24 Sept.
+ 48 histoires en accès privilège.
24 Sept. : +17 histoires en accès public
Galerie Amateur à jour !

VIP
"Accès privilège" des histoires juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Véracruz -02

Il fait très chaud cette nuit, dans cette maison au milieu des champs d’ananas et des vergers de manguiers. Une chaleur humide qui fait transpirer les corps, surtout quand, David et moi, on se caresse, qu’on se malaxe les fesses, qu’on se lèche les couilles et le chibre. Depuis que je suis rentré avec lui dans la pièce principale et qu’on s’est allongés tous les deux sur le divan, on n‘a pas arrêté de se bouffer, de se sucer, dans un 69 endiablé. Le corps laiteux de David a un goût si exquis, et quand je plonge mon visage sur ses parties génitales un parfum de jeune mâle me titille les narines. J’adore cette odeur, aussi je le lèche avec plus de fougue encore. David, de son côté, est lui aussi dans un tel état d’excitation, qu’il semble incontrôlable : il me lèche la verge, me pompe le gland, me gobe les couilles, l’une après l‘autre, comme s’il voulait les bouffer crues. Pour un débutant, il se défend vraiment bien. Je repense : quand ils sont arrivés, les six jeunes mecs, et que Pablo, le maître de maison, s’est étonné de la jeunesse de David, sous-entendant par là qu’il ne devait pas avoir une grand expérience, Sergio, l’un des plus âgés, a aussitôt rectifié ; “Faut pas croire : on fait son éducation…” Qu’est-ce qu’il voulait dire ? Qu’ils avaient déjà baisé ensemble ? Que David, le plus jeune du groupe, les avait sucés et avait mis en pratique leurs conseils pour réussir une fellation ? En tout cas, le jeune David est plutôt du genre doué, et je peux confirmer que le 69 n’a plus de secrets pour lui…

Pendant qu’on se suce, je vois entrer dans la pièce Pablo, suivi de Mauricio et Juan, les deux gars avec qui j’ai débuté la soirée… Ils entrent tous les trois directement dans la chambre. Ces deux-là ce ne sont pas des débutants, et Pablo qui doit bien les connaître, les a sûrement choisis, à ce moment-là de la nuit, pour terminer de la meilleure des façons !

Je ne sais pas où sont les autres. Sans doute dehors avec Carlos. Il doit se faire troncher par les trois autres, Sergio, Jorge et Esteban, ou être en train de les sucer. J’aurais bien aimé moi aussi goûter la queue d’Esteban, que j’ai seulement aperçue, et qui doit bien faire ses 20 cm ! C’est incroyable la taille des bites des garçons de la région… Et la quantité de sperme qu’ils éjaculent ! Est-ce qu’il se branlent très tôt et que ça développe chez eux des capacités exceptionnelles ? Ce qui est étonnant aussi c’est ce naturel avec lequel ils se comportent entre eux, malgré leur apparence très virile, ils se touchent, se branlent devant les autres, commentant les performances sexuelles des copains, et sans doute baisent ensemble à l’occasion…

Francisco, de temps en temps, entre dans la pièce, pour ranger les ustensiles de cuisine qu’il vient de laver, ou replacer dans les frigos les restes de nourriture et les bouteilles. Il semble fatigué. Torse nu, il n’a gardé qu’une espèce de bermuda vert fluo, collant, qui laisse deviner un paquet très fourni. Pourtant il ne bande pas. Il faut dire qu’il est tellement habitué aux orgies qu’organise son patron, que plus rien ne l’étonne. Il va et vient, du dehors au dedans, sans même jeter un coup d’œil autour de lui, indifférent aux scènes de sexe qui se déroulent devant lui, ou à quelques mètres seulement, et dont il perçoit les bruits caractéristiques. Je crois que la baise entre mecs ne l’intéresse pas, c’est tout. Il n’a aucune envie de niquer un de ces jeunes paysans qu’invite régulièrement son patron. D’accord, il baise un mec, Pablo, c’est vrai. D’une part, c’est pour se vider les couilles, de temps en temps, mais surtout parce que c’est son patron et que ça fait partie de son contrat…. La garantie de garder son travail.

