques secondes plus tard, je reçois sa réponse : il est d'accord. On discute encore un peu de ce qu'on aime. Je lui avoue mon addiction au poppers et aux plans bien hard sans tabou ni limite. Au même moment un gars, blond, un peu plus petit que le premier m'envoie une photo de sa queue. Une bonne queue, bien large au gland énorme, mais un peu plus petite que celle du premier gars. Je lui dis qu'il a une belle queue et lui demande si je pourrai la pomper. Il me répond que oui pas de problème et qu'il est dispo. Je retourne parler au premier gars, lui propose un plan à 3 ac moi en pompeur et eux deux en actifs. Le premier gars, James, est d'accord. Il vient me chercher dans 30min et l'autre gars, Antoine, arrivera chez James en gros au même moment que nous.
Je lâche une douille à ma mère, comme quoi je dois aller voir mon meilleur pote parce qu'il vient de rompre avec sa meuf. Bref je sors, il fait froid. J'attends 30min, fume 3-4 clopes quand soudain une voiture s'arrête à une dizaine de mètres de moi. elle me fait un appel de phare. Je me lève et me dirige d'un pas assuré vers cette voiture. Et oui, j'en ai fait des plans depuis celui avec Tommy, je ne suis plus timide, je sais ce que je veux et je sais comment l'avoir. Enfin bref, j'ouvre la portière, m'assoit, m'attache, James démarre et me lançant la fiole de poppers comme je le lui avait demandé dans un message grindr. Pas un mot n'est échangé, j'ouvre le flacon, colle ma narine dessus et inspire profondément, fait de même avec l'autre et rebouche la fiole. Ma tête se met à tourner. Le flacon n'ayant pas d'étiquette je demande.
-C'est de l'Amsterdam?
-Ouais, interdit en France cette édition, tout droit importer de Dam, histoire que qd tu pompes tu penses à rien d'autres que nos bites qui te liment la gorge. Me lâche-t-il avec un sourire pervers.
-Putain gars ça m'excite quand tu me parles comme ça! Quand on baisera je veux que tu parles exactement comme ça, comme à une lope, comme si j'étais une pute et que tu daignais juste m'offrir ta queue!
-Pas de problème mon salaud, je vais bien t'insulter, tu vas bien prendre cher ce soir toi! dit-il impassiblement en me tapotant la joue. Reprends du poppers petite pute, tu vas redescendre sinon. Et à la maison j'ai du Jungle Juice Black Label et du Super Rush! Donc t'inquiète pa,s tu peux tirer, j'en ai encore plein.
Je retire à fond sur l'Amsterdam.
On arrive au niveau du bois de Vincennes.
-Putain tu kiffes l'exhib? je lui demande en me branlant à travers mon froc.
-J'adore ça, baiser un gars devant pleins de mecs qui te matent putain ce que c'est bandant! ca fait longtemps que j'y suis pas allé d'ailleurs, faudrait que j'y retourne un de ces 4. Et toi? tu kiffes aussi?
-Grave, je me sens tellement humilié quand je pompe en exhib, et tellement dominant quand je baise un gars devant d'autres. J'ia fait une fois mais putain comment j'avais pris mon pied, j'avais repeint un gars!
-On pourra y aller ensemble si tu veux.
-Je suis chaud gars, quand tu veux je suis là pour un bonne exhib.
On roule encore pendant quelques minutes et on arrive chez James. Il se gare dans le parking, je prend un shot de poppers bien violent, et on prend l'ascenseur. Dedans je l'embrasse comme un dingue, je lui roule une putain de grosse pelle bien baveuse en lui caressant les couilles et sa queue qui commence à raidir sous son jogging.
