Mai
Nouvelles histoires, photos bbk

VIP
"Accès Avant-Première" des histoires juste avec un don, ou en écrivant une histoire

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Bonjour,

Je reviens avec quelques histoires, après un peu plus d'un an d'absence pour cause d'histoire d'amour…
Elle m'a menée au plus haut… mais aussi au plus bas…
Alors, je reprends cette petite habitude qui m'aidera peut-être à oublier…

Fabien -01

Un hasard

Mais quelle idée d'être allé faire les soldes un vendredi après-midi. Il y avait trop de monde dans les rues piétonnes alors que je déteste être bousculé : j'ai été servi.

Au moment où  je pensais rentrer d'urgence chez moi pour échapper à la foule, un regard accroche le mien. Un beau jeune homme, cheveux blonds ondulés, yeux vert. Il me fallut quelques fractions de secondes pour réaliser qu'il s'agissait de Fabien, un de mes ex.

Plus par réflexe que par calcul je lui adressai sourire. Il s'approcha alors de moi.
«  Salut Yves !, dit-il avec son sourire charmeur et faussement innocent qui m'avait fait craquer à l'époque.
— Salut Fab'… Comment vas-tu ? Ça fait un moment que je ne t'avais pas vu. »

En fait, cela devait faire deux ans. J'avais rompu parce qu'il n'était pas capable d'avoir un seul mec à la fois dans sa vie.

« Ça va, merci. Oui, je n'étais pas dans le coin, j'ai fait des formations et ensuite j'ai bossé un peu. Je viens de trouver un taf ici et du coup… 
— Du coup, tu te balades. 
— Oui, je fais les soldes comme tout le monde, dit-il tout sourire en me montrant trois sacs de boutiques de fringues.
— C'est clair. J'allais rentrer chez moi, y'a trop de monde.
— Je me doute oui… Je t'offre un verre ? Si tu veux je te montre mon appart'.
— Ben écoute, j'ai pas trop le temps là… ».

Sur le coup je n'avais pas la moindre envie de me retrouver entre quatre yeux avec lui… Et puis…

« Oui, non, attends : ok pour un verre, j'imagine que tu as des choses à me raconter.
— Oui, oui, un bon paquet. Tu viens ? »

Et il partit en fendant la foule. Je le suivis en regardant un peu sa tenue. Toujours baskets et jeans très délavés mais de bonnes marques à présent. Je pouvais voir qu'il avait eu du boulot et des rentrées d'argent… A moins qu'il n'ait encore une fois magouillé à droite à gauche ou trouvé un « bienfaiteur »… Enfin, de toute façon ce n'était plus mon problème.

Dans son immeuble, nous entrâmes dans l'ascenseur. L'espace était exigu, il se mit dans un coin, le bras sur la main courante, légèrement déhanché… Toujours un peu poseur mais toujours aussi mignon…

« Tu vas voir, j'ai tout décoré moi-même. C'est pas encore fini mais j'ai plein d'idées. »

J'acquiesçais, le haut des épaules contre la paroi et les mains croisées devant moi. Peut-être était-ce mon imagination, mais j'avais la nette impression de voir une bosse au niveau de la braguette de son jean. Je me rappelais combien la nature avait été généreuse avec lui.

Mais ce n'était peut-être que ça, une impression.

En tout cas, il n'avait pas manqué de voir mon coup d'œil et sourit l'air content de lui.

Je me sentis rougir comme un gamin.

Nous entrâmes dans son appartement. Un F2. Il me montra le salon, la cuisine, la salle de bain et enfin la chambre dans laquelle je ne fis que jeter un œil rapide depuis le pas de la porte.
Effectivement tout était neuf et il flottait une vague odeur de peinture fraiche mêlée d'encens bon marché.

« Tiens, installe-toi, dit-il en me désignant le canapé.
Bière ? Vin blanc ? Martini ? Qu'est-ce qui te ferait plaisir ? 
— Un verre de Martini, si c'est du blanc. Du vin sinon. Merci ! »

Il disparut quelques instants dans la cuisine et revint avec deux verres. Il me tendit mon verre généreusement dosé et s'installa dans le fauteuil face à moi, une table basse en bois nous séparant.

« Bon au moins, ça va rester sage, me dis-je avec soulagement et peut-être une pointe de déception. »

« Alors qu'est-ce que tu en penses ? 
— C'est très bien. Tout est bien coordonné, tu sais que je ne suis pas fan des meubles modernes, mais l'ensemble est bien trouvé.
— Merci, ça me fait plaisir… Je me suis donné du mal. J'ai consulté un décorateur d'intérieur. »

Ah… Et nous y revoilà. Encore des mythos…

C'était la partie de sa personnalité qui m'avait le plus énervé lorsque nous étions ensemble. Il fallait toujours qu'il en rajoute et raconte des bobards plus gros que lui. Au bout d'un moment cela m'avait lassé alors entre ça et ses infidélités, j'avais fini par me barrer.

