NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Bénévolat en Australie

Chapitre 3

Salut à tous,

Je m’appelle Benjamin, j’ai 23 ans. Je suis étudiant en littérature moderne et je viens de terminer mes études. Moi, je ne suis pas très grand, je suis mince, blond avec une paire de fesses très rebondie qui attire les regards tant elles sont bombées... ce qui n’a pas déplu à John, le propriétaire de la ferme où je viens d’arriver pour faire du bénévolat. Il est venu me chercher et lors du voyage de retour, me voyant fasciné par son énorme queue, il s’est arrêté dans la campagne pour me dépuceler. Arrivés à la ferme, John m’a fait visiter les lieux et il m’a présenté son équipe, composée de 6 hommes, tous musclés, la peau bronzée par le soleil, avec une virilité à fleur de peau et des paquets bien gonflés. Juste avant de m’endormir, j’entends John dire : « je crois avoir trouver notre vide-couilles » ... Et en effet, dès le lendemain, Icham et Draven ont bien profité de mon cul. Mais je crois que John m’a capté et il veut me parler.

Le lendemain de ma nuit torride avec Draven, je me réveille et je vois, catastrophé, qu’il est déjà 10h. Je me lève, je m’habille et je descends précipitamment. Je rencontre John dans la cuisine. Il a un air grave. Il me fait signe de m’assoir en disant :

- Benji, il faut qu’on parle...

Je m’assois, attendant sa sentence...

- Je suis désolé d’être en retard... Ça ne se reproduira plus !
- Je sais pourquoi tu es en retard... La nuit a été mouvementée, non ?

Je ne réponds pas. John reprend :

- Je dois dire que tu as surpassé tout ce que j’avais pu imaginer !

Je le regarde, surpris.

- Oui, toi qui étais encore hétéro il y a 48h, tu te retrouves être une salope de première ! Tu t’es fait prendre par Icham, Draven et moi ! Tu as aimé ?
- Je dois avouer que ces expériences m’ont révélé à moi-même ! Je crois que je suis une salope à hommes !

Rien que cette simple évocation me fait bander instantanément. Je n’éprouve aucune honte à ces nouvelles émotions qui m’envahissent ! C’est une certitude : je vais devenir un vide-couilles, je suis fait pour soulager des hommes !

- Je vois que tu es tout émoustillé ! C’est bien ! Je voulais te faire une proposition : ce n’est pas grave si tu es en retard et si tu nous aides moins. J’aimerais en contrepartie que tu sois notre « cum-dump », notre vide-couilles. Tu dois être dispo à chaque instant pour mes hommes et moi. Le soir, tu ne dormiras pas dans ton lit mais tu changeras chaque soir de bras. Tu seras à notre disposition. Qu’en dis-tu ?
- Je suis d’accord, répondis-je sans l’ombre d’une hésitation.

John se met à sourire et il ouvre alors son pantalon. Sa bite est déjà bien dressée. Elle ressemble à une massue. Elle est épaisse et longue, elle fait 25 cm. Elle est un peu recourbée vers la gauche. Elle est marron et il a un gros gland rose recouvert d’un long prépuce, Il a de grosses couilles telles de gros kiwis, bien velus.

Je me précipite dessus et je la prends en bouche. Je commence des allers-retours. Je me donne à fond. Mais je n’arrive qu’à en prendre les trois quarts. Je ne sens plus mes lèvres. J’ai la mâchoire complètement explosée. C’est incroyable comment son énorme morceau m’ouvre la bouche à fond. Quelle teub !

Soudain, la porte de la cuisine s’ouvre et le fils de John, Steve, entre sans prévenir et il dit :

- Dad, I...

Il remarque alors la scène de moi qui suis en train de m’occuper de la grosse queue de son père. Il sourit et il demande :

- Tu as alors accepté ta place ?
- Oui !

Je me lève et je me dirige vers Steve. Il porte un t-shirt noir moulant et un short bleu. Je fais descendre son short sur les genoux et je me mets à lécher sa bite molle qui pend entre ses jambes. Je lui enlève son t-shirt et il se met à me caresser la tête.