On sort de l'ascenseur, on rentre chez lui, il me dit sobrement « va dans la chambre fout toi en jock ». Je m'exécute. Je m'allonge sur le lit, enlève toutes mes fringues, excepté mon jock rouge et noir, et m'allonge sur le dos, de manière à exhiber ma musculature dessinée par la gym. J'entends James qui arrive. Il passe le pas de la porte, avec 3 fioles dans la main. Il s'arrête au niveau de ma tête. Vu sous cet angle inférieur il a l'air immense avec un paquet de couille énorme. Il dépose les 3 flacons de poppers sur la table de chevet et se prend les boules en main. Sa main qui est pourtant énorme semble ne pas être suffisamment large pour contenir cette masse pendante. Rien que de voir ça j'en prends une trique sévère. Il ne dit rien, juste me fixe de son regard violent et sombre et se malaxant les couilles. Après de longues minutes passées à se mater mutuellement il parle enfin.
-t'attends quoi petite pute?! t'es venu pour pomper alors pompe salope!
Il me saisit la tête et me a plaque entre ses cuisses musclées. Il me frotte la gueule contre ses bourses et sa queue qui est redevenue molle.
-Voilàààà… comme ça… Ouais c'est bien ma pute, montre moi comment tu sais bien faire ta chienne, allez, vas-y, montre-moi…
Je me mets à 4 pattes et lui bouffe les couilles à travers son jogging. Il se penche, saisit un flacon de poppers, le débouche et se le colle sous le nez en respirant longuement. Il fait subir ce traitement 3 fois d'affilé à chaque narine. Il me place ensuite la fiole sous le nez.
-Respire bien à fond ma chienne, laisse-toi aller.
Je respire profondément, une fois que chaque narine a eu sa dose il repasse à la première.
-Continue de respirer salope.
-Mais j'en ai assez…
-TA GUEULE et respire sale pute! t'es venu pour te faire péter la gorge et défoncer au poppers, alors quand je te dis que respirer encore tu le fais, compris bâtard?!
-Oui maître.
-Bien ma petite pute à jus.
Il me replace la fiole sous le nez, et je respire, je respire, je respire. Pendant 1 min top chrono ce connard me gaze. Quand il arrête enfin je suis transformé, je n'ai plus conscience de rien, je suis un objet sexuel, je subit tout, j'entend comme un léger bourdonnement.
-Voilà, là tu vas pouvoir commencer à te sentir bien, là je commence à voir une vraie pute.
Il se baisse pour mettre son visage au niveau du mien.
-tu sais ce que sais qu'une vraie pute?
Je fais non de la tête.
-Une vraie pute, fit-il en me tenant la mâchoire inférieure, c'est un gars comme toi, d'à peine 18 ans qui aime se faire troncher les trous par des mecs plus vieux que lui et surtout qui accepte de le faire en sachant que pour ces gars il n'est rien d'autre un objet sexuel, un trou quelconque à remplir de foutre, du maximum de foutre. C'est un gars qui même si il ne prend de plaisir subit les coups de bites de ses maîtres quitte à morfler sans broncher pour leur plaisir.
A ces mots, je faillis m'évanouir, il avait réussi à me parler comme j'aime qu'on me parle, ça m'avait fait triqué comme pas possible, j'avais le cul dégoulinant de transpiration!
-Tiens reprend du poppers ma chiennasse.
Je me gaze, encore et encore. De nouveau je repars. Ma conscience disparait.
-Ouvre ta gueule tu vas la gouter ma teub de mec!
Il baisse ton froc, il ne portait pas de calbut. Apparait alors une queue magistrale, un édifice sexuel comme j'en ai rarement vu, et pourtant j'en ai vu vraiment un grand nombre. Une queue massive, lourde, pendant en arc de cercle entre ses cuisses au dessus d'une paire de couilles qui pendaient bien sur 8 bons cm. Ces deux testicules, bien larges et pesant entraînaient dans leur « chute » cette sublime queue qui devait faire 13-14cm au repos et 4 de large. Rien que de voir cet étalage je gémissais de plaisir.
-Je peux la sucer? demandai-je d'un ton soumis.
-vas-y ma salope, fais toi plaisir, t'es là pour bouffer de la bite non?
toujours en dessous de son paquet bien pendant, j'approchais ma bouche de cette incroyable paire de boules. J'ouvre grand la gueule, laissant glisser cette masse pendante dans ma bouche. Je sens ses deux testicules rouler entre mes joues sous les coups de langue que je leur donne. James se gaze au poppers en gémissant tandis que je dévore ses belles couilles bien flasques et imberbes.
