NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Mon beau-frère

Chapitre 10

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent.

A Noël, je suis rentré pour les vacances dans ma famille à Tours. Pour ma plus grande surprise, j’ai revu mon beau-frère pour la première fois depuis que je l’ai hébergé pendant 3 semaines... Pour rappel, il m’avait joui pendant quelques nuits dans la bouche jusqu’à ce que je le surprenne... et c’est là qu’avaient commencé des jours de baise de folie. J’étais sa pute et il me baisait matin, midi et soir avec sa grosse queue de 30 cm. Pour les vacances de Noël, il est arrivé seul, sans ma sœur, quelques jours avant les fêtes... et bien sûr, il m’a charmé, puis il m’a baisé plusieurs fois. Ma sœur est arrivée quelques jours plus tard. Et bien qu’elle soit là, j’ai sucé Thomas à plusieurs reprises, il m’a même baisé. Ma sœur nous a presque pris en flag. J’ai vraiment honte... mais je ne peux pas me passer des 30 cm de mon beau-frère ! Lors des festivités de Noël, Thomas a aussi bien profité de moi. Lors du repas du 25, ma sœur nous a annoncé que Thomas et elle allaient se marier le 1er juin... ce qui m’a laissé un goût amer dans la bouche ... ma pauvre sœur... si elle savait !

Le jour J est arrivé. Ma sœur et mon beau-frère vont se marier. Après les fêtes de Noël, je suis rentré chez moi. Mes études ont repris. Je me suis surtout concentré sur mes partielles. Thomas m’a rendu visite une ou deux fois. Nous avons (un peu) parlé... mais surtout baisé pendant de longues heures avant qu’il ne reprenne la route. Nous n’avons pas du tout abordé le sujet du mariage. Mais en mars, après une baise très hard, il m’a étonné en me demandant si je voulais être son témoin. Après hésitation, j’ai accepté.

Quelques jours avant le mariage, je suis rentré chez mes parents. Mon beau-frère et ma sœur sont arrivés une semaine avant moi afin de finir les derniers préparatifs. La chambre de Thomas et la mienne étant séparées par une fine cloison, j’ai tout le temps pensé son énorme queue. Mais il n’est pas venu me baiser... ce qui m’a un peu frustré.

Le jour J, nous avons rendez-vous à la mairie à 11h. Ma sœur s’est levée tôt pour aller chez le coiffeur. Moi, je suis réveillé vers 7h par quelque chose qui se glisse dans mes draps. Thomas m’enlace alors et m’embrasse dans le cou. Il se frotte à moi en disant :

- J’ai pas beaucoup de temps mais j’en peux plus, il faut que je te baise.

Je sens directement son gland contre mon trou. Sa bite est déjà lubrifiée. Le petit coquin a tout prévu. Il s’enfonce lentement en moi. Sa batte de baseball de 30 cm se met à écarter mes chairs. Mes sphincters ne sont plus habitués à sa trompe. Je sens la douleur s’emparer de moi. Il doit le sentir car il se retire de mon cul. Puis, il reprend sa descente, cette fois plus lentement. Sa bite m’ouvre en grand. Au bout de 10 minutes, ses 30 cm sont entrés entièrement en moi et je sens ses couilles, aussi grosses que des mangues, se frotter contre mes fesses.

Thomas m’enlace dans ses bras et il se met lentement à me baiser. Après quelques minutes, il accélère le mouvement. Je sens sa respiration dans mon cou... qui s’accélère aussi et dans un gémissement, il jouit en moi. Sa bite pompe en saccade son jus dans mes entrailles. Je compte une vingtaine de jets. Ça fait un moment qu’il n’a pas dû jouir. Quand il ressort, un torrent de sperme jaillit de mon cul et coule dans mes draps. Il me dépose un baiser rapide sur la bouche et il sort de ma chambre.

Nous nous préparons tous et nous sommes à 11h à l’hôtel de ville. J’assiste au mariage en essayant de sourire. J’ai seulement l’impression que Thomas et sa queue sont en train de m’échapper. En tant que témoin, je signe le registre, témoignant de leur union civile. J’ai aussi un peu de remords par rapport à ma sœur...

