PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Soirée avec les parents

partie 1

Il y a un truc que j'aime pas du tout , c'est quand mes parents invitent certains de leurs amis à manger à la maison. Ils sont rasoir. J'aime bien discuter avec les gens mais entendre parler du chef de machin ou du travail de bidule moi ca ne m'intéresse pas. Mais bon, je fais avec. Et puis dès que je peux, je demande à sortir de table pour monter dans ma chambre et jouer à la play. Parfois ca marche et d'autres fois non.

Cette fois, mon père avait invité pas mal de ses collègues. Je savais qu'on serait 11 à table et déjà j'avais envie que cela se termine. J'ai aidé ma mère a installer tout. Elle a critiqué ma tenue ("on ne reçoit pas des gens en short!). Je me suis changé pour un fut beige, pieds nus dans mes sebago et une chemise manche courte claire. Le parfait fils ;-)

Enfin, 19h, les premiers arrivent. Je souris, je me présente "oh mais vous avez un grand fils". J'aide à servir. Ca se remplit, je m'ennuie déjà. On est presque au complet et ca sonne. "Va ouvrir" me dit ma mère. J'ouvre, une femme blonde, très maquillée et parfumée avec un gros bouquet me souris et me fais la bise. "Tu dois être Marc ? ton père me parle souvent de toi". Je lui montre le salon et vais pour refermer la porte. "Attends Marc, mon fils gare la voiture dans la rue, il va arriver". Son fils ? Je l'imagine déjà vieux et moche. Et donc j'attends la main sur la porte, en jouant avec mon téléphone. J'entends des pas rapide et lève les yeux. Putain de merde! Un des plus beaux mecs que j'ai vu de ma vie. BW blanches aux pieds, en short bleu marin, des mollets et des cuisses de sportif, polo blanc qui moule son torse superbe, souriant, mal rasé blond. WOW. Je souris bêtement. Il me tend la main "Je suis Fred, salut" Je lui serre sa main, chaude, ferme. Un peu plus petit que moi (genre 1,80m) bien bâti. Je reste à l'observer. Ses pecs tendent le tissu de son polo, je peux voir ses tétons qui pointent. Il n'a pas fermé le col de son polo et une touffe blonde dépasse. "Tu ne me fais pas entrer?" me dit-il en souriant. "Si si bien sûr, vient, entre. Moi c'est Marc". Il passe devant moi, me frôle, je sens son odeur et malgré moi me met à mater son cul qui rempli bien (même très bien) son short. La vache! Je le suis et la, ma mère m'appelle pour l'aider à remettre de l'apéro.

Je passe et distribue les trucs que ma mère à fait et en profite pour mater Fred. Il me sourit toujours. En m'approchant, je me rends compte qu'il a les mollets bien velus mais que ses poils sont tous clairs, c'est la lumière qui les mets en valeur. Ca me chauffe. Je me dis de me calmer. En plus il a l'air bien hétéro. Enfin bon, ca ne gâches pas le plaisir de mater.

L'apéro dure encore un peu puis ma mère annonce qu'on peut passer à table. Elle m'appelle à la cuisine pour l'aider à préparer puis apporter les assiettes. j'apporte mes premières assiettes et commence a les poser devant les convives. Ma mère arrive et complète et me dis assieds toi ici. Et je suis à côté de Fred. il est tout au bout de la table et moi a côté de lui. Ma mère me souris et dit "je vous ai mis à côté je pense que cela sera plus agréable que de discuter toujours avec des vieux". Mais quelle bonne idée!

On commence a manger et on parle. Il est vraiment sympa ce gars. Il a 2 ans de plus que moi, déjà à la fac et est capitaine de son équipe de foot. Je lui dit que moi j'y connais rien. Il rigole et dis que c'est pas grave, qu'il me trouve sympa quant même. On parle de jeu vidéos (il a lui aussi une play). On finit l'entrée et quand je me lève, il me demande où sont les toilettes. Je lui explique et prend les assiettes.

Quand je reviens, il n'est pas encore revenu et comme j'ai besoin de me laver les mains et que ma mère utilise la cuisine, je vais dans la salle de bain. La porte des WC est fermée, je me dis qu'il n'a pas fini. J'ouvre la porte de la salle de bain et la je le vois, le bas de son polo remontée sur son visage. Je stoppe net, ses pectoraux sont superbement velus, je devine ses tétons assez larges. Ses abdos sont dessinés, velus eux aussi avec une ligne de poil qui descend jusqu'à une touffe blonde qui apparaît à la ligne de son short. Il n'a pas de ceinture et apparemment pas de slip non plus. Je mate, il respire doucement, je vois son ventre qui se gonfle et se dégonfle. je tousse et il lâche son polo qui retombe humide sur son ventre.

