NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode

Bénévolat en Australie

Chapitre 2

Salut à tous,

Je m’appelle Benjamin, j’ai 23 ans. Je suis étudiant en littérature moderne et je viens de terminer mes études. Moi, je ne suis pas très grand, je suis mince, blond avec une paire de fesses très rebondie qui attire les regards tant elles sont bombées... ce qui n’a pas déplu à John, le propriétaire de la ferme où je viens d’arriver pour faire du bénévolat. Il est venu me chercher et lors du voyage de retour, me voyant fasciné par son énorme queue, il s’est arrêté dans la campagne pour me dépuceler. Arrivés à la ferme, John m’a fait visiter les lieux et il m’a présenté son équipe, composée de 6 hommes, tous musclés, la peau bronzée par le soleil, avec une virilité à fleur de peau et des paquets bien gonflés. Juste avant de m’endormir, j’entends John dire : « je crois avoir trouver notre vide-couilles » ...

Le lendemain, je me réveille. J’ai dormi pendant plus de 12 heures ! Le décalage horaire m’a vanné ! Je vois qu’il fait déjà bien jour et j’entends des bruits dans la cuisine. Je décide de me lever. Quand j’entre dans la cuisine, je découvre John et les 6 mecs en train de prendre leur petit-déjeuner. Il me salue, tous avec un grand sourire. Ils sont tous là :

Draven, le contremaitre est grand, il a la cinquantaine, il porte une salopette sans rien en dessous, ce qui laisse entrevoir une musculature impressionnante.

Steve, le fils de John, est là aussi. Il est grand lui aussi, mince et musclé sec. Il a 25 ans. Il porte un t-shirt noir moulant et un short bleu. Je vois direct qu’il met très en valeur son bulbe qui semble très à l’étroit.

Les 4 autres mecs sont dans la même situation que moi : ils font une année de bénévolat. Il y a 2 polonais : le premier, Jeremy, est blond, grand, assez musclé. Il a 30 ans. Le deuxième, Igor, est plus baraqué mais aussi musclé. Il est brun avec une moustache et plus petit que son pote. Il a 20 ans. Il y a aussi un grand black, Sam, originaire des Etats-Unis, il a 40 ans. Il a une peau café au lait. Il porte une chemisette rouge trop petite qui serre ses bras et son torse hyper musclé. Le dernier est un rebeu originaire d’Italie de 40 ans. Il s’appelle Icham. Il est hyper sexy. Il a le crâne rasé, des tatouages qui le rendent encore plus viril, un visage mi dur/mi ange et il semble aussi bien monté. Il a de gros biceps et de gros pecs.

- Tu veux un café, me propose John

- Avec plaisir !

Sam se précipite sur un placard d’où il en sort des tasses. Il me la tend avec un grand sourire. Quand je prends la tasse de ses mains, ses doigts frôlent les miens et j’ai même l’impression qu’ils les caressent. Je m’assois entre John et Icham et j’apprécie ce café fort et fumant. Tout en discutant, John pose une main très appuyée sur le haut de ma cuisse et Icham dans le bas de mon dos et la moitié de sa main disparait dans mon short ! Le fait qu’ils aient pris cette liberté sans me demander, sans même me regarder, comme s’il était entendu que je leur appartenais, m’a électrisé ! Je dois faire de gros effort pour ne pas me trémousser pour aider la main d’Icham à passer l’élastique de mon slip ! Je commence déjà à m’imaginer ces gros doigts qui investissent mon trou !

Les mots de la veille (« I think, we found our cumdump ») résonnent encore dans ma tête. Le fils de John se lève alors et il va prendre un verre dans le placard derrière moi. Quand il se retourne, je sens son gros paquet se frotter contre mon épaule. Je bois mon café alors que 3 hommes sont en contact avec mon corps ! Je fais comme si de rien était, mais je me rends compte qu’involontairement, je les encourage : j’écarte légèrement les cuisses pour que John puisse d’avantage investir mon entrejambe tout en cambrant mes fesses pour présenter ma croupe à Icham et je me redresse pour écraser le bulbe du fils de John contre mon épaule …

Tout le monde termine son petit déjeuner et je regarde ces mâles qui respirent la testostérone... Je me sens tout fébrile, excité ! Voyant l’heure avancée, Draven s’exclame :

- Allez ! Il est l’heure ! Au travail ! Quant à toi, Benjamin, prends ton temps et rejoins-nous quand tu seras prêt.

Les mecs sortent. Je finis vite fait mon petit-déjeuner et je prends une douche. Quand je sors, Igor passe à côté de moi, il porte un truc lourd. Mais ça ne l’empêche pas de passer devant moi et de me mettre une main au cul en disant :

- Bon courage pour ta première journée !

