NEWS :
24 Fév.

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

146 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

cL’amant de ma femme

Chapitre 4

Salut à tous, suite à vos nombreux messages, j’ai décidé de narrer la suite des aventures d’Olivier.

Comme je vous l’ai raconté dans le premier chapitre, je m’appelle Olivier, je suis hétéro, métis, j’ai 30ans, je fais 1m70 pour 80kg. Je suis sportif. J’adore faire de la muscu. Je suis hétéro. Je suis marié à une femme magnifique qui s’appelle Cécile. En tant que commercial, je voyage beaucoup. Ma femme est infirmière et les moments d’intimité sont rares en ce moment. Un jour, après une panne, je me vois contraint de rentrer chez moi. Un grand black baraqué, Jordan, qui s’avèrera être l’amant de ma femme, sonne alors chez moi, s’attendant à trouver Cécile. Mais vu qu’il est en manque, il me soumet et il me force à le sucer. Finalement, il me baise et me remplit. J’avoue que j’ai énormément aimé, avec comme consigne de garder le ball stretching et d’être là pour lui une semaine plus tard. J’ai alors tout fait pour ne pas baiser avec ma femme pour qu’elle ne se rende pas compte de la situation. Une semaine plus tard, Jordan est revenu et il m’a fait mettre un string puis il m’a baisé en m’humiliant, sous les yeux de ma femme cachée, sans que je ne le sache. La fois suivante, Jordan est revenu accompagné d’un pote et ils m’ont utilisé comme une pute. A la fin, Jordan m’a mis une cage de chasteté...

La semaine dans la cage de chasteté a été l’enfer... ma femme m’a chauffé tout le temps (elle savait que j’en portais une mais je n’étais pas au courant de ceci) et j’ai dû à chaque fois trouver des excuses bidons afin qu’elle ne me voit pas nu. Sous la douche, je devais me cacher, me dépêcher, je ne pouvais pas me déshabiller devant elle, je devais la repousser quand elle s’approchait trop de moi, etc. mais rien que le fait de toucher la cage me faisait bander... et j’avais mal bien sûr. Je me savais au service de Jordan, ce grand black de 30 ans, et je ne pouvais pas m’empêcher de trouver ça excitant.

Le jeudi arrivé, ma femme reste à la maison. Je commence à paniquer... Je ne veux pas qu’on se retrouve nez à nez avec Jordan, son amant... qui est aussi le mien. Je ne me vois pas expliquer la situation. Vers 9h, je lui demande :

- Tu vas pas bosser ?
- Non, je suis de repos aujourd’hui.

« Merde », pensé-je. Prenant mon courage à deux mains, j’envoie un message à Jordan : « Maître... ma femme est de repos aujourd’hui ... ». Une demi-heure plus tard, je reçois comme réponse : « Sors dehors ». Soulagé, j’embrasse ma femme et je me précipite dans ma voiture. Jordan m’appelle :

- Va te garer sur le parking du centre-commercial. On se retrouve là-bas.
- Oui, maître !

Jordan raccroche et je prends le volant. Sur le parking, je le vois, en train de fumer à côté de sa voiture. Je me gare sur sa gauche et je descends. Il s’écrie :

- Monte dans ma voiture, salope !

Je ne discute pas et je monte. Il démarre. Il pose sa main dans mon entre-jambe et il s’exclame :

- C’est bien, petite pute ! Tu as gardé ta cage ! Je te félicite !
- Merci, maître.
- Tu as mérité une récompense.

Je vois la voiture prendre l’autoroute. Je me demande où il m’emmène. 30 km plus loin, il met son clignotant et on arrive sur une aire d’autoroute. On descend et il se dirige vers les sous-bois. Je le suis, sans rien dire. Soudain, il s’empare de moi, il me plaque contre un arbre et, rapide comme l’éclair, il sort un ruban adhésif épais et noir, il me lie les bras avec et je me retrouve « collé » contre l’arbre, mes bras emprisonnés dans l’adhésif. Il baisse alors mon pantalon et il me regarde, amusé.

- Voilà, salope ! Tu vas jouer ton vrai rôle maintenant : celui de pute ! Tu vas te prendre toutes les queues qui auront envie de toi !

Sans attendre, il se déshabille. Jordan est grand, il doit faire deux mètres. Sa peau est marron. Il a des cheveux crépus et épais. Il a un visage lisse. Il a d’épaisses lèvres. Il a de larges épaules. Il est très musclé. Ses biceps sont énormes, ses pectoraux sont ronds. Son corps est imberbe. Il est aussi recouvert de tatouages tribaux, tout comme ses bras. Il a de grosses couilles noires et imberbes. Sa bite est énorme, elle fait bien 25 cm. Elle est assez épaisse. Elle est noire et le gros gland est rosâtre. Ses cuisses sont imposantes.

