NEWS :
12 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

145 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Mon beau-frère

Chapitre 6

Noël arrive... pour les vacances, je suis rentré dans ma famille à Tours. Pour ma plus grande surprise, j’ai revu mon beau-frère pour la première fois depuis que je l’ai hébergé pendant 3 semaines... Pour rappel, il m’avait joui pendant quelques nuits dans la bouche jusqu’à ce que je le surprenne... et c’est là qu’avaient commencé des jours de baise de folie. J’étais sa pute et il me baisait matin, midi et soir avec sa grosse queue de 30 cm. Comme je le disais, je l’ai revu pour les vacances de Noël. Il est arrivé seul, sans ma sœur, quelques jours avant les fêtes... et bien sûr, il m’a charmé puis il m’a baisé plusieurs fois. Mes parents nous ont annoncé que ma sœur, donc la fiancée de mon beau-frère, arriverait le lendemain. A ce moment, Thomas m’a fait du pied et m’a fait un clin d’œil... J’espère que les fêtes ne vont pas déraper...

Nous passons la soirée devant la télé. Je dois avouer que je suis un peu préoccupé. Ma mère est dans tous ses états, elle est contente de faire ses préparatifs de Noël qu’on va passer en famille. Moi, j’ai vraiment un mauvais pressentiment... Que ma sœur découvre la relation que j’ai avec Thomas, son fiancé, que ça pourrisse les fêtes et que ça provoque la discorde dans la famille.

Après le film, je me rends dans ma chambre. Mais je n’arrive pas à dormir. Je suis assez préoccupé par la situation. Une heure plus tard, j’entends la porte de ma chambre s’entrouvrir. Je devine que mon beau-frère Thomas veut venir passer cette dernière nuit de tranquillité ensemble. Mon cerveau me dit de le repousser... mais ma queue fait immédiatement un bond dans mon caleçon.

Il se faufile dans mes draps et vient se coller à moi, son ventre plaqué contre mon dos. Sa main se balade sur mon ventre puis touche ma bite en érection. C’est pour lui le signal que les hostilités peuvent commencer. Il rapproche encore plus son corps contre mon dos et il m’embrasse dans le cou. Je sens son énorme queue enfler petit à petit.

Il me fait me retourner, il me pose sa main sur la nuque. Je commence à aller chercher sa bite mais il me retient, il me tire vers lui ... et il pose ses lèvres contre les miennes. Sa langue vient me fouiller la bouche. Il me roule une grosse pelle. Sa main gauche me caresse la tête tandis que sa main droite soulève mon t-shirt pour me l'enlever et il se met à me caresser mon torse. Lui est déjà torse nu et je commence aussi à caresser son corps : d’abord son torse poilu, puis son petit ventre, lui aussi poilu. Je passe ensuite la main dans son pubis hyper velu... Il a encore son pantalon de jogging que sa grosse teub déforme... Elle tire tellement sur l’élastique qu’elle entraine le pantalon vers le bas, laissant son pubis bien visible.

Ses mains parcourent mon corps tandis qu’on s’embrasse toujours. Cet élan de tendresse me surprend agréablement. Ne pouvant plus résister à l’appel de sa bite, je descends pour lui baisser son jogging. Bien sûr, il ne porte pas de caleçon. Son monstre est libéré, il claque lourdement contre son ventre. Ses 30 cm sont déployés devant ma bouche. Je ne me lasserai jamais d’admirer ce morceau avec un gland rose aussi gros qu’un abricot. Sa queue est épaisse, toute brune, veinée. Ses couilles poilues, aussi grosses que des mangues, sont de nouveau bien pleines, j’ai l’impression. Je la prends en main, elle est lourde et chaude de désir. Et comme à chaque fois, je suis impressionné : sa queue est si large que je n'arrive pas à en refermer ma main autour. J'ouvre ma bouche et le gland passe entre mes lèvres que je suce. Puis je lèche les 30 cm sur toute leur longueur et je passe à ses couilles tout en le branlant. Je remonte, j’ouvre ma mâchoire au maximum et je refais passer sa queue dans ma bouche. Je dois m’y reprendre à plusieurs fois mais j’arrive à la faire passer dans mon gosier puis dans mon œsophage. Il pose ses mains sur ma tête. Il n’a plus besoin d’appuyer pour me la faire avaler. Il me caresse simplement la tête.