Je le regarde, à moitié interloqué, répondant tout simplement :

- Merci.

Je rejoins Draven qui me dit alors ce que je dois faire :

- Tu vas faire équipe avec Icham et vous allez vous occuper de donner à manger aux vaches.

Je me dirige alors vers Icham qui me sourit quand j’arrive :

- Je dois travailler avec toi.

- Parfait ! Prends une fourche et mets du foin dans les mangeoires.

- Ça marche !

Pendant tout ce temps, je sens le regard d’Icham posé sur moi et sur mon cul... Je le regarde de temps en temps directement, mais ça ne semble pas le déranger. Ses yeux quittent rarement mon gros cul bombé. Je fais mon boulot et très vite, le tas de foin disparait. Quand Icham s’en aperçoit, il me dit :

- Viens, on va en chercher d’autre. Je vais te montrer où c’est.

On se dirige alors derrière la grange et là, je vois des tas de bottes de foin rectangulaires qui sont entassées les unes sur les autres. Icham est derrière moi et quand je m’arrête pour admirer tout ce foin, il me met une main au cul. Je le regarde, gêné. Il me murmure à l’oreille :

- Ton cul me fait trop envie, tu sais...

Il me pelote le cul sans gêne et sans pudeur.

- Tu m’as fait envie dès que je t’ai vu !

Il se colle alors contre moi et je sens son gros paquet qui semble en train de gonfler contre mon cul. Je le laisse faire et sans le vouloir je me mets à cambrer les fesses de manière indécente ! Voyant ceci, il approche sa tête de moi. Je sens son souffle chaud dans mon cou. Je ferme les yeux et je m’abandonne à son envie. Je sens alors ses lèvres se poser dans mon cou. Voyant que je n’oppose pas de résistance, Icham m’embrasse tendrement dans le cou tandis que ses mains pelotent mon cul. Il me retourne, il me plaque sur une botte de foin et il me roule une grosse pelle. Je me sens tout électrisé.

Il se relève, il retire les bretelles de sa salopette, il fait glisser le pantalon sur ses genoux, libérant sa bite tendue et il retire son t-shirt.

Je vois alors un homme nu magnifique, une queue très large surplombé d’un gland monstrueux apparaitre ! Icham est un rebeu hyper sexy de 40 ans. Il est de taille moyenne. Il a le crâne rasé, il porte le bouc. Il a de gros biceps et de gros pecs gonflés. Ses bras sont musclés. Ses abdos sont bien visibles. Il a des poils autour des tétons, sur le ventre. Son pubis est très velu. Il a une bite presque noire, épaisse, de presque 22 cm. Il a d’énormes boules ballottantes, presque noires, poilues. Il a un cul rebondi et poilu.

Icham me dit :

- Regarde là, elle te plaît ?

J’acquiesce timidement.

- Demande-moi de te baiser ! John nous a dit qu’il t’a baisé, que tu étais une putain de femelle mais que tu ne le savais pas. Et tu sais quoi, j’ai trop envie de testé ton cul !

A ces mots, je m’empale sur sa queue qui rentre direct jusqu’aux couilles ! Je commence alors à bouger dessus, à me tortiller sans me soucier de ce qu’il peut penser de moi ! Je suis en transe, cette queue sur laquelle je me baise moi-même est une pure merveille ! Icham semble amusé …Il me dit :

- Pas si vite garçon !

Il sort de mon cul, il appuie sur mes épaules et il me dit :

- Goûte ta mouille de salope, ton cul est trempé !

Je me retrouve devant sa teub ... à laquelle je ne peux pas résister. Je la prends dans ma bouche et je la suce avidement. Il se couche sur la botte de foin sans que ma bouche quitte sa teub. Mes mains se baladent sur son corps musclé que je trouve tout simplement parfait. Puis je remonte et il m’embrasse sauvagement. Il me couche sur la botte de foin et il continue de m’embrasser. Puis sa queue remonte vers ma bouche, il la plaque bien au fond et il se met à me baiser la gorge. Je ne supporte pas sa grosse teub, je la recrache et il y va alors plus doucement. Il la fait pénétrer lentement, en gorge profonde et quand il voit que j’encaisse bien, il reprend ses coups de reins. Il gémit fort. J’ai peur d’attirer les autres. Mais lui ne s’en soucie pas. Il prend ensuite ma tête entre ses mains et il s’en sert comme d’un sex-toy.

Au bout de quelques minutes, il me retourne sur le dos et sa langue part de mon bassin et remonte vers mon cou. Il me lèche, il m’embrasse avec passion. Je sens sa grosse queue se frotter contre le bas de mon dos. Puis, il redescend... et il se met à me faire un magnifique anulingus. Il introduit le bout de sa queue dans mon trou qu’il commence à titiller puis il me bouffe le cul avec passion. Une fois mon trou bien lubrifié, il place son gland sur mon anus et il enfonce lentement sa grosse queue en moi. Elle m’ouvre bien les sphincters. Je suis bien préparé, elle entre toute seule.