- Fred ? Tu faisais quoi ca va ?

- (Il me regarde en souriant) Oui Marc, ne t'en fais pas. En fait je n'ai pas trouvé de serviette pour m'essuyer les mains alors j'ai fait avec les moyens du bord.

- Ben attend j'en sors une. En plus ton polo est tout humide. on va se demander ce que tu as fait avec.

- Ca va sécher vite, pas de souci.

Je me lave les mains. Je le mate dans le miroir. Je rince mes mains. Il me tends la serviette. Je la prend et m'essuie les mains. il se regarde dans le miroir.

- Tu vois Marc, c'est déjà tout sec. Je dois avoir la peau chaude.

Je souris. Lui aussi. Je me penche pour poser la serviette. Il ferme les yeux puis les ouvre, me regarde fixement et la tout s'enchaîne. Il fait un pas en avant, sa main passe dans mon dos, il me plaque a lui et je me retrouve avec ses lèvres sur les miennes. Il attend quelques secondes et comme je ne me retire pas, je sens sa langue ouvrir mes lèvres et commencer a chercher la mienne. Son étreinte est plus forte, il me colle a lui. Je sens la chaleur de son corps. Ses cuisses contre les miennes. Je pose mes mains dans son dos. Sa langue est chaude, gourmande. Je reprends ma respiration. Mes mains passent sous son polo, dans son dos. Sa peau est douce je descend sur ses hanches, masse le haut de ses fesses. Il gémit.

- Les garçons ! Le plat est servi.

Ma mère nous appelle. On s'écarte, nos lèvres humides. Je lui caresse sa joue mal rasée. Il me sourit. On sort de la salle de bain et on retourne s'asseoir. Je suis en feu. Je le sens chaud contre moi. Je me calme et me mets à manger doucement. Je sens la cuisse de Fred contre ma cuisse. Il me regarde la tête baissée.  Je vois sa serviette qui tombe. Je me penche la récupère et la pose sur sa cuisse en laissant ma main dessus. Je joue avec sa cuisse. Il tend un peu la jambe. Sa cuisse est musclée (vraiment). Je sens les poils de sa jambe sous mes doigts, joue avec. Il ouvre plus les cuisses. Ma main remonte doucement et je sens son sexe chaud contre ma main. je le masse. il est vraiment bien monté. Il pose sa main sur la mienne et me fait masser son sexe. Je sens qu'il commence a bander sa tige raidit contre ma main. On continue de manger. Les adultes ont finit de manger. Ma mère passe pour resservir les gens. j'ôte ma main de la cuisse de Fred et je sens la fraicheur de l'air. Je demande à ma mère si on peut aller jouer à la play en attendant le dessert. elle sourit et dit "oui les garçons allez-y, je vous appelle quand je sers le dessert". Je me lève et Fred me suis. Je peux mater la bosse de son short, sa tige qui se voit bien contre sa cuisse.

