PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Mr Ahmed -2

Mr Ahmed, prise de control

Je voudrais remercier ceux qui mon envoyés des messages d'encouragement suite a la première partie après, bien-sur je fait encore appel a vous en vous demandant si vous souhaiter que je continus ? bonne lecture

Il est 6 heures du matin,  le bip de mon téléphone me réveillait brutalement.

Le numéro était inconnu dans mon répertoire mais en ouvrant le message je comprenais vite que Mr Ahmed n'avais pas l´intention de me laisser traîner dans mon lit.

Je lisais ce qui était écrit : les instructions que je devais respecter pour le soir :
"Pour ce soir, tu mets le jeans qui te moule le plus, ton jean doit être déchiré au cul tu oublies ton slip. Tu te laves bien profond le cul, tu mets un débardeur blanc bien serré et des baskets. Le reste de tes affaires, dans un sac à dos".

Le ton du message m’avait bien réveillé, j’étais nerveux et excité. Ma queue commençait à gonfler en repensant à ce qui s’était passé la veille et à ce qui pouvait se passer plus tard, dans la soirée.

Je n’avais plus vraiment sommeil, alors je me levais pour prendre mon petit déj.

Toute la matinée, je tournais en rond dans mon appartement, puis je me décidais à préparer mes affaires mais pas la moindre trace d'un débardeur !!.

Je me décidais à en acheter un en chemin, j’avais encore le temps puisque je devais rejoindre Mr Ahmed le soir.

Vers 14 heures le bip de mon téléphone retentit à nouveau, c’était un nouveau message de mon patron :
 "tu te pointes à 16h et ne t´avises pas d'être en retard ou tu pourrais en payer les conséquences bâtard!"
La pression venait de monter d'un cran. Je devais accélérer si je ne voulais pas être en retard et donc payer les conséquences que je n’imaginais pas à mon avantage.
Pour trouver un débardeur assez moulant, j’avais dû faire 2 magasins, ce qui m'avait fais perdre du temps. Je rentrais rapidement chez moi pour m'habiller.

Un petit coup d'œil dans la glace avant de partir. Je n'avais jamais remarqué  à quel point ce jeans m'était en valeur mon cul. En plus, avec la déchirure au niveau du cul, on voyait très bien que je ne portais pas de slip.
Pas le temps de m'éterniser, je n'avais jamais fais le trajet aussi vite et je pensais arriver à l’heure mais en regardant ma montre, je vis 16h03 !
Je poussais la porte du bar un peu anxieux et je vis Mr Ahmed tapoter sur sa montre...

tu es en retard !
désolé Mr Ahmed...
on réglera ça plus tard. Va poser tes affaires. Dit-il d’un ton très sec.

Je m'exécutais immédiatement et me mis derrière le bar pour commencer à servir les clients.

Qu'est ce que tu fais ! tu arrives en retard et tu crois que tu va te la couler douce. Va faire les chiottes ça t'apprendra à être en retard !
Oui Monsieur.
Oui Monsieur Ahmed, trouduc. Me dit-il .
Oui Monsieur Ahmed.

Je nettoyais les chiottes super crades de cet endroit depuis 10 min. Mr Ahmed rentra.

alors bâtard tu va bien me faire les chiottes dans les moindre recoins.
Fous toi à 4 pattes, tu bossera mieux et puis c’est ta place au ras des chiottes !
Dit il en me prenant par le cou pour me montrer le chemin de la cuvette…
Voilà le clebs maintenant tu restes comme ça et tu nettoies; Ne t'avises pas de bouger et si les clients viennent pisser tu ne t'arrêtes pas…

Je restais donc dans cette position plus qu´humiliante. Ma bite était gonflée et je mouillais déjà tellement.. ! Cette situation m'excitait.

Avant de partir, Mr Ahmed avait glissé son doigt dans la déchirure de mon jeans pour venir me titiller le cul. Instinctivement, j'avais cambré mon cul et émis un soupir de plaisir. La réaction de Mr Ahmed ne se fit pas attendre :

petite salope, tu ne perd rien pour attendre !

J'étais dans un état second, la queue bandée à mort, prêt à décharger, essayant de me concentrer sur ce que je faisais. L´excitation avait un peu baisé mais m'a queue continuait de mouiller et j'avais maintenant une belle tâche dans l'entre jambe.

