PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Une salope bien maso

Je suis un mec plutôt dominateur, j’aime les plans insolites et les plans scénar tout ça bien sûre dans le respect et les limites de chacun…

Un jour un mec me contacte en me disant être une bonne salope soumise, maso et sans tabou, aimant les sensations fortes et envie d’un bon plan hard… je lui propose alors un plan séquestration/viol. Après avoir discuté sur le genre de plan et défini les limites il me dit être ok et motivé à vivre cette expérience sur une durée de 24h.
Affin que le scénar soit le plus réaliste possible je lui demande de porter un T-shirt et un caleçon auquel il ne tiens plus car ceux-ci seront déchirer et bien sûre de prévoir un rechange pour repartir correctement.

L’heure du début et de la fin du plan étant planifié nous définissons alors le jour du RV.
Il me dit venir en train. Bien entendu affin de ne pas me déplacé pour rien à la gare car ayant pas mal d’expérience de poseur de lapin et de mecs mytho vous comprendrez que j’ai dû prendre une précaution en lui demandant de m’envoyer une photo de son billet de train… le mec n’est pas mytho, son billet est en bonne et dû forme.

un sms, c’est lui, de suite je me dis que ça y est, il a changé d’avis en m’annonçant une excuse bidon du genre « dsl j’ai un problème de dernière mn, je ne peu pas venir car suis malade ou, j’ai un problème de famille etc.… » Enfin bref… le genre d’excuse bidon que tout mecs mytho peu faire… j’ouvre le message et ho surprise… je me suis fait un faut film dans ma tête car dans le train qui le conduit il me dit être hyper excité et qu’il n’arrête pas de bander, pour me le prouver (sans que je le lui demande) 2 mn après je reçois un mms, il ma envoyer une tof de lui prise devant la glace dans les chiottes du train, pantalon et caleçon baisser sa bite bien dresser. (Ça c’est le genre de salope que j’aime, bien chaude et pas froid aux yeux) bien évidemment je lui demande de ne pas se branler affin que le plan et son excitation soit à son paroxysme. Je suis à la gare à 20h25, l’arrivé de son train est prévu à 20h22. Comme convenu il doit chercher ma voiture, monter coter passager, se débarrasser de son blouson, de se bander les yeux avec le bandeau mis a sa disposition puis de poser sa tête sur le tableau de bord les mains derrière le dos. De loin je le regarde s’exécuter (de toute façon il n’as pas trop le choix car soit il continu à avoir confiance soit le plan s’arrête là et il reste sur place attendant le lendemain son prochain train pour rentrée…)

voila… il est en place, je peu rentrée en action, je monte en voiture, lui menotte les poignées et l’aide à se redresser.
-       Alors mec… t’es prêt pour cette aventure ?
-       Oui…
-       Ok alors on y va…
Sur la route il m’avoue quand même être un peu inquiet de se livrer comme ça à un inconnu sans l’avoir vue au préalable car d’habitude il y a échange de photo, je le rassure en lui disant que tout se déroulerais suivant nos échange de mail, qu’il n’y aurais aucun dérapage car tout ceci ne doit resté qu’un jeu entre adulte consentant et que les limites défini au départ seront strictement respecter. A mi-chemin je décide m’arrêter sur un bas coté pour le faire descendre de voiture et lui enlever son jeans affin qu’il continu le trajet en T-shirt et caleçon, bien sûre le fait du froid et sa crainte il ne bande plus mais je constate que son caleçon a des tâches de mouille, signe que dans le train il était vraiment excité…
Nous arrivons à la maison, là commence mon rôle de Domi/violeur en l’extirpant de la voiture brusquement.
-       Viens par la salope…

mon fut et en le tirant par les cheveux lui plaque sa figure sur mon caleçon et me frotte dessus.
-       Tiens… tu la sens cette bosse ? tu va bien m’sucer hein salope ?...
Le mec commence lui aussi à prendre son rôle de violé au sérieux refusant de se soumettre en essayant de se débattre.
-       Pitié monsieur… laisser moi partir et je vous promets de ne rien dire à la police…
-       Mais ouai c’est ça… tu crois que j’vais t’croire ? j’suis sûr qu’à la 1ere occasion tu va aller porter plainte… mais avant j’vais m’occupé de toi…
Là je sors ma bite.
-       Aller… ouvre la bouche salope…
Il refuse alors je lui bouche le nez pour le forcé à l’ouvrir et lui enfourne ma pine en semis érection dans le gosier.
-       Aller… suce… SUCE SALOPE !!!...
Il refuse encore.
-       Ah c’est comme ça… tu va voir… j’vais t’apprendre à obéir moi…
Affin de bien avoir le pouvoir sur lui je lui enserre le cou d’un collier et lui attache les poignets à la boucle derrière la nuque pour que de cette façon il ne peu utiliser ses mains puis je le fou à poil en lui déchirant son T-shirt. Me plaçant derrière lui pour qu’il ne puisse me voir je lui enlève le bandeau de ses yeux et lui enfile son calbut sur la tête en guise de cagoule, d’un coup de ciseau je lui fais 2 ouvertures, une au niveau du nez pour qu’il puisse bien respirer, une autre  pour sa bouche pour y avoir accès et noue ses chaussettes ensemble affin de m’en servir comme bâillon.
Bien qu’il fasse chaud chez moi, le mec a des signes de tremblement, bien qu’il souhaitait un plan hard il je me rends compte qu’il n’est pas très tranquille alors je décide de lui faire redescendre la pression, je lui enlève son bâillon et lui parle calmement affin de le mettre à l’aise.
-       Hey mec, ça va ?

