NEWS :
24 Fév.

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

146 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Mon beau-frère

Chapitre 11

Salut à tous et merci pour les retours que j’ai eus, ça fait plaisir de voir que mes histoires vous plaisent.

A Noël, je suis rentré pour les vacances dans ma famille à Tours. Pour ma plus grande surprise, j’ai revu mon beau-frère pour la première fois depuis que je l’ai hébergé pendant 3 semaines... Pour rappel, il m’avait joui pendant quelques nuits dans la bouche jusqu’à ce que je le surprenne... et c’est là qu’avaient commencé des jours de baise de folie. J’étais sa pute et il me baisait matin, midi et soir avec sa grosse queue de 30 cm. Pour les vacances de Noël, il est arrivé seul, sans ma sœur, quelques jours avant les fêtes... et bien sûr, il m’a charmé, puis il m’a baisé plusieurs fois. Ma sœur est arrivée quelques jours plus tard. Et bien qu’elle ait été là, j’ai sucé Thomas à plusieurs reprises, il m’a même baisé. Ma sœur nous a presque pris en flag. J’avais vraiment honte... mais je ne pouvais pas me passer des 30 cm de mon beau-frère ! Et même lors de leur mariage, c’est moi qui ai consommé le mariage avec Thomas, et non pas ma sœur.

« Voilà ! C’est comme si on était marié ! C’est avec toi que je viens de consommer le mariage. Tu m’appartiens maintenant. Nous sommes unis ensemble... Certes, il y a ta sœur entre nous mais il va falloir trouver une solution pour qu’on baise souvent ensemble ! » Ces mots prononcés par Thomas résonnent sans arrêt dans ma tête.

On est en fin octobre. Presque 6 mois se sont écoulés depuis le mariage de Thomas et de ma sœur. Thomas est venu me voir peu de fois depuis... ce qui me désole un peu. J’ai fini mes études depuis juillet et j’ai trouvé un job sur Toulouse. J’ai quitté le petit studio d’étudiant et je me suis pris un grand appart dans le centre de Toulouse.

Thomas m’a annoncé, il y a une semaine, venir me voir car il a un enterrement de vie de garçon d’un de ses potes sur Toulouse. Il m’a demandé s’il pouvait dormir chez moi... ce que je n’ai bien sûr pas pu refuser. Le vendredi soir vers 19h, Il sonne chez moi comme convenu.

Quand il entre dans l’appart, il se précipite sur moi et il me roule de gros patins. Je sens déjà son énorme morceau prendre du volume dans son pantalon. Je commence à masser son anaconda et il ouvre alors sa braguette. J’en sors sa bite en demi-molle ... qui est impressionnante. Elle doit bien faire 20-22 cm. Elle pend mollement entre ses jambes tel un gros serpent mou. Il la prend en main et telle une bate de baseball, il la frappe dans sa main. Sa main a pris la base et bien la moitié en dépasse. Je me place immédiatement entre ses jambes et je fourre sa bite dans ma bouche. Elle durcit et elle s’étire encore plus. Elle atteint 30 cm. Je la lâche et elle vient se plaquer sur son corps, le gland se retrouvant sous la cage thoracique.

Je suis à chaque fois fasciné par ce morceau ! Je le saisis et je l’enfonce dans ma bouche. J’en prends la moitié et je suce avec ferveur. Puis, je le retire et je joue avec ma langue sur son gland avant de le reprendre en bouche. Ma mâchoire est ouverte en grand. J’enfonce les trois quarts de sa bite dans ma gueule et je le suce frénétiquement. Pour reprendre mon souffle, je ressors sa queue, je lui bouffe les couilles et je lui lèche les cuisses. Pendant ce temps, il secoue sa teub et me bifle avec. Je le regarde droit dans les yeux, dociles. Puis il me renfonce sa queue que je branle tout en la suçant. Ensuite, il pose ses mains sur ma tête et il se met à diriger la suce. Sa tige s’enfonce toujours plus en moi, elle passe du fond de mon larynx à ma gorge. Je l’y sens glisser, descendre pour aller titiller mon œsophage. Je ressens à peine le réflexe vomitif : je me suis bien rhabitué à sa queue. Mon nez se retrouve dans les poils de son pubis. Et il commence alors à donner des coups de reins. Sa bite coulisse le long de ma gorge. J’ai la mâchoire, la bouche et l’œsophage ouverts à fond par cet anaconda. 30 cm de chair enfoncés au travers de ma bouche.