J'étais perdu dans mes pensées quand la porte des chiottes s'ouvrit. Par réflexe, je regardais qui se tenait là. C’était Karim.
J'avais déjà entendu tout un tas de chose sur ce mec et je savais qu'il bossait sur des chantiers. Il avait une réputation de caïd et de baiseur.
Il me regardait de haut avec un air bien vicelard. Il s'approcha de l'urinoir que je nettoyais. J'avais une vu plongeante sur ses pompes de chantier.
Je l'entendais ouvrir sa braguette pour pisser puis il se raclât la gorge et me crachât un très gros mollard sur la gueule au moment précis ou je portais mon regard sur lui.
.
qu'est ce que tu regardes bâtard !??
rien m'sieur …
tu veux voir de plus prêt la pute ? Viens…Ramènes ta gueule.

Il joint le geste à la parole en m'attrapant et me mis direct la gueule dans l'urinoir.

tiens regardes ! Dit-il

Et il pissa directement sur ma gueule. Après s'être bien soulagé, il dit :

ah ça fait du bien.. alors elle te plaît ?
oui…
aller… lèches moi la bite la pute, quelle soit bien propre.

Comme par instinct je me mis a lécher la bite qui sentait fort même s’il était circoncis. Un mélange de pisse, de sueur et de foutre séché.

Sous les coups de langue, il se mit à bander et sa bite commençait à prendre un belle proportion.

Hummmm, continues la pute .. tu vas bien me pomper le dard.

Je commençais à le pomper mais il trouvait que je ne prenais pas assez à fond de gorge. Il me pris alors la tête et commença à me limer littéralement la bouche comme si je n'étais plus qu'un trou à bite. Plus il me défonçait la bouche, plus sa queue grossissait, ce qui me donnait presque l'envie de gerber. Cela me faisait saliver un max …
Il retirait sa bite qui était totalement engluée de bave, ce qui faisait monter l'excitation encore plus et l'incitait à me limer la bouche bien plus fort encore.

Après quelques minutes de ce régime intense, je sentais qu'il se raidissait encore un peu plus puis, brusquement,  il retira sa bite de ma bouche et finit par lâcher de gros jets de foutre qui atterrirent sur ma gueule.

Karim me regardait comme pour contempler son œuvre et commença à étaler sont foutre avec sa bite. Une fois l’étalage de foutre terminé, il rangeât sa bite encore bandée et partit et dit :

bonne chienne .. Ahmed va s’amuser avec toi !

La porte s'était refermée et je me levais pour aller me laver la gueule au lavabo. Alors que j'avais ouvert le robinet d'eau afin de me laver la tronche, la porte des toilettes s'ouvrit à nouveau. C'était Mr Ahmed qui entrait.

qu'est ce que tu fais bâtard !?
euh je me rafraîchis.  Dis je l'air un peu gêné.
hors de question, je te laisse 10 minutes et toi tu en profites pour faire ta pute. Tu vas rester comme tu es et je vais t'apprendre à honorer et respecter le foutre des mâles.
oui maître.
maintenant tu vas ramener ta gueule et venir servir les clients ; Au moins ils vont savoir la petite chienne tu es …

Cette phrase était tombée comme un couperet et il n'était pas question que je refuse d'exécuter l'ordre que mon maître venait de me donner. Je craignais en effet les conséquences de ma désobéissance. Mais au fond, j’étais excite ....

Pris de panique je rejoindre la salle remplis d'excitation et d'inquiétude.

Une fois dans la salle, quelques gars se retournèrent sur moi et, dans certains regards, je devinais déjà qu’ils savaient !! Mon excitation pris le dessus sur mon inquiétude. Ma bite continuait à mouiller, et la tâche sur mon jeans devenait de plus en plus visible. Dans cette tenue, les bras ballants et le regard baissé, je m’avançais quand j’entendis :

va prendre la commande des trois mecs là bas au fond !

J'exécutais immédiatement l’ordre mais c’était très gênant parce que je savais très bien que ces trois mecs allaient sentir l'odeur de pisse et de foutre que Karim avait laissé sur moi, comme pour marquer son territoire.

bonjour messieurs qu'est ce que l'on vous sert ?
ah ça c'est une bonne question….probablement plein de choses si tu vois ce que je veux dire … Me dit le plus âgé des trois, celui qui avait un petit regard vicieux

Je rougis comme une tomate … j’avais l’air nul, con et puant.

euh comme boissons messieurs…
bien sur comme boissons ! à quoi tu pensais le putois ??
ah rien m'sieur !
oui c'est ça …on va te croire vu l'odeur que tu dégages et le regard enjoué de Karim …
tu va nous faire croire que tu sers que des boissons … on les connaît les "kahba", elles résistent pas a une bite, surtout quand elles sont bien larges et juteuses, comme celle de karim et peut être d’autres pas loin de ta gueule ..
……………
mais en attendant tu nous ramènes vite fait trois cafés.

Je partis faire leur commande et revint les servir.

