14 Déc.
+ 43 histoires en accès privilège.
14 Déc. : +30 histoires en accès public

A noter.
Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.

VIP?
Accès privilège :
Des histoires en +, juste avec un don

Don anonyme, en paypal ou CB

DESTOCKAGE DVD GAY
PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 373

Noël 2015-3,

25 au soir.

Dès qu'ils sont partis ça part en touze ! Nous sommes tous nus en quelques minutes et je retrouve mes Samir et Ammed habituels vêtus de leurs seuls boxers en cuir maintenant bien patinés.

Ça sonne !! Fuck ils ont oubliés quelques choses (un des parents) et on est déjà tous  à poil.

Heureusement ce ne sont que Dorian avec Julien venu voir si son petit apprenti s'était bien tenu !

Ils montent et ont la demi-surprise de nous trouver déjà tous biens chauds. Quelques âmes charitables les aident à arborer la même tenue que nous et ils entrent dans la mêlée.

Je me fais la réflexion que serait quand même bien si les derniers arrivants se faisaient Nathan. Je suis sûr que ce dernier ne refuserait pas.

Je pars à sa recherche et le trouve en levrette à subir les assauts de Dan. Je me penche et lui fais part de ma dernière idée. Vu qu'il était déjà bien parti dans son trip, il met un peu de temps à tilter. Il demande un temps mort à son étalon et nous nous écartons quelques minutes.

Il argumente que ça va surement gêner Julien avec qui il a établi un relationnel stable. D'un autre côté, il ne sait pas comment le remercier lui et Dorian. Connaissant mes deux amis, je suis sûr que ce n'est pas parce qu'ils l'auraient baisé ce soir qu'ils abuseraient plus tard de la situation. Là-dessus il est d'accord avec moi.

Nous laissons en plan Dan qui part chercher son bonheur avec un autre partenaire et cherchons son maître de stage.  Nous les trouvons tous les deux à s'occuper de Duke. A bien y réfléchir c'est plutôt l'inverse !  Les carrures et les « équipements » de mes deux Pros l'ont attiré comme le miel un ours (bon un ourson tout imberbe d'accord !).

Pas d'explication, je pousse Nathan dans le trio. J'observe de loin (enfin à 2m). Il faut quelques minutes aux deux ainés pour s'apercevoir de qui les avait rejoints. Bref mouvement de recul de la part de Dorian alors que julien, le nez entre les fesses de son apprenti, n'a toujours pas capté. Nathan lui fait « chut » d'un doigt sur ses lèvres avant de les ouvrir pour engloutir son manche. Je vois Julien se redresser et kpoter sa queue pour enfiler le cul qu'il venait de préparer. Il ne devine pas qui il encule, Dorian, avec ses mains posées sur la tête de Nathan (pour bien maîtriser le ramonage de sa gorge) camoufle son identité. De plus de dos à 4 pattes ça pourrait être n'importe lequel de mes « petits frères ».

Il capte au moment où il échange sa place avec Dorian. Nathan relève la tête et plonge sur le gland de son maitre de stage avant que ce dernier n'ait le temps de se reculer. Après c'est trop tard ! Le plaisir apporté par la douceur de la gorge de son apprenti le soude à lui. L'aspiration au fond de sa gorge encore plus. Je les laisse et me trouve un duo où m'intégrer.

Pablo m'accueille avec plaisir et je m'intercale entre lui et Duke échoué sous sa coupe après son remplacement par Nathan. Je me glisse dans le cul de Duke et collé à son dos lui glisse dans l'oreille de bien serrer son anneau. Chose qu'il fait parfaitement au ressenti de la compression de ma bite. Pablo profite de cette position pour introduire ses 24 x 6 bien au fond de mon trou.

Après quelques instants où j'ai été l'élément moteur du trio, Pablo a pris la relève. Il m'a pilonné la rondelle et chacun de ses coups de rien m'envoyait taper mes couilles contre celles de Duke alors que mon gland cherchait à aller encore plus profond en lui.  Un simple « Gorgeous » provenant de Duke a salué ce changement de rythme.

Je retrouve mon ibère dans ce qu'il a de plus impérieux (complètement différent de son frère malgré une bite identique). Son gros gland à force de buter contre ma prostate fini par m'envoyer au 7ème ciel et je jute dans ma kpote alors que je maintiens Duke au plus près de moi, le pilonnant dur mon dernier cm de bite. Quand je recule brutalement, je provoque l'explosion de mes deux partenaires. Duke me jute dans la main alors que je ressens chacune des éjaculations qui gonflent encore plus le volume de Pablo (enfin par Kpote interposée).

