PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Avec un ami de longue date [6]

Cette histoire se passe environ 15 jours après la dernière, il est environ 14h, un mercredi, je reçois un message d'Antoine : "Salut Aloïs, c'est pour te dire que je déménage bientôt et que Marion a sans doute découvert notre petit manège, passe à l'appart ce soir ou cet après-midi si tu peux, merci". Je n'ai rien à faire cet après-midi, je me prépare donc, en même temps, je pourrais lui rendre sa chevalière et son bracelet. Il est environ 15h quand je sonne à l'appart d'Antoine, il m'ouvre et aussitôt m'embrasse, il me fait ensuite rentrer.

Antoine : Bref, il faut que je te parle !
Moi : Qu'est ce qu'il y a ?
Antoine : Marion nous a cramé, il faut qu'on arrête !
Moi : Si il le faut !
Antoine : C'est mieux !

Antoine s'approche tout doucement de moi, et me caresse un peu partout.

Antoine : Mais on peut faire ça une dernière fois !

C'est donc la dernière fois que nous allons baiser, je suis un peu triste mais je vais profiter au max. Nous nous levons donc, chacun déshabille l'autre tout en s'embrassant, une fois que nous sommes à poil, je me baiser et commence une fellation. Sa bite durcit tout doucement dans ma bouche, j'y met beaucoup d'énergie, je veux qu'il se souvienne de cette dernière fois. Quand il a tout lâché, j'avale tout et je remonte l'embrasser, à son tour il vient me sucer, je ne mets pas longtemps à lâcher tout mon foutre, il avale tout, nous nous embrassons encore longuement. Antoine m'invite à aller sur le lit, je me mets en positions, il m'enduit le trou de lubrifiant, met une capote et commencer à m'enculer tout doucement, je n'ai pas mal, tout ce passe bien, ça dure au moins 45 bonnes minutes et j'apprécie à fond, un fois qu'il a tout lâché, il se couche sur le dos.

Antoine : Je voudrais tenter quelque chose
Moi : Quoi ?
Antoine : J'aimerai bien que tu m'encules

Je suis choqué, il me demande à moi de l'enculer alors qu'il m'avait donné une baffe quand je lui avait rentré un doigts dans la cul. Je préfère être passif que actif mais si il le veut, je vais le faire.

Moi : Toi, Antoine, tu veux que je t'encule ?
Antoine : Ouai !

Antoine se met donc en position, je vais chercher le lubrifiant, j'en mets sur son trou et sur mes doigts, je commence par lui introduire une doigt, ça se passe pas mal, j'en met nu deuxième, il pousse des petites gémissements, j'en mets ensuite un troisième, il a un peu plus mal, je continue jusqu'à ce qu'il s'habitue. Une fois qu'il s'est donc habitué au trois doigts, je vais chercher une capote, je l'enfile, et je commencer à introduire ma teub dans son trou, j'y vais doucement, une fois qu'elle y est entièrement, je reste un peu à l'intérieur dans bouger, Antoine à un peu crié. Je me retire ensuite tout doucement, pour qu'il s'habitue, je rentre de nouveau doucement, Antoine continue de gémir. Je vais ensuite de plus en plus vite, il continue de gémir, mais à la longue il s'habitue à ma bite, comme toujours, je ne mets pas longtemps à lâcher ma semence, je me couche, c'est vrai avec moi, ça ne dure pas très longtemps mais c'est comme ça.

Moi : Alors ça a été ?
Antoine : Pour une première fois, c'était plutôt pas mal !

Nous nous couchons l'un à côté de l'autre, nous nous embrassons encore et encore, on peut dire que notre rendez-vous est ponctué d'embrassades ! Ça sonne à la porte, j'enfile le peignoir d'Antoine et je vais ouvrir, je suis surpris quand j'ouvre la porte, je trouve devant moi, Corentin, je suis super content de le voir, Antoine a du le prévenir ! Il rentre dans l'appartement, m'embrasse, va embrasser Antoine et se déshabille aussitôt. Il va se coucher dans le lit, je les rejoins, je commence donc à faire une fellation à Corentin, il semble apprécier, il ne me laisse pas le temps de finir, il me couche sur le ventre et commence de m'enculer sans capote, Antoine quant à lui se met devant moi et me fait sucer sa bite. Corentin et Antoine lâche leur semence en même temps, j'ai le cul remplie, et j'avale le sperme d'Antoine. Ensuite, il échangent leurs places, c'est donc Antoine qu'il m'encule et Corentin qui me baise la bouche, même scénario, il se lâchent tout les deux en même temps, j'ai le cul vraiment plein de sperme.

