NEWS :
24 Fév.

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

146 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisodeÉpisode précédent

Une vie

11 | Le petit frère 2/2

Lorsque Malik est parti, je suis resté songeur quand à ses déclarations.. rien que de penser à lui je bandais.. je me suis sorti une bière et je me suis installé dans un coin d'ombre du jardin..

Mehdi s'est rapidement manifesté, voulant savoir si son petit frère était parti et s'il pouvait venir me voir..

Il est arrivé peu de temps après.. son visage était grave, il était manifestement inquiet.. mais quand il a vu que je souriais, son visage s'est éclairé..

On est rentré à la maison pour parler plus tranquillement .. je n'y suis pas allé par quatre chemins et je lui ai tout raconté.. scotché le Mehdi!

-ben merde alors! j'aurais jamais cru ça! c'est donc ça qu'il voulait me dire..

Il a fallu que je le calme, tant il posait de questions..

-laisse le vivre sa vie Mehdi.. il a une copine donc elle devrait l'occuper.. il a l'air de l'apprécier et d'aimer coucher avec .. donc.. que veux tu rajouter.. alors ne lui pose pas trop de questions.. s'il veut il en parlera avec toi, mais laisse le venir..

-s'il veut coucher avec des mecs, il faut que tu t'en occupes.. il faut que ça soit toi! tu te rends compte s'il tombe sur un vieux vicieux..

-Mehdi! arrête de fantasmer! il est pas fou ton frère.. il a la tête sur les épaules.. pour l'instant il vient de découvrir quelque chose de nouveau.. la bouche d'un mec qui lui a donné du plaisir alors fatalement cela le perturbe..

-on n'a pas été perturbé nous dit Mehdi en riant

-on s'est pas sucé la première fois qu'on a vu nos queues..

-non, c'est vrai.. au début on faisait que se branler ensemble.. d'ailleurs.. qui a touché la queue de l'autre en premier..?

-je crois que c'est toi qui m'a branlé, tu m'as dit qu'une autre main était meilleure..

-oui.. peut être.. et je suis tombé raide amoureux de toi.. j'ai aimé notre premier baiser.. tu sais maladroitement nos lèvres se sont touchées, j'ai bandé comme un fou et quand, enfin nos langues se sont rencontrées si tu savais comme j'étais heureux..

-oh mon pote Mehdi était sentimental à ce point!

-tu m'excites encore plus tu sais..

Et il revient sur mes genoux, je vois son sexe déformer son jean..

-donne moi tes lèvres, ta langue..

Ses belles lèvres douces et chaudes se sont emparées des miennes.. sa langue agile est venue caresser la mienne.. mes mains ont repris le chemin de son dos, de sa peau chaude et lisse.. j'ai enlevé son tee-shirt, ses lèvres sont revenues sur les miennes.. il soupirait, gémissait déjà, je lui ai pincé ses tétons en tournant.. il a lâché mes lèvres pour pousser un long gémissement..

-ta chambre est toujours à la même place ?

On s'est relevé rapidement, je l'ai pris par la main et entraîné dans ma chambre.. on a fini de se déshabiller complètement, il s'est allongé sur le lit, je l'ai rejoins, nos corps se sont collés, nos lèvres se sont retrouvées, nos bites se frottaient l'une contre l'autre.. et les caresses n'arrêtaient pas.. on roulait d'un côté à l'autre du lit, tantôt l'un sur l'autre.. les jambes se sont emmêlées, les bassins ondulaient, les bites se frottaient en lâchant la mouille abondante des deux côtés..

Lorsqu'il était sur moi, sa bouche est descendue sur ma poitrine pour me lécher les tétons, je lui caressais les cheveux, la tête, la nuque, les joues.. et sa langue est partie vers ma queue collée sur mon ventre.. je l'ai sentie sur mon gland décalotté, le lécher, titiller le frein du bout de sa langue bien raide.. sa main me caressait les couilles qu'il tenait tendrement dans sa main.. et ses lèvres ont entouré mon gland pour avaler d'une seule traite ma queue.. qui s'est retrouvée au chaud, ballottée par sa langue , il l'avalait goulument et la suçait avec délectation comme il sait si bien le faire..