Je le suce pendant de longues minutes. Il me donne de temps en temps des coups de queue (je sais qu’il aime me baiser la gueule) mais il reste tendre et sensuel. Il sort son portable et il se met à filmer la scène. On verra sur la vidéo comment sa grosse queue m’élargit la gorge. On y voit la pomme d'Adam se soulever sous la pression interne et on devine son anaconda passer dans mon œsophage. Il se relève tandis que je le suce et il se penche au-dessus de moi. Il mouille ses doigts et il m’en enfonce directement 3 dans le cul. Je remarque alors que je suis bien ouvert, que sa queue a fait un bon travail : mon trou est naturellement béant ! Au bout de quelques minutes, il se place derrière moi et m’enlève mon caleçon. Il s’empare de mes fesses, les caresse, les malaxent, leur dépose des baisers dessus.

- Non, je ne peux pas renoncer à ce cul ! On va trouver une solution quand ta sœur sera là !

Ma sœur ? C’est ta fiancée !, m’exclame-je intérieurement. Enfin, bref, je respire un grand coup et je chasse ses idées de ma tête. Il crache sur mon trou et fait pénétrer sa salive dedans. Je replonge un doigt dans mes fesses, puis deux et trois. Il me doigte puis il fait passer un quatrième... et enfin le pouce ! Je les sens nettement maintenant. Il me doigte bien. Il filme tout ça et je peux vous dire que c’est carrément impressionnant de voir sa grosse main pratiquement entière dans mon anus.

- J'ai trop envie de ton cul !

Il se relève, il présente son gland à l'entrée de mon anus et il pousse lentement sa queue qui glisse en moi sous la pression. Sur la vidéo, on verra que son gland est bien plus large que mon trou. Mais il y entre sous la pression de cet anaconda qui entrouvre mes entrailles en grand. En effet, je sens bien sa queue ouvrir mon anus, passer dedans. Je la sens s'enfoncer dans mon ventre. Et mon anus se referme sur ce monstre, l’engloutissant en entier. Quand il est complètement en moi, il ne bouge plus pendant quelques secondes. Je passe ma main entre mes jambes pour toucher ma rondelle autour de son anaconda : elle est distendue, ouverte, en grand, et sur la vidéo, j’ai l’impression d’avoir un tronc d’arbre qui me déforme le cul. Ma main descend et lui caresse les couilles qui sont collées contre mes propres couilles. Elles sont si imposantes.

Thomas commence à faire des va-et-vient dans mes entrailles. Ses mains agrippent mes hanches et ses coups de reins prennent de l'ampleur. Je sens ses couilles taper contre mon cul. D’une main posée sur mon épaule, il me fait bien cambrer. Puis il met sur le dos, et il plonge sa queue bien au fond de mon ventre. Il colle son torse contre le mien, m'embrassant pendant qu'il me pénètre. Je sens son énorme monstre encore plus intensément que tout à l’heure. Je m'agrippe à ses fesses poilues et fermes, je savoure son pilonnage. J’adore cette sensation d'être complètement rempli et transpercé par ses 30 cm. Sur la vidéo, on voit ses fesses musclées et velues faire des mouvements de va-et-vient dans mon cul et ses couilles bien poilues venir claquer contre mes fesses et mes jambes. J’adore voir sa grosse queue pénétrer mon trou poilu, la voir rentrer et sortir sans rien entre sa bite et mon colon et surtout m’élargie le fion, l’ouvrir et le déformer, comme si j’avais une poutre dans le cul. L’anaconda me pénètre et rentre au plus profond de mon bide et le fouille à l'intérieur. Je remarque que je jouis du cul à chaque fois qu'il rentre et qu'il sort de mon trou, le jus de ma jouissance coule le long de sa queue.

Son monstre me maltraite la prostate. J’essaie de résister à une jouissance trop rapide. Ses lourdes couilles s'écrasent sur mon cul tandis qu'il me baise. Mais je ne réussis malheureusement pas à retenir mon orgasme. Trop vite à mon goût, dans un cri rauque, je jute une belle quantité de sperme sur nos 2 ventres. Les spasmes de mon anus le font gémir et je le sens se crisper et il accélère ses mouvements.

Au bout de deux minutes, il jouit aussi. Il sort sa queue de mon trou et on voit sur la vidéo une puissante salve de sperme jaillir contre mon cul et éclabousser tout autour de nous. Il se renfonce en moi et je sens un deuxième jet. Il ressort immédiatement sa queue. Mon trou laisse alors échapper du sperme qui coule le long de ma raie. Thomas se renfonce et répète ce jeu deux ou trois fois. Puis il s’empale jusqu’à ce que ses couilles soient collées contre ma raie, baignant dans le sperme. Sa bite continue de juter et de me remplir.

Thomas continue à me baiser, à faire des va-et-vient. Sa queue ne semble pas débander. Il a ses bras posés de part et d’autre de ma tête et il se défoule dans mon cul. Je le regarde. Il me dit :

- J’ai trop envie de toi ! Je veux continuer de te baiser !