Steve est grand lui aussi, mince et musclé sec. Il a 25 ans. Il a des cheveux bruns et courts et une barbe épaisse. Il porte de grosses boucles d’oreilles aux deux oreilles. Il est très mignon. Il a des tatouages sur le torse et le bras droit. Son torse est parsemé de poils fins et courts, un filet de poils part de son nombril vers son pubis qui est assez velu. Il a de grosses couilles rasées et pendantes. Sa queue fait 21 cm et elle est hyper épaisse avec un gros gland.

Il se met directement à bander et je prends sa bite en bouche. Je lui fais une bonne pipe pendant qu’il me caresse la tête. J’arrive au bout de quelques minutes à lui faire une gorge profonde. Sa bite n’est pas aussi longue que celle de son père mais elle est tout aussi grosse. Elle m’ouvre la mâchoire en grand ! A un moment, il saisit mes cheveux et il se met à me baiser la bouche. Je me sens à ma place, au service de la grosse queue du fils du propriétaire. Puis, il arrête et il me laisse faire de nouveau. Je vois du coin de l’oreil que John se déshabille.

Je reprends alors la suce de la teub de John qui caresse la tête de son fils. Il donne quelques coups de reins pour faire entrer sa grosse queue plus profondément dans ma bouche. Je suis assez fier de moi quand je remarque que j’arrive à engouffrer une grosse partie de sa bite en moi.

Pendant que je m’occupe de la queue de son père, Steve se met à quatre pattes derrière moi et il lèche mon petit trou. Sa langue qui passe dans mon anus et qui y tourne me fait gémir... gémissements atténués par l’épaisse bite de John.

Ensuite, les deux mecs me font monter sur la table et ils se mettent à masser mon cul, admiratifs. Puis, ils jouent avec leurs doigts. Ils me les enfoncent doucement. Puis, tandis que John me doigte, Steve replonge sa langue dans mon anus.

- Putain, quel beau cul, murmure Steve
- C’est un beau cul de salope, dit John en me fessant.

Je sens que je me prends 2 puis 3 et enfin 4 de leurs doigts dans le trou. Ils m’embrassent sur les fesses, ils les caressent. Je me mets à gémir fort à bouger mes fesses comme une meuf ! Steve finit par monter sur la table et il enfonce son gland dans mon anus. Il arrive à y enfoncer la moitié de sa queue mais le reste coince. Il entame alors de lents va-et-vient. Il me lime bien... et je sens sa bite s’enfoncer toujours un peu plus loin. John se place devant moi et je m’occupe de sa queue. Pendant ce temps, la teub de Steve est complètement enfoncée dans mon cul. Je sens ses boules me fouetter le cul. Il me baise maintenant rapidement, faisant sortir complètement sa bite avant de la faire re-rentrer entièrement.

Il pose ensuite ses mains sur mes hanches et il se met à me pilonner à fond. Il se sert de ma chatte pendant 10 minutes et dans un ultime coup de reins puissant, il m’envoie son sperme au fond de mon cul. Ses jets ne sont pas puissants mais je me sens bien rempli. Quand il ressort, il se penche au-dessus de mon trou et il se met à laper le jus qui en dégouline. Il se place devant alors que son père s’enfonce dans son sperme. Steve me roule une grosse pelle et il me donne sa semence à avaler. Je sens la grosse bite de John qui me pénètre et qui m’ouvre bien le cul. Il se montre directement plus violent. Il me défonce à fond, les mains sur mes épaules. Ses énormes couilles me fouettent le cul.

Je me sens vraiment bien ouvert. J’avale le sperme de Steve. Je me délecte de son nectar. John baise dans le jus de son fils et sa queue fait office de piston, faisant bien gicler le sperme hors de mon cul qui se retrouve ramassé par les grosses couilles qui envoient valdinguer le jus partout dans la cuisine. Ses coups de queue sont toujours plus puissants, et toujours plus profonds. Je sens ma prostate maltraitée et au bout de 5 minutes, ma bite explose. De gros jets de sperme éclaboussent mon corps et la table, sans que je me sois branlé. Il continue de me baiser et 10 minutes plus tard, il s’enfonce au fond de mes entrailles où il dépose sa semence... qui gicle. Elle me fouette les intestins. Ce sont 10 giclées liquides, puissantes et abondantes. Quand il ressort, je me sens cul béant et inondé. Quelle chance extraordinaire de voir ces 2 mâles puissants, accro à mon trou, qui me rendent folle de bonheur !