-Mehdi, donne moi la tienne bébé

Dans un parfait 69 on s'est sucé mutuellement en cadence, quand on sentait nos bites trop raidir de plaisir.. la cadence ralentissait, ses belles couilles poilues pendaient collées sur sa cuisse, je les caressais en les malaxant doucement, ma main s'est égarée vers son beau cul, passant un doigt dans sa raie.. trouvant l'anus fermé que je caressais lentement.. j'ai senti son doigt faire le même trajet, me gratter, forcer et s'enfoncer..

Se sucer ensemble, se doigter ensemble.. entrecoupés de râles, de gémissements, nos bites suintaient abondamment.. j'ai senti le plaisir arriver, ma queue s'est raidie, comme la sienne dans ma bouche.. et, quand il m'a mis une claque sur la fesse.. comme si c'était le top départ.. on s'est déversé dans les gorges respectives..

Et, j'en avais de la sauce à donner.. excité par Mehdi comme toujours et les histoires de Malik..

Les giclées étaient abondantes, c'est Mehdi qui s'est retourné pour venir dans mes bras et me donner sa bouche pour le mélange de cocktail..

-t'as juté plus que d'habitude mon pote! dit Mehdi c'était vraiment un plaisir! c'est moi ou mon petit frère qui t'a excité comme ça ?

-les deux Mehdi, les deux!!

-donc t'as envie de baiser mon frère..

-s'il me le demande.. je ne vois pas pourquoi je refuserais, tu sais que j'aime rendre service et tu m'as dit quoi tout à l'heure ?

-oui oui c'est vrai.. je ne renie pas ce que je t'ai dit.. mais quand même, j'en reviens toujours pas..

La meilleur façon de faire taire Mehdi c'est de l'embrasser..

Le travail a repris, on se voyait en coup de vent avec Mehdi, mes week-end étant réservé à Izmir..

J'avais des nouvelles de Malik par Mehdi, ils avaient longuement parlé tous les deux et Mehdi lui avait raconté comment on était devenu amant.. il avait trouvé ça sympa et cool!

Je ne pensais plus à Malik.. et, en fait j'en étais content.. car Izmir et Mehdi (qui n'avait toujours amené Cédric à la maison..!!) me suffisaient amplement..

Jusqu'à ce soir de la semaine dernière.. un mercredi soir, en rentrant du travail, j'ai eu la surprise de voir Malik qui m'attendait devant la porte, tout sourire aux lèvres.. qu'est ce qu'il ressemblait à Mehdi en plus jeune..

-salut Fabrice, j'ai oublié de te prévenir.. mais j'avais envie de parler avec toi.. alors je suis passé à tout hasard

Il vient me faire la bise sur la joue, je lui rends, bien sûr..

-salut Malik, tu attends depuis longtemps ?

-non non Mehdi m'a dit vers quelle heure tu rentrais du boulot..

-qu'est ce qui t'arrive cette fois ? dis-je en riant et le prenant par les épaules pour le faire entrer..

-rien de particulier.. mais j'ai plein de choses à te dire.. à toi!

-oh un secret ? j'adore les secrets..

-non dit-il en riant c'est pas vraiment un secret mais j'ai regardé des films pornos

je le regardais incrédule

-tu sais à ton âge j'en regardais aussi beaucoup..

-des vidéos gays ?

Tiens il n'a pas dit pédé comme la dernière fois.. pensais-je

-je regardais de tout mais c'est vrai plus des vidéos de mecs..

-oui.. et ça t'excitait ?

-oh oui et je me branlais beaucoup de voir ça..

-moi aussi dit Malik

-quoi toi aussi ?

-moi aussi je me branle et je jouis énormément quand je les regarde, quand je vois deux mecs s'embrasser comme avec une fille, voire les langues se mélanger, les corps nus se frotter, qu'ils se sucent..

Alors là les mecs, j'en restait scotché encore une fois.. ce petit minet devant moi, une grosse bosse déformait son jean.. et il m'excitait, car dans mon bleu de travail je sentais ma queue se développer.. et lui qui me fixait de ses yeux câlins, il déglutissait en se passant la langue sur les lèvres, ses yeux devenaient plein de désir.. alors, debout dans la cuisine, appuyé sur le lave-vaisselle, j'ouvre les bras..