J’allais servir le dernier café mais j’étais tellement nerveux que je le renversais sur l'entre jambe du gars qui avait repéré l'odeur que je dégageais.

oh pardon m´sieur !!!
putain tu peux pas faire attention !
je vais essuyer….
encore heureux que tu va nettoyer ça ….

Je me précipitais derrière le comptoir, haletant comme un petit animal transpirant, afin de prendre de quoi nettoyer, quand Mr Ahmed sortit de l'arrière, en hurlant …

qu'est ce qui ce passe j'ai entendu gueuler ????
c'est rien Mr Ahmed j'ai renverser un café
mais BOOOORDDDELL !!!  je ne peux pas te laisser seul, tu fais que des conneries !!
va nettoyer vite fait et sers leur un autre café !!!
oui m'sieur..

J'étais à la table en train de nettoyer. Ahmed arriva derrière moi et s'adressa au gars que j'avais salis :

salam Amar, je vais m'occuper de lui et il va vous offrir les cafés !
merci Ahmed mon frère !

Je partis faire les trois cafés et je revins avec, le regard baissé. Je répartis ensuite à mon taff.

Ahmed discuta longtemps avec le fameux Amar mais je ne sais pas ce qu'ils disaient mais ils regardaient de temps en temps dans ma direction, ce qui me donnait l'impression que l'on parlait de moi.
Je passais le reste de la journée avec Mr Ahmed qui ne me lâchait pas.

Vers 1h30 Ahmed ferma le bar mais laissa le rideau à mi hauteur comme il le faisait tous les soirs. J'étais derrière en train de faire du rangement et du nettoyage comme un bon larbin quand j'entendis frapper à la porte.

salam couzin viens… tu es prêt ?
oui

C'est tout ce que j'entendis et quelques secondes plus tard je vis débarquer Ahmed & Amar qui se tenaient là, tous les deux, arrogants dans leur attitude, avec leur petit sourire vicelard et leurs yeux bien fixés vers moi.

viens ici le putois !!
Mr Ahmed ! Dis je sur un ton faussement désespéré
à genoux et baisse la tête !!!
oui Mr Ah...! Vlammm Ahmed venait de me balancer une bonne mandale qui m'avait un peu sonné !
je t'ai déjà dis de ne pas ouvrir ta gueule sans autorisation !

Je restais là, tête basse, avec vue plongeante sur deux paires de baskets qui me faisaient déjà saliver comme un chien devant ses os..

aller bâtard tu sais ce qu'il te reste à faire (je sentais le pied d'Ahmed qui appuyait sur ma tête) lèche…

Je me mis a lécher les deux paires de skets et immédiatement ma queue se remit à gonfler. Ahmed s'amusait avec ma bite du bout de son pied.

aller bâtard fout toi à poil !

Je m’exécutais et me retrouvais devant les deux mâles, ma queue au garde à vous. Les gars avaient enlevé leur froc et étaient maintenant en basket et slip. Je pouvais voir leur bites déjà bien gonflées.

à genoux, met tes mains derrière le dos…
 tu sors nos queues seulement avec ta bouche et commences pas Amar !

Je me mis à l'œuvre et approcha ma gueule du pacson déjà bien gonflé d'Amar, L'odeur qui se dégageait m'excitait encore plus et sans m'en rendre compte je poussais un grognement aigu de plaisir.

aller la pute grouilles toi !

Je tirais sur l'élastique de son slip et sa bite me sauta à la gueule bien dure et odorante. J'approchais ma bouche de cette bite fièrement dressée et  je commençais à laper avec plein de bave.

oh putain quel pute !!


Amar me prit la tête à deux mains et l'enfonça sur son pieu.. J’avais envie de gerber .. mais je me concentra sur mon nouveau job, celui de videur de couilles et de cochonne de service, c’était plus prudent si je ne voulais pas énerver Amar.

regarde moi pendant que tu me pompes bâtard
je veux te voir pendant que je te lime la gueule !!! Tu vas me vider les couilles et tu vas   tous avaler sans en perdre une goute !!

Il se mit à me baiser la bouche comme si c'était un trou et rien d’autre, j’étais un trou. Il m´enfonça sa bite au fond de gorge  ce qui me faisait cracher des litres de baves gluantes  sur la bite d'Amar qui formait de grand filets de bave quand il la sortait du fond de ma gorge ..

Puis tout à coup, Mr Ahmed arriva et me posa un gros collier en cuir large sur le cou et des  menottes aux mains… J’étais interloqué, j’ai pris peur mais sur un ton ferme il me dit :

reste à genoux tête baissée et ne bouge pas, sinon ….

VIRGIL2.1

virgil2.1@hotmail.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"