Il se fout ensuite à poil : j’admire ce mâle qui se trouve devant mes yeux. Il a 31 ans. Il est de carrure est normale. Il ne porte pas de barbe. Il n’est ni beau ni moche. Il a un corps poilu, avec un petit ventre. Son pubis et ses couilles sont très velues. Il a une bite et des couilles très foncées.

Il me fait mettre en levrette au bord de mon lit et il reste debout, la queue tendue au-dessus de mon cul. Il enfonce sa bite dans mon anus. Ça entre comme dans du beurre. Je dois dire que pour atteindre ce point, je me suis acheté un énorme gode de 32 cm de longueur et je l’utilise deux ou trois fois par semaine pour que mon trou reste habitué au monstre de mon beau-frère. Ce-dernier semble enchanté de pouvoir entrer en moi comme ça.

- Putain, c’est trop bon. Ma bite est parfaite pour ta chatte !

Il saisit alors mes poignets qu’il met dans mon dos et il se met à me baiser. Je lui serre ses mains et j’apprécie sa grosse queue qui coulisse dans mon anus et qui va taper dans mon ventre. Il se donne à fond. Il fait entrer et sortir sa teub de mon cul rapidement et sauvagement. Son gros gland va chercher le fond de mes entrailles puis ressort presque entièrement pour revenir ensuite en moi. Il me défonce sur toute la longueur de ses 30 cm. Je sens ses grosses couilles aussi énormes que des mangues qui me fouettent les cuisses. Il accélère de plus en plus son rythme. Moi, je gueule de plaisir sous l’effet de sa bite.

Il me fait ensuite mettre sur le dos et lui reste toujours debout. Il enfonce sa teub en moi lentement, sans utiliser ses mains. Son gland trouve tout seul le chemin du fond de mon cul. Il me prend sur tout le long de son monstre et il recommence à me baiser, cette fois plus lentement, plus délicatement. Il se penche au-dessus de moi et il m’embrasse tout en me faisant l’amour en même temps. Sous l’effet de ses coups de reins, je glisse sur les draps. Il monte alors sur le lit sans sortir de mon cul et il continue de me baiser. La sensation est tellement intense ! Je sens ma prostate se faire maltraiter, je sens le fond de mon cul se faire déchirer par cette bite. Que de sensations extraordinaires !

Il me baise ainsi pendant une vingtaine de minutes. Puis, il me fait mettre sur le côté et là, je sens vraiment sa queue écarter mes chairs et je prends vraiment mon pied. Quelle bite ! 5 minutes plus tard, il me fait mettre debout, penché en avant. Il plonge sa bite en moi et il me prend dans ses bras. Il entame d’amples mouvements de bite réguliers tout en m’embrassant dans le dos et dans le cou. Il ressort de mon cul, moi je me précipite sur sa bite que je suce tel un affamé, je me relève et je la plonge dans mon cul. Je m’enfonce dessus et c’est moi qui me baise avec son énorme morceau de chair.

Ensuite, il me fait mettre à quatre pattes sur le lit et il grimpe dessus. Accroupi au-dessus de mon cul, il enfonce sa teub dans mes entrailles et il me baise profondément avec une bonne cadence. Je nous observe dans le miroir derrière moi. Je vois ce gros tronc d’arbre (presque) noir entrer et sortir de mon anus bien dilaté avec ses grosses couilles qui se balancent et qui cognent contre mes fesses. Il me semble aussi distinguer la bosse que forme sa bite dans mon ventre qui monte et redescend dans mes entrailles.

Thomas accélère toujours plus le rythme. Ses assauts sont de plus en plus rapides et de plus en plus sauvages. Je vois sa queue entrer et sortir complètement de mon trou. Ses couilles rebondissent bien et claquent fort. Puis, il me retourne sur le dos, et il reprend le même rythme. Il prend ma tête entre ses mains et il me regarde avec un regard que je ne lui connaissais pas, un mélange de désir... et de tendresse. Il colle son corps contre le mien, moi je l’entoure de mes bras et de mes jambes et on s’embrasse. Il me baise à fond, on est en symbiose parfaite. Nous ne formons plus qu’un amas de chair.