Icham caresse mon cul pendant qu’il s’enfonce en moi. Je sens vite ses grosses couilles se frotter contre mes fesses. Une fois complètement en moi, il rugit de plaisir. Il se met alors à donner des coups de reins puissants et rapides. Pendant qu’il me baise, il caresse mon cul qu’il semble admirer. Il ne cesse de répéter :

- Tu es une grosse salope ! Ton cul est trop bon ! Le meilleur que j’ai jamais baisé !

Je me sens flatté... mais un peu inquiet quant à la réaction de John qui semblait aussi bien l’apprécier. Il me fait mettre sur le dos sur la botte, lui reste debout et il se met à me bien me pilonner. Je sens son gland me trifouiller le fond de mon anus. Ses boules fouettent bruyamment mes fesses au rythme de ses coups de teub.

Au bout de bien 10 minutes, il plaque son corps contre le mien, il me roule une grosse pelle, ses coups de reins redoublent d’intensité et dans un cri rauque, il bloque sa bite au fond de mes entrailles qu’il tapisse de son jus. Je sens 3 ou 4 gros jets qui giclent. Il continue de me baiser jusqu’à ce que sa teub devienne molle. Elle sort, suivie par son jus épais et blanc, il me la donne à lécher en me disant :

- Nettoie !

Elle est en effet blanche de sperme. Je me délecte de son jus d’homme alors qu’il murmure :

- Elle est trop bonne la pute que tu nous as trouvée !

Je le vois prendre une photo alors que je nettoie sa queue dégoulinante de jus. Icham me dit mystérieusement :

- On verra dans une semaine combien de photos on aura fait.

Il se rhabille, me laissant dégoulinant de son sperme. Je remets mes habits et je dépose une botte de foin dans une brouette et je le suis. Je me rends compte que je me suis fait baiser pour la deuxième fois en l’espace de même pas 24h ... moi qui étais encore hier matin vierge du cul... et hétéro ! Je suis heureux !

La journée se passe sans incident. Je bosse sous un soleil de plomb. Tous les mecs se mettent torse nu. Leur corps dégouline de sueur sous la chaleur et l’effort. Je sens tout le temps leur regard lourd d’envie qui se pose sur mon cul attrayant. Moi, je ne sais pas où me mettre. Mais je suis en quelque sorte flatté. Ça m’excite de susciter leur désir …. Et putain, j’en veux encore ! Je veux sentir des queues défoncer mon anus, je veux être rempli, je veux que ça coule de mon derrière ! Je n’arrive pas à contrôler ces pensées qui traversent sans arrêt mon esprit. Je ne comprends pas ce qui m’arrive !

Le soir, c’est Igor qui fait le repas. Un plat typique de son pays. On boit des bières et on se matte un film. Vers 23h, les mecs se dirigent vers leur chambre. Au moment, je veux partir, le contremaitre me dit discrètement qu’il veut me parler. Quand tous sont montés dans leur chambre, il me dit qu’il veut me montrer un truc. On se dirige dans sa chambre.

Il ferme doucement la porte et il se tourne vers moi. J’observe cette montagne de muscles qui se dresse devant moi. Tout d’un coup, d’une main qu’il plaque sur mon cul, il m’attire vers lui. Je me retrouve plaqué contre son imposante musculature. Il me regarde droit dans les yeux et il me dit :

- J’ai envie de toi !

Sans attendre ma réponse, il enlève sa salopette, son t-shirt, son slip et il se pose sur le lit, complètement à poil ! Surpris, je ne sais pas comment réagir.

Draven a 50 ans, il a une musculature impressionnante. Il est grand, il a des cheveux bruns et courts, une mâchoire carrée, un visage lisse. Il a une peau hâlée, un corps musclé, des pecs énormes et ronds, des bras puissants avec d’énormes biceps veinés, de superbes abdos bien dessinés. Son corps est rasé. Il a une touffe de poils noirs et frisés sur le pubis. Sa bite est fine, marron. Elle fait 19 cm. Il a de grosses couilles poilues, pendantes et marron. Il a un cul ferme et des cuisses musclées. Il ressemble à un taureau !

Il me tend alors ses bras et il me fait comprendre de venir vers lui. Une force invisible me pousse dans sa direction. Je me glisse dans ses bras qu’ils resserrent contre moi. Je me sens bien, protégé. Ce mec est une vraie force brute de la nature. Il prend alors mon visage dans ses mains et il m’embrasse tendrement. Je sens sa queue frétiller, coincée contre mon ventre. Ma main s’en empare automatiquement et commence à la branler. On se roule des pelles longues et mouillées.