Je vais me laver pendant que les deux mecs retournent travailler. Je prépare le déjeuner et quand tout est préparé, j’appelle les mecs et Icham, le magnifique rebeu italien de 40 ans qui m’a baisé hier, arrive le premier. Il me dit :

- John nous a dit que nous devions te former à être le vide-couilles de la ferme et, mon garçon, ton gros cul va être utilisé par chacun d’entre nous ! Tout le monde va se faire plaisir. Mais pour nous montrer ta dévotion, nous avons décidé que tu vas tous nous sucer pendant le déjeuner !

J’acquiesce et les mecs rentrent dans la pièce. Je sors de la pièce, je me mets nu et je remets le tablier. Mon entrée dans la cuisine fait son effet. Les mecs sifflent en voyant mon gros cul bombé... que je dandine comme une salope. Je les sers puis quand ils se mettent à manger, je passe sous la table et j’ouvre le pantalon d’Ibrahim. Son pubis très velu surmonte sa bite presque noire, épaisse, de presque 22 cm. Je caresse ses énormes boules ballottantes, presque noires, poilues. J’enfonce sa bite dans ma bouche et je le suce. Je lui fais une gorge profonde puis je lèche sa bite. Je prends sa bite en main, son gland en bouche et je le suce. Je le regarde droit dans les yeux et lui me sourit. Je me sens à sa place, sa bite dans la bouche, prêt à tout pour lui faire plaisir. Il jute au bout de 10 minutes 4 jets qui dégoulinent sur ma langue. J’avale tout et je passe à son voisin Draven. Je sors sa queue fine, marron, de 19 cm, surmontée d’une touffe de poils noirs et frisés.

Je prends la moitié de sa bite en bouche et je le suce. Je lui fais des gorges profondes et je fais de rapides allers-retours. Je le regarde, il continue de manger tranquillement. Mais au bout de 5 minutes, il plaque sa main sur ma tête qu’il bloque. Sa bite tressaute et 7 jets de sperme blanc et épais atterrissent sur ma langue. Je ressors sa queue de ma bouche et j’avale tout. Je le regarde. Il m’adresse à peine un regard. Je me sens comme un sex-toy qu’il vient d’utiliser. Je suis son objet. Ma queue frémit, rien qu’à cette idée. Je passe à Steve et je prends sa bite en bouche. Elle est molle, mais elle se dresse vite sous mes caresses buccales. Il se met à donner des coups de reins. Je ne bouge plus et je le laisse baiser ma bouche. Je suis telle une poupée gonflable que ce mâle est en train de baiser. Que j’adore cette sensation ! Après 8 minutes, je sens sa bite tressauter et elle gicle 4 giclées abondantes au fond de ma bouche. J’avale son sperme et je passe à son père. Je prends sa bite et je la suce. Il me plaque sa main sur ma nuque. Je suis fier de moi car j’arrive enfin à prendre ses 25 cm en gorge profonde. Je les ressors et je suce sa tige en le branlant bien. Je fais de moi-même des gorges profondes. Après 10 minutes, il jute un sperme épais sur ma langue. J’avale le peu qu’il vient d’éjaculer.

Le suivant est Jeremy, le Polonais de 30 ans. J’ouvre sa braguette et je découvre sa queue. Son pubis est velu, avec des poils frisés. Il a une bite de 21 cm, épaisse, veinée, et de petites couilles rondes. Je prends la moitié de sa queue en bouche et je me mets à le sucer. Il me caresse la tête pendant que je m’occupe bien de sa teub. Elle est bonne, elle m’ouvre bien la bouche. Parfois, il m’impose son rythme. Il éjacule au bout de 3 minutes 2 gros jets au fond de ma gorge. Je n’ai pas besoin d’avaler, le sperme coule tout seul dans ma gorge. Je passe ensuite à son pote polonais de 20 ans. Il bande déjà. Je suis impressionné par sa teub : son pubis est très poilu avec des poils longs, frisés et drus. Il a une bite de 24 cm, épaisse (ma main en fait à peine le tour) avec de grosses couilles ballottantes. Il me tient la tête et il enfonce sa bite dans ma bouche. Il fait des allers-retours. Sa bite m’ouvre bien la bouche. De ses deux mains, il me baise la bouche. Au bout de 5 minutes, il gicle trois jets abondants dans ma gorge. Et enfin vient le tour de Sam. Je sors ses 20 cm ainsi que ses couilles de taille moyenne. Je suce sa queue sur toute sa longueur. J’y vais longtemps afin de bien profiter de son sucre d’orge. Il éjacule au bout de 4 minutes. 7 gros jets puissants remplissent ma bouche.