Pourtant, à un moment donné, il s’est arrêté et a regardé dans notre direction, comme si le spectacle que David et moi lui donnons présentait quand même un certain intérêt… Il est resté debout à nous observer. David est couché sur moi, le cul tourné vers Francisco. Je lui suce les couilles que je trouve toujours aussi bonnes. Les fesses blanches de David ont sans doute un attrait particulier pour Francisco, lui qui ne voit d’habitude que des culs cuivrés, voire brun foncé. David, il faut le rappeler, a un très beau popotin, fait de deux lobes bien ronds et fermes. On a envie de les mordre. Et puis ce corps adolescent ferait bander jusqu’au plus hétéro des garçons. C’est sans nul doute ce cul, à la blancheur laiteuse, couvert d’un très léger duvet, qui a déclenché chez Francisco une envie subite. Le grand mec, resté impassible jusqu’alors, s’approche du divan, se met à genoux et plonge son visage contre la raie de David. J’entends le bruit de la langue qui trifouille la rondelle du jeune blanc-bec. David réagit ausitôt par un petit gémissement de plaisir. Francisco continue de lui bouffer le cul avec une excitation qu’il ne cherche pas à cacher. Ses coups de langue sont de plus en plus bruyants et ont un effet immédiat sur la raideur de la jeune bite blanche. Notre 69 est relancé de plus belle : je dévore littéralement bite et couilles du jeunot, qui, gâté par devant et par derrière, se tortille de bonheur. Il n’en faut pas plus pour que Francisco se lâche totalement.

Il se dresse, prend David par les hanches, soulève son cul. Je lâche la jeune bite, me relève légèrement. Appuyé sur un coude, j’assiste au spectacle. Francisco porte maintenant David qui s’accroche à son cou et croise ses jambes autour de sa taille. Les deux, enlacés, se roulent une pelle endiablée. Francisco bouffe littéralement la gueule du jeunot qui se laisse faire; des filets de salive coulent le long de leurs mentons. Puis, le fermier, d’une main, baisse son short. Il libère son chibre, un sexe énorme, déjà bien raide, dressé vers le haut. Il en place le bout dans la raie de David. Je regarde fasciné cette scène inattendue. Craignant que l’énorme bite, en enculant David, déchire le fion étroit du jeunot, je m’avance, prends dans ma bouche le gros chibre du fermier, le suce et l’enduit bien de salive. Sa queue a un goût acide, un goût de sueur. C’est qu’il a bossé toute la nuit, le pauvre bougre… Mais sa bite a aussi ce goût fort de mâle, que j’adore. Il ne se rase pas : la longue verge brune est entourée d’une abondante forêt noire frisée, qui s’étend jusqu’au nombril et, plus bas, couvre ses cuisses. Je dois avouer que même si mon intention au départ n’était que de faciliter la pénétration du cul de David, je me régale à lécher cet instrument hors normes, dont je ne peux avaler qu’une petite partie.

Par de petits coups de rein, qui font glisser son gland dans la raie de David, Francisco me fait comprendre qu’il meurt d’envie d’empaler le cul du jeunot. Je crache une dernière fois sur la rondelle du petit pour que la verge puisse s’enfoncer au mieux entre ses fesses. Je suis aux premières loges : je vois la bite brune entrer peu à peu entre les deux lobes blancs. Pour se protéger sans doute, David serre les fesses. Erreur de débutant : la verge, raide comme une trique, va de toute façon suivre son chemin, et le jeune passif sentira une douleur encore plus forte. Heureusement, en bon niqueur professionnel, Francisco marque des temps d’arrêt, pour que David, gémissant de plus en plus fort, s’habitue progressivement au calibre du fermier. Je vois, en gros plan, cette pénétration en noir et blanc. C’est magnifique et je bande comme si je sentais moi-même l’avancée dans mes chairs du long et épais instrument de plaisir. Quel spectacle ! Francisco porte David, toujours accroché à son cou, mais maintenant entièrement empalé sur la queue de son partenaire. Le fermier est un niqueur de première : par de petits coups de reins, il fait entrer et sortir son sexe du cul blanc. Les mouvements réguliers semblent faciles, comme si ce jeune cul avait une longue expérience de la sodomie. En fait, je pense que l’enculage est facilité par la position des deux acteurs : la bite de l’actif étant dans le prolongement direct du rectum du passif. Principe des vases communicants, en quelque sorte. Mais cette position n’est pas des plus faciles pour l’actif qui doit porter le poids deson partenaire… Il faut avoir la solidité d’un Francisco pour réussir ce genre d’exploit. David ponctue chaque coup de bite d’un gémissement de plus en plus aigu, comme s’il se “féminisait” un peu plus, de minute en minute. Je crois qu’il a définitivement choisi son rôle… Et si ses copains n’ont pas déjà essayé de le prendre par derrière, ils sauront comment et où se vider désormais les couilles.

