18 Nov.
+ 78 histoires en accès privilège.
11 Nov. : +33 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Plan chaud à quatre

J'ai déjà bientôt trente ans et je dois admettre que je suis accroc au sexe depuis pas mal de temps. Célibataire, ni beau ni laid (je mesure 1m70, je ne suis pas spécialement musclé, j'ai les cheveux blonds coupés très courts et un look jean baskets), j'ai pourtant pas mal de succès et je ne me plains pas car, bien souvent, j'arrive sans soucis à me taper des mecs qui me plaisent. 

Cette histoire remonte au début de l'hiver 2016 et c'est déroulé un samedi matin. Je rentrais d'un séjour à la campagne par le premier train qui me ramenait à Lyon car je bossais et je voulais pouvoir avoir pas mal de temps avant de m'y mettre. C'est donc vers 7 h du matin que je débarquai à la gare de Perrache. J'avais été un peu sevré de sexe pendant une semaine et je décidai, bien qu'il fasse froid, de rentrer chez moi à pieds et, chemin faisant, de me brancher sur un réseau de rencontre téléphonique. En général, ça ne menait pas à grand-chose mais j'avais déjà tout de même fait des rencontres sympas. 

J'entendais les annonces des mecs connectés et j'en branchais certains sans trop de succès jusqu'à ce que j'entende un truc du genre "Trois mecs actifs cherchent passif. Lyon premier en bas des pentes de la Croix-Rousse". Pour ceux qui connaissent Lyon, je remontais la Presqu'île dans cette direction et j'étais déjà aux Cordeliers donc à moins de dix minutes de l'endroit du rendez-vous. Je suis très passif, voire soumis, voire plus donc je décidai de répondre. J'appris très vite que tous les trois se trouvaient dans un appartement près de la place du Griffon, donc très accessible à pieds et je leur proposai "mes services" sans même leur demander comment ils étaient physiquement. Peu importait, j'avais tout de même un peu le feu au cul et, si ce n'était pas un lapin, l'idée d'un plan à quatre avec trois actifs me faisait très envie. Je leur laissai donc mon numéro de portable en leur proposant de m'envoyer l'adresse exacte par SMS.

Quelques minutes plus tard, ce fut chose faite. J'avais continué à avancer et j'étais tout près. Je me retrouvai donc devant la porte, composait le digicode et montait dans l'ascenseur d'un très vieil immeuble  jusqu'au dernier étage. Une des portes du pallier était entrouverte et je pénétrai, le coeur un peu battant dans un appart un peu biscornu, à la déco ultra moderne et là, trois mecs en calbut attendaient. Pour le physique, ils étaient un peu disparates. Le premier, celui qui commençait à me faire poser mon sac et à m'enlever mon blouson était très grand, assez costaud voire même un peu grassouillet. J'adorais son visage et le contact de ses mains et de sa langue sur moi. J'avais d'emblée remarqué la bosse qui déformait son boxer je me dit immédiatement qu'il devait être très bien monté. L'un des deux autres était assez jeune, je pense qu'on devait avoir sensiblement le même âge, l'appartement n'était pas bien éclairé mais je vis qu'il était très brun, très poilu (je dois dire que j'aime bien). Quand il s'est levé pour venir nous rejoindre, il a commencé à me rouler des pelles pendant que son pote baissait mon jean et mon caleçon. Je m'abandonnais totalement. Le troisième avait la quarantaine, plus petit que les deux autres, trapu, costaud, très musclé, très sexy, il regardait la scène avec un sourire en sniffant du poppers. 

En un clin d'oeil, je fus torse nu, le pantalon sur les chevilles. Je m'en débarrassai ainsi que de mes baskets et de mes chaussettes et les suivi dans la chambre. Le grand costaud me poussa sur le lit et me mit à quatre pattes et commença à me bouffer le cul. La chambre était en désordre, je supposai qu'il y avait eu un autre mec avant moi qui était venu se faire sauter. Je m'appliquai à sucer alternativement les deux autres tandis que la langue du premier entrait en moi et me dilatait. Je gémissais. Je dois dire que j'adore qu'on me lèche cette partie là. Le plus vieux des deux autres me faisait sniffer un truc vaporisé sur un mouchoir qui me fit vraiment décoller. Je ne sais toujours pas aujourd'hui ce que c'était. Je me sentis complètement déchainé et je léchais les couilles, bouffait les bites des deux mecs tandis que leur pote avait déjà un doigt en moi. Le plus jeune demanda :
"Alors ?"
"Pas besoin de gel. Passe-moi une capote."

Le grand type déchira l'emballage tendis que je continuais à m'affairer sur les bites des deux autres en ayant un peu perdu conscience de ce que je faisais. Tout d'un coup il entra en moi en m'arrachant un cri. Ma tête retomba sur le lit entre les cuisses du mec (le plus vieux) que j'étais en train de sucer.  Il me la releva en m'ordonnant : "Bouffe !". La situation commençait à prendre un tour de plus en plus excitant. Le plus jeune me fit sniffer du poppers et je repartis dans un état second. Le grand me pilonnais assez durement mais j'étais si excité que je prenait beaucoup de plaisir et que je n'avais pas mal. 

Quelques minutes plus tard, ils échangèrent. Je vis le plus vieux déchirer un emballage de préservatif et se placer derrière moi. Je sentis son sexe en moi très vite. Le grand avait rejoint son copain et je vis sa bite pour la première fois. Je ne fus pas déçu. Elle était grosse et d'une dureté indescriptible. Je commençai à la sucer tandis que le plus jeune m'avait chopé les tétons et les pinçait très fort avec ses ongles. Je me souviens avoir pensé que je pouvais éjaculer avec le mec dans mon cul sans me toucher et je ne le voulais pas. Je recevais les coups de queue en même temps. Au bout de quelques secondes le gars se retira en lançant "Romain à toi !". Je sus donc le prénom du plus jeune qui se plaça à son tour derrière moi. Les queues que je léchais sentaient le caoutchouc mais ça ne me dérangeait pas du tout. 

