PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

1ère expérience

Chapitre 2

Je m'appelle Pierre et j'ai 20 ans, de corpulence moyenne, je fais des études de commerces et ceci est la suite de mon histoire.

Les jours se succédèrent et ni moi ni Jon n'avions reparlé de ce qui s'était passé lors de la sortie "Piscine". Parfois je me demandais même si je n'avais pas fait un rêve éveillé ...
Mais je l'avais surpris à me regarder en cours en se mordillant la lèvre inférieur (chose qui m'excite au plus haut point). Démasqué, il faisait comme si de rien n'était.

Sortie de cours :

Jon : Mais dis donc, c'est bientôt ton anniversaire ! 19 ans ma poule ! on va fêter ça comme il se doit.

"Mais voilà qu'il recommence à se mordiller la lèvre inférieur et ce devant moi en plus"
Sens caché ou pas ? Je fis comme si je n'avais pas saisi cette légère allusion et lui confirma que la soirée allait être épique.

Toussaint :

Nous arrivâmes donc à la toussaint (car oui les événements de la piscine se sont déroulés mi-septembre) et ce n'est que très impatient que je me mis à préparer la soirée pour mon anniversaire. Au menu, une petite soirée tranquille avec une vingtaine de potes chez moi (mes parents m'ayant laissé la maison pour le week end). Jonathan avait tenu à me donner un coup de main pour tout préparer.

Fêtard de nature, j'avais tout prévu et ça allait des packs de bière aux dizaines de bouteilles d'alcool fort en tout genre, sans oublier le traditionnel gâteau. Mais la soirée était encore loin d'être prête.

Moi : Voilà, une bonne chose de faite, on a tous ce qu'il nous faut pour ce soir. Maintenant y a plus qu'à disposer tout pour qu'on soit tranquille.

Jon : Tu sais, on a déjà pas mal bossé et on a le temps, les autres n'arrivent qu'à 20 heures. On pourrait pas se poser un peu devant la télé et regarder un petit film ?

C'est vrai qu'on avait bien bossé, ce qui méritait une pause, il va peut-être vouloir discuter de ce qui s'est passé à la piscine. Enfin j'en sais rien moi après tout ça ne fait qu'un mois et demi.

Le choix du film fut vite fait, on opta (enfin il opta) pour un film d'horreur malgré le fait qu'il sait que j'ai horreur de ça.
Il me dit :

Jon : Si tu veux, tu peux tenir mon bras si tu as peur me dit-il en rigolant mais avec un clin d'oeil néanmoins complice.

Moi : Si c'est le cas je te prendrais au mot (à mon tour de rigoler).

Ni une ni deux et il le savait, au bout de 10 minutes de film je lui avais attrapé le bras ce qui le fit bien évidemment rire.

Moi : Pourquoi tu agis comme ça ?

Jon : Comme quoi ?

Il le faisait exprès là.

Moi : Ben, après ce qu'il s'est passé à la piscine j'aurais cru que tu aurais voulu en reparler mais au lieu de ça, tu as fait et moi de même comme si de rien était. Or il s'est passé quelque chose, on s'est embrassé et je mentirais si je te disais ne rien avoir ressenti durant et après ça, d'ailleurs, je pense que je ne suis pas le seul à avoir ressenti ça, j'ai raison ?

J'aurais cru qu'il allait me répondre, se défendre ou je ne sais quoi mais il resta silencieux pendant de longues minutes avec un regard que seul lui savait me lancer. Un regard à la fois interrogateur et mystérieux, chaud et glacial à la fois et c'est après ce qui me sembla une éternité qu'il lâcha prise. La capitulation se lisait sur son visage, un sentiment d'abandon total et là, comme ça sans prévenir, il déposa ses lèvres sur les miennes et ce qui était retenu au départ se transforma en un baiser avide, curieux et conquérant. L'un comme l'autre nous partions à la découverte de l'un et de l'autre, il prit possession de ma bouche et c'est là que nos langues se maillèrent. Nous nous séparâmes après de longues minutes, a bout de souffle.

Moi : Je ne pensais pas être si fort lui dis-je remarquant la bosse qui s'était formé à son entrejambe.