Soudain Francisco accélère le rythme. David gémit de plus en plus fort, la queue du fermier devant démonter plus profondément son cul. D’habitude, je préfère être acteur plutôt que voyeur. Mais là, voir le beau corps adolescent de David possédé par un mâle d’exception au corps bronzé, est une scène particulièrement torride ! Je voudrais que Francisco baise encore plus fort, que David, tout en jouissant comme un fou, gueule de douleur et de plaisir à la fois. Ça sent la sueur, la bite, le cul. Je me branle, j’en peux plus. Francisco arrête ses va et vient, colle son ventre contre les fesses du jeunot. Je vois que seules ses couilles sont encore dehors, toute sa bite est entrée. Il ne bouge plus. Le fermier est en train de se vider… Il reste immobile un bon moment. Je vois alors un filet de sperme couler le long des cuisses de David. C’en est trop : je lâche à mon tour plusieurs jets de foutre. Que c’est bon ! Je jouis comme un dingue. Rien que de voir cette scène je me suis excité comme rarement je l’ai été… Francisco dépose alors David, sur le dos, sur le divan. Je vois la queue du beau fermier sortir, longue mais ramollie, d’entre les jeunes fesses qu’elle vient d’explorer… Du jus blanc s’écoule de la rondelle encore ouverte du petit.

Francisco sort de la pièce. J’ai compris : il va se doucher. Je m’approche de David. Avec deux doigts je récupère tout le foutre qui coule encore du trou du jeunot et l’étale sur ses fesses. C’est du bon sperme gluant qui fait briller les deux lobes du cul blanc. Quand je touche sa rondelle, David se plaint. Il a mal. Pas étonnant, il vient de se prendre dans le cul une des bites les plus énormes que j’ai vues dans ma vie… Pour un début, c’est plutôt violent ! Tout en caressant ses fesses avec le sperme de Francisco, je m’aperçois qu’un filet blanc va de son gland jusque sur une cuisse. David, lui aussi, a joui. J’en suis ravi ! Cette expérience n’aura pas été qu’une épreuve, il aura lui aussi ressenti le plaisir indescriptible de l’éjaculation. Mais s’il a associé la sodomie au plaisir, il y a des chances pour qu’il préfère, pour toujours, de se faire prendre plutôt que de baiser des chattes ou des culs…

David est calme. Peut-être qu’il repense à ce qui vient de vivre, à cette nuit d’orgie, aux scènes inouïes où ses copains se sont lâchés, surtout à la leçon de baise que vient de lui donner Francisco. Je le secoue : “Tu dors, David ?... Viens on va se doucher dehors”. Dehors, on passe devant un amas de corps, couchés les uns sur les autres, à moitié nus. Carlos est au milieu de trois gars qui ont dû se faire sucer par lui et l’ont probablement niqué à tour de rôle. Il y a Sergio, Jorge et le bel Esteban, ce mec que j’aurais tant aime sucer… Francisco est toujours affairé, faisant les derniers rangements. David et moi nous dirigeons vers la douche. C’est une installation rustique, mais l’eau, sans doute chauffée naturellement par le soleil, est d’une température agréable. Nous nous mouillons ensemble, puis je savonne le corps de David. J’adore la douceur de sa peau. Je fais mouser le gel douche et étale l’écume blanche sur son beau corps. Le jeunot se laisse faire, je passe et repasse mes mains sur chaque centimètre de son beau corps. Je m’attarde particulièrement sur ses tétons, dont je caresse la pointe, sur son nombril, son bas-ventre, sa verge, ses couilles… Je glisse une main dans son entrejambe, jusqu’à atteindre sa raie. Mais quand je touche sa rondelle, il contracte les fesses : “J’ai mal… ça me pique !” J’arrête aussitôt et me contente de passer derrière lui pour mieux savonner son dos, ses épaules, ses fesses rebondies, ses cuisses, ses mollets. Qu’il est beau ! Comme je voudrais avoir à ma disposition, toujours, ce garçon si bien fait, à la virilité naissante, dont je dégusterais le corps des nuits entières. Je deviens soudain jaloux de ses copains, eux qui pourront s’en délecter à loisir, ou encore de Pablo qui n’hésitera pas à l’inviter à chacune de ses prochaines soirées, ou des nuits entières, tout seul, qui sait…