Romain m'empoignait par les hanches et me baisait "comme une pute" comme disait les deux autres. J'étais un peu défoncé mais surtout très excité. L'odeur du poppers mélangé à celle de la sueur me rendait très "chienne" (je pense que c'est le terme) et je m'abandonnais complètement. Romain me baisait avec une force terrible. Ses mains enserraient mon cou et il me faisait un peu étouffer tout en contrôlant parfaitement la situation. Les deux autres m'embrassaient à tour de rôle et me faisait sniffer du poppers. C'était très excitant. Je pouvais voir leurs queues très raides. Romain se retira et laissa à nouveau sa place au grand. Je sentis son sexe entrer très brutalement et je criai de nouveau. 

Il se retira un instant et me retourna. Le plus vieux me tenait les jambes en l'air tandis que le grand me baisait à nouveau. "Défonce-le !". Je vis les couilles de Romain au dessus de mon visage. Elles était très poilues et j'essayai de les lécher mais les coups de queue de l'autre m'empêchaient de rester fixe. Je sentis bientôt le sperme de Romain se déverser sur mon torse. Il laissa la place au plus vieux qui éjacula sur mon visage. Le grand était toujours en moi. Romain me pinçait à nouveau les tétons en m'ordonnant "Branle-toi". Je savais que si je me touchais ne serait-ce qu'une seconde, je jouirai à mon tour. Le grand se contracta et je le sentis venir dans la capote. Je n'avais plus à attendre. Ce fut mon tour. Mon torse et mon visage étaient couverts de sperme et je me sentais un peu étourdi. Le grand se retira doucement et versa le contenu de son préservatif sur mon torse en rigolant. 

"Ouah !" Dit-il. "Tu t'appelles comment ?"
"Etienne." Répondis-je un peu éberlué. 
"Moi c'est Olivier, lui c'est Franck et lui Romain. Enchanté." 
Il se mit à rire en passant sa main dans ses cheveux frisés en bataille.
"Tu as peut-être besoin d'une douche..."
Ils me laissèrent reprendre mes esprits et, quand je pu me lever, Olivier me conduisit à la salle de bain. Je compris que nous étions chez lui. 

Je sentais l'eau couler sur mon corps et, petit à petit, je commençais à me sentir un peu moins flottant. Quand je revins dans la chambre, Olivier prit ma place dans la salle de bain tandis que les deux autres, encore à poil et en sueur, étaient allongés sur le lit. Trois styles très différents, trois bourrins, trois bons coup. Chacun passa à la douche et nous nous rhabillâmes. Olivier resta en calbut et nous raccompagna jusqu'à la porte. Nous nous séparâmes de Franck aussitôt arrivés dans la rue et Romain et moi nous dirigeâmes vers le métro en échangeant des banalités... et nos numéros de téléphone. Je l'ai revu depuis plusieurs fois mais c'est une autre histoire. 

Chopassif

Autres histoires de l'auteur : Plan drague - Je suis un vide-couilles - Avec deux blacks - Une super rencontre au sauna - Plan cave avec Sylvain et les autres - Mon sex friend tatoué - Rencontre avec Henri - Mon anniversaire avec Éric - Le corps de Clément - Maître Olivier - Visite de Mehdi - Marc - Plan chaud à quatre

s

Dernière mise à jour publique

11/11 : 9 Nouvelles

Dans les toilettes Ed.Nygma
Sucé par un mec ... Young hetero
Minet bi travesti Zephyre66
Je suis un vide-couilles Chopassif
Féminisé par mon voisin Pasdeproblem
Bonne séance au ciné Mathias
La nuit dans la cité Noprise2tete
Rencontre avec mon maître H
Voyeur Lucas

La suite...

Jeune, riche et gâté -07 Matt
Ma gorge défoncée -03 MâleLope
Sucé par un mec -02 Young Hetero
Chambres à louer -11 Jeanmarc
Un amour de soumis -04 Elfe
Séjour à Marrakech -02 Pierrot
Colocation -04 Emerick
Colocation -05 Emerick
La prison -02 Licko
Ascenseur -02 YvesChalons51
Le moniteur moto -08 Sketfan
Quand le prof dérape -02 Benoit25
Mon ami l’escort -03 Pititgayy
Mon ami l’escort -04 Pititgayy
Mon ami l’escort -05 Pititgayy
Rencontre avec mon maître -02 H
Soumise à mon concierge -02 Aline
Soumise à mon concierge -03 Aline
Mon amour pour les TTBM -02 Dann
Mon âme au diable -03 Pititgayy
Mon âme au diable -04 Pititgayy
Le prof amoureux de son élève -02 Jerem72
Le fils prodige aime obéir -06 Charles.lope
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

01/11 : 7 Nouvelles

Sur une aire d’autoroute Pascal 89
Derrière le vice Etiel
Le gérant de magasin me dépucèle Ada
Fahres Kevinpass77
Je mouille de woof Anon-pup
J’ai filmé mon copain Frank
Consultation privée Seneo

La suite...

Soumission & Domination -510 Jardinier
Soumission & Domination -511 Jardinier
Voyage Initiatique -10 Ninemark
Les amours de Francky -02 Francky
Un amour de soumis -03 Elfe
Ma vie avec mon Maître -02 AdrienSchild
Le fils prodige aime obéir -05 Charles.lope

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Video

Video Gay

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)