Jon : Ecoute, la raison pour laquelle je n'ai pas voulu reparler de ça avec toi c'était parce que j'essayais de me convaincre de ne pas tomber amoureux de toi mais j'ai échoué, je n'ai pas réussi à refouler mes sentiments. Je ne te veux pas comme simple meilleur ami, je te veux comme personne d'autre que moi ne pourra t'avoir et quand tu m'as agrippé le bras j'ai compris, j'ai su que j'étais amoureux de toi et que jamais je n'arriverais à refouler mes sentiments pour toi.

Alors voilà ce que ça fait ? ce sentiment de bonheur intense en sachant que la personne que vous aimez vous aime ? Personnellement j'aurais cru que cela allait être plus fort, plus intense, plus waow mais sur le coup je m'en fiche, car rien n'égal la sensation que je ressens en ce moment, Jonathan est amoureux de moi, il me veut comme personne ne pourra m'avoir. Je ...

Il interrompis le fil de mes pensées et me dit "Au fait joyeux anniversaire" et il m'embrassa.

....

Jon : Bébé réveille toi il est 19 h 45 et on a rien fait ! les autres arrivent dans 15 minutes !

J'ouvre péniblement les yeux et constate que je suis couché à côté de lui, la tête appuyée sur son torse ... Il sent divinement bon ...

"Bébé ? J'ai déjà un petit surnom alors ? (ça me fait sourire intérieurement) décidément cette journée est parfaite... Attends il a bien dit 19 h 45 là ou je me trompe ?" J'émerge, me relève et me met à courir dans tout le salon pour tout préparer, lui assis dans le fauteuil me regarde en rigolant.

Moi : Si Monsieur le bogoss aux yeux bleus pourrait se lever et me donner un coup de main se serait pas de refus. Lui dis-je en lui jetant une serviette à la figure.

...

Tout est rentré dans l'ordre, il est 20 h 10 et les invités commencent à arriver. Pleins de joyeux anniversaires, quelques cadeaux par si par là et voilà tout le monde est arrivé.

La soirée se déroule comme prévu, tout le monde rigole, les boissons circulent comme il se doit et la musique emplit la pièce. Seul bémol, Jon est d'un côté de la pièce avec des potes de la piscine et moi du mien avec 2-3 potes de classe. Ce qui ne l'empêcha pas de passer me glisser un mot des plus intéressant.

"Ne bois pas trop, j'aimerais que tu sois réveillé et alerte quand ils partiront tous. Ton cadeau d'anniversaire est dans ta chambre mais interdiction d'aller voir sans moi ... Joyeux anniversaire. Ps : Je me mords la lèvre inférieur pendant que tu lis ça"

Il ne mentait pas celui là, à l'autre bout de la pièce j'apercevais Jon qui me regardait avec un regard sombre et qui se mordillait la lèvre inférieur comme indiqué. (cela m'excita au plus haut point)

2 h 30 du matin tout le monde est parti, je ferme les portes à clés, éteint les lampes et ferme les rideaux. Jon et moi montons dans ma chambre.

Jon : Prêt à recevoir ton cadeau ?

Moi : Je ne suis pas fan des surprises mais je ferais une exception avec toi. Et je l'embrassa contre le mur.

Une fois dans la chambre, je constata que rien n'avait changé de place. Rien avait disparu rien était apparu. Je lui lança un regard interrogateur ce qui le fit rire.

Jon : Je dois le préparer avant de te le montrer, va dans la salle de bain et attends que je t appelle.

5 minutes plus tard, il m'appela et surprise surprise, il était en boxer sur mon lit avec une carte sur les lèvres. je l'examina de plus près et constata ceci "Bon pour un baiser et une nuit de rêve avec moi"

Il se releva et m'embrassa, d'abord doucement et ensuite avec fougue et passion. On aura dit que m'embrasser lui permettait de respirer et c'est avec cette même fougue que je lui rendis son baiser. Il me renversa et se retrouva au dessus de moi et continua l'exploration de ma bouche. Mes mains se baladaient sur son corps passant de ses hanches à ses abdos, de ses pectoraux à son cou où je m'agrippa pour mieux le sentir, humer son odeur et l'embrasser.

