PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Le pote de Chloé.

Je suis venu passer quelques jours à la campagne dans la maison de ma mère et de mon beau-père.

C'est une belle maison en pierre isolée au milieu de la forêt, il y a également une grande piscine, très agréable pour se rafraichir en cette fin d’été.

Chloé, la fille de mon beau-père venait tout juste de fêter ses 20 ans et elle avait profité de l'événement pour faire la fête avec ses amis la veille de mon arrivée.

Je n'étais venu que le lendemain pour lui laisser un maximum de chambre disponible mais aussi parce qu'à 28 ans je ne voulais pas être le vieux qui veut à tout prix faire la fête avec des "gosses" de 19 ans.

Une bonne vingtaine de ces amis étaient venus pour la fête la veille et trois survivants étaient encore là le lendemain soir à mon arrivée.

Après une grosse semaine de travail, et trois heures de train, je n'étais pas mécontent de débarquer enfin à la campagne pour me reposer et me détendre.

En arrivant, je croise Chloé et ses trois amis: Anthony, un grand gars tout maigre avec des cheveux longs pas très propre et un style un peu grunge; Victor, petit blond rigolard et Stéphane châtain de taille moyenne, avec de grosses lunettes lui barrant le visage.

Après un rapide dîner avec tout le monde, ma mère me montre ma chambre à l'étage.

"Je t'ai changé de chambre par rapport à la dernière fois, les deux autres chambres à côté de celle de Chloé sont encore occupées par ses amis, tu seras plus tranquille comme cela et en plus tu as vue sur la piscine."

J'en profite d'être dans ma chambre pour défaire mes affaires et chercher mon maillot de bain.

De ma fenêtre, je vois Chloé et ces trois amis en train de rigoler dans la piscine.

A mon arrivée, Victor interpelle Chloé : "Putain, il est carré ton frère! On dirait pas à le voir habillé"

"Oui, il fait beaucoup de natation, mais moi à ta place si tu n'as pas envie de te faire violer, j'arrêterai de lui faire des compliments"

"Pourquoi" demanda Victor.

"Parce qu'il est gay le fils de ma belle-mère"

Victor un peu interloqué :" À bon? On dirait pas."

Rigolard j'ajoute "Ça va? Je vous dérange pas, continuez à parler de moi pendant que je suis là, c'est quoi ces manières? Et puis Victor, tu sais être Pd, c'est pas fatalement écrit sur le front! Et surtout ça n'a rien de grave"

Victor rigole alors, Anthony avec sa tête de chien mouillé aussi, seul Stéphane semble intrigué.

La soirée finie tranquillement, chacun rejoint son lit.

Au cours de la nuit, je cherche un peu le sommeil, malgré la fatigue.

Un grincement éveille mon attention, je sens un léger courant d'air quand la porte s'entrouvrit lentement, une ombre se faufile dans la nuit, trahie seulement par le parquet qui grince sur quelques lattes disjointes.

L'ombre vient s'assoir sur le bord du lit. Cela doit être Victor ou Stéphane à la vue du gabarit.

Avec une voix enrouée je demande : "Je crois que tu t'es trompé de chambre"

"...Non"

Il s'agit peut être de Stéphane ... : "Tu ne vas pas me dire que tu as envie de discuter à cette heure de la nuit?"

"Je ne veux pas discuter, j'ai envie que tu me suces."

C'est effectivement Stéphane, Je manque de m'étouffer : "Comment?"

"...J'ai envie que tu me suces..."

"Qu'est ce que tu crois? Que parce que je suis pd je vais te sucer? Tu te crois où? En plus je suis sur que tu n'es pas lavé de trois jours et que tu es complètement dégeu..."

Stéphane, se lève alors et telle une ombre repart comme il est venu.

Ils ont vraiment peur de rien les gosses de nos jours me dis-je en rigolant. Il me connaît de deux heures et il se croit en terrain conquis.

Quelques minutes plus tard, je me retourne pour me rendormir, quand je sens quelqu'un s'assoir sur le lit.

Il a été diablement discret cette fois-ci pas un bruit, juste l'effet de son poids sur le matelas.

"Que fais tu là encore?"

« Tu m'as demandé de me laver, c'est ce que j'ai fait..."

"Euh... Ce n'est pas exactement ce que je t'ai dit"

Sa voix ce fait soudainement plaintive "Tu ne veux pas me sucer? J'ai une bitte qui est grosse pourtant"

"Ce n'est pas le problème, mais tu ne peux pas arriver quelque part et te servir, c'est la base des relations humaines..."

Stéphane ne dit plus rien et s'allonge auprès de moi.

La lune éclaire de sa lumière blafarde la chambre, et me permet de détailler l'ombre à mes côtés. Stéphane a le corps fin, il a ce corps que peuvent avoir les adolescents, il n'est pas vraiment musclé, pas complètement proportionné, mais terriblement beau par ailleurs.