Il n'a eu que deux pas à faire pour mettre sa tête dans le creux de mon cou, ses bras se referment sur mon corps et serrent à m'étouffer.. je lui caresse le dos, je l'entends soupirer, respirer vite, je lui fais un bisou sur le front.. il relève la tête, me regarde d'un air de chien battu.. je lui fais un bisou sur le nez, il sourit.. relève encore la tête et je pose mes lèvres sur les siennes, tendrement, calmement sans trop appuyer.. il gémit en fermant ses yeux.. il se retire pour venir me parler tout bas à l'oreille

-tu es le premier mec que j'embrasse

-et ça te plait ?

-oui dit Malik en me redonnant ses lèvres.

Je donne des petits coups de langue sur les lèvres, et commence à la faire pénétrer dans sa bouche.. il ouvre ses lèvres et la pointe de ma langue touche la sienne qui l'attendait.. il doit se retrouver en terrain qu'il connait, car c'est sa langue qui glisse sur la mienne et vient m'envahir la bouche.. c'est doux, c'est chaud, c'est humide.. nos salives se mélangent et il ne rechigne pas à l'avaler.. le baiser me semble durer une éternité.. je sens son souffle sortant par le nez.. sa poitrine s'écrase contre la mienne.. mes mains le caressent partout dans le dos, je passe une main sous le tee-shirt.. sa peau est douce, très douce, chaude, très agréable à caresser et toucher.. et il semble apprécier, lorsqu'il reprend son souffle , il me regarde, ses yeux comme ses lèvres sourient.. son bassin vient se coller au mien, je sens son érection coincée dans son jean..

-si on avançait dans la maison dis-je en riant

Cette fois, je pense à fermer ma porte à clef.. il me tient par la main et je l'entraîne dans le salon.. il revient dans mes bras, sa bouche cherche déjà la mienne et le baiser reprend, ses mains s'aventurent dans mon dos.. mais avec ma tenue, il ne peut passer sa main.. je lui retire son tee-shirt pour admirer ce jeune corps.. plus musclé qu'Izmir.. les abdos sont formés, le corps est imberbe, la poitrine bien dessinée laisse pointer deux beaux tétons excités.. je passe un doigt dessus, il tressaille en me regardant, je les gratte, il rit..

-ça chatouille agréablement dit-il

-je vais prendre une douche Malik car après ma journée de travail.. ça pue un peu..

-tu veux que je vienne te frotter le dos..?

Et là, il avait le même air vicieux que Mehdi..

Je suis allé dans la salle de bains me déshabiller, il m'a suivi et s'est mis nu également.. lorsque l'eau tiède est arrivée.. il était dans mes bras, nu, sa bouche contre la mienne, sa langue s'agitait sur la mienne.. l'eau coulait sur nous.. sa queue bien raide était collée à la mienne.. on a fait comme si on ne voyait rien.. je voyais bien qu'il était quand même un peu gêné.. faut pas brusquer la jeunesse!

Il m'a savonné le dos, les fesses, mais quand je me suis retourné pour qu'il savonne le devant il m'a laissé faire.. je lui en est fait autant..

On s'est essuyé chacun.. et nus, je l'ai emmené directement dans ma chambre qui était dans la pénombre, j'allais pour ouvrir les rideaux ..

-tu peux laisser comme ça s'il te plait Fabrice ?

Je suis venu le prendre dans mes bras, soulever son menton pour qu'il me regarde..

-alors tu as décidé que c'était le grand jour d'essayer un mec ?

-oui dit-il dans un souffle

-et ton pote ? tu l'as revu ?

-je le vois tous les jours.. il veut que je revienne chez lui..

-ah et tu veux pas ?

-j'en sais plus rien.. il a l'air de tout savoir.. et moi je sais rien..

-alors tu veux savoir quoi ?

-je voudrais que tu me suces pour voir si cela me fait le même effet que Justin.. et moi j'aimerais te le faire..

-déjà tu aimes embrasser un mec..

-j'adore embrasser.. ma copine dit que je suis une vraie usine à bisous..

-moi aussi j'aime les bisous, les câlins..

Je le pousse sur le lit, il tombe sur ses fesses, les jambes écartées, sa queue bien raide pointe vers le plafond..