Il me retira ma chemise puis mon jeans et me voilà comme lui en simple apparat (en boxer). Cette fois-ci je prenais les choses en main, je fis une roulade et me retrouva au dessus de lui. L'exploration pouvait commencer. Je commença par descendre vers son cou ou je lui fis un suçon. Le plaisir que ça lui procurait le faisait gémir et cela avait un effet particulier sur son entrejambe qui gonflait contre le bas de mon ventre

Jon : Mmmmh

Je continua mon exploration et descendis vers ses tétons que j'entrepris de lécher, d'embrasser et de mordiller. De son côté, les gémissements continuaient et une trace de pré-cum se faisait voir sur son boxer. On arriva alors sur la zone "X". Je commença d'abord par lécher sa queue par dessus son boxer et petit à petit je descendis son boxer laissant se dresser sa queue.
Quel spectacle, sa queue de 22 cm (maintenant je le sais) à quelques centimètres de ma bouche. Je commença timidement et entrepris de lécher son gland. Jon gémissait au contact de ma langue sur son gland ce qui m'excita encore plus. Excité, je goba d'une traite ses 22 cm en gorge profonde ce qui lui fit pousser un râle de plaisir suivi de quelques mots.

Jon : Oh putain, Pierre !! Mmmmh

Je commença des va et viens, prenant sa queue en fond de gorge a chaque mouvement, j'en profitais pour malaxer ses couilles a chaque gorge profonde que je lui faisais et excité par ma bouche il décida de prendre les commandes.

Jon : Je veux te donner des coups de reins en fond de gorge je peux ?

Moi : Fais toi plaisir lui dis-je en l'embrassant et en reprenant sa queue en bouche.

Il mit ses mains sur ma tête et m'imposa un rythme. Je sentais ses couilles aller et venir contre mon cou, je gémissais et lui râlait de plaisir. Je repris le contrôle et le suça en fond de gorge pendant 5 minutes non-stop à allure rapide.

Jon : Bébé je vais gicler !!! Tu veux avaler ?

Pour toute réponse, il n'eut que des gémissements et mes mains que s'agrippaient à sa taille. Il se laissa aller.

Jon : Haaaa ! Bébé !!!!!

Et il gicla 5 ou 6 grosses giclées de sperme au fond de ma gorge, son sperme a un gout délicieux et chaud. C'est délicieux et j'avala sans en laisser une goutte.

Jon : A ton tour maintenant me dit-il

Moi : Tu n es pas fatigué ?

Jon : Non, pas avec toi me dit-il en m'embrassant.

Il descendit sur ma queue et la pris en bouche d'une traite. il me demanda de lui imposer un rythme qu'il garda pendant 5 minutes

Moi : Mmmmh je t'aime, c'est trop bon

Il se releva et m'embrassa.

Jon : je t'aime aussi, sa te dirait de ... enfin te vois ? me dit-il en touchant mes fesses

Il me mit un doigt et je compris tout de suite que j'en avais envie. Je me mis sur le dos et il vint se mettre entre mes jambes, sa queue a l'entrée de moi, il force l'entrée. Etonnement, sa queue rentra toute seule et il commença des lents vas et viens. Il me tient les hanches et m'embrasse au fur et à mesure de la pénétration. Je n'ai pas mal.

Moi : Va y mon coeur, plus vite.

Jon : Mmmmh Bébé ... et il accéléra.

Sa queue rentrait et sortait frénétiquement de moi et je gémissais, j'en redemandais. je sentais ses couilles battre mon cul.

Moi : Mmmh oui, vas y mon coeur, mmmmh ...

Il continua a me prendre comme ça pendant 15 bonnes minutes, nos râles de plaisir se conjuguant a chaque rentrée et sortie.

Moi : On gicle ensemble ? Tu gicles en moi mon coeur ? lui demandais-je

Jon : D'accord bébé, accroche toi,j'y vais a fond maintenant jusqu'à gicler en toi

Il me pris pendant 5 minutes encore et on gicla tout les deux.

Moi : Oooooh je vais jouir !! Jon ... Mmmmh Ooooooh. Et je gicla sur mon torse 5 jets de sperme suivi directement par Jon.

Jon : Oh oh ooooh ! Bébé ...

Il se déchargea dans mon cul, je sentis son sperme se répandre en moi. Trop bon. Il se pencha et lécha mon sperme en avala une partie et le reste vint le partager avec moi dans un baiser passionné.

En sueur, on s'est dormi complètement nu, moi dans ses bras sa queue contre mes fesses. (Le réveil va être chaud)

(Histoire à suivre)
J'espère que ça vous a plu, envoyez moi un email avec votre impression.

Atwix31

moon-light@live.be

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : 1ère expérience -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)