Je souris poliment et lui demandai ce qu'il avait fait comme formation. Il s'ensuivit alors une longue explication de son parcours des deux dernières années entre formations, stages, petits boulots et un CDI signé récemment mais pour lequel il était encore en période d'essai.

Evidemment vint la question …

« Et tu as quelqu'un en ce moment ?,  me demanda-t-il en regardant son verre. 
— Non… Pas vraiment… J'ai des rencontres mais ça ne donne pas grand-chose. Et toi ? 
— Non plus. Je viens d'arriver. Je n'ai pas encore pris le temps de rencontrer du monde. 
— Même pas un petit plan par ci par là ?, demandais-je innocemment… 
— Non, enfin si… Mais bon c'était quelqu'un que je connaissais d'avant. Et toi personne ? C'est bizarre… Tu ne devrais pas être seul toi.
— Pourquoi ? Je n'ai rien de plus que les autres…
— Si, tu es intelligent et gentil… »

Les compliments… Il n'en avait jamais été avare.

« Et oui, mais j'ai deux ans de plus que lorsqu'on s'est vu la dernière fois… Et à mon âge…
- Oui oui, bla bla bla… Quand je t'ai rencontré je ne t'avais pas demandé ton âge.
- C'est vrai oui, répondis-je en souriant. »

« Je me souviens la première fois qu'on s'est vu. Tu m'attendais en lisant sur les escaliers de l'Opéra.
— Ah oui ! C'était Carrie de Stephen King.
— Exact ! Je me rappelle. On était redescendu chez moi ensuite pour dîner.
— Oui, tu avais fait des pâtes au saumon, avec un sauterne… C'était drôlement bon.
— Ouah… Quelle mémoire.
— Et oui, j'étais resté la nuit chez toi…
— Oui…
— Tu te rappelles ? »

A vrai dire je ne me rappelais pas vraiment de tout. Le vin m'avait aidé à me détendre…

Qui avait fait quoi et dans quel ordre… Je savais plus le dire.

« Oui bien sûr… nous n'avions pas été très sages…
— Ah ça ! Je me rappelle très bien t'avoir demandé où « c'était passé » après la longue séance de suce que tu m'avais faite, me rappela-t-il. »

Il affichait un air ravi. Sur le coup, je ne me rappelais pas à quoi il faisait allusion et alors la mémoire me revint.

« Ah oui… Je n'avais rien dit, juste mis la main sur mon estomac… Et là tu m'avais demandé si ça ne me dérangeait pas, si je ne trouvais pas que c'était un manque de respect. Ca m'avait fait sourire sur le coup,  car je me suis alors dit que tu aurais pu me demander avant de tout lâcher dans ma bouche…
— Ben en fait, t'étais le premier qui ne s'est pas enlevé… Du coup… Je n'ai pas su quoi faire. »

Il dit cela d'un air un peu timide que je ne lui connaissais pas.

« Vraiment ? Et bien si j'avais su… On aurait fêté ça… »

Il éclata de rire : « Je crois qu'on l'a bien fêté ensuite…
— C'est vrai que tu m'avais fait ma fête…, dis-je avec un clin d'œil grivois.
— Oui, j'ai toujours adoré te prendre… »

Intérieurement, je me dis qu'il n'avait donc jamais compris qu'il ne m'avait jamais pénétré… On avait essayé les premières fois mais son sexe trop imposant ne rentrait pas. Du coup, je m'étais toujours arrangé pour qu'il se retrouve entre le haut de mes cuisses. Jamais je n'avais su –jusque là– s'il le savait ou non.

Apparemment il ne s'était rendu compte de rien.

« Ah ça mon gars… Quand je pense que tu m'avais dit que tu étais versatile alors que je n'ai réussi à te prendre qu'une seule fois… Mais j'avais adoré ! ».

Je me remémorais alors la seule fois où j'avais pu le pénétrer… Nous étions à l'hôtel, il venait de prendre une douche… Je l'attendais sur le lit, nu. Lorsqu'il vint s'allonger à côté de moi, je l'embrassai et le fit se mettre sur le ventre. Je pris alors du gel et lui caressais l'anus pour le détendre. Je m'attendais à un refus mais il ne dit rien. Alors, je m'enduisis le membre de gel et le fis glisser en lui.

