PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

un dépucelage

Je venais d’avoir 18 ans. J’habitais une ville des Alpes. Je m’ennuyais fortement cet hiver là et ce jour de décembre, la neige  avait tout bloqué dans la ville. Je lisais un magasine et je suis tombé sur un article concernant les saunas et les activités coquines qui s’y déroulaient. J’habitais alors pas très loin de la gare et d’un sauna devant lequel je passais tous les jours.

Seul chez moi ce lundi après-midi, j’ai une pulsion : allez voir ce que c’était. Je savais que j’allais surtout y trouver des hommes et cela ne me déplaisais pas à priori. Je me suis présenté à la porte du sauna mais il était trop tôt, il ouvrait à 14h. Un homme est arrivé emmitouflé dans une veste large, une barbe rousse lui couvrait le visage. Il était grand (1m90) et assez large d’épaule. Nous nous sommes salués et nous avons attendu cinq minutes que la porte ouvre. J’ai laissé passer l’homme, comme par politesse. Un escalier puis l’accueil. Après avoir fait payer l’homme, le gars qui est là me regarde et me demande une pièce d’identité.

C’est vrai que je faisais très jeune, mais il me laisse entrer. Je trouve mon casier et me déshabille. L’homme a disparu dans un autre vestiaire. Je ne le vois plus. Je me suis mis tout nu et j’ai noué une serviette autour de la taille. J’ai suivi un couloir  jusqu’à la douche et je me suis douché. J’ai exploré ensuite les différents recoins du sauna sans rencontrer personne. Avec le temps neigeux peu de monde circulait dans la ville. J’ai visité les salles chaudes du sauna. Toujours seul. Moi qui étais venu pour découvrir une ambiance coquine… Rien. Je passais devant les cabines vides.  

Certains couloirs étaient totalement obscurs. Je me suis avancé dans un de ces couloirs où j’entendais comme un souffle, une respiration…mais je ne voyais rien puis d’un coup le contact d’une main contre mon bras. J’ai presque sursauté et une main m’a pris le bras et l’a serré fortement.  « C’est moi n’aie pas peur, on s’est vu devant la porte. » Je n’avais pas peur. Il m’a attiré vers le fond de ce couloir tout à fait obscur. Il m’a plaqué contre le mur et s’est collé contre moi. Ses bras puissants m’ont serré et je me suis retrouvé contre lui contre sa poitrine que je sentais très velue. Il dit doucement : « Dès que je t’ai vu, j’ai eu envie de te prendre dans mes bras. »  Je ne le voyais pas. Je le sentais, peau contre peau. Il m’a embrassé le cou, les yeux et enfin la bouche. Ses lèvres se sont plaquées sur les miennes et sa langue a forcé mes lèvres. Je n’avais jamais embrassé quelqu’un comme cela, bouche à bouche. Cela m’excitait. Il me dit de venir avec lui sur un tapis, sur le sol.

Allongé il m’a câliné, caressé encore embrassé profondément et j’ai senti son sexe, ses couilles contre ma cuisse. J’ai eu envie de toucher son sexe. Il a repoussé ma main. « Non, laisse-moi faire ». Et il m’a repris dans ses bras et m’a fait rouler sur lui. Je sentais malgré tout son membre contre mon ventre et j’avais l’impression qu’il était énorme, très large et long. Mais c’était une impression. Il me fit m’assoir sur son ventre, sur son bas-ventre, sur sa queue. Oui elle était énorme ! Puis il m’a remis sur le côté et m’a encore câliné. Cela a duré au moins un quart d’heure. Il a touché mon ventre, mon sexe, mes couilles. Il s’est redressé et a léché mon sexe comme une glace. Il était fort, je ne devais pas lui résister. Il m’a coché sur le dos, toujours dans l’obscurité. Il a soulevé mes jambes à la verticale et j’ai senti sa langue sur mon anus. J’aurais voulu avoir honte mais finalement j’aimais ça. Sa salive coulait à flot sur mon anus et bientôt dedans car il avait ouvert l’entrée avec deux doigts puis trois, trois très gros doigts. Il me faisait souffrir, je commençais à gémir mais je sentais maintenant que rien ne l’arrêterait.

Je ne pouvais plus résister, me défendre et je ne le voulais pas. Il était lancé dans une sorte de course et rien ne l’arrêterait. J’ai senti le bout de son sexe buter contre mon anus que je sentais trempé de salive et il l’a poussé en avant dans mon anus un peu dilaté.  J’avais très mal et je découvrais l’énormité de son membre qui voulait me pénétrer. Je hurlais. Il me lâcha une jambe et me bourra la bouche avec une serviette. Je cherchais à me débattre. Mais je savais que je ne devais pas le forcer à me lâcher et je ne le voulais pas vraiment…mais  j’avais mal. Il entra en moi en me déchirant peut-être. Et ii progressait en moi, je le sentais bien et il était long ce sexe qui me dépucelait.

Il ne me ménageait pas et d’un coup de rein il arriva au bout c’est-à-dire à coller ses couilles contre les bords déchirés de mon anus. Il me dit : « Voilà, tu es à moi, tu es ma femelle et tu vas me donner le plaisir qui va m’amener à t’engrosser, à te féconder ». Il attendit sans bouger peut-être deux minutes puis il commença un va et vient qui me fit gémir de nouveau.  Il se mit en même temps à me branler. J’étais tellement excité que j’ai joui, à long jets, sur mon ventre. Je sentais mon sperme chaud retomber sur mon ventre. Mon anus se contractait sur sa queue et cela me faisait très mal. Mon excitation était retombée. Je ne voulais plus maintenant. Il se mit à augmenter son rythme et à accentuer la douleur au niveau de mon anus. Il allait vit et fort. Je n’en pouvais plus mais c’était bon de sentir ce mâle puissant me prendre, m’engrosser comme une femelle. Il était d’une vigueur excitante et il éjacula dans mon ventre avec un grognement animal. Il me donnait des coups de butoir qui fécondait mon ventre.

Il est resté en moi une ou deux minutes et s’est retiré. Il a fait pénétrer deux doigts dans mon anus très ouvert et me les a donnés à sucer, couverts de son sperme. J’ai adoré ce goût âcre et puissant, celui du sperme de mon mâle.

Il s’est relevé et il est parti sans mot dire. A mon tour je suis retourné vers la lumière et la douche. Il se douchait, il m’a à peine regardé mais moi je l’ai bien regardé, énorme personnage, velu comme un ours  et particulièrement ce sexe qu’il savonnait bien et qui paraissait plus large que mon avant- bras. Sans un regard il s’est essuyé et est parti vers le vestiaire.

pierre

pierre1pierre1.aix@hotmail.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)