Petit repos, je roule un patin à Duke alors que Pablo nous quitte pour aller enculer plus loin. Il me demande si aux prochaines vacances françaises, ses trois nouveaux amis pourraient revenir en Californie, il aimerait bien les emmener visiter le Grand Canyon, aller jusqu'à Las Vegas. Je suis d'autant plus d'accord que ce sera le dernier mois de ma présence à Berkeley.

Quand il apprend ça, il est content puis déçu que mon séjour ne dure pas plus longtemps. Je ne pense pas mentir en lui affirmant que ce n'est pas parce que je ne serais plus en Californie qu'il cessera de voir mes « petits frères ». Je crois bien qu'ils sont suffisamment accrochés pour que je sois bon à payer quelques allers et retours France-Californie.

Cette affirmation me vaut une nouvelle pelle qui de remerciement dévie en un nouvel appel de sexe.

Nous nous faisons rejoindre par ses trois amis avant que je ne replonge ma queue dans son intimité. Petite fête de retrouvaille, d'autant plus forte qu'ils apprennent que la fin de mes études aux USA ne sonnera pas celle de leurs contacts. Du coup je me fais violer par 4 énergumènes en rut !!

C'est Ludovic qui me tire de cet enchevêtrement de corps. Quand il en apprend la raison, il me dit que c'est de ma faute, j'ai qu'à être plus circonspect dans mes déclarations !! Merci le soutient !!

Semaine inter fêtes :

 Débarquons à Paris pour que nos américains en prennent plein les yeux. Nous squattons l'appart de Kev et aussi celui d'Henri sur l'insistance de ce dernier.

Kev est encore plâtré mais avec une coque en fibre de verre qui ne l'immobilise plus. 

Les journées nous laissons les jeunes trainer ensemble et avec Dan et Tyler nous parcourons, musées et sites remarquables de la capitale. L'affluence touristique est plus faible que de normale, rapport aux attentats de novembre !

Je m'éclipse du groupe le temps d'aller cherche ma commande place Vendôme. En plus des participants de l'année dernière qui manqueraient notre « Nouvel an » pour rien au monde, cette année je dois ajouter mes trois invités.

« Mon » vendeur n'est pas en vacances et s'il m'introduit dans un salon privé, moi je m'introduis dans son cul. Il est mouillé tellement il attendait ma visite. Je l'encule en prenant mon temps, lui le torse posé sur la table de présentation puis, lui le dos sur cette même table ses jambes relevées vers le plafond puis, moi assis dans le fauteuil client et lui les deux jambes passées sur les accoudoirs qui me branle la bite avec sa rondelle.

La chose faite, on vérifie un par un les bracelets que j'ai commandés. En raccord avec les anneaux de l'an passés, en or rose aussi mais gravé « Blockhaus 16 ». 83, ça prend du temps !! Le chiffre m'a été donné par PH qui n'as pas préciser qui sera là. Je sais qu'il y aura tous mes escorts homos et les potes mais qui peut ou ne peut pas venir je ne le sais pas !

Henri profite de notre passage pour nous « sortir » dans un grand restaurant de la capitale. Les consommateurs sont un peu revenus depuis les lendemains des attentats mais il est déjà 20h30 et la salle est loin d'être pleine. Notre table de 15, Ric et Nathan nous ont rejoints détone. Duke est muet jusqu'au milieu du repas, impressionné par le service. Les serveurs qui connaissent bien Henri sont souriants à nous passer les assiettes. Ils prennent un soin particulier  auprès de Kev qui ne peut aps encore dissimuler complètement son état.

J'en vois même un draguer ouvertement Duke qui ne sait plus où se mettre.

L'ambiance est bonne et nous sommes un peu bruyants. Notre table attire les regards et beaucoup de sourires. Henri a beau avoir presque 3 fois nos âges, il nous comprend quand même. Ric impressionne Tyler et Duke qui ne l'avaient pas encore rencontré. Son physique même dissimulé sous ses vêtements coupés sur mesure ne laisse personne indifférent. Je discutais avec Alban et Henri quand je me suis aperçu que Duke n'était plus à table. Quand il revient, je note qu'il ne peut cacher un air satisfait.

Dessert et café pris nous partons après que je me sois « battu » avec Henri pour la note. Bien sûr il a gain de cause et règle nos diners. Du coup je laisse le pourboire et les 200€ que je glisse au serveur qui nous raccompagne me valent un merci appuyé.

Dans la rue je coince Duke et le questionne jusqu'à ce qu'il m'avoue s'être fait le serveur qui l'avait chauffé. Il m'avoue que c'est quand même une première pour lui, même à San Francisco, il n'avait jamais consommé sur place.

J'éclate de rire, lui tape dans le dos et lui souhaite la bienvenue en France. Enguerrand lui demande s'il avait été actif ou passif avec le mec. Réponse de l'intéressé « actif, son cul était trop tentant » et non seulement il l'avait défoncé mais le mec ruait du cul pour la prendre plus hard encore !!

