PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 229

Août 2012-1

Comme j’ai négocié un quasi mi-temps pour mon stage, je peux reprendre en main ma boite.
Finalement pas mal de mes clients sont rentrés et sollicitent mes services, enfin ceux de mes Escorts.

Xavier, au courant de l’arrivée de petits nouveaux, me tanne pour que je les lui envoie.
Il avait commencé par Benoit fin juillet. Comme c’est un bon pratiquant de muscu, je lui avais réservé Clem pour après.
Au téléphone, il me dit qu’il est toujours bien avec sa femme mais que de temps en temps il aime sodomiser un jeune mec. Maintenant, Laure (sa meuf) est au courant de ses penchants homo et les acceptent. Faut dire que j’ai fait ce qu’il fallait pour sauver son couple (cf. Soum11 en 2008). Elle m’en est reconnaissante et sait depuis qu’il aime ça. D’autant plus que cela ne l’éloigne pas d’elle et qu’il lui fait l’amour plusieurs fois par semaine.

De Ben, il m’a dit qu’il est mignon mais il ne l’a pas convaincu même s’il s’est pris ses 26cm x 6,5 sans trop de grimaces. Quand je lui propose de le rembourser, il me traite de fou et me dit que ce n’était quand même pas à ce point là. Il avait bien apprécié la pipe, son anus l’avait bien serré et il avait rempli sa kpote alors qu’il était bien enfoncé dans son cul.
Je l’assure que le prochain devrait être plus dans ses gouts, jeune mais bien carré coté muscles. Il en bave d’impatience et rage d’être obligé d’attendre encore un peu, Laure ayant négocié une cadence mensuelle pour ses « incartades ».

PH a retrouvé ses parents et nous avons même été invités un soir à diner. Pour le féliciter d’avoir réussi brillamment sa première année, ils lui ont changé sa voiture. Connaissant nos goûts en la matière, ils lui ont offert l’équivalent cabriolet de ma Mercedes SLS ! Même sachant ses parents plutôt riches, il ne s’y attendait pas.
J’ai l’impression, qu’inconsciemment, ils veillent à ce qu’il ait le même niveau que moi.
En attendant, PH ne s’en plaint pas et nous faisons sensation quand nous rentrons avec sa nouvelle voiture dans la cour de chez Marc.

Le lendemain nous avons touzés « maison » autour de la piscine. Arnaud nous avait rejoints comme tous les soirs depuis notre retour.
Une touze de jeunes puisque composée uniquement de PH, Ernesto, Jimmy et Maxou (exceptionnellement) plus Arnaud et moi.
Ernesto s’est occupé de Maxou. Il m’a dit que cela le changeait agréablement des vieux qu’il fréquente pour le taf. Ce que j’ai pu voir, c’est que mon Maxou aime toujours se prendre une bite dans le cul ! Je crois que lui aussi a apprécié le fait de se faire sauter par un mec dans ses âges.
Désolé mais j’ai pas de clients de moins de 40 ans ! Faut dire que les tarifs que j’affiche ne sont pas à la portée du premier venu. De plus je suis sûr que la confidentialité sera plus respectée par des hommes qui ont beaucoup à perdre que par des petits jeunes à qui la bi ou homosexualité semble plus naturelle.
En attendant c’est eux qui ont fait le plus de bruit ! Nous avons même attendus qu’ils aient joui pour nous finir nous même. Ils étaient tellement beaux dans l’acte que, tous autours, nous leur avons jutés dessus.

Arnaud a passé tout son mois de juillet à suivre les cours de pilotage d’Eric. On rigole ensemble quand je lui demande s’il encule toujours ses élèves. Il me dit que ça n’a pas changé et que s’il s’est fait monté plus d’une fois, trois autres élèves bénéficiaient aussi de ses bons soins. Sachant ce qui l’attend chez lui (en la personne de Cédric) il tient la forme ce salaud !
Il nous dit que si tout va bien, il passera son permis à la fin du mois d’août.

Il passe un coup de fil à Bruno pour le prévenir qu’il reste dormir à la maison.

Ernesto commence à bien connaitre ma bande, du coup je tente une prestation triple auprès des parents d’Ed et Théo. Je leur propose qu’en plus de la visite de Second et Julien (qui a pris l’habitude de l’accompagner), je peux leur adjoindre Ernesto.
Ils acceptent de suite acceptant d’avance mes prétentions financières quelles quelles soient.
J’arrange le coup avec Second pour qu’il vienne chercher Ernesto. Lui aussi est content. Ils commençaient à se fatiguer de la monotonie du couple pourtant bien pervers (surtout madame).