-Bouffe les bien salope, montre que t'es une bonne pute.
Je m'applique à bien les bouffer? Je lâche alors cette sublime paire pour m'attaquer au meilleur morceau, et au plus gros surtout. Cette queue ne s'est que très peu redresser depuis que j'ai commencé ma bouffe de boules. comme je l'avais fait pour ses couilles, je mets ma bouche sous le bou de son gland et fait remonter ma gueule dessus de manière à ce que sa queue soit véritablement engloutie dans ma gorge.
-Ah ouaiiiiiiiiis, comme ça, huuuuum… ouais vas-y bâtard.
Je fais glisser sa bite dans ma gorge, ayant toujours son gland après ma glotte, je joue avec ses boules du bout de ma langue. James place un flacon de poppers sous chacune de mes narines m'obligeant à me gazer bien violemment. Il n'enlève les fioles qu'après 1 min de ce traitement, après ça il sait que je ne suis plus qu'un trou. Il m'attrape la gueule par l'arrière du crâne et me démonte la gorge, je sens sa grosse bite glisser du fond de ma gorge jusqu'au bord de mes lèvres avant de replonger des les profondeurs de mon cou. Il me défonce sans pitié, j'en pleure, je salive de partout, je trempe ses couilles de ma bave de pute. James, lui, s'en branle, il continue de me limer la gueule sans retenu, je ne suis vrmt qu'une tepu sans valeur, uniquement là pour me faire éclater la gueule e tputain que c'est bon. Trouver le plaisir dans la souffrance, voilà ce que j'aime ds les plans hard, ce sentiment d'abandon et d'acceptation de la douleur! James se regaze, après son shot de poppers il se défoule encore plus, je ne tiens plus, je vomis presque à chaque coup de bite mais il me tiens trop fermement pour que je puisse m'en détacher. Et d'un coup, en plein aller-retour, il m'éjecte la gueule ce qui me fait tomber sur le dos sur le lit!
-Putain de bon garage à bite! tu sais encaisser toi! t'as baisé ac combien de mecs toi?
-Plus de 100…
-Ca se sent salope!
Il me jette un flacon et en prend un pour lui.
-tu t'arrêtes pas tant que je m'arrête pas et quand tu t'es gazé tu te mets sur le dos, la gueule dans le vide, la bouche grande ouverte prête à se faire démolir!
-Bien maître.
On se gaze, pendant un laps de temps qui me semble infini. Je me mets en position et attends sa queue.
Lorsqu'elle arrive je jouis presque sur place, sentir se gland imposant glissant lentement sur ma langue pour finir sa course en fond de gorge.
Il me saisit de chaque côté de la mâchoire inférieure, me crache sur le torse.
-La tu vas prendre cher ma petite chiennasse de pute!
Et là d'un coup il me bourrine, et ce d'une violence sans précédent, jamais je n'avais été baisé comme ça, ma gorge me brule tant il va vite, j'ai de la salive partout sur le visage, je ne peux même plus voir ce qu'il fait.
-Allô? Ouais t'inquiète, on est déjà arrivé, je le démolit là, il a ma queue dans sa gorge et cette pute bande comme un porc. tiens je t'envoie une photo de cette salope en triant de se faire gaver! 3ème étage, appart 312.
James raccroche, prends une photo de moi je suppose, lui envoie et continue de me baiser la gueule. Parfois il ralentit légèrement, fait reculer son gland ds ma bouche mais jamais ne sort sa queue de ma gueule. Durant encore de longues minutes cette majestueuse bite bien raide et épaisse me fait dégueuler et saliver.
J'entends alors la porte d'entrée s'ouvrir. Ce doit être mon autre maître qui arrive. J'entends des bruits de pas qui s'approchent de nous, James continue de me limer lentement la gueule comme par habitude. Je jouis de me sentir ainsi humilié devant un autre gars qui lui est habillé et présentable tandis que je suis en jock, une queue en gorge, de la salive coulant le long de mon visage.
-Ca va bien mec?