Il s’approche de mon cul et il crache sur son doigt. Il se met à me doigter et il s’écrie :

- Petite pute, tu t’es préparé ? Tu t’es mis du gel dans le trou ? Je sais pas si ça me plait, ça !
- Je...

Sans me laisser le temps de m’expliquer, Jordan enfonce sa grosse queue entièrement dans mon anus, d’un trait ! J’en ai le souffle coupé, des larmes coulent involontairement de mes yeux. Il se met à me baiser lentement. Je pousse des cris sous ses coups de bite... sans le vouloir ... car je n’ai pas envie d’attirer du monde... On ne sait jamais, il ne faudrait pas que quelqu’un me reconnaisse...

Mais très vite, mes gémissements attirent deux mecs. Sûrement des conducteurs de camion. Ils sont typés de l’Europe de l’Est. Ils s’approchent de nous en se caressant l’entre-jambe. Jordan sort de mes entrailles et il leur fait signe que je leur appartiens. Ravis, les deux mecs enlèvent leur t-shirt et font glisser leur pantalon de jogging à la moitié de leur jambe. Le premier s’approche.

Il est grand, il doit avoir 30 ans. Il a des cheveux blonds, épais sur le dessus et rasés sur les côtés. Il est maigre. Il a une peau pâle, quelques poils sur le ventre et le pubis. Il a une belle bite de 20 cm, épaisse, et de petites couilles. Il commence à me doigter puis très vite, il enfonce sa bite dans mon cul, directement. Je sens ses boules contre mes fesses. Il entame immédiatement des va-et-vient rapides, après avoir passé ses mains sous mon ventre. Son pote nous mate et il se branle. Mon baiseur passe ensuite ses bras autour de mon torse et il accélère la cadence. Putain, je me fais bien trimer ! Il se défoule bien en moi. Qu’est-ce qu’il me défonce bien ! Je gémis de plaisir. Je sens ses couilles qui rebondissent contre mon anus. Au bout d’une dizaine de minutes, il pousse un cri et je sens alors un flot de sperme envahir mes entrailles.

Son pote entre directement après lui. Il est plus vieux, il doit avoir 40 ans. Il est plus petit, blond aussi. Il est mince, musclé sec. Il a un corps assez poilu et un pubis hyper velu. Sa bite fait 18 cm, elle a de grosses boules. Il s’enfonce directement et il prend la suite de son comparse. Il me pilonne à fond. Ses coups sont plus profonds mais moins rapides que ceux de son pote. Son gland tape bien contre ma prostate. Il a mes hanches dans ses mains et moi, je gueule comme une pucelle. Le mec tasse le jus de son pote qui coule déjà hors de mon anus et qui tombe bruyamment sur les feuilles mortes sur le sol. En tournant la tête, je constate que Jordan filme la scène. Le mec me défonce pendant bien 15 minutes avant de se vider en moi. Il me massacre bien la prostate, son gland passant dessus à chaque va-et-vient. Et peu avant qu’il jouisse, je sens ma queue exploser et libérer des giclées de sperme qui jaillissent bruyamment contre l’arbre. Il doit ressentir mes sphincters se contracter car il gueule bien et très vite, il s’approche de l’orgasme. Je ressens alors 5 jets qui frappent le font de mes entrailles. Quand il ressort, le sperme tombe tel un geyser sur le sol.

Les deux Polonais se rhabillent et disparaissent. Jordan s’enfonce alors dans ma chatte et il me baise directement.

- Vas-y, crie bien pour attirer d’autres mecs.

Je n’ai pas besoin de me forcer. Sentir sa grosse queue me ramoner le cul comme il faut me fait couiner au max. il ne faut pas plus de 5 minutes pour qu’un autre gars se pointe. Il regarde le spectacle de loin ... et il s’approche peu à peu de ma position. Jordan le voit aussi et il se retire en lui montrant mon cul bien ouvert.

Le mec s’approche et il me caresse la croupe. Il voit du sperme couler de mon anus... et il se penche pour s’en abreuver. Il sort sa langue et il me titille mon trou béant qui continue de laisser échapper du sperme. Il me fesse, il me doigte un peu avant de reprendre l’anulingus. Il me bouffe ainsi le cul pendant bien 5 minutes. Puis, il se redresse et il fait passer son t-shirt au-dessus de sa tête. Il baisse son froc et il me masse les fesses. Le mec doit avoir 45 ans. Il est portugais, il a des cheveux épais et sombres, une barbe épaisse. Il a un corps d’une corpulence normale, avec des seins et un ventre un peu rembourré. Son ventre et son pubis sont très velus. Sa bite fait 17 cm. Il a de grosses couilles.