Je me relève, je leur montre le résultat de la jute de Sam et j’avale le tout. Ils m’applaudissent et ils jubilent. Ils savent qu’ils vont bien pouvoir profiter de moi. Quant à moi, tout fier, je sais que je viens de trouver ma vocation : servir ces mâles dont certains me regardent à peine, qui ne me considèrent pas... et je me branle en jutant de grosses giclées. Draven me fait un signe du doigt et je nettoie le sol avec ma langue. Pareillement, je leur montre fièrement le résultat et ils applaudissent quand j’avale mon propre sperme. « Je suis une vraie pute », me dis-je !

Durant l’après-midi, après la sieste, je suce Steve et Icham qui n’ont malheureusement le temps que pour ça. Les mecs vont dans les champs et je suis chargé de préparer le repas. Le soir, après le dîner et une soirée au coin du feu à parler en buvant des bières, les deux Polonais se lèvent et ils me disent :

- Nous avons besoin de toi ! Viens dans notre chambre !

Ils m’entraînent avec eux dans leur chambre. Je me sens telle une pute d’un bordel que les clients ont choisie ! Ils me déshabillent lentement et je me retrouve nu entre ses deux mecs qui sentent la testostérone. Ils me serrent contre eux et ils me caressent, ils me pelotent le corps et le cul. Je me mets à bander, me disant qu’ils vont bientôt m’utiliser. Ils se déshabillent et ils se posent sur leur lit. Leurs bites en demi-molles sont déjà très impressionnantes. Je me pose entre eux et je commence à caresser les deux queues.

Jeremy a 30 ans. Il est blond, il a des cheveux très courts et une barbe de trois jours. Il est mince, grand (1,85m). Il est un peu musclé. Il a des pectoraux et des abdos pas mal. Il est poilu sur le torse, au milieu du ventre. Son pubis est velu, avec des poils frisés. Il a une bite de 21 cm, épaisse, veinée et de petites couilles rondes.

Igor a 20 ans. Il est de taille moyenne. Il a des cheveux noirs, très courts et une moustache. Il est très mignon. Il est assez baraqué, il a de larges épaules. Il est musclé, il a de gros pectoraux. Il a des tatouages sur les bras et le torse. Son ventre et son pubis sont très poilus avec des poils longs, frisés et drus. Ses avant-bras et ses jambes sont poilues aussi. Il a une bite de 24 cm, épaisse (ma main en fait à peine le tour) avec de grosses couilles ballottantes.

Je me mets à sucer la bite d’Igor. Son gros sucre d’orge me fascine. C’est là que je commence à remarque alors ma préférence pour les grosses bites. J’y vais doucement, je prends mon temps. Je souhaite tout simplement lui donner du plaisir. Au bout de quelques minutes, je passe à la bite de son pote. Elle est certes moins longue mais elle est tout aussi bandante. Elle m’ouvre bien la mâchoire. Igor me saisit par les hanches et je me retrouve allongé sur le lit, à plat ventre. Et pendant que je suce Jeremy, Igor écarte mes fesses, il se pose aussi à plat ventre et sa langue me pénètre. Elle tournoie dans mon anus. Puis, il se relève après quelques minutes et il enfonce lentement sa queue en moi. Elle a du mal à rentrer... au début... mais après quelques tentatives, je sens rapidement son pubis velu plaqué contre mes fesses. Putain ! Sa queue m’ouvre en grand !