-Tranquille tranquille. Desape toi, il est trop gourmand il lui faut plus de bites.
-t'inquiète on va la calmer cette petite chienne.
Je sors ma queue de mon jock et commence à me branler. Ma bite est bien raide et mes couilles pendent salement entre mes cuisses.
-T'as vu comment ça le fait triquer d'être dans cette position?
-Cte pute… elle a quelle âge déjà?
-18 piges, une gueule bien jeune!
-Putain quelle salope…
James sort alors sa bite de ma bouche et me laisse enfin respirer. J'ai l'impression d'avoir couru un marathon. Je me relève, m'assois sur le lit, aveuglé par ma salive qui me colle les yeux. Je m'essuie rapidement de manière à pouvoir enfin voir. Les deux mecs me matent sans retenu en se branlant et se mordillant la lèvre inférieure. Je prends à raton un flacon de poppers et me gaze avec pendant un long moment.
-Ouais vas-y, gaze-toi bien sale bâtard!
Je suis face à eux, la gueule ensalivée, la fiole sous les narines, une mains en train de me branler. Je suis la définition même de l'homme objet.
Antoine est assis, à poil, les cuisses écartées, les couilles pendant dans le vide, la queue raide, tandis que James est debout, une fiole sous le nez également, l'autre main se flattant les couilles.
Putain qu'ils sont beau comme ça mes deux maîtres.
-allez, viens, on va le gaver! lança James en faisant signe à Antoine de le suivre. Ce dernier ne me lâche pas du regard et le suit.
Je m'allonge sur le dos, les cuisses écartées, relevées comme pour réclamer qu'on s'occupe de mon cul. Pas de chance pour eux je n'aime que les doigts, pas les bites.
James vient à ma droite, Antoine à ma gauche. J'ai de chaque côté de mon visage une verge énorme et parfaitement raide au gland décalotté désirant me démolir la gorge. Antoine me tend alors sa queue. Je l'attrape par les couilles et commence à avaler sa bite. Putain qu'elle paraissait plus petite de loin. Un fois dans ma gorge je me rend compte que le connard a de quoi m'inquiéter! 23cm ou quelque chose dans ce genre et 5,5 de large, un vrai pieu. Sentir ce membre au fond de ma gorge me fit bander encore plus et m'incita a me branler encore plus. James vu ça et me dégagea la main de ma bite.
-Touche pas ta queue salope! T'es là pour pomper, pas te branler!
Antoine me saisit alors l'arrière du crâne et me déglingue la gueule, on entend les bruits de succion, le clapotis de salive au fond de ma gorge, le bruit sourd du gland qui cogne contre le palais avant de s'enfoncer dans les profondeurs de mon cou! James se joint à Antoine pour me maintenant la gueule. Antoine tient se bite bien horizontale, James dirige ma tête dans un rythme éfreiné. Putain, comme je prends mon pied, 2 gars qui s'unissent pour me loper la gueule, le pied total!
Antoine sort sa queue de ma gueule et vient me biffler, avant que James ne s'y joigne et face cogner sa bite contre ma gueule également. Je sens ces deux membres durs comme du bois sur ma gueule, leurs gland me défigurant et jouant avec mes lèvres!
tous deux tentent alors de faire rentrer leur deux queues en même temps dans ma sale gueule de pute à foutre! Et ils y arrivent les connard! J'ai la bouche déformer tant leurs teubs sont énormes et raides!
En restant dans cette position James m'amène une fiole de poppers et me la cale sous le nez.
-Allez bâtard, gaze-toi bien, voiiiiiiiila, comme ça ma pute…
-Ouais salope, gaze-toi bien, respire encore, défonce toi le crâne avec cette connerie, on pourra mieux te violer.
Je me laisse à l'abandon sous leur parole. Je ne sais même plus quand James a enlevé le flacon, je me souviens m'être « réveillé » allongé sur le dos, la gueule dans le vide maintenant en équilibre par la bite de James qui me limait la gorge à une vitesse effroyable tandis qu'Antoine me tenait les jambes relevées et écartées pour mieux me doigter. La sensation d'avoir une teub dans la gorge combinée à celle d'avoir des doigts enfoncés dans ma chatte me faire bander comme porc, j'en avais mal à la bite tant j'étais excité!