Il s’enfonce en moi et il entame de lents va-et-vient. Il marmonne des trucs en portugais que je ne comprends pas... mais je me doute que mon cul lui plait. Il adopte une cadence régulière et profonde. Un mec se pointe alors et il s’approche de moi. Il sort sa bite de son pantalon et il me l’enfonce dans la bouche. Je me mets à le sucer pendant que le Portugais accélère ses mouvements de bassin. Ses boules cognent bruyamment contre mon anus. Je lève mes yeux et j’observe celui dont je suis la queue.

Il doit avoir 50 ans. Il a les cheveux poivre et sel, un visage lisse, des lunettes. Il semble assez sportif. Son corps a l’air bien formé sous son t-shirt qui laisse voir des bras très poilus, un mélange de poils blancs et noirs. Sa bite fait 18 cm, elle est fine et il a des couilles rasées et bien rondes.

Il me fait sucer sa queue. Des fois, il la sort et il se branle tout en me donnant ses boules à lécher. Le Portugais donne maintenant des grands coups de bite. Il me démonte. Mes gémissements sont atténués par la queue du quinquagénaire. Après quelques minutes, le Portugais gueule et il ajoute son sperme à celui des deux Polonais. Je sens sa bite pulser. Trop bon.

Le Portugais ressort et le quinqua s’enfonce directement dans le jus de son prédécesseur. Il entame immédiatement une baise intense et sauvage. J’adore en fait me faire traiter de la sorte. Je suis un vide-couilles, tout simplement. Ma petite bite me fait mal, je bande de nouveau dans ma cage de chasteté. Mais c’est si bon ! Mon baiseur saisit mes épaules et il me tronche de toutes ses forces. Le sperme de ses prédécesseurs dégouline et est projeté sur mes cuisses. Il lui faut à peine 3 minutes pour gueuler et pour lâcher son jus dans mes entrailles. Il sort, du sperme atterrit sur le sol et Jordan ne me laisse aucun répit. Il s’enfonce en moi et il reprend sa baise. Mais il ressort vite de mon cul quand il voit un groupe de 3 mecs s’approcher.

A les entendre, je pense que ce sont des Croates. Ils sifflent d’admiration quand ils me voient et je remarque leur regard rempli d’envie... Quand Jordan leur fait un signe, ils comprennent qu’ils ont droit de se servir de moi. Ils se déshabillent et ils s’approchent. Ils ont trente ou quarante ans. Ils ont la peau bronzée, ils sont typés italiens, je trouve.

Le premier a des cheveux très épais sur la tête, il porte une barbe bien taillée. Il a un corps mince, un peu poilu. Sa bite est noire, elle doit faire dans les 18 cm. Il a aussi de grosses couilles poilues.

Le deuxième a les cheveux coiffés en épis. Il est de corpulence moyenne, avec un petit ventre. Il a des tatouages sur les bras et le torse. Il est poilu, surtout au niveau du pubis. Il a une teub de 15 cm et de petites couilles.

Le troisième a une coupe à la militaire, des cheveux très courts et une moustache. Il est grand, il est taillé en V. son corps est puissant, un mélange de muscles et de graisse. Il est imberbe, sauf au niveau du pubis. Il a une bite de 19 cm, très épaisses et de grosses couilles de taureau.

Le deuxième s’enfonce directement en moi tandis que le premier me donne sa queue à bouffer. Pendant ce temps, le troisième se branle. Puis, le troisième s’enfonce dans mon cul tandis que le premier se fait toujours sucer. Ils me défoncent mes deux trous. Le troisième a ses mains sur mes hanches et il me baise à fond. Celui que je suce a pris ma tête dans ses mains et il me pilonne la bouche. Au bout de deux minutes, le troisième et le deuxième échangent leur place. Les coups de bite sont moins rapides mais bien profonds. Pendant ce temps, le premier me fait faire des gorges profondes. Puis, c’est le troisième qui me donne sa bite à sucer. Il me défonce directement la bouche. Ses couilles rebondissent contre mon menton.