Et il continue, en effet. Ses coups sont encore plus puissants et sauvages. Ses grosses couilles me fouettent la raie. Il tasse bien son jus et sous la pression de sa queue, le sperme jaillit par vagues hors de mon anus. Mes fesses et ses couilles baignent dans le liquide blanc. Puis il ressort, il me met sur le côté et il prend son sperme qui coule comme une fontaine hors de mon cul. Il lubrifie sa bite et il s’enfonce en moi. Il approche son corps de moi, le colle contre mon dos et il se met à me mordiller l’oreille puis à m’embrasser dans le cou tandis que seules ses fesses font des mouvements pour me baiser. Sur la vidéo, on voit sa queue enfoncée dans mon cul et tasser son jus qui sous la pression sort comme de grosses vagues qui coulent le long de ma raie et de mon dos. Sous mes fesses se forme une grosse flaque blanche et liquide.

Puis, il me prend par les hanches, il me fait tourner de 90 degrés, sa bite toujours enfoncée en moi et je me retrouve à le chevaucher. Il s’empare de mes fesses qu’il malaxe puis il me fait tourner sur sa queue pour que je me retrouve face à lui. Ses mains toujours sur mes fesses, il se met à faire des mouvements lents et profonds dans mon cul tandis qu’il m’embrasse. Puis il agrippe mes hanches, il me soulève un peu et il se met à donner des coups de bite rapides et violents, ce qui fait monter et descendre ses couilles et les fait rebondir contre mon dos.

On se remet ensuite en mode levrette. Sur la vidéo, on voit sa teub énorme un peu molle pendre entre ses jambes. Elle lui fait comme une troisième jambe, presque aussi longue que ses propres cuisses. Elle est bien marron, bien épaisse... quel bel engin ! Il la prend en main, la branle un peu ce qui la fait se durcir et il s’approche de moi, il la frotte contre ma raie et il enfonce son gland dans mon trou qui est béant et qui avale ce monstre sans trop de problème. La queue entre en moi et ses couilles se retrouvent vite plaquées contre mon cul, comme si ses couilles aussi grosses que des mangues appartenaient à mes fesses. Il commence ensuite à me marteler l’anus à grands coups de bite. La taille et la puissance de son engin me font tellement de l’effet que je bande très vite de nouveau. Sur la vidéo, on voit le jus tassé qui continue de sortir de mes entrailles, coulant le long de mon cul, de mes couilles et de mes cuisses. Il me prend par les cheveux et comme un cavalier, il me chevauche, donnant des coups de queue réguliers et profonds tandis qu’il me tire vers l’arrière. Après quelques minutes, il me met sur le dos, les jambes en l’air, il enserre mon torse, me maintient contre le sien et se remet à me pilonner. Il se relève et il me branle fermement en rythme avec ses coups de queue.

Thomas est très endurant. Mon cul, mes cuisses, mes couilles, ... tout est blanc de son sperme. Partout du sperme qui a giclé hors de mon trou. On voit aussi sur la vidéo que sa bite et ses couilles sont recouvertes de son jus.

Au bout de 30 minutes d’une baise intense sans pause dans cette position, il se met à gémir et je remarque que ses coups de reins sont saccadés. Très vite, il se vide une deuxième fois en moi. Il pousse un râle de lion et je sens le premier jet dans mes entrailles : son sperme est chaud et abondant. Les autres jets suivent et viennent s’ajouter à sa première jouissance. J’ai le cul plein. Il me branle et j'explose à mon tour. Il sort ensuite de moi, sa semence coule comme un torrent sous mon cul. Il me donne sa bite à peine ramollie à nettoyer... ce que je fais avec plaisir. Je joue pendant quelques minutes avec ce monstre... puis il tombe à mes côtés, crevé, et il me prend dans ses bras, me câlinant et me déposant des baisers sur la tête. Je remarque un certain changement en lui, en comparais à la première fois où il m’a éjaculé dans la bouche durant mon sommeil ou alors les fois où il m’a baisé chez moi, m’utilisant comme son objet.

On passe la nuit ensemble, dans les bras l’un de l’autre. Thomas sera particulièrement câlin et tendre cette nuit-là, chose que je ne connaissais pas vraiment de lui. Bien sûr, il me baisera encore 3 fois durant cette nuit.

Le lendemain, il rejoint sa chambre vers 6h. Je fais la grasse mat’ jusqu’à 11h et après le repas de midi, Thomas me demande si je veux venir chercher ma sœur avec lui. Je n’ai pas trop envie... Mais il insiste :

- Allez, viens. Ça me fera un peu de compagnie en l’attendant...

Il dit cela en me lançant un clin d’œil. Je ne sais pas comment réagir... mais poussé par ma libido, je dis que je veux bien l’accompagner.