Je me mets à genoux devant lui, écarte un peu plus ses jambes et admire cette belle queue circoncise où perle une goutte de mouille.. je touche ses couilles, les caresse en le regardant.. il sourit.. je prends sa queue entre deux doigts et parcoure de haut en bas lentement.. et mes doigts l'entoure, c'est chaud, c'est dur et épais.. sa queue remplie bien la main d'un honnête homme.. je caresse sa queue doucement en la serrant un peu, passant mon pouce sur le gland.. il a fermé les yeux et respire fort.. je me penche sur l'objet de mon désir.. donne un coup de langue et enlève la mouille qui revient.. il gémit encore plus.. mes lèvres entourent le beau gland que ma langue caresse, je sens sa main venir se poser sur ma tête et ses gémissements se font déjà entendre.. je fais progresser mes lèvres sur la hampe et je sens le gland toucher mon fond de gorge.. la même queue que Mehdi, je ne peux m'empêcher de faire la comparaison.. en serrant ses couilles je commence de lents vas et viens, lèche la hampe du bas en haut.. il pousse de petits cris et quand je reprends sa queue en bouche, il m'appuie sur la tête, la tenant.. et la première giclée me tombe sur la luette et coule dans ma gorge, les giclées chaudes et abondantes se suivent.. je déguste agréablement et lui lèche la queue pour la rendre presque neuve..

Je m'allonge près de lui, il vient sur moi pour m'embrasser en disant merci..

Je prends sa tête et la pousse sur mon ventre.. il va vers ma queue en faisant des bisous durant tout le trajet.. prend ma queue en main, la décalotte complètement, la caresse, la branle en posant ses lèvres sur le gland.. je sens sa langue le lécher, ses lèvres commencer à l'entourer.. je suis excité comme un jeune puceau a qui l'on fait sa première pipe.. j'appuie sur sa tête, et ma queue entre dans sa bouche mais quand le gland touche le fond de sa gorge, il se retire vivement en toussant, me regarde, ses yeux pleurent..

-va doucement bébé

Il bouge ses petites fesses pour mieux s'installer, et reprend ma queue, je vois qu'il ouvre bien la bouche et ma queue reprend le fond de sa gorge, il tousse encore mais se maintient dessus.. je lui caresse la tête, comme pour le remercier.. il pipe avec ses lèvres.. ma main descend sur son dos, je le caresse appréciant la douceur de sa peau.. et ma main arrive sur ses petites fesses.. accroupi sur ma queue, ses fesses sont bien tendues et la raie bien ouverte.. machinalement je passe mes doigts dans la raie.. pas un poil.. c'est lisse, chaud et humide.. mon index trouve l'anus.. je le caresse délicatement, je mouille mon doigt rapidement, le repose dessus.. Malik tend ses petites fesses à ma caresse.. je caresse l'anus, le gratte .. je mets plus de salive sur mon doigt, la passe sur l'anus et force.. ça s'ouvre doucement, difficilement.. mais il tend ses fesses, s'offre.. comme son frère peut le faire.. ça doit être de famille pensais-je!

Et il continue de me pomper, maintenant ma queue coulisse bien dans sa bouche.. et le plaisir arrive.. mais je ne veux pas l'asphyxier.. ça va être quand même la première fois qu'il prend une décharge dans la bouche.. alors je le préviens..

-je vais juter Malik.. tu recraches sur mon ventre..

Il n'a rien répondu, s'est bloqué sur ma queue les lèvres dans mes poils pubiens jouant avec sa langue.. et la première giclée est arrivée, puissante, abondante.. ça se fête la première pipe d'un puceau de la bouche!

Ah ça! pour tousser et cracher.. il en a mis partout.. et quand il a repris ses esprits, m'a regardé en souriant..

-ben dans les films ils avalent tout! mais qu'est ce que tu jutes beaucoup toi!

J'ai attrapé une serviette pour éponger tout ce qui trainait .. et le reprendre dans mes bras, passant une jambe entre les siennes..

-tu t'es débrouillé comme un chef dis-je en lui faisant des bisous.. tu as une bouche très agréable, ma bite était très contente..

Il a rigolé en se blottissant contre moi..

-dans les films ils font plein de trucs dit-il après un silence..

-on en fera d'autres t'en fait pas.. mais je veux que tu saches que baiser avec un mec c'est aussi de la tendresse, des caresses, du plaisir.. qu'il n'y a pas besoin, forcément de s'enculer pour se faire plaisir.. ça arrive souvent.. mais il n'y a pas que ça..