Quelques minutes plus tard, le troisième reprend sa place dans mon cul. Cette fois, il me démonte encore plus violemment que la première fois. Dans un cri guttural, il gicle son sperme au fond de mes entrailles. Ses couilles de taureau lâche un jus abondant. Le premier s’enfonce enfin en moi mais il gicle très vite en à peine une minute une bonne quantité. Le deuxième plonge sa queue dans le sperme de ses potes et il me baise durant une dizaine de minutes avant de me remplir à son tour.

J’ai à peine le temps de me remettre de mes émotions qu’une bite se présente devant ma bouche. Je n’ai pas vu ni entendu le mec arriver. Je le regarde : il est châtain, il a l’air sportif, la vingtaine. Il a une belle bite de 23 cm, veinée avec des boules qui semblent bien remplies. Je le suce durant quelques secondes mais il passe très vite à mon cul. Il s’y enfonce comme dans du beurre ! Mon anus est vraiment bien graissé ! Le mec entame des coups de bite lents et profonds. Il plaque ses mains sur mon ventre qu’il agrippe et caresse en même temps. Il me serre contre lui et je sens son souffle dans mon cou. Il augmente la cadence. Je sens bien sa grosse queue aller et venir en moi, pénétrer mes chairs et tasser le sperme contenu dans mon cul. Je sens ses grosses boules taper contre mon périnée. Il me baise ainsi pendant bien 15 minutes avant de lâcher son jus. Je ne cesse de gueuler de plaisir sous le traitement de sa grosse queue. Je sens aussi mon orgasme arrivé. Et pour la deuxième fois, je gicle sans les mains, seulement sous l’effet de cette grosse teub qui me massacre la prostate. Ma tête est pleine d’étoiles... Je n’ai jamais ressenti de telles sensations. Je me sens tout simplement à ma place. Telle une poupée gonflable, je continue de me laisser baiser. Quand le mec pousse un cri bestial, j’ai alors l’impression qu’une vague me submerge. Mon cul se remplit et il gonfle sous sa semence avant de sortir, tel un tsunami, et de tomber sur les feuilles mortes. Je regarde et je vois une mare se former sous moi.

Je suis extenué. Je commence aussi à trouver la position inconfortable. J’ose alors demander à Jordan qui se branle lentement au-dessus de mon cul :

- Maître, vous pouvez me libérer ?
- Ta gueule ! Regarde, d’autres arrivent !

Je jette un coup d’œil et j’aperçois un mec baraqué qui s’approche. Putain ! J’hallucine. Le mec doit avoir 30 ans, il doit bien faire 2m. il a de larges épaules et quand il se dessape, je peux admirer une musculature impressionnante. Il a un cou de taureau, d’énormes biceps et des pectoraux de malade. Ses abdos sont magnifiques, ses cuisses sont hyper épaisses. Il est complètement rasé... et il a une énorme queue épaisse entre ses jambes. Je dirais qu’elle fait bien 25 ou 26 cm.

Il me regarde avec un regard de défi... il s’empare de ma tête et il m’oblige à le sucer sur toute la longueur de sa bite. Je ne peux rien contrôler. Je subis ses mouvements qu’il impose avec ses mains. Je bave de partout. Cet amas de muscles se sert de moi comme d’un sex-toy. Au bout de 5 minutes, il finit par me repousser et il place son gland sur mon trou. Je prends une profonde inspiration et j’essaie de me détendre. Le mec pose ses mains sur mes hanches et il essaie de me pénétrer. Je ne suis pas encore assez ouvert. Il enfonce alors 3 doigts dans mon cul et il me travaille. Puis, il y met un quatrième... et un cinquième. Je sens ses doigts remuer le sperme de ses prédécesseurs. Il ressaie et son gland rentre. Il s’enfonce lentement, sa queue repoussant le sperme contenu en moi pour le faire tomber par terre. Il donne finalement un grand coup de teub et il s’enfonce entièrement en moi. J’en ai le souffle coupé. Je me sens complètement brisé.

Toujours ses mains sur mes hanches, il entame une baise lente et profonde. Ses coups de reins sont violents, ils me feraient presque décoller du sol. Sa queue me pénètre tel un éperon et elle maltraite sur son passage ma prostate. J’ai l’impression d’être une brindille de paille entre les mains de ce géant à la bite impressionnante. Je gueule de plaisir, je me sens complètement en transe. Des bruits se font entendre derrière moi et c’est quand je reçois une bite dans ma bouche que je comprends que d’autres mecs profitent du spectacle. Le gars devant moi saisit ma mâchoire et il donne de gros coups de queue dans ma bouche. Je me fais utiliser comme un sex-toy... et ce rôle me plait. Je me sens à ma place... entre deux mecs qui se servent de moi, qui font de moi ce qu’ils veulent, sous les yeux attentifs de mon maître.