A ma grande surprise, la pénétration fut rapide, douce. Comme s'il avait déjà été pris juste avant que je ne le pénètre. Il n'eut pas la moindre contraction. Son trou était serré, confortable, chaud… Je sentais ma queue en lui et c'était divin.
Allongé sur lui, je lui embrassais le cou alors que je faisais de lents va et vient entre ses fesses.
Petit à petit, j'accélérais… et en quelques minutes, toujours alternant rapidité et lenteur, baisers et caresses, j'étais arrivé à l'extase et j'avais longuement joui en lui…

Seule et unique fois.

« Je me rappelle, oui, me répondit-il avec un peu de rouge aux joues. »

Yopi

yop_ex@outlook.fr

suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Sen et Kaze - Rapt - Un hasard - Tennis ? Plus Jamais ! - Tournoi en chambre - Pipe en jean… - Ma deuxième année de Fac - Au boulot - Le pinceau du peintre - Soirée étape - Ma première histoire - Et in inferno ego - Le dépôt - Mon petit beur - Première année de Fac

Dernière mise à jour publique

6 Mai > 10 Mai

Le pari Pascal
Soirée routier riders59650
Du statut de Salope à celui de Pute Adonf
Agent Spécial GwenaelAgent Spécial Gwenael GwenBlondinet
Dragon Ball ZZZ Astro
Comment j'ai lopé ma famille Camille
Nice -01 Calinchaud
Je suis une vraie chienne Pascal
Chantier éloigné Caramel
Envie d'exhib Pascal
Shawn Mendes me baise Boris22

Nouvel épisode

Professeur Ligoteur -02 Bounkey
La grosse bite de mon beauf -04 Ghost writer
Chantier éloigné -02 Caramel
Kader -03 Cédric
Kader -04 Cédric
Julien en famille -02 Marco10e
Mon chéri et son pote -02 Lucas22
Le lycée, ça craint -02 Guillaume
Soumission & Domination -498 Jardinier
Le militaire gabonais -02 Luk Alexandre

Mai 2018

Moi, lope des rebeux LopsaEnveut
Corrigé par un lascar violent Dimosqwertz
Aux bains avec le Hokage Boris22
Une défonce inoubliable Adonf
Opération séduction du patron Costard fétiche
Journée du Patrimoine ! Stephdub
Turquie 2018 Viril57100
Le jardinier Gegebi95
Le Gigolo NeoFP
Agent de sécurité bien membré Ghost writer
Jean et moi Pascal
Le Mateur Eric
Douce rencontre Mimi83
Le centre d'internement Roberttiti
Tonton gandhii34
Sexe acrobatie ? Pascal
Chambres à louer Jeanmarc
Mec marié en forêt jrmec1385
La grosse bite de mon beauf -03 Ghost writer
Chroniques de Cédric Cedric21052
Le mec idéal -21 Pititgayy
Le mec idéal -22 Pititgayy
Les Chronique de Max -05 Max
Pire des salopes -03 Ulrich
Séance photo -05 Pascal
Histoire de lycéens Gaëtan92
Julien en famille Marco10e
Serveur d'un soir Pascal
Pierre mon mac Pascal
Mon rêve américain Maxou
Premières chaleurs avec Malik DC
Mon mâle rebeu VTC Lucas
Professeur Ligoteur Boundkey
Retour de plage Pascal
Soumis au marié Paulfalloux
Différentes interprétations PoisonFecond
Rencontre Facebook Jolicul
Tellement je kiff mon Boss -08 Putedesteph69
Un été bien rempli -02 Adri
Le chalet -23 Yan
Soumission & Domination -495 Jardinier
Soumission & Domination -496 Jardinier
Soumission & Domination -497 Jardinier
Croisière -08 Calinchaud
Le militaire gabonais Luk Alexandre
Ma première fois à trois Renaud1212
Le lycée, ça craint ! Guillaume
Une formation très intense Ghost writer
Visite de mon frère Clemsex
Baise chez papa Maxoy51
Violé en groupe HadrienQc83
Chez Philippe Frank
Soumission & Domination -493 Jardinier
Soumission & Domination -494 Jardinier
Jean -11 Kawiteau
Mon bâtard -04 Teub23
Séance photo -05 Pascal
Éric, ma vie Chapitre -10 Rodriques
Éric, ma vie Chapitre -11 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -12 Rodrigue
Arrêt imprévu -02 Caramel
Croisière -07 Calinchaud
Beau-Père -06 Calinchaud
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr - Intagram

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay