PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

soumission & Domination 242

WE avec Alban

Après une nuit agitée et un réveil tardif, nous retrouvons Alban devant un café. Il nous dit avoir dormi comme un bébé. Il faut dire que Pierre (notre architecte) a particulièrement soigné l’isolation acoustique, aussi bien des fenêtres (et depuis, la serre ajoute un écran supplémentaire avec le monde extérieur) qu’entre les pièces ou les niveaux.

PH lui dit qu’il a bien fait d’emmagasiner des forces car ce soir il en aura besoin. Quand Alban cherche à en savoir plus, il se heurte à un mutisme généralisé.
Vu l’heure, nous brunchons. Aux plaques, Ammed fourni à la demande, œufs brouillés, pancakes, je suis le premier à prendre une entrecôte grillée, bientôt suivit par mes trois compères alléchés par l’odeur.

Dans l’après midi, arrivent nos invités.
Les premiers à nous rejoindre sont Franck et Louis. Pierre et Olivier arrivent sur leurs talons. Ce dernier demande aussitôt à voir l’installation de la sculpture. Alban nous accompagne. Une fois rassuré sur son implantation, il prend le temps d’admirer l’œuvre. Il adore et le dit à l’artiste.
A moi, en aparté, il demandera le prix, intéressé d’acquérir lui aussi une de ses œuvres.
Ric  nous rejoint, je lui devais une touze pour son service auprès de DGSE (même s’il en tire lui-même un plaisir à hauteur de ses particularités SM).
Quand il se met à l’aise, Alban ne peut retenir un sifflement approbateur. Effectivement, si nous, nous sommes habitués à son physique légèrement hors norme, il est quand même méchamment musclé.
La réciproque semble acquise, Ric n’hésitant pas à trébucher sur un obstacle imaginaire pour tomber dans les bras d’Alban.
Ce n’est que vers 19h30 que nous rejoignent Eric et Cédric. Ce dernier devient une véritable réplique, une taille en dessous, de Ric, l’inscription à sa salle de muscu lui a été profitable tout comme les conseils de Ric.

Alors que je croyais tout les invités arrivés, nouveaux coups de sonnette. Marc répond et laisse entrer.
La surprise est là. Hervé et Ernesto sortent du monte-charge !

PH et moi ne pouvons nous retenir et c’est avec des cris de fous que nous serrons notre ami dans les bras. Les hurlements cessent quand nous mélangeons nos langues.
On nous laisse tranquille quelques instants puis, sous les yeux éberlués d’Alban, Hervé tente de récupérer son espagnol mais c’est avec l’aide de tous les autres qu’il réussit à nous séparer.
Présentation d’Alban à Hervé et Ernesto qui se fait dévorer des yeux par notre sculpteur.

La soirée commence doucement. Apéro autour de l’œuvre d’Alban et premières prises de photo de couple en position.
Comme pour imiter la sculpture, il faut se mettre nu, à la fin de la séance tout le monde l’est et bande plus ou moins.
Ce qui est bien du « numérique » c’est qu’on peu tester le meilleur éclairage et voir tout de suite le résultat.
Nous avons commencé par les couples. Eric et Cédric, Franck et Louis, Hervé et Ernesto, Pierre et Olivier. Marc se fait photographier une première fois avec moi puis avec PH. Je remets ça avec Ric, question muscles, c’est notre « couple » qui se rapproche le plus de l’œuvre d’Alban. Quoi que ! L’ensemble Eric et Ric semble encore plus coller à l’œuvre. De plus la différence de couleur reflète la différence de traitement de surface des deux hommes de la sculpture, bronze mat et bronze poli.

Pour terminer avec les photos, Alban me demande de prendre la pose et fait tourner dans mes bras tous les participants y compris lui-même. Il considère que c’est le privilège du « propriétaire ».
Le dernier NIKON D600 à 24 millions de pixel permet la projection en grand format sans perdre trop de précision.

Du coup, la touze démarre sur la terrasse. Heureusement qu’Emma m’a offert sa couverture. Le chauffage du jardin tropical de l’ancienne cour maintien une température suffisante pour que nous puissions évoluer à poil sans craindre d’attraper la grippe.

Alban est vite dans le bain avec Ernesto et Ric accrochés à lui.
Un peu jaloux, je m’approche du trio et surtout d’Ernesto que je n’avais revu depuis la fin de l’été.
Ernesto est tout content de me voir arriver. Nous nous roulons un patin avant que les deux autres s’interposent. A 4 langues c’est plus délicat à gérer, mais on y arrive et au niveau du dessous ça bande dur !
Comme nous sommes près de la piscine, je fais tomber tout notre petit groupe dans l’eau.
Le bruit attire les autres et, une fois décollés, ils nous rejoignent les uns après les autres.
Du coup petit intermède aquatique, même si ça continu à se rouler des patins et à se branler sous l’eau.
 
Avant qu’il y en ait un qui jute dans l’eau, Marc fait sortir tout le monde. Sur l’herbe artificielle, la touze reprend.
Je laisse Ric dans les bras d’Alban et retrouve PH et Ernesto.
Tout content de nous retrouver nous nous isolons un peu des autres et passons la première partie de la touze à fêter nos retrouvailles.
Bien qu’il soit désormais avec Hervé, Ernesto ne boude pas nos bites ni nos culs. Et réciproquement, nous aussi jouons avec sa belle queue et sa rondelle accueillante. Evidement, ça fini par des pénétrations diverses. Nous ré entrainons nos gorges aux pénétrations très profondes, les 24cm d’Ernesto exigeant une souplesse accrue de nos larynx.
Mais quand on est motivé… ce n’est qu’une question de temps, enfin pas des années non plus, quelques coups de bites en profondeurs progressives et il nous les met entiers dans nos bouches.
Ça commence par des pipes et fini en sodo. A nous trois, nous essayons toutes les combinaisons de trio. Les bites passent de bouches en cul (kpotées).
PH comme moi, apprécions les cm bien larges de notre ibère préféré.
Quand je me souviens de ses première sodos, il s’est bien amélioré et il nous pénètre sans douleur. Entre deux coups de rein, je lui demande où il en est avec Hervé.
Il me dévoile tout bas qu’il a réussit la veille à le sodomiser à son tour. Ça m’excite et je me promets de tenter le coup avant la fin du WE. L’ambiance touze devrait bien m’y aider.
Nous finissons notre première jouissance, Ernesto enfilé dans PH et moi-même dans son cul.

Enlacés, nous rejoignons les autres. Ils ne sont pas encore « mûrs » et les bites s’activent encore partout. Bouches et culs en sont pleins. Je remarque qu’Alban s’enfile Ric qui semble lui faire, avec son anneau, un traitement sur sa queue qui l’emmène doucement vers l’explosion. Je passe dans son dos et lui pince les tétons. Il me capte et me demande qui est ce ouf qui lui trait la bite comme un pro ? Quand je lui dis que ce n’est que mon petit Ric que j’ai initié et formé depuis 4 ans, il me dit que j’ai fait un travail impeccable. Il se tait, trop occuper à écouter son corps réagir.
Je reste avec eux jusqu’à ce qu’Alban explose dans sa kpote.
Avant qu’il n’ait finit de juter, je pince durement les tétons de Ric, ce qui a pour effet de le faire exploser à son tour et emprisonner dans un dernier spasme de son anneau la bite d’Alban.

Ils se décollent et, Alban, allongé sur le dos me dit dans un souffle qu’on ne lui avait jamais fait un tel effet. Ric se retourne et vient lui rouler une pelle de remerciement.

Je les laisse et vais plus loin. Mon Marc et Hervé se font Cédric à deux. J’arrive quand ils commencent la double pénétration sous les conseils avisés d’Eric.
Faut dire qu’Eric l’a habitué à ses 26 x 7 et qu’il prend vraiment son pied à se faire écarter la rondelle.
Marc est couché et Cédric le chevauche. C’est dans cette position, le torse collé à celui de Marc qu’il se prend sa deuxième queue. Hervé, pour qui c’est la première fois hésite un peu et n’ose pas forcer pour rejoindre Marc.
Il faut que ce soit Eric qui lui dise d’y aller carrément.
Il va même jusqu’à pousser ses reins pour qu’Hervé s’enfonce enfin. Quand il est enfin au fond de Cédric, Hervé laisse échapper un gémissement de plaisir. Il lime le beau petit cul de Cédric en compagnie de Marc et trouve cela hyper-bandant.
Il est encore dans cette position quand Ernesto arrive.
C’est amusant de voir Hervé sursauter, légèrement honteux, jusqu’à ce qu’Ernesto lui demande, après lui avoir roulé un patin, s’il prend bien son pied.
Eric ayant prêté son « régulier », il est tout bandant. Avec Ernesto je m’agenouille et, ensemble, nous lui prodiguons une pipe. Vu la taille de son engin, nous n’avons aucun mal à trouver chacun un morceau de peau où poser nos lèvres ou la langue.

A nos cotés, Cédric couine sous les assauts de Marc et Hervé.
Eric a pris nos têtes dans ses mains et oriente notre double pipe à sa guise. Je me retrouve la gorge défoncée par son gland quand Ernesto fait rouler ses boules sous sa langue.
Sa pression monte en fonction des gémissements crescendos de Cédric. Et comme Cédric explose, il me repousse et nous couvre de son sperme.
Il ne fait pas une minute pour, qu’à leur tour, Hervé et Marc remplissent leurs capotes.

Une fois tout le petit groupe remis de ses émotions, Hervé remercie Eric pour le cul de son p’tit mec alors que Cédric vient nous rouler une pelle à Ernesto et moi pour nous remercier de lui avoir prêté nos mecs. Il les a trouvés très efficaces. Cela a déclenché un éclat de rire généralisé.

On s’est alors aperçu que tous avait finis de baiser. Comme d’habitude, Samir et Ammed sont arrivés avec de quoi essuyer les « dégâts » et nous prévenir que le diner était servi.

Nous enfilons rapidement après les avoir un peu cherchés, qui un slip, qui un boxer avant de descendre.

Samir et Ammed nous avaient préparé le diner à la romaine. Tous les plats sur la table basse et arrangés autour les fauteuils-repose pieds et les canapés avec des tables basses pour soutenir les verres.
Les couples se refont et si, avec PH et Marc nous squattons un des grands canapés, Alban s’installe près de nous avec Ric. Les entrées diverses sont rapidement avalées, chacun ayant à cœur de refaire ses batteries. Nos deux cuisiniers s’étant surpassés, ils récoltent des louanges de tous nos invités.
Comme nous sommes tous de bons carnivores, la suite, constituée d’un choix (ou un cumul pour certains)  de volailles, rôtis et gigots, reconstitue nos besoins en protéines.
L’arrive des desserts se fait sous les vivats.

Après le café, nous entrons les photos dans le PC qui est relié au vidéoprojecteur du feu. Samir envoi les poses. Les résultats sont superbes. Ensemble nous choisissons les meilleures et effaçons les autres.
La soirée continue sur un mode plus affectueux que sexuel. La discussion porte surtout sur l’art et les sculptures d’Alban. Franck nous demande l’adresse de la galerie de Bo-gosse et nous prévient qu’il va y envoyer son grand père. Pierre, lui, veux connaitre le catalogue d’Alban et pense que certains de ses clients seraient demandeur d’intégrer ses sculptures dans l’architecture de leurs maisons particulières.
Marc lui rappelle que nous avons la priorité et nous expliquons aux autres la commande que nous avons passée de deux cariatides mâles destinées à « soutenir », dans cette même pièce, la piscine de la terrasse. Franck nous dit que ça pourrait être sympa d’agrémenter l’entrée de la salle de sport du second d’un « athlète ». Je le remercie de l’idée et du budget supplémentaire !
Alban nous dit qu’à la 6ème sculpture que je lui aurais vendu, il me la fait gratuite.

PH dit alors que cela ira vite, déjà 3 chez nous, plus une sûr cher Henri et Kev, une chez le grand père de Franck, il ne suffira plus qu’une par Pierre et ce sera bon. Et comme ce dernier m’assure avoir déjà un client en tête et peut être même deux, c’est quasiment fait.

Comme la nuit est déjà bien avancée, nous allons tous nous coucher. Après avoir ouvert les différentes chambres d’amis et laissé nos invités s’y mélanger, je regagne la notre en compagnie de PH et Marc. Sevrés de notre Ernesto depuis plus d’un mois, nous avons du mal à le laisser nous décoller. Marc voit ça et fait une entorse à notre règlement en l’invitant avec Hervé à nous rejoindre. A ce dernier un peu gêné, il nous montre tous les trois collés et tellement content de sa décision.

Si notre salle de bain n’est pas aussi grande que celle de la salle de muscu, nous arrivons à nous mettre tous les trois sous la douche. Puis, en attendant nos mecs, nous nous couchons au centre du lit et enlacés, nous sombrons dans le someil.
Marc me dira le lendemain matin qu’ils nous avaient trouvés les bras et les jambes emmêles et qu’ils s’étaient mis chacun d’un coté de l’amalgame pour dormir à leur tour.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)