Nous nous sommes lavés et séchés, puis rhabillés. Francisco nous a proposé un café que nous avons pris tous les deux, face à face, en silence. Le visage de David a cette beauté équivoque des adolescents, et je ne suis pas près, après mon départ du Mexique, d’oublier cette image d’un garçon parfait… De même que la spectaculaire possession de son corps par Francisco. Une leçon de sodomie !

Peu à peu, tout le monde s’est réveillé et le groupe s’est reformé autour de la table pour déguster le café de Francisco. Ce qui m’étonne, ici, c’est le naturel avec lequel tout le monde se parle . On a fait l’amour toute la nuit, mais personne n’éprouve la moindre gêne. Seuls quelques gestes tendres, quelques confidences chuchotées à l’oreille, semblent être les preuves de remerciements adressées au partenaire qui cette nuit a su donner le plus de bonheur…

Le soleil chauffait déjà très fort quand les trois motos, montées par les six gars, ont fait vrombrir leurs moteurs et ont quitté la cour de la petite ferme. Pablo a fait quelques recommandations à Francisco, puis il est monté avec Carlos et moi dans le pic-up. On a pris la direction du village. On a déposé Pablo devant chez lui. Je l’ai remercié chaleureusement : “Merci pour tout ! Vraiment ! C’était formidable. Jamais je n’ai passé une nuit aussi extraordinaire…surtout avec des garçons aussi beaux et aussi “calientes !”.

Vraiment la réputation des gars de Véracruz n’est pas usurpée !

Rafael

Autres histoires de l'auteur : Le maçon de l’Est - Recrues - Sous le pont d’Avignon - Double - Kacem - Sur la digue - Baise à Valence - Véracruz - Nuits cubaines - Trois bites bronzées - Vacances en Égypte - Plage nudiste - Piscine -Vacances en Espagne - Métis - Le vigile - Soirée foot - Nouvel ouvrier - Au sauna à Barcelone - Chienne, pour la première fois - Rayhan - Vacances en Uruguay - Amsterdam - Jeux dans le train - Le légionnaire - Inca - Les cousins marocains - Les R.T.T - Un gros Havane - Oncles et neveu - Trois mecs de chantier - Le Marocain - Salon de coiffure - Raccourci - Deux footeux - Black - Une après-midi de rêve - Vacances à Guayaquil

Chauds les Minets

Dernière mise à jour publique

+ 8 Nouveaux épisodes

Le jeune Rom Fabien51
Ma coloc. Benoîtsoumis
Ma vie avec mon Maître AdrienSchild
Mon sex friend tatoué Chopassif
Mon ami CandC
Mon jeune voisin Eric84
Pierre, mon hétéro Jeanmarc
Plombier en urgence James

+9 Nouveaux épisodes

Triangle à géométrie variable -05 Yan
Improbable rencontre -04 Cyril-IR
Hommes de Loi -09 JulienW
Hommes de Loi -10 JulienW
Hommes de Loi -11 JulienW
Hommes de Loi -12 JulienW
Ancien pote, nouvelle chienne -07 Bearwan
Mounir -03 Fabien51
Les Chronique de Max -09 Max