Je sentais sa queue encore raide contre la mienne, je bougeais légèrement et on avait l'impression que nos bites se caressaient.. comme il me regardait de ses beaux yeux, je l'embrassais tendrement en investissant sa bouche de ma langue, je l'ai mis sur le dos et j'ai ondulé du bassin , frottant ma queue sur la sienne.. il semblait prendre plaisir en entendant les gémissements sortir, et ses bras qui serraient encore plus.. lorsqu'il a écarté ses jambes, m'entourant le bassin, ses bras me serraient au cou, la salive coulait , s'échangeait.. et j'accentuais les mouvements de mon bassin, je sentais mes couilles frotter les siennes, les bites se frotter de plus en plus vite.. sa respiration se faisait de plus en plus vite par le nez.. je le sentais se raidir.. j'ai arrêté de l'embrasser en accélérant mes coups de reins.. ma queue allait jouir.. je le fixais..

-jute maintenant Malik, on va mélanger nos jus..

Si vous aviez vu son sourire, il a bougé son bassin en cadence, écrasant sa queue contre la mienne et d'un seul coup son corps s'est tendu, il a fermé les yeux en poussant un "ahhh" de plaisir et j'ai senti son sperme s'écouler juste avant le mien.. les ventres collés l'un à l'autre ont été inondé, ça faisait un drôle de bruit quand on bougeait.. il avait toujours son beau sourire.. il avait lâché mon cou et mis ses mains et bras sur le lit, un petit duvet sous les aisselles.. je me penche, et renifle cette belle odeur de mec, je donne de petits coups de langue sur les poils humides.. il rit en se tortillant.. et je l'embrasse.. ses bras reviennent autour de mon cou.. le baiser est passionné..

J'essuie le plus gros avec la serviette.. il revient sur moi..

-mais comment t'as fait pour me faire jouir comme ça sans que je me branle..

-ahah parce que je sais que tu aimes ça mon bébé..

Il est allongé sur moi, nos corps s'épousent correctement.. je le caresse machinalement et mes mains descendent sur ses fesses, une fesse, une main.. quel plaisir!!

-dis Fabrice, ça fait mal de se faire enculer ?

-ça peut faire mal si on si prend mal..

-dans les films ça rentre tout seul.. et ils n'ont pas l'air d'avoir mal..

-oui mais dans les films, ils préparent avant de filmer et ils ont l'habitude..

-tu m'apprendras ?

-quoi exactement ?

-ben si mon pote veut m'enculer, que je sache quoi faire..

C'était dit avec une certaine logique..

-et toi tu veux pas lui faire ?

-tu crois qu'il voudra ?

-ben de la manière dont il s'y est pris pour t'attirer chez lui.. je pense qu'il doit aimer ça.. alors s'il te montre son cul.. n'hésite pas.. tu sais c'est comme avec une fille..

-oui mais dans le cul ça rentre pas pareil que devant.. ma copine n'aime pas quand je veux lui faire par derrière.. elle dit que cela fait mal..

-allez mets toi à quatre pattes que je te fasse sentir ce qu'il faut faire

-tu vas m'enculer ?

-non non Malik je vais te préparer ton petit cul comme tu prépareras ceux que tu voudras perforer!

Très obéissant ce garçon, il m'a présenté son petit cul en écartant bien ses fesses et quel pied j'ai pris à lui lécher, mouiller, forer ce petit trou neuf et l'entendre gémir en s'offrant.. j'ai rentré un doigt dans son petit trou, enfouissant la salive, je l'ai doigté, le sphincter commençait à s'ouvrir.. j'ai mis beaucoup de salive, et deux doigts sont entrés, j'ai tourné dedans, il gémissait de plus en plus, le sphincter faisait un rond.. j'étais excité comme jamais.. ma queue coulait, raide de chez raide.. je l'inondais de salive, la présentais devant ce petit trou ouvert..

-recule sur ma queue et tu t'arrêtes quand tu as mal..

Très obéissant ce garçon.. je ne voyais pas sa tête, mais il devait grimacer mais il reculait sur ma bite, je voyais le gland ouvrir le trou, je ne bougeais pas et le laissais faire..il s'est arrêté.. il soufflait comme un malade..

