PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Hétéro incestueux

Commençons par les présentations. Je m’appelle Yohan, je vais sur mes 20 ans. Je suis brun, les yeux bleus et suis plutôt grand, 1m87, pour 70kg. Sportif, je pratique la natation et le football intensivement et je suis donc plutôt bien foutu. Je me pensais hétéro, car j’étais sorti avec pas mal de filles au lycée et même à la fac, jusqu’à ce fameux jour où j’ai découvert qu’en réalité, certains mecs m’attiraient aussi.

C’était un dimanche de l’été dernier. Mon frère de 10 ans mon aîné venait passer quelques jours chez mes parents, profitant de jours de repos pour s’aérer l’esprit. Mes parents ont une maison dans le sud de la France, où il fait souvent beau et chaud, et où nous aimons tous aller passer du temps. Il est plutôt rare que je voie mon frère, environ 2 ou 3 fois par an, car celui-ci vit à Paris, moi à Lyon et lorsqu’il revient chez mes parents ça n’est jamais que plus de quelques jours. Ce dimanche là je comptais donc bien en profiter pour m’éclater avec lui.
Il est arrivé à 11h30 environ, seul car son mec est resté chez eux. En effet, mon grand frère est gay, il s’assume et mes parents n’en ont rien à faire. Cependant, si vous le croisez dans la rue, vous diriez immédiatement qu’il est un « pur » hétéro. Il est encore plus grand que moi, de 5 centimètres environ, et surtout plus baraqué. Il a longtemps fait du rugby et de la musculation, et doit faire deux fois ma carrure environ, ce qui est très impressionnant je vous l’accorde. Niveau visage par contre, on se ressemble beaucoup, et si nous n’avions pas eu de différence d’âge, on aurait pu nous prendre pour des jumeaux.
Bref, il est donc arrivé, vêtu d’un jean et d’un débardeur qui dessinait parfaitement ses muscles puissants et a posé ses affaires. Moi je venais juste de prendre ma douche, et je portais juste un short et un débardeur, qui mettait en valeur aussi mes muscles, quoi qu’ils soient quasi inexistants si on comparait avec ceux de mon frère.
Nous avons mangé quelques minutes après car ma mère avait déjà fini le repas. Il faisait chaud, donc barbecue et salade, ce qui nous a mené vers des glaces. Nous étions tous d’accord pour en avoir une, et j’ai été désigné pour aller les chercher. Je me levais donc et commençait à aller vers le garage, où se trouvait un gros congélateur dans lequel ma mère rangeait ces fameuses glaces. Alors que j’arrivais à la porte du garage, situé vers l’arrière de la maison, j’entendis du bruit derrière moi. En me retournant, je pu voir que ce n’était que mon frère qui était venu « m’aider ». On a commencé à déconner, et à se faire chier en se poussant, tout en marchant vers le congélateur.
Alors que je venais de l’ouvrir, il s’est mit derrière moi et a mimé qu’il me pousse dedans.

« Je pourrais toujours dire à ma maman que tu t’es barré avec les glaces !
-       Je pense pas qu’elle goberait ça. Mais tu peux toujours essayer. Par contre pas sûr que je rentre là dedans, t’as vu comme il est blindé
C’est net ! Attends pousses toi, tu trouveras pas les glaces vu comme t’es doué »

Il me poussa sur le coté, et se pencha pour chercher les glaces. Je le faisais alors chier à mon tour en mimant que je referme la porte du congélateur sur lui. Il s’est alors relevé d’un coup, et allez savoir pourquoi, je suis resté stupéfait. Peut être parce que, en une seconde, il venait comme de m’écraser, tant il était impressionnant face à moi. Il se mit alors à rire, puis me pinça le téton droit, ce qui me donna un léger frisson dans l’échine.