PUBLIE TON HISTOIRE

Septembre 2018

Nouveau

Pervers Frank
1ère expérience Scal
La racaille des Buttes Chaumont Stéphane
Mon ami l’escort Pititgayy
Le prof amoureux de son élève Jerem72
2 cuisinistes Louisallenk
Le mec à lunettes Vap
L’anniversaire Vap
Ne pas savoir qui je suce Axel56
Vive les Ultras AD
Ma 1ere fois a la piscine Lucas
Le dépuceleur de Venise Matt
Les photos Frank
La chose de mon maitre Nadegetv
le bâtard de mon mec Batardsoumis
Mon voisin, ce Daddy imposant G.Gamo
Un amour de soumis Elfe
Une mère cool et un beau-père rabatteur Nico76500
Quand mon amant me travestit Nico76500
Le fils de Saïd Nico76500
Colocation Emerick
Meilleurs potes d.kine.75
Mon voisin Nico76500
Le petit paysan Nico76500
Rencontre avec Henri Chopassif
Abda Fabien51
Chaudes vacances Petit cul 57
La virée à vélo Calinou
Posé sur le banc imbot4top
Aire d’autoroute Axel
Goûte la chéri... Sexaddict49
L’allumeur allumé Dylan33700
Exhib Lycrahot
Mounir Fabien51
Le maçon de l’Est Rafael
Première fois Papadontpreach
Homme de pouvoir J-Baptiste
Bite brune Seithan
Tombé dans la Seine julesdu78
Mon âme au diable Pititgayy
Au fond on ne change pas Pititgayy
VTT, baignade et sexe Tom
Job d'été Vap
Le craquant surveillant Étalon
Une bonne fessée Fabricepurges
Jeune, riche et gâté Matt
Sous le pont d’Avignon Rafael
Torremolinos rom.3004
Une rencontre Charly Chast
Voyage en Espagne  Mister Anoniman
Un bon plan avec une trans ! Badboy2424
Rugby en vacances Tom
Dans le noir Vincent
Initiation estivale Vincent
Mon pote, l'intello Étalon
Le frère de mon meilleur ami Jeunesoumis
First Glory Hole kiko
Balade nocturne Nico
Hommes de Loi JulienW

La suite...

Hommes de Loi -06 JulienW
Hommes de Loi -07 JulienW
Hommes de Loi -08 JulienW
Le patient -03 d.kine.75
Jeune, riche et gâté -03 Matt
Tournante de Nuit -02 Mimi83
Un élève difficile -02 Dany92
Chambres à louer -07 Jeanmarc
Triangle à géométrie variable -04 Yan
Le bâtard de mon mec -02 Batardsoumis
Soumission & Domination -504 Jardinier
Le maçon de l’Est -02 Rafaël
Mon rêve américain -07 Maxou
Mon rêve américain -08 Maxou
Mon rêve américain -09 Maxou
Mon rêve américain -10 Maxou
Ma gorge défoncée -02 Mâlelope
Improbable rencontre - 02 Cyril-IR
Improbable rencontre - 03 Cyril-IR
Mon bûcheron à moi -03 Renaud444
Soumission & Domination -503 Jardinier
Mon mec se fait baiser -02 Lopedu-13
Mon coéquipier hétéro -03 Étalon
Mon univers rocambolesque -02 Grandhomme44
Humiliation et sadisme -02 Orly
Humiliation et sadisme -03 Orly
Jeune, riche et gâté -02 Matt
Mon rêve américain -07 Maxou
Lobotomisé par les rebeux -02 Flo_rent
Mounir -02 Fabien51
Hommes de Loi -04 JulienW
Hommes de Loi -05 JulienW
Voyage Initiatique -06 Ninemark
Le moniteur moto -05 Sketfan
Hommes de Loi -02 JulienW
Hommes de Loi -03 JulienW
Le collectionneur -05 Frank
La revanche -02 Jh30du11
Le collectionneur -04 Frank
J'étais bourré -03 LePoulpe
Mon ami Julien -02 Jerem72
Julien en famille -11 Marco
Le collectionneur -03 Frank
Le mec idéal -30 Pititgayy
Triangle à géométrie variable -03 Yan
Le mec idéal -29 Pititgayy
Le patient -02 d.kine.75
Julien en famille -10 Marco10e

PUBLIE TON HISTOIRE

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

 

Cyrillo nu a Mykonos
Cyrillo Mykonos

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Leather

Cyrillo Cuir Leather
Cyrillo Home

&+
Twitter

 
 

Chercher :

CYRILLO CHEZ LES GRECS CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS
CYRILLO CHEZ LES GRECS

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Tout sur Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Cyrillo Photo

Best of Cyrillo - Cyrillo Cuir - Cyrillo chez les grecs

Dial Chat

Chat & Dial gay (rencontre)

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Vidéo

Vidéo gay

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)