PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Ah... ces hétéros... 04

Spiderman et Borat (suite...)

Certains d'entre vous l'ont réclamé, et après cette longue absence dont je m'excuse, voici la suite de mon récit....

Il se dandinait sur moi, faisant aller et venir son membre contre le mien. Nos deux bites dures et chaudes s'entrechoquaient. C'est à ce moment qu'il enleva le haut de son costume laissant apparaître un buste parfaitement musclé, imberbe et doux au toucher. Il enleva ensuite son masque me laissant voir à la faible lueur de ma petite lampe de camping une belle gueule d'ange blond…. Jeune de toute évidence. Il n'avait pas plus de 20 ans.   Bientôt, il laissa mes mains empoigner ses deux belles fesses un instant puis attrapa mes deux jambes qu'il posa sur ses épaules. Il fit venir mon sexe à lui dans une posture assez particulière, puis donna deux ou trois coups de langues avant de me lécher magistralement la rondelle… Il me bouffa le cul merveilleusement… humectant, salivant, bavant, mouillant ma fleur anale avec un coup de langue que seul habitué pouvait maîtriser… J'en avais donc déniché un autre… C'était divin… Mais je ne me voyais toujours pas le laisser aller plus loin, car à se stade là, je me retrouverais en moins de deux avec son mandrin garé au fond de mon cul…. Je décidais donc d'inverser les rôles… Je fis une espèce de pirouette afin de me libérer puis m'allongeais à nouveau sur lui. Je le branlais d'une main. De l'autre, je caressais son corps musclé. Ma bouche quand à elle, parcourrait sa peau, allant d'un téton à l'autre afin de les lécher, de les téter, de les mordiller. Au bout de quelques minutes, je commençais la descende de son ventre pour atteindre la zone colossale avec laquelle j'avais fait connaissance une bonne heure auparavant. Je repris en bouche son engin et le suçait goulument, m'employant à saliver autant que possible afin de laisser ma mouille dégouliner le long de son membre, atteindre ses couilles et continuer  sa course vers ma main qui attendait entre ses deux cuisses, se préparant à titiller la rondelle que j'imaginais vierge du beau mâle.
Tout comme je l'espérais, il se laissait palper et titiller l'anus, alors que je le pompais, pourtant, bientôt je lâchais son chibre pour me consacrer uniquement à sa rondelle. Je lui bouffai le cul aussi bien qu'il me l'avait fait quelques minutes avant. Il adorait ça… Je m'appliquais à le manger aussi bien qu'il l'avait fait… Puis m'apprêtai à lui mettre mes dix-neuf centimètres, mais il me repoussa. Je me blottis alors contre lui, lui roulant une bonne grosse pelle gourmande, gardant ma queue contre ses belles fesses. Prenant son sexe d'une main, la lui branlant vigoureusement. Nous restâmes ainsi un moment. De plus en plus excités l'un comme l'autre, je refis alors une tentative pour entrer en lui… Il sourit et me repoussa à nouveau. Je m'allongeai sur lui dans un premier temps. L'embrassant toujours avec la même fougue. Puis refis une descente vers son chibre dévorant un moment ses délicieux tétons que j'avais goûté quelques instants plus tôt. Puis, je pris ses deux jambes sur mes épaules, me saisis d'une capote rangée dans l'un des vide poche de ma toile de tente, la déroulai le long de ma queue et mis ma pine à l'entrée de son cul…
«  Laisses moi faire… je vais y aller en douceur… »

Je crachais sur ma bite puis poussais une première fois doucement. Mon gland rentra de moitié. Je crachais à nouveau, gardant ce bout de queue à l'entrée de son trou. Je poussais à nouveau laissant pénétrer un peu plus mon chibre en lui… Il étouffa un cri dans mon t-shirt qu'il avait saisi. Une larme apparût au coin de son œil. Je recrachais. Puis fis quelques vas et vient dans ce cul magnifique. Ne laissant pas plus de la moitié de mon sexe entrer en lui… Laissant mon petit héro s'habituer à cette présence dans son orifice et m'appliquant à ré-humidifier régulièrement sa rondelle. Puis quand son visage se décontractait laissant apparaître un plaisir visible, je mis un coup de rein plus violent pour entrer complètement en lui. Ce violent coup le fit hurler. Je restais au fond de son cul un moment me serrant contre lui, l'embrassant tendrement pour lui faire oublier la douleur. Puis j'entamais une succession de vas et vient dans son trou qui devenait un peu moins étroit à chacun de mes coups de queue. Lentement, je secouais ce cul, le culbutant tendrement. Il prenait enfin du plaisir. Ses mains vinrent se poser sur mes hanches me caressant. Il aimait ma tige le pilonnant. J'accélérais alors le mouvement. Le faisant gémir davantage. Plus fort. Plus vite. Nous transpirions. Nous avions chaud. Il me fit faire un tour sur moi-même pour venir s'assoir sur moi. Et Maîtriser à son tour le débit de coups de ma bite en lui. Il y allait de bon cœur… Et bientôt, dans un râle, il lâcha son foutre brûlant sur mon torse, en plusieurs jets puissants. A mon tour, je jouirais bientôt, après l'avoir renversé, pour me mettre sur lui et l'arroser de mon fluide chaud.

Je m'allongeai alors sur lui, l'embrassant tendrement. Il me quitta précipitamment sans laisser ni son prénom, encore moins son numéro… il demeurerait un souvenir.
Le jour pointait déjà au travers de la toile de tente. Estelle était dans sa toile de tente, et dormait encore. Je préparais le café, pour la réveiller quelques instants plus tard avec le petit dèj tout prêt… Ensuite nous devrions emménager dans notre nouveau chez nous !...  dont je vous passerais les détails. C'était une journée de déménagement ordinaire, brassage de cartons et de meubles… Normal quoi… jean-Jean est là cela dit, il avait insisté pour donner un coup de pattes ! Le déménagement terminé, nous retournons sur le site du festival, avec Estelle.

Ramon

ramon86@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Ah... ces hétéros...

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)