-Ouais, prends la bien ds ta gueule sale pute à jus de mes deux!!! lâcha Antoine en matant James me casser la gorge.
-Ouais, tu kiffes ça, hein, ma petite salope, mon petit bâtard de merde, tu kiffes être humilié et soumis non? t'es content là? tu te sens enfin à ta place sale sac à merde?!
-Putain , tu penses que tes parents diraient quoi si ils te voyaient là comme ça ac deux queues qui te déboitent?! Hein? T'es vraiment qu'une sale chienne bonne à se faire démonter dans une tournante en cité toi!
en disant ceci, Antoine agita ses doigts dans mon cul ce qui eu pour effet de me faire gémir de bonheur.
-Mais écoute là cette chienne! Elle gémit de bonheur, putain mais c'est qu'elle kiffe vraiment être là, la gueule remplie et le cul doigté!
-Quand je te disais que c'était une bonne salope!
Je ne savais où donner de la tête, je ne savais sur quoi me concentrer, j'étais violé des deux côté, j'étais incapable de dire stop, et encore, aurait-il fallut que j'en ai envie.
-Putain gars j'ai une trop bonne idée, fait toi couler du poppers sur tes poils de teub et fait la te pomper!
James et Antoine sortirent de moi, je me sentis comme vide.
-Mets-toi à 4 pattes salope!
Je m'exécutais sans demander d'explication.
Je vis alors Antoine se verser le Jungle Juice sur la teub et s'approcher de moi fièrement.
-Pompe ma petite pute à jus, pompe bien… voilà… prends bien ton temps mon bâtard, tu vas voir tu vas commencer à planer…
Et en effet, rapidement je sentis le poppers se dégageant du pubis d'Antoine me monter à la tête, c'était trop bon. Plus je pompais plus je me gazais.
-Putain Antoine, c'est pas un gosse, défonce lui la gorge merde! Il est là pour ça, se faire démolir et loper comme tu loperais une pute du bois de Vincennes!
Antoine se lâche alors et me défonce la gorge, j'arrive plus à respirer, je me sens tout bizarre, je bave de partout, je trempe le lit de salive tandis que James se met au niveau de la bite d'Antoine pour mieux voir ma gueule se faire empaler dessus.
-ouais… vas-y, bien profond, fit-il en se branlant et en appuyant sur ma tête pour que j'aille plus loin sur la queue d'Antoine.
-Voilà, comme çaaa… ouais…. hummm…. tu kiffes ça hein?
Il me prit ma main et la fit le branler. J'avais la bite d'Antoine plantée dans la gorge et celle de James dans la main droite! putain, j'étais comblé! Et comme tout bon accroc au cul, je commençais à penser à mon prochain fantasme, une partouze, ou une tournante!
James s'allongea sur le lit et se branla en me mattant me faire démonter la gueule.
Antoine sorti de ma gorge et alla s'allonger à côté de James tandis que je tentais de reprendre ma respiration.
-viens la salope!
Je m'approchais à 4 pattes de James qui s'astiquait le manche à s'en faire péter le frein!
-pompe ma queue salope et tire moi le jus!
-Bien le maître!
-et quand t'auras bien tiré son foutre, tu le garderas dans ta gueule de pute et tu viendras me faire la même chose avec son sperme dans ta bouche!
-Bien maître.
Je m'attelais donc à la tâche. Ils voulaient jouir, je devais me défouler! Je les pompais en fond de gorge, aspirant bien leur queue quand je remontais, serrant leur queue de ma main pour leur donner l'impression de baiser un vrai cul et de ne jamais en sortir. Je mettais mes 5 années d'expériences à profus pour que cette pipe soit leur meilleur. Je caressais ses couilles, je m'empalais sur sa bite tandis qu'Antoine m'insultais de pute à jus et de garage à bite!
soudain James se contracta
-Putain je viens cracher!!!!