Retour à l'appart de Kev pour notre dernière soirée à Paris. Nous buvons un verre quand sonnerie de la porte. Kev va ouvrir et revient avec 3 bomecs qui nous les présentent comme ses potes de muscu. Je reconnais dans le plus balaise celui dont il m'avait déjà parlé et qui est « super équipé ». Ils boivent avec nous mais ça dérape vite à ce pourquoi ils étaient venus, c'est-à-dire un bon plan baise !

Avec le format de Ric et la bite d'Ernesto, faut dire que le balaise se pose en fantasme vivant !!

Je me l'accapare direct et mon petit cul étroit sous un dos et des épaules bien larges à l'air de lui faire de l'effet. Nous nous étalons dans le grand séjour et même l'escalier qui monte à la chambre.

Pour ma part, j'étale ma conquête dos sur la table basse et entreprend de vérifier le tonus musculaire de la bête. Je m'étale sur lui. A part les épaules qui sont de même largeur, tout le reste chez lui est plus hypertrophié que chez moi. Je descends sur ses pecs et bouffe ses gros tétons en érection. En même temps j'empoigne ses pecs épais et les presse avec difficulté. Je descends plus bas, ma langue suit le sillon entre ses blocs d'abdos. J'atteins son gland avant le nombril, bien avant d'au moins 5cm, la taille de son gland quasiment !! Je ne peux m'empêcher d'ouvrir grand ma bouche pour abriter cette merveille. Comme je fais une pause, il m'attrape par la nuque et d'une seule poussée me défonce la gorge et plaque mon nez contre son pubis épilé. En bonne « salope » je déglutis rapidement pour masser sa bite. Là c'est lui qui s'arrache de ma bouche en gueulant un « la saloooope » qui fait éclater de rire plus d'un participant !!

Quand je le reprends en bouche il est plus circonspect et me laisse gérer la pipe. J'alterne le jeu de ma langue sur son gland, décolletage de la couronne, pénétration de ma langue en pointe dans son petit trou…. Avec des plantages dans les  profondeurs étroites du début de mon œsophage.

Alors que j'ai son gland bien profond dans ma gorge, il me soulève le bassin et me fait tourner pour nous placer en 69. J'ai l'impression de ne peser que quelques kilos vu la facilité avec laquelle il m'a basculé. Il me suce un peu puis attaque direct l'objet de sa convoitise, ma rondelle encore fraiche. Alors que je m'occupe a bien lubrifier sa bite, il en fait de même avec cette dernière. Je sens sa langue progresser et pousser sa salive. Quand il estime que je dois être préparé plus profond, ce sont ses doigts qui prennent la relève et j'en sens un  puis rapidement 2 et enfin 3 pénétrer mon intimité. Cela dure un bon moment jusqu'à ce qu'il m'estime prêt à le recevoir. Je ne voulais pas le vexer mais ça va faire un moment que je le suis, prêt !

Il se couche sur le dos et je l'enjambe de face. Les mains en appui sur ses gros pecs, je descends mon bassin pour faire le contact gland / rondelle. Il m'a traité de salope, il va voir que ce n'était pas juste une promesse. Je bouge un peu des hanches pour bien me placer puis d'un coup d'un seul, je me plante ses 24x6 jusqu'aux couilles. Là, c'est lui qui cri son plaisir. Moi je me retiens, et savoure cette pénétration violente mais à la hauteur de mon désir. Je reste un moment les fesses écrasées contre ses cuisses avant de le chevaucher façon grand prix de l'arc de triomphe. Là il doit bien admettre que c'est moi qui mène le jeu. Ce sont mes fréquences de va et vient, mes différents degrés de compression de rondelle qui dirigent sa courbe de plaisir. Kev qui l'entend gémir s'approche de moi et me dit de ne pas le lui « gâcher » car il n'est pas sûr de pouvoir être aussi bon que moi. C'est flatteur !! 

Son pote lui dit de me laisser faire. Il se laisse encore mener quelques minutes puis reprend la barre. Il se redresse, plie ses jambes sous moi et d'un coup de rein nous met debout. Enfin lui, car moi je suis accroché à son cou, mes bras enserrant mes chevilles posées sur ses épaules. De nouveau j'ai l'impression de ne rien peser. Il campe ses pieds un peu écartés sur le sol et avec ses gros bras, m'écarte le bassin du sien avant de relâcher son effort et que, naturellement, mes fesses reviennent s'écraser contre lui, son gland me pénétrant au plus profond de mon trou. Trop, trop bon !!!