Dans un coup de rein ultime, le grand mec musclé se vide en moi. Je sens alors des jets puissants de sperme qui m’envahissent. Une fois sa jouissance passée, le mec reprend ses coups de reins ! Il continue de me baiser ! Il tasse son jus qui dégouline hors de mon cul, tapissant ainsi ses boules qui l’envoient valdinguer sur mon ventre, mes cuisses, par terre. Celui que je suce cale sa bite au fond de ma bouche et il éjacule aussi une grosse quantité de sperme. Il reste en moi... je n’ai pas d’autre choix que d’avaler sa semence... ce qui semble le satisfaire. Il se retire de ma bouche... mais une deuxième teub s’y enfonce immédiatement.

Mon baiseur se donne à fond dans mon cul... que je ne sens plus ! Ses coups de bite sont violents, réguliers, profonds. Ils massacrent ma prostate. Je sens ses cuisses taper contre mes fesses qui sont toutes mouillées du sperme qui sort de mon anus. Au bout de 15 minutes, mon baiseur m’ensemence une deuxième fois. Mais il reste dans mon cul et il continue ses coups de bite. Moi, j’ai déjà reçu le jus de deux autres mecs dans la gorge. Le quatrième observateur passe dans ma bouche qu’il se met à démonter.

Je n’en peux plus. Je laisse les deux mecs servir de mes trous. Je ne suce plus, je laisse le mec me baiser la gueule. Mon baiseur a toujours sa bite bien dure. Elle me dévaste le fion... et la prostate... Je pousse à un moment un cri et ma queue se contracte. Une vague de plaisir m’envahit et j’éjacule une troisième fois, sans les mains, dans ma cage de chasteté. Putain ! La bite du mec a eu raison de ma prostate et de mon orgasme. Il doit le ressentir à mon anus qui se contracte car il accélère le rythme et il jute une troisième fois en moi. Il se calme, il dégouline de sueur. Les autres mecs présents m’entourent et se branlent. Je suis complètement dans le brouillard, je ne pourrais dire combien de gars m’encerclent et se branlent au-dessus de moi. En tout cas, je reçois d’énormes quantités de sperme sur mon visage, dans ma bouche, dans mes cheveux.

Finalement, tous repartent. Jordan, qui s’est branlé pendant tout ce temps, enfonce sa queue en moi et gicle immédiatement. Là aussi, une vague de sperme m’envahit. Il me détache et je tombe par terre, sans force. Je suis recouvert de jus, mon trou est béant et dégouline de sperme. Sans un mot, il me lance mes habits. Je me rhabille et on va dans sa voiture. Il me dépose et avant de partir, il me dit :

- Brave petite pute ! Tu as été parfaite ! A la semaine prochaine !

Je me retrouve dans ma voiture, épuisé. Je vois que mon chef m’a appelé plusieurs fois. Je m’en fous. Je veux rentrer chez moi, prendre une douche et dormir. Mais putain ! Quelle matinée ! Je suis certes crevé, mais j’ai adoré servir de pute à tellement de mecs. Quelle magnifique aventure !

A suivre...

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 22 Fév. | 74 pages

Les nouvelles | 19 Pages

Envoie ta première histoire !
Baise dans sa cave Djack
Arran Elio
Prof au sauna Meetmemz
Spartacus Spartacus
Militaires suisses gradés Maxance
Pacha rebeu Meetmemz
Le copain de ma nièce Bugs
Le plombier Geoffrey
Un été à la campagne Meetmemz
Mon voisin rebeu Tymeo
La femelle de Karim Jules
Confinement en famille Meetmemz
Passif Première Franck
Guillaume Amical72
Sodomie devant voyeur Djack
Marc L3vicura
Tel est pris Stephdub
Retour de match Bouleetbite
Sauna Octopus Marco13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 146 pages en + ici

Les séries : 55 pages

Nuits aux campings | 4 | +1 Thomas
1234
Agriculteur S19 | 12 | +1 Amical72
12 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 89 | 10 | 11 | 12
Mon gros membre | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34
Fuckboy Hétéro | 3 | +1 Julian
1 | 2 | 3
Agent 069 | 9 | +1 Ceven-X
1 | 2 | 34 | 5678 | 9
Bon garçon | 8 | +3 PupOrock
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
New York | 3 | +1 Passif17
1 | 2 | 3
St-Sylvestre | 8 | +1 Bouleetbite
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 678
Combat de lutte | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Abdoul | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Octobre 2023 : 3 489 971 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 19 novembre 2023 à 15:09 .

Retourner en haut