-arrête si tu as mal Malik

-non je dois y arriver

Et, en disant cela il appuie plus fort manquant me déstabiliser.. et mon gland entre d'un seul coup.. il ne peut s'empêcher de gueuler.. mais ne se retire pas.. je le prends aux hanches et le tire vers moi lentement.. son sphincter serre bien ma queue qui glisse le long de sa paroi chaude et humide.. il respire fort en soufflant.. j'appuie sur son dos, je me retire un peu sans sortir mon gland et me renfonce en lui.. un "ah" de surprise, et je fais de petits vas et viens.. les "ah" se transforment en gémissements, je vois qu'il s'est saisi de sa queue et se branle.. alors j'accélère mes coups de reins sans m'enfoncer à fond.. pour la première fois.. car j'ai compris qu'il y en aurait d'autres.. et quand il joui sur les draps, serrant son sphincter sur ma queue, je jouis également dans son conduit des giclées interminables..

-oh putain que c'est bon.. dit Malik en s'écroulant sur le lit, libérant ma queue de son cul..

Je m'allonge près de lui, il revient dans mes bras, m'embrasse..

-tu sais que je suis heureux dit Malik d'avoir fait ça avec toi.. Mehdi m'a dit que tu étais un garçon très tendre ..

-pas toujours .. mais avec les amis, j'aime qu'on soit heureux.. mais, toi tu ne veux pas essayer sur moi..?

-si on le fera si tu veux bien.. mais pas ce soir, là je dirais que je suis un peu crevé et il faut que je rentre à la maison.. c'est étonnant que ma mère ne m'ait pas encore appelé..

-Mehdi savait que tu venais ?

-non j'ai rien dit.. je t'ai écouté dit-il en riant.. c'est notre petit secret maintenant.. je ne dirais jamais à personne ce que l'on a fait.. tu as raison ça regarde personne de savoir qui encule qui..

Il riait de sa blague..

-et Mehdi ? tu vas lui dire quoi quand il va te poser des questions ?

-que tu es un mec très sympa, gentil, tendre, caressant et qu'on s'est bien amusé tous les deux..

-eh bien je te souhaite bonne chance pour être assommer de questions..

-et toi ? tu lui diras quoi ?

-oh t'en fais pas.. je sais comment le faire taire quand il pose trop de questions auxquelles je ne veux pas répondre..

L'usine à bisous n'était pas fermée.. moi qui adore les bisous et caresses et bien on est servi avec Malik..

Lorsqu'il est parti, il m'a demandé si je pouvais lui réserver mes mercredi soir.. pour perfectionner son entraînement..

Ben j'ai accepté!!!

Fabrice

nico.tendre@orange.fr

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2021 FABRICE

Histoires de l'auteur :

Malek S1 | S2 | S3S4 | S5 | S6 | S7S8 | S9

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 22 Fév. | 74 pages

Les nouvelles | 19 Pages

Envoie ta première histoire !
Baise dans sa cave Djack
Arran Elio
Prof au sauna Meetmemz
Spartacus Spartacus
Militaires suisses gradés Maxance
Pacha rebeu Meetmemz
Le copain de ma nièce Bugs
Le plombier Geoffrey
Un été à la campagne Meetmemz
Mon voisin rebeu Tymeo
La femelle de Karim Jules
Confinement en famille Meetmemz
Passif Première Franck
Guillaume Amical72
Sodomie devant voyeur Djack
Marc L3vicura
Tel est pris Stephdub
Retour de match Bouleetbite
Sauna Octopus Marco13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 146 pages en + ici

Les séries : 55 pages

Nuits aux campings | 4 | +1 Thomas
1234
Agriculteur S19 | 12 | +1 Amical72
12 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 89 | 10 | 11 | 12
Mon gros membre | 4 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34
Fuckboy Hétéro | 3 | +1 Julian
1 | 2 | 3
Agent 069 | 9 | +1 Ceven-X
1 | 2 | 34 | 5678 | 9
Bon garçon | 8 | +3 PupOrock
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
New York | 3 | +1 Passif17
1 | 2 | 3
St-Sylvestre | 8 | +1 Bouleetbite
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 678
Combat de lutte | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Abdoul | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Octobre 2023 : 3 489 971 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 9 novembre 2023 à 19:13 .

Retourner en haut