Je continuais sans me retenir d'un coup je sentis de long et puissant jets de foutre gras s'écraser contre mon palais et ils ne s'arrêtais jamais! j'en avais bien la gueule!!! je ne pouvais plus pomper tant j'en avais dans la gueule! Je sortais sa queue de ma bouche qui était à présent remplie de sperme chaud, gluant et blanc! Le pied! Je m'approchais à 4 pattes de leur visage, ouvrais grand la bouche pour leur faire admirer le foutre que j'avais en gueule.
-ouais, ça c'est une bonne tepu, tu gardes bien en bouche…
-Vas-y, fais des gargarismes avec…
Je mis ma tête en arrière et expirais, le foutre contenu dans ma bouche bouillonna, produisant des clapotis vicieux et tellement excitant…
-Allez, tire moi le jus ac le sien!
Je m'approchais de la bite d'Antoine, James me regardais d'un air malsain! Je fis glisser la queue d'Antoine entre mes lèvres, de petits filets de sperme coulèrent le long de son membre tant il était gros et long pour que je puisse maintenant tout ce foutre en bouche.
-pompe bâtard, pompe bien fond de gorge et tire moi le foutre, qu'on voit bien que t'es qu'une gueule à jus!
Je m'empalais sur sa queue, du sperme dégoulinant de partout, coulant sur ses couilles que je ne cessais de caresser. Je le pompais comme on ne l'avait jamais pompé je pense. Mon maître Antoine me tenait la tête et me défonçait la gorge sous mes râles dus à la douleur et au plaisir.
Et enfin, dans un dernier geste Antoine explosa en moi.
-PUTAIN OUAIS! PRENDS TOUT SALOPE DE MERDE, ALLEZ, GAVE TOI DE BON FOUTRE BATARD!!!
James me plaquais la gueule contre les couilles d'Antoine.
-PUTE A FOUTRE, BOUFFE CE JUS DE MALE, SALE TROU A SPERME, GARAGE A BITE!!!
J'en avais partout, le foutre coulait de partout de mon visage! j'étais recouvert!!!
Antoine se calme et James me fit sortir la gueule de la teub d'Antoine.
-Maintenant petite pute, tu vas te finir avec notre foutre. Tu vas te branler avec notre sperme comme lubrifiant. Mais avant je veux que tu t'en étales partout sur ta gueule, qu'on voit bien que tu kiffes ça!
J'obtempérais. une fois la gueule enfoutrée, je laissais couler tout ce foutre dans ma maison droite et me mit à me branler. Ce qui restais dans ma bouche je le laissais glisser de ma gueule à mon trose. Antoine et James prirent ce foutre restant, m'en badigeonnèrent le cul et chacun d'eux me mit un doigt. L'orgasme fut rapide à venir.
-Putain ouais, jouis salope, allez crache ton foutre de bâtard! voilà, comme ça!!!
-ouais…. continues, crache, crache! on va te le faire bouffer de toute façon, donc continues, voilàààà, crache encore….
Je ne cessais de gicler, encore et encore… Je vidais littéralement mes couilles tandis que James et Antoine me limer le cul avec leurs doigts.
J'avais à peine fini de jouir que James ramassais déjà mon foutre du bout de ses doigts me les fourra au fond de sa gorge.
-voilà… t'aime ça hein? tu kiffes bouffer ton propre sperme non?
J'hochais la tête en signe d'approbation.
-tiens, il en reste, lèche bien ma chienne, voilàààààà… c'est bon t'es tout propre avec notre foutre de partout, t'es une vraie belle pute toi mon petit…
Il se releva et me déposa une petite claque sur la joue en signe d'affection.
-Si tu veux te doucher c'est là…
Il m'indiqua une salle de bain.
Lorsque je ressorti Antoine et James m'attendais, habillés, leurs téléphone à la main.
James me raccompagna, on parla de tout et de rien sur le retour.
Arriver chez moi, je descendis.
-bonne soirée gars, on se tient au courant.