Corentin : J'ai un idée et si nous sortions tous les trois ?
Damien : Pourquoi pas !
Moi : Let's go !

Corentin vient vers moi avec quelque chose à la main, c'est un plug, il me l'enfonce dans le cul, je garde donc tout le sperme en moi. Ensuite nous nous habillons donc et nous sortons, je suis un peu gêné par mon plug. Nous sommes dans la rue, nous nous embrassons. Antoine propose d'aller dans un bar gay, et ça ne manque pas, nous allons dans la bar où nous avions déjà été, nous rentrons, nous nous installons à une table, un serveur vient prendre notre commande, nous ne le connaissons pas, il est mignon, il nous apporte ensuite notre commande, nous commençons de boire. Je sens une main qui se pose sur mon épaule, c'est Olivier, je suis content de le voir !

Olivier : Alors Antoine, ta petite pute va bien ?
Antoine : Elle va très bien !
Olivier : C'est con que j'ai pas le temps de faire une petite séance avec elle !

Nous finissons ensuite de boire nos verres et nous nous levons pour partir et là Olivier vient à notre rencontre !

Olivier : J'ai un petite demi-heure, on tente !?
Antoine : Avec plaisir !

Nous descendons donc à la cave, tout le monde se déshabille en même temps, je vais m'installer sur le lit, il m'attache. Quand Olivier voit mon plug, il sourit, me le retire et commence à m'enculer dans capote, pendant ce temps, je suce Corentin, Corentin se lâche le premier j'avale tout, ensuite Antoine prend sa place, il se lâche aussi et j'avale, Olivier, lui est toujours en train de me baiser, il finit au bout de 25 minutes à tout lâcher, j'ai le cul vraiment plein, il me remet mon plug. Nous nous rhabillons tous et nous remontons au bar, nous embrassons tous Olivier et nous le remercions.

Olivier : Vous pouvez revenir quand vous voulez !
Antoine : Si Aloïs revient ça sera sans moi !
Olivier : Comme vous voulez !

Olivier ne cherche pas à savoir, nous sortons du bar et Corentin prend la parole.

Corentin : Bon moi je dois y aller, je vais aller bosser, j'ai passer de merveilleux moments avec vous, Aloïs, j'ai ton numéro, si je veux te revoir, je t'appellerai !

Corentin à son tour vient nous embrasser, il part de son côté, avec Antoine, nous allons à l'appartement main dans la main en nous embrassant. Un fois que nous sommes à l'appartement, nous avons une petite discussion.

Moi : Ça va me faire bizarre de plus te voir !
Antoine : moi aussi, ça va me manquer !
Moi : Au fait j'ai ta chevalière et ton bracelet.
Antoine : Garde le bracelet !
Moi : Merci

Je lui rends donc sa chevalière, je garde le bracelet, je décide ensuite de partir, demain j'ai des choses à faire et je dois me lever, je me lève, nous nous embrassons et je pars, je suis triste, c'est pas comme si nous n'allions plus nous voir, mais ça ne sera plus dans les mêmes conditions !

Voilà, mon aventure avec Antoine se termine ici, j'ai passé de merveilleux moments avec lui. Si cette histoire et toute la série vous a plu n'hésitez pas à me le faire parvenir par mail. Je réponds toujours !
Vous pouvez aussi m'ajouter sur Facebook : "Aloïs Le-Gay"

ALOÏS-GAY

alois-gay@outlook.com

Autres histoires de l'auteur : L'inconnu du supermarché - Mon chauffeur de taxi - Mon prof de SES
Mon cousin, Maxime - En vacances avec Nicolas - L'amant de Mathieu - Avec un homme mature - A & A - Une surprise d'AlexisThomas - Chauffeur de bus dominateur - Vacances en groupe - Séance soumission avec Romain - Laurent, mon beau-pèreSoumis à Thibault - Florian et son frère - Ami de longue date - Soumis au surveillant - Le fils du beau-père - Avec le vigile

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"