Quand il nous a ramené Ernesto, ils étaient encore sur l’impression qu’ils avaient ressentie en baisant le couple à trois.
Alors qu’ils pensaient ainsi pouvoir satisfaire en même temps tous les trous du couple (vagin + anus de madame et anus de monsieur), ils ont surtout été dirigés par madame pour saturer son mari.
D’après leurs dires, il s’est pris un méga pied à se faire enfiler par les trois mecs. Le summum a été la double sodo par Second et julien alors qu’Ernesto lui ruinait la gorge de ses 24cm enfoncés jusqu’aux couilles. Il parait que madame, à coté, en a joui à les voir défoncer son mari.
Entre temps ils avaient quand même pris madame à trois aussi et Second de me dire tout le bien qu’avait provoqué le gland d’Ernesto à frotter le sien quand il enculait madame alors que lui-même était enfoncé bien profond dans sa chatte.
Julien nous confirme que sa large couronne se ressent bien malgré les parois, vaginale et entérale
Ils sont tout prêts à remettre ça avant le départ d’Ernesto et, d’ailleurs, Second me dit qu’ils avaient été retenus par le couple pour deux prestations complémentaires.
Je me demande juste qui je pourrais mettre pour remplacer Ernesto quand il sera reparti en Espagne !

Nous retournons voir Emma. Elle aussi profite du fait que nous soyons tous les trois réunis, PH, Ernesto et moi.
Nous passons la voir chez elle le jour de sortie de son personnel. Je précède, sur ma ZX10R, PH et Ernesto qui suivent dans sa SL cabriolet.

Emma nous accueil dans la cour, l’ouverture du portail l’ayant prévenu de notre arrivée.
Le temps de mettre ma moto sur la béquille et mes comparses sortaient de leur véhicule.
J’ai profité que la cour soit à l’abri des regards extérieurs pour retirer ma combi en cuir. PH m’aide et ce n’est pas un luxe vu qu’elle me colle comme un gant.
Je suis donc le premier en petite tenue, boxer et marcel (plus mi-chaussettes bien sûr).
Ernest se colle dans mon dos et m’attrape le paquet. Evidement ça me fait bander direct. Emma s’approche et me roule une pelle. PH se place dans le dos d’Emma et alors qu’une de ses mains prend place sur un sein, l’autre remonte le long de sa cuisse et tourne vers son pubis pour lui mettre un ou deux doigts dans la chatte.

Je bande de plus en plus, Ernesto libère ma queue en tirant la ceinture élastique sous mes couilles. De son coté, PH a relevé la jupe d’Emma jusqu’à sa taille et descendu sa petite culotte. Nous nous laissons faire et bientôt, je les sens soulever Emma et la planter sur ma bite. C’est trop bon ! Les sentir nous aider à faire l’amour nous prouve leur attachement à nous.

Que je les aime ces deux là !!

 Alors que doucement notre excitation monte, je me rends compte qu’ils se mettent nus et qu’ils se joignent à nous. Ernesto, toujours dans mon dos me fait sentir la pression de son gland contre mon anus alors que je sens La bite de mon PH remonter le boyau d’Emma et frotter ma queue enfoncée profond dans son vagin.
La jonction complète se fait alors que moi aussi je me sens investi par l’arrière. Tous les 4, debout mais emboités, nous résistons à la gravité qui aurait tendance à chercher à nous faire tomber.
C’est assez lentement que la pression monte en chacun de nous. Mais Emma est la première à jouir. Je sens sur ma bite les pressions spasmodiques de ses muscles vaginaux. Ils arrivent même à masquer par moment les frottements du gland de PH.
Ernesto me lime plus hard et du coup fait monter en flèche mon excitation. Quand il en arrive à me pilonner sèchement, je ne tiens plus et jute au plus profond d’Emma. A chaque éjaculation, ma contraction anale bloque les mouvements d’Ernesto. Du coup il ne lui faut que trois de mes jutages pour à son tour exploser. Je ne sais si c’est un phantasme mais j’ai l’impression de ressentir, à chaque fois qu’il rempli sa kpote.
PH est le dernier à exploser.
Nous titubons jusqu’à ce qu’on se déboite les uns des autres.
Emma nous remercie pour cette arrivée triomphale et nous emmène à la piscine.
Heureusement que le café était dans un thermos, il est encore chaud.
Nous barbotons dans l’eau chaude, et quand nous en sortons, c’est pour s’étaler sur les matelas de bronzage, encore collés les uns aux autres.

