PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Première -2

en retournant à l'appartement, Jeremy m’avouât que j'étais le premier à l'enculer , il avait déjà sucé ou été sucé par des copains mais n'avait jamais reçu une bite dans le cul. Il avait trouvé ça très bon et excitant malgré la douleur au début .Greg, en voyant les traces blanchâtres sur les cuisses noires de Jeremy et en voyant ma bite a vite compris ce qui s'était passé. Autant il avait trouvé normal que nous nous sucions, autant ileu du mal d'accepter que son frère soit une tapette enculée comme il nous a dit.Jeremy a réussi quand même à lui faire admettre que c'est lui qui avait voulu et qui me l'avait demandé

les jours suivants,nous avons continué à nous sucer et moi à enculer Jeremy, j'y prenais de plus en plus de plaisir.le cul de Jeremy devenait de plus en plus accueillant et nous avons expérimenté de nombreuses positions pour découvrir de nouveaux plaisirs

Jeremy voulait lui aussi m'enculer, je refusais car je sentais plus ou moins consciemment que si je faisais enculer, je franchirais un pas irréversible et j'avais du mal à accepter que je pouvais être " pédé "

Un soir, lors d'un 69 fougueux dans la chambre, Jeremy me titillât le fion avec un doigt puis passant sa tête entre mes cuisses commençât à me lécher mon trou. J' ai très vite trouvé  très agréable cette caresse buccale sur mon anus , il le mouillât bien et réussit même à renter la pointe de sa langue. Je ressentis alors l' envie impérieuse de recevoir sa pine au plus profond de mon intimité.Jeremy qui en rêvait depuis qu'il avait été enculé par moi était très excité. je me mis en levrette sur le lit, Jeremy s' accroupit derrière moi, sa pine longue, fine noire et circoncise avec un joli gland rouge pénétra ma raie, je sentis son gland appuyé sur mon fion, j'en avais très envie et en même temps j'avais aussi peur.D'un petit coup de rein , il perforât mon anus avec son gland, la douleur fut fulgurante, je ne pus m’empêcher de pousser un cri de douleur, Jeremy s’arrêtât un bon moment le temps que mon fion s'habitue à cette dilatation, quand la douleur a diminué, il a poursuivit sa pénétration, au départ, je n'y trouvais aucun plaisir. Quand ses couilles touchèrent mes fesses, il empoignât ma bite tout en commençant des vas et viens de plus en plus fougueux.Le fait d’être branlé tout en ressentant les vas et viens de sa bite dans mon cul, me procurât alors une jouissance que je n'avais jamais encore connu, j'éjaculais vite, en criant de plaisir, de gros jets de sperme sur les draps tandis que Jeremy se déchargeait au plus profond de mes entrailles. Il restât à déculer en moi tout en nous roulant une pelle baveuse .Je compris ce soir là que j' avais franchi une étape et j'étais bien un petit "pédé". Le lendemain matin, j'allais prendre mon petit déjeuné.Le cul encore endolori, des traces blanchâtres le long de mes cuisses.Greg et leur père comprirent ce qui s'était passé ce qui me gênât un peu mais sans plus.Ayant toujours parlé très librement de sexualité en famille, ils savaient depuis longtemps que jeremy était homo et l'acceptaient très bien

la fin de mes premières vacances ne fut qu'une succession de suces et enculades avec Jeremy.Quand je rentrai à la ferme, mes parents s' aperçurent que j' avis changé, j' étais moins timide.Ils furent surpris d' apprendre que j'avais passé un mois dans un camps de nudistes et que j' avais osé me mettre tout nu.Je décidais alors sans trop réfléchir aux conséquences de faire mon coming out. Le soir, après le diner, je dis à mes parents et mon grand frère de 26 ans qui gérait la ferme avec mon père, que je n'avais quelque chose de très important à leur dire. J 'avais la bouche un peu sèche et réussis quand même à leur dire que  j'étais homosexuel et que j' étais amoureux de Jeremyt.Mon père devint rouge de colère me dit qu'il ne tolérait pas de pédé dans la famille et me giflât, ma mère partit en pleurant.Je me rendais compte du ris que que j'avais pris et ne savais plus que faire.Seul robert, mon grand frère, me pris dans ses bras, me consolât et me dit qu 'il allait arranger les choses, que c'était ma nature d' être homo et que je n'y pouvais rien et que j'avais été courageux de tout dire. Il a eu une discussion très houleuse avec mon père, le menaçant même de quitter la ferme s'il ne m'acceptait pas comme j'étais.Ma mère , la première renoua les liens dès le lendemain, me disant que même si c'était très dur pour elle, elle m'acceptait comme j'étais.Mon père ne me parlais plus, j'étais très gêné avec lui et très triste de cette situation vu que moi je l'aimais beaucoup et je l'admirais.Ce fut le père de Jeremy et mon grand frère qui débloquèrent la situation.La veille de mon départ en fac,mon père me pris dans la grange, je n' étais pas rassuré, il me dit alors qu'il avait bien réfléchi, que même s'il avait toujours autant de mal à admettre que son fils soit pédé, je restais son fils et que malgré ça, il m'aimait quand même.J' éclatais en larme dans ses bras, il me consolât en me disant qu'il avait compris que je n'y pouvais rien et j'étais fait comme ça

A la ville universitaire, je partageais un studio avec Jeremy et maintenant que je me savais accepté par ma famille pour ce que j' étais, un homo, nous reprîmes nos baises fougueuses fellations sodomie.Avec des copains de fac, que nous avons connus, mous avons aussi partouzé, nous nous sucions les bites à plusieurs, nous nous enculons à fond, nous inondant de sperme.La baise entre mecs fut la soupape à nos études.
Je me suis rendu compte que ma relation sexuelle avec Jeremy avait petit à petit évolué cers un grand amour entre deux mecs.Nous avons décidé même si cela ne serait pas facile de nous mettre en couple et de vivre notre amour ensemble.Nous avons terminé nos études moi de psychiatre, lui d’avocat.Nous avons eu eu nos premières relations sexuelles il y a 20 ans et sommes en ménage depuis 15 ans.Nous avons eu de la chance, il y a 5 ans de pouvoir adopter deux frères cambodgiens de 12 et 5 ans.Ils ont bien accepté d' avoir deux papas très aimants à 17 ans Han est hétéro et très amoureux d'une gentille fille.Nous formons une famille vraiment hors norme, un couple gay mixte, noir et blanc avec deux asiatiques.Tant pis pour les grincheux, nous les avons initiés au nudisme, ils savent que leurs deux pères ont des relations sexuelles entre eux, ils l'acceptent très bien et n'ont aucune perturbation psychologique,ils sont la joie de nos deux familles, mes parents, mon frère robert,les parents de Jeremy et son grand frère Greg .Avec Jeremy, nous nous sommes pacsés chez mes parents début juillet et nous avons fait une grande fête ou tous les copains du village étaient invités

POUR TITOFF MERCI.Je suis hétéro,cette histoire est très touchante.J'aime la tolérance, le respect de l' être humain. à bientot

breizhlover

jerome2956@sfr.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)