Quand il relâche la pression de ses bras, je descends vers sa bite tendue. Elle passe délicatement entre mes lèvres et je descends le long de son morceau. Je le prends en bouche entièrement. Il est fin, il glisse presque dans ma gorge, sans aucun effort. Je me mets à le sucer avidement. Il se laisse faire, gémissement bien lorsque je lui fais des gorges profondes. Je caresse aussi ses couilles pendant que je le suce.

Après quelques minutes, il me tire vers lui et il m’embrasse. Je sens sa bite contre mon ventre. D’un habile coup de hanche, je la fais passer entre ma raie et je me mets à la frotter. Draven se laisse faire et le contact de mon anus avec sa queue semble le rendre encore plus fou. Il m’embrasse sauvagement. Il me dit :

- J’ai appris que tu avais soulagé un des gars aujourd’hui ! Tu as encore la chatte graissée ?

Excité, je réponds :

- Oui, il m’a utilisé pour se vider !

Tout d’un coup, son gland se retrouve à moitié dans mon cul. J’arrête alors de bouger et de frétiller du cul, je me relève et je le regarde dans les yeux. Sans crier garde, je m’enfonce sur sa bite, d’un trait. J’atterris sur son pubis poilu et ses couilles se retrouvent plaquées contre mon cul. Je me mets à monter et descendre et lui me regarde en se mordant les lèvres. Au bout de quelques minutes, il saisit mes fesses dans ses mains et il les masse avec envie. Soudain, il se met à me donner de gros coups de bite qui me défoncent bien le cul. J’essaie de rester silencieux mais c’est difficile. C’est tellement bon, je m’abandonne, je suis un pantin, je suis sa femme ! Il me pilonne. Sa bite rentre et sort super rapidement, ses couilles me frappent le cul. Je gémis doucement, mon gros cul vacille. Il me remet en selle et il continue à faire des longs allers-retours qui me rendent folle !

Ensuite, il me fait mettre à quatre pattes sur le lit et il enfonce sa queue en moi. Il saisit mes épaules et il se met à me baiser. Parfois, il entoure mon corps de ses bras musclés, ses pecs et ses abdos se retrouvant collés contre ma peau. Puis, il se relève pour admirer sa queue entrer et sortir de mon cul bombé qu’il adore tant. Ses coups de reins deviennent plus lents, plus sensuels. Il m’embrasse dans le cou... Il murmure à mon oreille des trucs comme « Salope », « trou à bites », « je veux que tu sois une cuve à jus », je gémis fort de plaisir et je commence à me baiser sur sa bite en bougeant mes fesses sans retenue. Ensuite, il se relève et il me donne d’énormes coups de butoir. Il me défonce à fond. Ses coups de bite sont puissants et profonds. Il me met la main devant la bouche et de l’autre, il s’empare de ma queue qu’il se met à branler. Après 5 minutes, je me mets à gicler de gros jets de sperme sur ses draps. Je crois que les contractions de mon anus provoqués par ma jouissance accélèrent son orgasme. Dans un ultime coup de reins, il pousse un râle bestial et je sens de nombreux jets de sperme me gicler dans le ventre. Il jouit pendant 20 secondes et je compte presque 15 jets de son jus me frapper le fond des entrailles.

Il ressort, exténué, plein de sueur, sentant le mâle et mon trou béant laisse échapper un torrent de jus. Je me couche à côté de lui pendant quelques minutes. Puis, je me relève. Il m’interrompt en me disant :

- Reste avec moi cette nuit.

Je ne demande pas mieux et je me réfugie dans ses bras musclés. On s’endort ainsi. Mais il va me baiser 3 fois durant la nuit. Le lendemain, vers 6h, je quitte la chambre de Draven et je me réfugie dans la mienne. Je ne sais pas comment réagir face à tout ça. Je me sens comme une salope... mais rien qu’à repenser aux 3 queues que j’ai eues en moi en l’espace de 36h, ma queue frétille de nouveau. Je redoute cependant la réaction de John s’il lui arrivait d’apprendre que j’ai fait ma pute dans sa ferme. Je m’endors à ces pensées.

Je me réveille et je vois, catastrophé, qu’il est déjà 10h. Je me lève, je m’habille et je descends précipitamment. Je rencontre John dans la cuisine. Il a un air grave. Il me fait signe de m’assoir en disant :

- Benji, il faut qu’on parle...

Je m’assois, attendant sa sentence...

A suivre...

Merci à Thierry pour ses idées.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 3 octobre 2023 à 12:15 .

Retourner en haut