Il accélère toujours plus. Sa queue entre et sort entièrement de mon anus à une vitesse phénoménale. Je le sens respirer fort dans mon oreille et je comprends qu’il ne va pas tarder à jouir. Il me serre contre lui, je sens sa queue se raidir et expulser son jus. Je sens alors mon ventre se remplir. Je n’ai jamais ressenti ça ! C’est comme il me pissait des litres de sperme dans les entrailles. Il donne ensuite des coups de queue tout en m’embrassant. Sa bite reste dure. Elle fait pressions dans mon cul et immédiatement jaillit un torrent de sperme qui est alimenté par ses coups de bite incessants. Plus il me baise, plus le sperme sort en vagues, en torrent le long de mon cul et va former une mare sous nous. La source ne tarit pas et la pression est si forte que le sperme sort maintenant tel un tsunami. Mon cul, mes jambes, le lit ... tout se retrouve noyer sous cette inondation. Sa bite se ramollit et sort finalement de mon anus qui libère le sperme mis sous pression qui explose tout autour de nous. Je me regarde dans la glace. J’ai le cul béant et complètement inondé de son liquide blanc. Son corps et ses cuisses en sont aussi recouvertes.

Impressionnant ! Après, une petite douche, je vais me blottir dans ses bras. Je lui dis :

- Putain ! C’était trop bon !

- Oui ! Et tu t’es bien godé pendant tout ce temps. Tu as trop bien supporté ma queue ! C’était génial !

- Oui, j’avoue, je me suis bien entrainé, rien que pour toi !

- Brave petite, dit-il en rigolant.

- Et en plus, tu m’as fécondé comme jamais ! Depuis quand t’as pas joui ?

- Depuis 2 semaines au moins !

- Quoi ? Putain ! Et tu baises pas avec ma sœur ?

- Ah en ce moment, elle est pas d’humeur ! Et elle supporte pas ma queue dans sa chatte. J’ai essayé de la prendre par derrière mais elle veut pas. Elle arrive même pas à prendre la moitié de ma bite en bouche !

- Ah merde...

- Oui, c’est pas la joie côté sexe ! Mais bon, heureusement que je t’ai !

Et il se précipite sur moi pour m’embrasser.

Le lendemain, on baise au lever. Ses potes viennent le chercher vers midi donc on prend notre temps. On prend notre petit-déjeuner puis Thomas m’entraine sous la douche.

J’allume l’eau et Thomas commence à me frotter le corps. Il insiste beaucoup sur ma raie et mon trou. Il me colle ensuite contre son corps et il m’embrasse dans le cou. Je sens sa massue prendre du volume. Sans demander mon avis, il plonge directement sa teub dans mon cul et il se met à donner des coups de reins réguliers et profonds tout en me tenant les épaules. Je me penche en avant et je gémis de plaisir sous ses coups de bite. Il me baise d’abord lentement puis il accélère la cadence. Il me fait me relever, il passe ses bras autour de mon torse et il m’embrasse dans le dos tout en me pilonnant. Il caresse mon ventre qui gonfle sous le passage de son python. Je bande bien et je me branle.

Il sort de mon cul au bout de 5 minutes ... et il prend ma queue en bouche. Il me suce bien... puis vient mon tour. Je lui fais de bonnes gorges profondes. Ensuite, il me fait mettre sur le sol de la douche. Je suis sur le dos, les jambes bien écartées. Il reste debout, il s’accroupit et il enfonce sa bite dans mon trou pour me baiser. Je vois sa massue dont la moitié se trouve en moi et qui entre et sort. C’est incroyable de voir cet énorme tronc d’arbre me baiser... et surtout de voir Thomas qui semble si loin de mon anus. Je prends sa queue en main... qui n’arrive pas à en faire le tour et je la sens coulisser d’avant en arrière dans ma main. C’est dément comme sensation. Puis, il enfonce sa grosse queue entièrement dans mes entrailles. Je sens de nouveau ses 30 cm complètement en moi ! Il me baise lentement, ses grosses couilles se balancent en cadence sous sa queue et elles me frappent les fesses. Il accélère ensuite et j’apprécie sa bite qui m’ouvre le cul à fond.