On monte vers ma chambre, je ferme la porte et là il me plaque contre le mur, me prend les mains, les monte au dessus de ma tête et me pelle doucement, son corps contre le mien. Je sens son sexe chaud contre ma cuisse. Il me vire ma chemise et se met à me lécher les tétons. ils les mords. je gémis putain comme il est bon. Il me reprends la bouche puis se met à me lécher les aisselles je bande a fond dans mon fut. Il reprends mes tétons, lâche mes bras et se met à me masser le ventre. Ses mains ouvrent ma ceinture, puis il défait mon fut. Je vire mes sebago, l'aide à virer mon pantalon. Ses mains sont chaudes sur moi. Je passe la main dans ses cheveux lui masse le dos. Je lève son polo et joue avec ses pecs. Il me déshabille, me vire mon slip. Ma pine est raide, coulante de mouille. Il se met à genoux et me prend le sexe en bouche. Comme sa bouche est chaude! Sa langue passe sur mon gland joue avec mon méat. Sa main tire mes boules, me branle. Oh putain comme il est chaud. je gémis. je bande encore plus fort dans sa bouche. Il me gobe les boules tout en me branlant le gland dans son poing. Je suis aux anges. Je lui dit d'y aller doucement, que je vais jouir sinon. Il se redresse me langue les tétons et me pelle. Je sens le gout de ma mouille sur sa langue. Je le pelle. Je le pousse sur mon lit et le couche dessus. Je lui écarte les cuisses et me met sur lui. Mes mains sous son polo que je remonte en léchant sa ligne de poils. Je mords ses tétons qui ont gonflé. ils sont raides et quand je les mords il gémit de plaisir. je les pince et lui vire le polo. Je le mate "tu es vraiment bien poilu et j'aime ca". Je m'accroupis sur lui et lui met mon sexe en bouche. Je sens ses poils de pecs sur mes fesses nues. Il me suce. Il me masse les fesses me les claque. Oui! Je lui ramone la bouche. Il me fixe je vois le désir dans ses yeux. J'ondule du bassin pour bien m'enfoncer en lui. Il masse mes fesses passe ses mains sous mon cul et je le sens jouer avec ma raie. Il masse mon anus. Je le mate, je dis "vas y". Il lâche ma pine et dis "je vais te baiser Marc". Il me prend les hanches et me couche sur le lit, sur le ventre. Il écarte mes cuisses de ses 2 mains qui montent ensuite sur mes fesses qu'il ouvre. Je sens ses joues mal rasées contre ma peau quand il pose ses lèvres contre ma rondelle. Sa langue lape mon trou, s'enfile dedans. Il me masse la rondelle la travaille. il joue avec un doigt et sa langue sur mon trou. je bande a fond. Sa main passe sous moi et me tire les boules. Je sens sa langue entrer en moi et me dilater doucement je m'ouvre bien. Il gémit et dit "putain ce que j'ai envie de ton cul". J'entend son short s'ouvrir. Il se glisse entre mes cuisses son gland chaud contre ma raie. Son torse dans mon dos. Il me lèche le lobe de l'oreille droite. Putain je bande comme un débile. Je tend ma croupe à son sexe. Il met son gland sur mon trou et je le sens qui pousse. Putain oui. Il est large mais j'encaisse bien. Je sens son gland qui force et entre. Mon trou se resserre sur sa pine. Il gémit a son tour "Oh putain oh putain ton trou..." Il me lèche le cou se couche sur moi et donne des coups de reins. Je le sens qui me force qui entre en moi. Il me dilate, me prends. Son sexe est raide, chaud, long. Je sens ses boules qui se posent sur mon cul. Il pousse et je sens tout son corps contre le mien. Il est à fond toute sa pine dans ma rondelle. Putain que c'est bon. Je tourne la tête il me pelle. Ma langue cherche la sienne et il commence a me ramoner doucement au départ mais il accélère vite. Je bande dans le lit, je mouille. Il sort de mon cul et me reprend d'un coup. Je gémis je suis à la limite d'hurler tellement c'est bon. Je mords mon oreiller. Il entre et sors de mon cul "Je vais juter ton cul est tellement bon Marc". Je sens son corps qui chauffe dans mon dos. Je tends mon cul à sa pine. Il accélère. Ses pecs collés à mon dos, ses jambes contre les miennes, seul son bassin bouge. Je serre mon cul sur sa pine. Je l'entends gémir il me mord l'oreille et spasme dans mon cul. Il se cale bien au fond. Comme c'est bon ! Son mouvement diminue et il s'écroule sur mon dos. Je sens son cœur qui bat contre moi. Il souffle fort. Ses mains caressent mes hanches.

- Les garçons! Le plat est bientôt servi, descendez pour m'aider!

Je frémis. j'avais oublié la soirée. Je m'étais perdu dans le ramonage de Fred. Je sens sa queue qui débande. Il sort de mon cul, me le lèche doucement et me pelle. Je sens son sperme sur sa langue je le pelle. Il se redresse rouge de sueur. Je le mate. Il est superbe. Ses poils blond collé à ses pecs. Sa touffe blonde humide. Je passe mes doigts dedans. Caresse son sexe gluant de foutre. Il a débandé mais sa pine est impressionnante. Je me demande combien il fait une fois raide. Mon cul me dit que c'est bien large. Il s'essuie dans le drap et se rhabille. Je fais comme lui on ne dit rien. Je serre mon cul pour ne pas perdre son sperme. Il me pelle avant de sortir et me dit juste "je te kiffe Marc". On sort et on va aider ma mère.

Fred

fredblond68@outlook.fr

 

Autres histoires de l'auteur : Fred - Soirée avec les parents

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)