Je bande comme un fou et mes couilles écrasées contre ses abdos à chaque retour à la position de départ me procurent un plaisir/douleur mélangé. Alors que je comptais bien tirer le jus de ses couilles avant de moi-même partir, c'est l'inverse qui se produit. Les montées de plaisir qui me provient de ma rondelle et de ma prostate maltraitée à chaque passage de son gros gland se confond avec la douleur renvoyée par mes couilles écrasées au même moment. J'explose et recouvres nos pecs de grosses giclées de sperme. J'ai le plaisir de sentir en moi que mes contractions d'anus ont raison de sa résistance et il repli sa kpote. Avant d'être totalement vidé, ses jambes cèdent et alors qu'il s'agenouille sur le tapis, je m'enfonce une dernière et très profonde fois sa bite dans le cul. Ça me procure une dernière poussée de plaisir qui me fait gémir comme la dernière des salopes … que je suis à ce moment-là. Je serre mon anneau à le bloqué tout au fond de moi et quand je relâche l'effort, il explose dans sa kpote.    

On s'écroule sur le côté en se déboitant. Kev nous rejoint et me demande comment je trouve son « culturiste ». Seule réponse possible, « trop bon ».

Je ne peux m'empêcher de lui demander ce qu'il fait pour le nouvel an. Il ne déparerait pas dans notre bande et plus d'un lui servirait de kpote vivante !

Il est déjà pris et m'explique qu'il réalise une prestation pour un mec !!

Les autres se finissent et de tous les côtés ça gémi, ça exprime le plaisir pris par ou dans le corps du partenaire.

Nous finissons la nuit tous ensemble dans l'appart de Kev

Le lendemain retour au Blockhaus.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

Dernière mise à jour publique

14/12 : 21 Nouvelles

Mon directeur de formation Deepth
Une bonne pipe CaptainNemo54
Faites vos jeux Yan
Mon année Erasmus Bryan
Comment j’ai rencontré mon copain TTBM Ethan69
A Young Hetero
Ma nouvelle vie de lope Nico76500
Nicolas et Bobo Nicolas
Maxence Éric
Confessions réelles d’un videcouilles Guillaume
Un hétéro de moins Jean-Baptiste
Baisé au jus par Denis le flic Baisemoi37600
dans les bois.... Pititgayy
Mes potes du lycée Juliencyrillo77
Le timide Frank
Mes 18 ans Titi30
Dans sa toile Ed.Nygma
Découverte Patoche0054
Les toilettes de l’aéroport Hugo974
À trois sur les parkings Couple chaud
Mon demi-frère hétéro Oldyano

La suite... 9 épisodes

Nouvelle expérience -02 Arras62
Le jouet d’un hétéro -05 Franck84
Éric, ma vie Chapitre -17 Rodrigue
Éric, ma vie Chapitre -18 Rodrigue
Ma première collocation -06 Pascal
Ma première collocation -07 Pascal
Soumis à Karim -02 Tod
Chambres à louer -13 Jeanmarc
Début avec mon maître -02 Jd18

Décembre 2018

Nouvelles

Pendaison de crémaillère Alex
1 de perdu, 2 très chauds de trouvés James
Montparnasse Lane
Plan punition Chopassif
Serveur timide, mais chaud Romain
Un super plan en voiture Le paon d'Héra
Ma première collocation Pascal
Un Français au Québec Wesley
Ascenseur bloqué Hugo
Première fois hard Inexp
Deux novices dans la douche Flavien49
Accident de travail Catana
Autostop en Martinique Ed.Nygma

La suite...

Mon pote Hector -04 Anno
Nicolas et Bobo -02 Nicolas
Jeune, riche et gâté -08 Matt
Première fois sur un site -02 ChTtbm
Le jouet d’un hétéro -04 Franck84
Soumission & Domination -514 Jardinier
Soumission & Domination -515 Jardinier
Chambre à louer -12 Jeanmarc
Voyage Initiatique -11 Ninemark
Voyage Initiatique -12 Ninemark
Voyage Initiatique -13 Ninemark
Voyage Initiatique -14 Ninemark
Voyage Initiatique -15 Ninemark
Ménage et baise à 12 -03 Denis
Mon âme au diable -06 Pititgayy
Mon âme au diable -07 Pititgayy
Ancien pote -09 Bearwan
Ma première collocation -02 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Ma première collocation -04 Pascal
Ma première collocation -05 Pascal
Ma première collocation -03 Pascal
Le jouet d’un hétéro -03 Franck84
Le jouet -04 Hellboy62
Hypnotisé mon copain -08 Jeanmarc
Colocation -06 Emerick
Le jouet -02 Hellboy62
Le jouet -03 Hellboy62
Les Chronique de Max -10 Max

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)

RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

DESTOCKAGE DVD GAY

Chercher :

 

 

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter - Tumblr

Expositions

Sommaire des expositions - Verner Degray - Barbizart

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - Histoires 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Liens

Liens vers d'autres sites gay - IDM SAUNA - L'IMPACT BAR - EL HOMBRE

Photos

Modèle - Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)