Je me rends compte qui est nu à côté de moi, ses poils pubiens semblent peu fournis, son pénis est en demi érection et repose délicatement sur son ventre. Régulièrement, suivant sa pression sanguine, son pénis tressaute et se redresse quelques instants.

La situation est particulièrement confuse, mais incroyablement séduisante. Un joli garçon s'offre à moi, moi qui n'ai pas rencontré d'homme depuis longtemps.

Nous sommes allongés côte à cote sur le lit, nos bras se touchent presque tant il est près de moi.

Je ne sais plus quoi dire.

Subitement il se tourne de côté, je sens son membre lourd toucher ma cuisse, ses deux testicules viennent également se poser sur moi. Je sens sa chaleur contre moi, je sens sa virilité, je sens également que l'excitation rend son gland humide.

Il me regarde, je sens son souffle sur ma joue. Je le regarde également, il tente maladroitement de m'embrasser et atterri sur mon menton. Il commence à lécher mes lèvres, à mordiller ma lèvre inférieure... Je ne suis pas sur d'être complètement conscient moi-même de la situation, mais je l'embrasse. Un baiser fougueux et passionné, nos deux langues fusionnent dans un tourbillon, j’entends la respiration de Stéphane se suspendre, il est en apnée, comme en transe alors que nous nous embrassons. Ce baiser dure une longue minute durant laquelle il m'embrasse avidement.

Il fini par rouvrir les yeux, et je vois les siens briller dans la faible lumière.

"Que t’arrive-t-il? Tu pleures!?"

"... c'est que ... C'est ma première fois"

Je le regarde une longue minute, quand je sens sa main commencer à parcourir mon corps. Ses doigts s'attardent sur mes tétons durcis, parcours mes abdos pour s'égarer dans ma toison pubienne.

Il commence à me caresser la queue, je l'embrasse, il continue de me décalotter le gland, il arrête de m'embrasser regarde ma queue, s'en approche, la regarde et l'avale avidement.

Il suce mes 19cms comme si de rien n'était, on aurait dit qu'il avait fait ça toute ça vie. Il suce ma chair comme si sa vie en dépendait, il me suce et j'adore ça.

Je le prends par les bras pour le retourner et pour avoir accès également à son membre.

Il n'avait pas menti, vue de plus près sa queue est énorme 22cm peut être, et elle est épaisse surtout. Je l'avale avec un peu de difficulté mais beaucoup de plaisir.

Il mouille abondamment, on dirait même qu'il joui tellement il coule.

Il continue de me sucer pendant que je lui rends la pareille. Il est excité, je l’entends à ses râles qu'il essaie d'étouffer.

Il n'arrête pas de me sucer, je le suce de plus belle.

D'un coup il se raidit, je sens qu'il voulait me dire quelque chose, mais ma bitte dans sa bouche l'empêche de parler. Sur ma langue je sens que sa mouille se transformer en une crème onctueuse... Il me joui directement dans la bouche avec quelques contractions et plusieurs râles de plaisir. Je sens au moins quatre jets puissants contre mon palais.

J'avale le tout avec délectation.

Il essaie de continuer à me sucer le membre, mais la première fellation de sa vie l'a éreinté. Il est quasi à bout de force, il commence à me sucer de manière chaotique, comme s'il avait perdu le mode d'emploi, quelques secondes après sa jouissance.

Je le prends dans mes bras, l'embrasse et lui fait goûter son sperme. Nos langues se mélangent, il aime visiblement cela.

Stéphane est extatique, il me dit "merci" dans un souffle et s'endors instantanément dans mes bras.

Je suis réveillé par une sensation chaude sur ma queue, il encore tôt le soleil filtre à peine dans la chambre.

Stéphane qui n'avait pas eu la force de me finir dans la nuit, était en train de finir son ouvrage. Quel plaisir de se faire éveiller par cette délicieuse sensation.

Je suis excité instantanément, je vois son membre turgescent et tendu, il me suce comme la veille avec avidité et plein d'entrain, il me fait vraiment du bien, il joue avec sa langue sur mon gland, il touche mes boules en même temps et prend un plaisir certain à me faire couiner.

Quelques minutes après, je sens mon gland se gonfler, je lui dis que je suis en train de venir, il redouble d'intensité et je finis par venir directement dans sa bouche, le fait de sentir mon sperme venir en lui, le fait jouir instantanément, sans même s'être touché.

Il m'embrasse avec passion. Il me sourit, puis se lève : " il faut que je retrouve ma chambre, sinon les autres vont s'en rendre compte".

Puis il disparaît comme dans un souffle derrière la porte.

Je reste dans le lit, c'est presque irréel. Je finis par me convaincre que j'ai peut être rêvé, tellement la situation était imprévue…

//Fin de l’épisode

Si vous aimez, la suite très vite.

Sebastien131

sebastien131@hotmail.com

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)