caresse le torse mais mon attouchement le fait sursauter me faisant constaté qu’il panique un peu (faut bien dire qu’effectivement se n’est pas facile de se trouvé dans une situation telle que celle-ci dont le scénario est presque réaliste, et comprend sa crainte d’être entravé, cagoulé devant un inconnu que l’on a jamais vu auparavant)  alors toujours d’une voix douce je tente de le rassurer.
-       Allons, allons mec… détend toi…n’oublie pas que ce n’est qu’un jeu… je t’assure que tout se déroulera comme prévu ne t’inquiète pas… tu veux boire quelque chose ?
-       Oui je veux bien merci…
Je lui détache les poignets de son collier mais ne l’autorise pas à enlever son caleçon lui servant de cagoule et lui tend un verre d’eau.
-       Tiens…bois un coup et calme toi… tout va bien se passer t’inquiète…
Il boit son verre d’eau d’une traite puis me dis :
-       Merci ça fait du bien…

Afin de le détendre je lui fais un petit massage des épaules, lui caresse les bras, le torse, doucement je descends vers son pubis, je lui effleure sa queue molle et lui caresse les couilles. Je prends sa bite dans ma main et commence lentement à lui prodiguer une petite branlette, en le décalottant je constate que son gland est humide de mouille, je le lui fais remarquer en rigolant :
-       Et ben dis donc petit salaud… ça t’as quand même fait un peu d’effet apparemment…
Là, d’un petit sourire il me dit :
-       Heu, ouai un peu j’avoue…
-       Cool… ça va mieux maintenant ?
-       Oui merci…
Constatant qu’il pouvait maintenant avoir confiance il se détend.
-       Bon… on peu reprendre le scénar alors ?
-       Oui, oui…
-       Ok c’est cool…  je vais te rattacher les mains d’accord ?
-       Ok…

Après cette petite mi-temps qui s’avérais nécessaire, le jeu à pu recommencer et cette fois-ci jusqu'à son terme, sans pause car peu à peu le mec s’est bien détendu et surtout bien lâcher me montrant son coté hyper salope et surtout maso (ce qui fut bien croustillant).
Donc, après l’avoir re-menotté à son collier je reprends mon coté autoritaire.
-       à genoux et suce moi la bite salope…

Il refuse me faisant un non de la tête…
-       ha c’est comme ça… et ben crois moi… si ce n’est pas de gré se sera de force que tu suceras…
-       pitié monsieur… ne me faite pas de mal…
Là je lui colle une petite baffe.
-       Ferme ta gueule ou plutôt ouvre là pour me pomper…
-       Non, non… pitié…
-       Ok et ben c’est c’qu’on va voir… aller viens…
Je l’aide à se relever, le re-bâillonne avec ses chaussettes et  l’allonge sur l’accoudoir du canapé le cul bien en évidence et commence à le fouetter de coup de martinet. Après une 20ene de coup je le retourne et lui pose la question :
-       Alors ? tu va sucer oui ou non ?
Il me fait signe que non de la tête, j’ai pu alors constater qu’il était bien maso et qu’il aimait se faire fouetté le cul car il s’était mis à bander et qui plus est, mouillais de la teub…
-       Très bien… je vais donc prendre des mesures plus radicales…
Je défais alors la ceinture de mon pantalon et lui assène quelques petit coup sur son derrière qui avait commencé à rougir par les coups de martinet.
-       Alors ? c’est toujours non ?
Encore un non de la tête. Là je vois que je suis tombé sur un véritable maso endurant et donc le frappe un peu plus fort. Au bout de quelques mn de ce traitement je l’entends qu’il essaie de me dire quelque chose au travers de son bâillon.
-       Qu’est-ce que tu veux me dire ?
-       D’accord, d’accord je vais vous sucer mais par pitié arrêtez…
Je le relève pour le mettre à genoux, sa bite est fièrement dresser à la vertical, son gland décalotté est tellement gorgé de sang par son excitation qu’il en est rouge violacé perlant de mouille. Putain ! Vraiment ce mec est un pur maso… j’approche ma bite de sa bouche.
-       Aller vas-y… tète moi bien salope…