J'y comptais bien, un plan comme ça j'en referais tous les soirs si je pouvais…

18aBI MUSCLE

flamby1995@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : 22 ans, viril - bois de vincenne - Plan à 3 - Pute baisée en cam - Baisé par mon pote l'hétéro - Fete, dealer, jumeaux et weed - Honte à l'aéroport - Minet en tournante - Coach - Dominateur viril - Fac US : viol - Tournante sans pitié  - Ma vie sexuelle - Viol en soirée

Dernière mise à jour publique (20/7)

Je suis spermivore Jaimeavaler
Mon meilleur ami m’a dépucelé  rom.3004
J'ai fait mieux qu'elle Youg2004
Etalon brésilien Bearwan
Chaude rando -01 Carolito

Nouvel épisode

Domination par Stéphane -63 Pattlg
Domination par Stéphane -64 Pattlg
Domination par Stéphane -65 Pattlg
Chaude rando -02 Carolito
Chaude rando -03 Carolito
Chaude rando –04 Carolito
Chaude rando –05 Carolito
Chaude rando –06 Carolito
Chaude rando –07 Carolito
Chaude rando –08 Carolito
Le petit short blanc -04 Frank
Un oncle parfait - 03 Will23mtl
Adam -02 Ethan De Rouge
Voyage Initiatique -03 Ninemark
Soumission & Domination -496/2 Jardinier

Dernière mise à jour publique (17/7)

Il sera à moi Blibijoux
Thibault Thibault18
Mon Maître Yan
CQFD James
Yan mon Bâtard Stephdub
Mon premier métis Stephdub
Ma première fois Le paon d'Héra
Un oncle parfait Will23mtl
Offerte par un dominateur Nadegetv
Fantasme sur mon camarade judoka AC Wells
Malik, droit dans les buts ! DC

Nouvel épisode

Un oncle parfait - 02 Will23mtl
Ancien pote, nouvelle chienne -05 Bearwan
Chambres à louer -03 JeanMarc
Chambres à louer -04 JeanMarc
Putain de Machine ! -02 James
Le petit short blanc -02 Frank
Le petit short blanc -03 Frank
Les Chronique de Max -06 Max
Les Chronique de Max -07 Max
Julien en famille -07 Marco10e
Julien en famille -08 Marco10e

Juillet 2018

Queue de black en solde Mathias
Week-end chaud Sylou69
Plan chaud à quatre Chopassif
Le petit short blanc Frank
Le mec de mon enemi kyyrx
Putain de Machine James
Sortie vélo  Master23
Première fois avec Alex Marc
Adam Ethan De Rouge
Le moniteur moto -01 -02 Sketfan
Sex shop Lille antoine59
Première expérience avec un mec grâce à Grindr Jimmy
Mon kiné TTBM Kin44
Putain de cours de tennis J-Baptiste
Cuckold Top Frat. Cyrillo
Un après-midi de photo Coco911
Voyage Initiatique -01 Ninemark
Voyage Initiatique -02 Ninemark
Picnique mémorable à la plage James
Liège, ces toilettes et ses histoires Loikksoo
Soumise, offerte à deux hommes Nadegetv
Récréation Frank
Plan odeur avec M Mystérieux Passif & Soumis
Soumission & Domination -496 (L'épisode manquant) Jardinier
La venue du jardinier -02 Eric
Mon bâtard -06 Teub23
La grosse bite de mon beauf -06 Ghost writer
Le chalet -24 Yan
Le vendeur kiffeur -08 Sketfan
Le vendeur kiffeur -09 Sketfan
Le vendeur kiffeur -10 Sketfan
Le mec idéal -24 Pititgayy
Le mec idéal -25 Pititgayy
Franck beau frère routier -05 Helium89
Dans les geoles d'Armid -02 Iwan
Mon fantasme -02 Lord-sauron
Professeur Ligoteur -04 Boundkey
Les frères Mateozzi et moi -02 Bearwan
Ancien pote, nouvelle chienne -04 Bearwan
Julien en famille -05 Marco10e
Julien en famille -06 Marco10e
Soumission & Domination -500 Jardinier
Soumission à Marseille -02 Passif & Soumis
Vendredi soir aux Tuileries Stéphane Juin
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)