Emma se love contre le torse d’Ernesto alors que j’ai PH dans mes bras. Elle est la première à en redemander. Ernesto s’en rend compte et se kpote rapidement pour, après lui avoir replié les jambes en chien de fusil, enfoncer doucement ses 24cm dans sa chatte. Avec PH, nous voyons sur le visage d’Emma la progression du gland d’Ernesto dans son vagin, la pression forte contre le fond (col) et sa libération alors qu’Ernesto rentre ses derniers cm. PH s’occupe de ses seins quand ma main droite s’égare vers sa chatte et alterne le titillement de son clito avec la prise en main du manche qui la perfore à l’occasion des mouvements de retrait.
Ernesto me demande de continuer à l’exciter elle, car ça lui fait contracter ses muscles et il se retrouve bien serré, comme dans un cul.
J’abandonne alors sa tige et me concentre sur le petit bouton. Plus haut PH a ajouté un roulage de pelle au massage des seins.
Nous arrivons à l’amener ainsi à son deuxième orgasme. Celui là, est assez ravageur et à part Ernesto bien ancré dans madame, PH et moi nous nous faisons repousser par ses convulsions.

Ernesto continu lentement son limage d’anus alors qu’avec PH nous avons inversé les place afin que je puisse l’enculer. A force de pousser nos enculés, ceux-ci se retrouvent dans les bras l’un de l’autre. Pour que tous aient leur compte, Ernesto cède le vagin d’Emma à PH et profite de sa position pour enculer ma mère. Ainsi emboités, nous bougeons lentement, prenant bien soin à ressentir tous les bienfaits des trous défoncés. Emma apprécie que non seulement elle se fasse défoncer la chatte et l’anus, mais aussi qu’Ernesto laisse ses lèvres parcourir sa nuque alors que PH lui roule une pelle et que mes mains titillent ses tétons.
Doucement l’excitation prend de l’intensité et c’est une bonne demi heure plus tard que nous jouissons tous.

Le reste de l’après midi se passe à prendre le soleil et à se baigner.
Quand nous la quittons, Emma nous remercie chacun par une pelle bien appuyée qui, évidement, nous mets nos bites au garde à vous.

Sur ma moto, bien que je sois seul je n’arrive pas à débander. Du coup, je n’attends pas et relance mes mecs dès que nous arrivons dans le garage.
Je chope PH alors qu’il sort de sa voiture et le plaque sur le capot avant en lui disant que nous n’avions pas encore baptisé sa nouvelle caisse. Ernesto saisi le plan et vient se placer dans mon dos.
Comme je me le suis déjà pris tout à l’heure, je glisse et il se retrouve collé au dos de PH. Ce qui n’est pas pour déplaire ni à l’un ni à l’autre. Moi, je compte bien enfiler Ernesto dès qu’il sera en place.
Je les laisse se mettre en place. PH impatient et aussi chaud que moi, défait sa ceinture et baisse son pantalon sous les fesses. Ernesto fait de même et je l’aide à descendre pantalon et boxer à ses genoux. Moi je n’ai qu’à lever la fermeture éclaire du bas de ma combi pour sortir ma bite. Je donne une kpote à Ernesto et enfile la mienne.
Nous sommes super excités et nos rondelles encore « souples » de notre dernière baise. Ernesto s’enfonce dans PH qui en a quand même le souffle un peu court. Il se fixe, le temps qu’à mon tour je puisse prendre possession de son anus à lui.
Je prends tout mon temps. Je m’enfonce lentement appréciant chaque millimètre se son boyau. Son anneau me serre bien et son intérieur colle à ma bite. Trop bon !
Quand j’arrive au fond, je sépare ses fesses avec mes mains pour ajouter encore un ou deux millimètre de plus. Je me retire aussi doucement au grand désarroi de PH qui s’impatiente.
Une fois les distances fixées, Ernesto s’agite entre nous deux, baisant mon PH et se faisant baiser par moi alternativement.
Que je les aime mes deux p’tits mecs ! Autant que mon Marc et même Emma. Peu être même plus, je ne sais plus.

En attendant nous prenons plaisir appuyés sur le capot de la SL. Ernesto a acquis un sacré coup de rein, ces clients barcelonais y sont surement pour quelque chose.  PH prend vraiment plaisir à se faire défoncer par notre Ernesto et sa rondelle masse ma tige avec des variations de pression dignent d’un pro (ce qu’il est devenu, je suis bien placé pour le savoir !!).  les effets sont tels que j’ai du mal à tenir sur mes jambes et m’accroche à sa taille.

Nous baisons ainsi 20 bonnes minutes avant de nous laisser aller et pour finir par faire baptiser la SL par le sperme de son nouveau propriétaire.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)