Hummm… non seulement ce mec est maso mais en plus c’est un formidable suceur…
-       Hummm…. Ouaiiii…. Vas-y continu salope… pompe moi bien sale chienne…ho putain ! c’est trop bon…j’vais te tapisser le gosier p’tite pute…
Je suis tellement excité que je ne mets pas longtemps à venir et lui crache toute ma crème au fond de sa gorge, je me retire affin de lui laisser le temps de bien tout avalé les 5/6 jets de foutre que je lui ai déchargé, puis la lui remet dans le bec.
-       Nettoie moi la teub salope…
Sa langue tourne autour de mon gland et m’aspire la bite comme une pompe… ma queue commence à débander dans sa bouche, la sienne est toujours raide bavant de mouille comme si elle implorait d’être branler mais pas question… le tenant par ses poignets attaché a son collier je le force à garder ma bite dans sa bouche et lui pisse dedans par petit jet pour lui permettre de bien avalé.
Les couilles et la vessie vidée je suis épuisé, de plus comme il se fait tard  il est temps d’aller se coucher. Je le conduit dans la chambre où un duvet l’attend à même le sol et l’enveloppe dedans sans le détaché de son collier puis me pieute à mon tour.
 Au matin ne sachant pas qu’il était réveillé il m’entend me lever et m’interpelle:
-       Bonjour… tu va ou ?
-       J’vais pisser pourquoi ?
Et là il me répond :
-       Donne-moi ta pisse à boire…

Woua !!! Là Je vais de surprise en surprise avec ce mec qui se donne plus qu’a fond dans le trip et puisque c’est a sa demande je ne me fait pas prié. Je le mets alors à genoux, vais chercher un entonnoir qu’il tient entre ses dents et pisse dedans en l’entendant déglutir. Pour la dernière goutte je lui enfourne ma pine dans la bouche.
-       Vas-y nettoie salope…

Comme la veille il m’aspire la bite et fait tournoyer sa langue autour de mon gland se qui me déclenche direct une érection et se mets alors à me sucer.
-       Putain ! t’es une vraie salope toi… t’aime la queue hein ?
Sans lâcher ma teub il me fait un oui de la tête. J’entreprends alors de lui limer la gueule, ne pensant qu’a mon plaisir je la lui baise à grand coup de rein avant de lui larguer tout mon jus de couilles qu’il avale goulument… puis il me dit avoir envie de pisser, je vais donc chercher une bouteille vide dont je découpe au tiers et le fait pisser dedans, une fois lui avoir égoutté sa nouille je lui remets l’entonnoir dans la bouche pour la lui faire boire.
Pendant que je prends  mon petit déjeuner  il doit se tenir à 4 pattes, les coudes au sol, le cul bien cambrer et me lécher les pieds sans s’arrêter car au moindre arrêt de son léchage il se prend un bon coup de ceinture sur le cul.
-       Aller la salope… lèche moi bien les pieds…

Sa position n’est pas facile mais après tout ce n’est pas mon problème il faut qu’il se démerde  c’est aussi ça le but d’une séquestration, la jouissance de faire de lui ce que je veux pour mon propre et simple plaisir…mon petit déjeuner terminer il est temps pour moi de m’occuper de cette bonne petite chienne, au programme travail des tétons, des couilles et du cul…mais avant cela (bien qu’il ne se plaigne pas)  affin d’éviter l’ankylose, je le détache et lui fais faire quelques mouvements de ses bras pour les lui dégourdir. Une fois rattaché je le bâillonne, je lui pose des pinces aux tétons et m’amuse à les faire balancer de haut en bas et de droite à gauche, je m’aperçois que cette douleur lui procure un certain plaisir car il commence à bander (sincèrement j’avoue que jamais je n’aurais imaginé que quelqu’un puisse bander en étant triturer de la sorte et prendre du plaisir dans la douleur…) ce qui m’autorise alors à aller encore plus loin…, avec une baffe dans sa gueule je lui ordonne de se mettre à 4 pattes en reprenant la même position qu’au petit déjeuner… le cul bien en l’air j’entreprend de lui faire un lavement de ses entrailles (et ouai… comme préciser au début je ne fais pas dans le crad et donc ne joue pas à pousse crotte…) ses intestins et son cul devenu bien clean je peu continuer à le travaillé. Je commence par ses couilles que j’emprisonne dans un humbler, avec ça son cul m’ai totalement offert et donc obliger de devoir rester à 4 pattes  car il ne peu ni se lever ni se coucher sous peine d’avoir ses couilles horriblement étirer…enduisant son petit trou de gel je le lui titille d’un doigt… voyant son sphincter se détendre et s’ouvrir peu à peu machinalement je lui enfonce mon doigt… il s’ouvre bien le salaud alors je lui en mets un 2eme et lui travaille le cul, il aime ça car je l’entend couiner comme une petite chienne… profitant de cette dilatation je lui enfonce un Plug et lui assène quelques claques sur son cul… je m’accroupis face à lui et en lui relevant la tête par les cheveux je lui ordonne d’ouvrir sa bouche pour lui planter mon zob dedans.