Après, nous allons à l’église. Le prêtre tient une très belle cérémonie. Au moment d’échanger leurs vœux, je donne à Thomas son alliance. Il me serre ma main dans la sienne pendant quelques secondes, qui me paraissent interminables. Je suis pétrifié. Ça dure trop longtemps ! Les invités vont-ils se douter de quelque chose ? Puis, Thomas finit par me lâcher la main. Au moment de répondre à la question, s’il veut épouser ma sœur, l’aimer, la chérir dans les bons comme dans les mauvais moments, etc. Thomas me regarde du coin de l’œil et dit : « Oui, je le veux », avant de vite regarder ma sœur. Je suis tout troublé.

A la fin de la cérémonie, on fait des photos, il y a ensuite le vin d’honneur. Puis, nous allons faire le grand repas dans un restaurant étoilé. Les deux mariés n’ont pas fait les choses à moitié. Je fais même un discours, leur souhaitant tout le bonheur du monde. Les mariés ouvrent les festivités par une danse. Puis le repas commence. L’alcool coule à flot. Je remarque que Thomas boit beaucoup.

Les plats sont délicieux. Ils sont entrecoupés de jeux et de danses. A un moment, Thomas s’approche de moi et il me murmure à l’oreille :

- Rendez-vous dans une heure dans ta chambre.

Une heure plus tard, je vais dans ma chambre. J’ai prétexté aller chercher une aspirine. Il faut savoir que le restaurant où nous mangeons a aussi des chambres d’hôtes qui se trouvent juste au-dessus de la salle principale. Ma sœur les a réservées pour l’occasion.

Je rentre dans ma chambre et quelques minutes plus tard, on frappe à la porte. C’est Thomas. Il ferme la porte à clé et il se jette sur moi. Nous nous embrassons sauvagement comme des fous. En même temps, nous faisons voler nos habits. Nous nous retrouvons sur le lit, complètement nus.

Thomas a 30 ans. Il est de carrure normale. Il ne porte pas de barbe. Il n’est ni beau ni moche. Il a un beau corps poilu, avec un petit ventre. Son pubis et ses couilles sont très velues. Sa très grosse queue est au repos. Elle pend entre ses jambes... J’ai l’impression qu’il en a une 3ème ! Elle fait bien la moitié de la longueur de son avant-bras. Elle pend bien. Il a une bite et des couilles très foncées.

Thomas en profite pour me lécher sur tout le corps, puis il remonte pour me rouler une grosse pelle. Je me retrouve finalement sur lui. Ma langue descend dans son cou, va titiller ses tétons puis passe à ses aisselles. Elle s’abreuve du nectar qui en coule. Ensuite, elle descend vers son énorme bite qui est dressée contre son ventre et qui monte jusque sous sa cage thoracique. Je la saisi, ma main ne peut pas en faire le tour. Je me mets à lécher cette massue sur tout son long. Son énorme queue m'a tellement manqué ! 30 cm ! C’est tout simplement dément !

Je m’occupe ensuite de ses couilles. Elles sont vraiment énormes, aussi grosses que des mangues. Je n’arrive bien sûr pas à les gober. Puis, je remonte et je tape sa teub contre ma langue. Ma langue s’occupe ensuite de son frein puis de son gland. Puis, mes lèvres descendent vers son anaconda. Son gland tape le fond de ma bouche et je ressors le morceau ! Je n’ai plus trop l’habitude. Je répète l’opération et il me faut quelques minutes pour arriver à la prendre entièrement dans ma bouche, comme à la période de Noël. Elle traverse ma gorge et elle va titiller mon œsophage. Mon nez se retrouve dans les poils de son pubis et mon menton frôle ses couilles. Il gémit :

- Putain ! C’est trop bon ! Ça m’avait trop manqué !

Je m’occupe durant quelques minutes de cet énorme morceau. Ensuite, je me place sur le dos, la tête dans le vide et Thomas s’engouffre dans ma gorge. Son gros gland m’ouvre la trachée en grand. Il se met à me baiser la bouche. Ses énormes couilles me frappent le menton. J’ai le nez dans ses poils de son pubis. Il se sert de ma bouche comme d’un anus. Je me sens à ma place... au service de sa bite !