Igor entame des va-et-vient rapides et puissants. A chaque descente dans mon anus, il donne un gros coup de bite qui me fait bien gueuler. Ses va-et-vient sont vraiment sauvages. Mon cul rebondit contre ses cuisses. Il le trouve si sexy qu’il n’arrête pas de le dire. Il me met des fessées. Il a l’air de bien se faire plaisir. Moi, je suis flatté que mon gros cul plaise à ce mâle rempli de testostérone !

Il sort et Jeremy prend sa place. Il est plus violent. Il me fait mettre dans la position qu’il désire, il plaque sa main violemment contre mon omoplate et il entame une baise rapide et puissante qui me fait bien gueuler. Sa bite m’agrandit le trou, elle est encore plus épaisse que celle d’Igor. Je ressens un peu de douleur. Mais je supporte ses assauts. Je me fais enfin traiter comme je le mérite ! Comme une grosse salope que je suis devenue, une salope accroc aux grosses bites ! Jeremy se couche dans mon dos et seules ses fesses se mettent à donner la cadence de la baise. Je sens bien sa grosse queue me masser la prostate. Sa bite s’enfonce sur toute sa longueur. Je sens ses boules me frapper la rosette. Il me tient maintenant par les épaules. Je gueule de plaisir.

Igor me fait mettre sur le dos. Je dirige sa queue vers mon anus et il s’enfonce en moi. Mes jambes plaquées sur son corps, il entame de petits coups de reins secs et rapides. Je vois son beau corps faire des allers-retours devant mes yeux. Au bout de 5 minutes, il dit qu’il va jouir. Le moment que j’attendais tant arrive ! Je remarque alors que je suis aussi devenu accroc au sperme de ces messieurs ! Ils me baisent sans capote et ils jutent le plus souvent de grosses quantités. Toujours en me baisant avec force et puissance, me faisant gueuler hyper fort, il éjacule. Et je ne suis pas déçu ! Un tsunami envahit mon anus. 13 jets giclent en moi, fouettent le fond de mon cul et je sens mon cul se remplir : le sperme monte et sa queue baigne dans son jus. Quand il sort de mon cul, une cascade de sa semence jaillit hors de mon trou. Je jubile, je me sens souillé, je me sens utilisé... mais j’accomplis mon destin, j’en suis persuadé !

Jeremy me fait mettre sur le côté et il enfonce sa queue dans mon trou bien graissé par le sperme de son pote. Il entoure mon ventre de ses bras et il reprend son pilonnage. Son corps musclé est collé contre le mien. Je mets mes mains sur son petit cul et j’encourage ses coups de bite violents et profonds. J’ai envie de me faire perforer le fion ! Je veux qu’il aille au plus profond de mes entrailles !

Il se défoule une bonne dizaine de minutes dans mon trou, faisant sortir le jus d’Igor par vagues, souillant ainsi mes fesses et le matelas. Je gueule en sentant ces coups et ce sperme ! Jeremy finit par me perforer avec sa bite pour juter 7 grosses giclées puissantes qui fouettent mes entrailles. Je me branle, fou de désir, avec sa queue toujours dans mon cul et je jute une dizaine de jets sur le matelas.

Jeremy sort de mon cul et Igor me fait lécher le sperme qui est sur le lit. J’avale leur semence avec envie. Je suis devenue une chienne, un vide-couilles, un trou à sperme. Ils se posent à côté de moi, je me retrouve au milieu d’eux et ils me prennent dans leurs bras.

La journée a été si formidable ! J’ai servi les mecs de cette ferme et je suis ravi. Je n’aurais jamais cru qu’une telle vie était possible... et maintenant je sais que c’est la vie que je souhaite pour la suite de ce séjour... être au service de ces mâles, me prendre leurs grosses bites dans le cul pour qu’ils me giclent tout leur sperme en moi.

Je m’endors avec ces pensées en tête, exténué par cette journée de baise intense, plein de sueur, mon trou béant laissant toujours échapper un torrent de jus. Mais une heure plus tard, dans mon sommeil, je branle instinctivement les bites des Polonais qui se mettent de nouveau à bander. Je me réveille quand Igor me fout ses 23 cm au fond du cul. La nuit va être longue mais je me sens à ma place…

A suivre...

Merci à Thierry pour ses idées.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 6 décembre 2023 à 15:27 .

Retourner en haut