-       Aller suce salope avant que je m’occupe de ta chatte…
Il suce tellement bien que j’ai toute les peines du monde à me retirer de sa bouche mais ayant très envie de tester sa chatte et sentant la sauce monter je stop sa fellation, me place derrière lui, retire le Plug,  lui enfonce direct mon pieu jusqu’aux couilles et le baise sans ménagement.

Bien que son cul ne vaux pas sa bouche et sa langue je suis tellement excité que je me lâche en inondant ses entrailles de mon foutre et me replace devant lui pour me faire nettoyer la queue… putain ! Ce mec est trop bon car bien qu’ayant joui rien que par son aptitude à savoir si bien sucer il arrive à garder mon érection et me faire jouir une seconde fois (chose qu’aucun mec na pu réussir à faire) là, complètement vider je débande dans sa bouche avec une envie de pisser, sans rien lui dire je lui pisse dans sa bouche, il se débrouille si bien qu’il avale tout sans en recracher une goutte. Un coup d’œil à la pendule je m’aperçois que le temps à vite passer, je lui annonce qu’il ne nous reste plus qu’ ½ heure avant que le plan se termine et que par conséquent au vu de ses performances je vais le libérer plus tôt, mais là encore surprise de sa part en me disant :

-       Non attend… j’aimerais profiter de cette dernière ½ heure pour que tu me fouette encore le cul… stp…
Décidément ce mec est vraiment accro à la fesser et ne lui refuse aucunement ce plaisir… je lui libère alors ses couilles mais lui remet le Plug et l’allonge comme la 1ere fois sur l’accoudoir du canapé affin de bien avoir son cul en évidence et à sa demande je le lui claque à coup de ceinture. Sous les coups il ondule du cul d’avant en arrière et de gauche à droite en me disant :
-       Hummm… Ouiii… encore… vas-y… plus fort…
Clac… clac… son fessier rougie de plus en plus mais il en redemande au point où je me demande comment il peu endurer ça. Tout d’un coup je l’entends gueuler comme un malade, je stop alors direct mes coups de ceinture mais il continu à gueuler comme un âne… affolé je lui demande ce qui lui arrive et pour toute réponse beuglant comme un veau il me dit :
-       PUTAIN !!! vas-y mec… frappe moi… frappe moi… je viens… je viens…
Je reprends alors mes coups de ceinture un peu moins violent mais il me dit :
-       PLUS FORT MEC… PLUS FORT…HAAAAAA…. HAAAAAA… OUIIIIIIIII….
Puis il s’effondre haletant comme un chien… la pour le coup c’est moi qui panique et le détache direct, je lui enlève son caleçon qui lui servais de cagoule et lui prend sa tête dans mes mains.
-       Hey mec… ça va ? qu’est-ce qui t’arrive là ? y a un problème ?
Là encore une surprise de ce putain d’enfoiré de mec, il ouvre les yeux, me dévisage et d’un sourire apaiser se retourne sur le coté et me dit, pointant un doigt vers son bas ventre :
-       Non t’inquiète, regarde…
Putain !!! Le salopard s’était fait éjaculer en se frottant la bite sur l’accoudoir du canapé.
Me voyant un peu blême (ben ouai… vu son dernier comportement…) il me rassure, comme je l’avais fait pour lui au début en se redressant me posant un baiser sur la bouche.
-       Merci mec…  bien que j’ai le cul qui me chauffe grave j’ai pris un pied d’enfers… c’était trop cool ce plan…
-       Espèce de p’tit con va… tu ma vraiment fait peur… aller va prendre une douche avant que je te ramène à la gare, je pense que t’en as vraiment besoins…

Sur le chemin il m’avoua qu’effectivement au début il avait pris peur de la tournure du plan mais constatant qu’au final que je n’étais pas un fêler du bulbe il avait vraiment pu se lâcher pour vivre cette expérience sans crainte.

master23

master23000@orange.fr

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)