Ensuite, il me relève, on s’embrasse et il me fait mettre à quatre pattes sur le lit. Il se place derrière moi et il m’écarte les fesses dans lesquelles il plonge sa langue. Il la fait tournoyer dans mon anus et je sens un frisson me parcourir le corps. Je me mets à gémir. Une fois bien lubrifié, il se relève et il met son gland sur mon trou. Il pousse et sa bite se retrouve happée par mon cul. Il s’y enfonce doucement, moi je crie de bonheur, me sentant de nouveau rempli par ses 30 cm qui s’enfoncent au fond de mes entrailles qui se retrouvent pousser. Je sens l’anaconda traverser mon ventre pour aller se placer sous ma cage thoracique. Je sens ses poils de pubis contre mon cul et ses grosses boules plaquée contre mes cuisses.

Je gueule fort sous les coups de butoir que je reçois. Ma bite se balance au rythme des coups de rein de Thomas. Ses couilles claquent contre mes jambes. Il me saisit les hanches. Il se met à me défoncer comme jamais. Je suis comme une poupée de chiffon entre ses mains. Sa bite m’écartèle vraiment les entrailles.

A un moment, il ressort et il me donne sa bite à sucer. Je m’en occupe et je la prends au fond de ma gorge. Puis, il me fait mettre sur le dos et il se renfonce en moi. Il recommence à me limer le cul. Sa queue va encore plus profondément dans cette position. Je la sens fouiller l’intérieur de mon ventre. Il prend son téléphone et il se met à filmer :

- Putain, c’est trop bon de voir ma queue entrer et sortir de ta chatte. Tu encaisses trop bien !

Sa teub se met à durcir et son rythme s’accélère. Tel un piston, elle coulisse en moi en faisant de rapides allers-retours. Elle va taper fort au fond de moi. A un moment, il me saisit les hanches, il me soulève et il se retrouve debout, moi empaler sur son anaconda. Il agrippe mes fesses et il se met à me faire coulisser sur sa massue. Après 5 minutes, il me repose sur le dos et il reprend sa baise fougueuse tout en m’embrassant sauvagement.

- Putain, Nico, tu encaisses trop bien !

- Oui, et toi tu me baises comme un dieu !

- Ton trou est fait pour ma grosse queue ! Regarde !

Il me montre la vidéo où je vois son énorme bite déformer mon anus. C’est comme si une poutre me pénétrait et me ramonait. Il pose son téléphone, il s’agrippe à mes pieds qui sont collés contre son torse et il me démonte. Ses coups de bite amples et réguliers me rendent complètement fous.

Au bout de 30 minutes, il me dit :

- Je vais te mettre enceinte, ma petite salope !

- Oui vas-y, je veux un bébé de toi, Thomas !

Ses mains se resserrent sur mes hanches et il accélère ses va-et-vient. Ses couilles aussi grosses que des mangues me fouettent les fesses. Le lit craque sous ses mouvements rapides et puissants. A ce moment-là, il pousse un cri et il tapisse mes entrailles de son sperme. La pression est si forte que je sens son jus gicler en moi tel un volcan. J’ai l’impression qu’il est en train de me pisser dans le cul ! Mes intestins se remplissent. Cependant, malgré la jouissance, il continue ses mouvements de bassin. Sa queue toujours en moi, il me branle et je sens la sauce monter. Sa queue diminue mais il continue de me baiser. Cinq gros jets sortent de mon gland écarlate et viennent tapisser mon torse et mon ventre.

Sa bite dégonfle et sort de mon ventre et le jus coule de mon anus. Une bonne partie de sa semence coule le long de mes jambes et va souiller le lit. J’ai le cul béant et je me sens complètement vide sans son anaconda en moi. Je me relève, l’anus éclaté.

On va se doucher puis on se rhabille. Il me dit :

- Viens dans ma chambre.

On s’y rend. Il me montre un gros paquet cadeau.

- Voilà notre alibi. C’est ce qu’on a préparé pendant tout ce temps. Je vais l’offrir à ta sœur dans quelques minutes.

Je suis impressionné ! Il avait tout prévu. On sort de sa chambre. Dans le couloir, il m’attire vers lui et il me roule une grosse pelle. Puis il me dit en souriant :

- Voilà ! C’est comme si on était marié ! C’est avec toi que je viens de consommer le mariage. Tu m’appartiens maintenant. Nous sommes unis ensemble... Certes, il y a ta sœur entre nous mais il va falloir trouver une solution pour qu’on baise souvent ensemble !

Je le regarde, excité par cette déclaration... mais aussi un peu gêné pour ma sœur. Thomas fait cocu son épouse dès leur première soirée en tant que mari et femme...

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 11 juillet 2023 à 16:32 .

Retourner en haut