« T’as vu un fantôme ?
-       Non, juste ta tête de fion ! »

Nous nous sommes mis à rire, et il m’a repincé le téton. Surpris, mais pas démonté pour autant, je me mis à lui pincer le sien. Et démarra alors un « jeu » où il se mit à me pincer les tétons de plus en plus fort. Au bout deux minutes à peine, il me retourna brusquement, se colla à moi, mon dos contre son torse vraiment dur, et se mit à me malaxer les pectoraux. J’étais surpris, pétrifié, mais à mon grand étonnement, je senti ma verge commencer à se dresser dans mon short. Déglutissant, j’essayais de me dégager, mais très vite, je senti sa main se poser sur mon entre cuisse, car il avait remarqué que je bandais.

« J’ai trouvé ton point faible ! Faut te toucher les tétons ! »

Je ne répondais rien, j’étais tout bonnement pétrifié. La queue de plus en plus dure dans mon jean, je n’avais qu’une envie, c’était de me soumettre à lui. Or cette envie là, je ne l’avais absolument jamais eu. J’étais plutôt du genre « actif » dans la vie, à me montrer plus fort que les autres, à les rabaisser parfois même. Mais là, je fondais, et je me laissais faire. La main droite de mon frère était sur mon entrejambe, tandis que l’autre vint se glisser sous mon débardeur et il commença à caresser mes abdominaux.

« T’as pris du muscle frérot. Mais t’arriveras jamais à ma hauteur, quoi que t’y fasses … . Même au niveau de la bite, j’suis sûr que je te bas, à ce que je sens ».

C’est là que je me suis surpris. Je me suis retourné d’un coup. J’aurai pu lui donner un coup et partir, mais au lieu de ça, j’ai posé ma main sur son entre cuisse. Et là, je me suis senti idiot, car contre ma paume, j’ai senti une intense chaleur et une douceur qui n’était pas celle du jean. J’ai alors baissé la tête, et j’ai vu que ma main venait juste de se poser sur son gland. Mon frère avait une queue si longue qu’elle était sortie de son jean. Et visiblement, me toucher comme ça le faisait bander.
J’étais surpris, totalement, et figé sur place même. Je n’avais qu’une envie, encore une fois, c’était me soumettre à lui. Il du le remarquer, car lentement, il se pencha à mon oreille et me susurra.

« Caresses là … »

Je me suis senti terriblement con sur le coup. Qu’est ce qu’il foutait ? Jamais je n’avais éprouvé d’attirance pour les mecs, j’avais toujours ramené des filles à la maison. Comment pouvait-il donc imaginer que j’étais attiré par les mecs ? Et surtout par lui, mon frère ? Comment avait-il osé faire cela, il savait qu’il aurait pu détruire notre relation à jamais en faisant ça ?
Mais maintenant, il savait qu’il ne me laissait pas indifférent. Et d’ailleurs, je le savais moins aussi. Et allez savoir pourquoi mais je pense que j’étais le plus surpris des deux par ça.
Ma main quitta sa queue, et soudain, nous entendîmes mon père arriver en nous apellant par nos prénoms. Pris de court, la queue encore très dur dans mon jean, et elle me faisait mal d’ailleurs, je passa ma main sur le rebord du congélateur et la glissa très vite jusqu’à mon entrecuisse pour la refroidir. Mon frère, lui, plongea presque dans les glaces et en sortit quelques boites alors que mon père arrivait.

« Vous branlez quoi ?
-       Rien, on trouvait pas les glaces !
Ca m’étonne pas, ta mère a le chic pour faire des provisions. Allez donnez, j’vais vous aider. On se demandait si vous étiez pas mort. »

Nous sommes alors repartis du garage avec des boîtes de glace. Mon érection était quasiment partie, mais lorsque je vis le cul rond et musclé de mon frère moulé dans son jean juste devant moi, elle se mit à revenir en force, et je su, dès l’instant, que j’avais envie de lui.
Allait-on outrepasser les limites incestueuses ? Nous allions le découvrir tôt ou tard.

La suite bientôt. En attendant, n’hésitez pas à m’envoyer vos réactions à : optit-nb@hotmail.fr .

Yohan

optit-nb@hotmail.fr

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)