Il me met sa main sur ses couilles et son périnée et il me défonce. Finalement, il se bloque au fond de mes entrailles et je sens alors son périnée se contracter et ses couilles bondir en cadence. Je sens en effet qu’il me mitraille le cul avec son sperme. Je sens son périnée se contracter 14 fois. Il gueule de plaisir. Puis, il fait lentement sortir sa bite de mes entrailles. Sa queue est suivie par un torrent de sperme qui coule le long de mes jambes. Je prends sa bite et je le replonge dans mon cul. Il me donne quelques coups de bite tandis que je me branle et que je jouis vite. Il tasse bien son jus. Puis, il ressort et un peu de sperme coule. Je me relève quand... la sonnette de la porte d’entrée sonne !

- Putain ! Ils sont déjà là !

- Je veux leur ouvrir, habille-toi !

Je rince vite fait mon cul et mon ventre avant d’enfiler un short et un t-shirt qui trainaient par là. J’ouvre aux potes de Thomas et je leur offre à boire tandis que ce-dernier finit de se préparer pour leur sortie. Je m’assois avec eux et Thomas arrive vite. Il s’est aussi pris une bière. Ils parlent entre eux, ils rigolent.

Quelques minutes plus tard, Thomas me redemande une bière et je vais lui en chercher une dans la cuisine. Je la lui rapporte... mais quand je la lui tends, je sens soudain que mon trou béant laisse échapper une salve de sperme que j’avais encore dans le cul. Et vu que je suis en short... sans caleçon, le jus coule le long de mes jambes. Je veux vite partir mais un des potes de Thomas me prend par le poignet. Sans que j’aie le temps de réagir, il passe son doigt sur ma cuisse et il l’amène à son nez. Il renifle et il dit :

- Putain ! C’est du sperme !

- Quoi ?

Ses autres potes se lèvent et ils me reniflent. Je veux m’échapper mais un des mecs fait descendre mon short tandis qu’un autre me fait pencher en avant.

- Ben alors Thomas, je crois qu’il n’y a que ta bite qui ait pu rendre un trou comme ça, aussi béant !

Thomas rougit et il veut se défendre mais le mec reprend :

- Thomas ! Je savais pas...

Je m’attends à tout... Je commence à paniquer pour lui... et pour moi... car c’est le mari de ma sœur !

- ... que tu étais aussi égoïste ! Tu ne partages pas avec tes potes alors ?!

Je les regarde, sidéré...

A suivre...

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 22 Fév. | 74 pages

Les nouvelles | 19 Pages

Envoie ta première histoire !
Baise dans sa cave Djack
Arran Elio
Prof au sauna Meetmemz
Spartacus Spartacus
Militaires suisses gradés Maxance
Pacha rebeu Meetmemz
Le copain de ma nièce Bugs
Le plombier Geoffrey
Un été à la campagne Meetmemz
Mon voisin rebeu Tymeo
La femelle de Karim Jules
Confinement en famille Meetmemz
Passif Première Franck
Guillaume Amical72
Sodomie devant voyeur Djack
Marc L3vicura
Tel est pris Stephdub
Retour de match Bouleetbite
Sauna Octopus Marco13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 146 pages en + ici

Les séries : 55 pages

Nuits aux campings | 4 | +1 Thomas
1234
Agriculteur S19 | 12 | +1 Amical72
12 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 89 | 10 | 11 | 12
Mon gros membre | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34
Fuckboy Hétéro | 3 | +1 Julian
1 | 2 | 3
Agent 069 | 9 | +1 Ceven-X
1 | 2 | 34 | 5678 | 9
Bon garçon | 8 | +3 PupOrock
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
New York | 3 | +1 Passif17
1 | 2 | 3
St-Sylvestre | 8 | +1 Bouleetbite
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 678
Combat de lutte | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Abdoul | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Octobre 2023 : 3 489 971 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 12 juillet 2023 à 08:41 .

Retourner en haut