On va chercher donc ma sœur ensemble à la gare. On reste muet pendant le trajet. Puis il se gare sur le parking, dans un coin isolé.

- Nous voilà arrivés, dit-il !

Il se met alors à caresser sa bite, emprisonnée dans son pantalon. Il prend ma main et la pose sur son pantalon pour me faire sentir que son anaconda se réveille immédiatement et son pantalon devient trop étroit. Il l’ouvre. Il me caresse la tête et il me fait pencher sur sa queue tendue. Impressionnant ! Elle est collée contre son corps et le gland atteint le bas de son torse ! Je caresse et je branle ce morceau. Ma main arrive à peine à en faire le tour. Sa queue est bien dure, elle est magnifique, traversée de grosses veines saillantes. Je la branle dans un mouvement de haut et bas et il ferme même les yeux. Son gros gland se met à mouiller, ses veines ressortent.

Puis je m’en approche. Ma langue remonte le long de ce monstre, redescend, remonte, redescend, remonte. Ensuite, il me tient la tête et me plonge son gland dans la bouche. Il continue sa progression, sa teub passe ma glotte et se retrouve dans ma gorge, s’y enfonçant aussi. Je prends son gros morceau dans mon œsophage, sans broncher, jusqu'à ce que ma bouche soit au niveau de ses couilles.

Je me mets à monter de descendre dessus. Il souffle bruyamment à chaque fois que son gland tape le fond de ma gorge. Tout d’un coup, je vois que quelqu’un s’approche de nous et se met à nous mater. Thomas me prend par la tête, sortant son anaconda de mon œsophage et me montre le mec qui fait de gros yeux quand il voit le morceau ! Puis Thomas reconduit ma bouche contre sa bite que j’avale. Le mec s’approche de la voiture, je le vois par la fenêtre et ... il sort sa queue qui est toute dure. Il commence à se branler.

J’arrive à prendre sa queue au complet dans ma bouche et son gland au fin fond de ma gorge. J’entame des va-et-vient avec mes lèvres serrées sur toute la longueur de son monstre qui me démonte la mâchoire. Thomas apprécie et il le fait savoir en poussant des petits râles. Je bave de partout, lui pousse de longs râles de plaisir. Je vais chercher sa main pour qu'il la mette derrière ma tête afin de me donner la cadence. Il le fait avec plaisir et il me fait aller et venir sur sa bite de plus en plus vite.

Et dans un mouvement ultime de reins, il positionne sa queue au fond de ma gorge et 8 jets explosent de sa bite et me remplissent la gorge. Il me donne une bonne quantité de sperme. Les jets giclent directement dans mon estomac. Il retire sa bite qui continue à juter et il me remplit la bouche que j’ouvre pour lui présenter son œuvre. Il me dit :

- Bois mon jus. Vas-y, avale !

J’avale, bouche ouverte, sans rechigner son éjaculation abondante. Il me regarde avec bonheur en train de me délecter de son jus. Le mec qui est dehors pousse un cri et il jouit en de longs jets puissants de sperme qui tombent par terre. Il se casse aussitôt. Thomas se rhabille et me regarde avec envie. Il me dit :

- Ne t’inquiète pas, on trouvera une solution.

Ma sœur est là. Elle me fait la bise et me dit que je sens bizarre. J’ai l’impression qu’elle découvre déjà tout... mais non. Thomas me lance des clins d’œil dans le rétro... Je pense que finalement je vais encore pouvoir profiter de sa bite... C’est Noël et je veux profiter de mon « cadeau » au maximum ! Et tant pis pour ma sœur, elle ne sait même pas apprécier ce morceau énorme qui me donne un plaisir intense !

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire réelle. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 15 Pages

Gavé au zob Fabrice
Cruising mai 2024 Zebulxxx
Mes débuts Yhan13
Au feu rouge Sexysilver
Cocu Dej407
Le livreur L3vicura
Association Verdunois
Moi Hamiasamira Hamiasamira
Il maestro Fabiodimelano
Brigade de nuit Ceven-X
Pause déjeuner Beardy
Imprévu Petitloupcool
La punition Hagahuk
Le branleur de l'étang Fabrice
Les pieds... Zack

Les séries : 102 pages

Un Cul jouissif | 24 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 l 23 | 24
Bénévolat en Australie | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Dans ma librairie | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Stagiaire | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15
Abandon total | 3 | +2 Balthazar
1 | 2 | 3
Au parloir | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Les soirées de Mr le Comte 2 | 6 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Entre vrais mecs | 12 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
1112
Mon couple en main | 5 | +5 Jolecocu
1 | 23 | 45
Vengeance sur Hétéro | 18 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Panne de voiture | 3 | +1 Boydu69
1 l 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 145 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 28 juillet 2022 à 07:26 .

Retourner en haut