PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 379

Dernier trimestre à Berkeley – Mexique Cancun + Grégoire

De retour en Californie, la vie reprend son cours.  Mes américains se font questionner sur la façon qu'on les Français de fêter la fin d'année. Ils restent discrets même Duke avec ses potes de sexe. Ils restent sur le registre gastronomique et expliquent ce qu'ils ont mangés de spécial.

Quand les parents de Max arrivent avec mes beaux-parents, avec Dan je leur fait visiter tout San Francisco. Ils apprécient l'origine de la ville avec le monastère mais aussi Castro le cartier gay et ses maisons victorienne de toutes les couleurs. On ne s'affranchi pas des Pink Ladies pas plus que du quai aux phoques. Ils hallucinent devant la carte de chez Dotties. Nous les lâchons après 3 jours en leur répétant de bien respecter le code de la route local alors qu'ils vont faire quelques parcs nationaux. Ils repartent ravis de leur séjour. J'ai encore marqué quelques points avec ce cadeau de Noël.

Pendant ce temps l'exploitation était aux mains de Côme aidé d'un première année de son école d'ingénieur agro. Appel de Côme avant la fin du séjour de ses parents aux USA, il voulait savoir s'il pouvait présenter sa recrue de première année à Jona pour un recrutement parmi mes escorts. Il m'envoie les tofs du jeune mec. Ok, il a tout pour lui. Grand brun aux yeux bleus avec des épaules larges, bassin étroit mais cul très rond, deux jambes musclées mais le tout un  peu trop poilu. Côme me dit qu'il lui avait déjà parlé de ce détail et que c'était pas un problème pour lui de passer à l'épilation.

Il m'explique comment il en est arrivé là.

Quand il a pris l'exploitation de ses parents en charge alors que ces derniers étaient avec moi, il s'est vite aperçu que le gamin n'était pas farouche et qu'il tombait facilement la cote et le t-shirt quand il travaillait dans les bâtiments.

Comme il sait que j'ai besoin régulièrement de « nouveauté » pour ma société, il avait tâté le terrain (littéralement parlant) en prenant une douche à ses côtés dans le studio dédié aux stagiaires. Là, le gamin s'est montré très entreprenant puisque c'est lui qui n'a pas hésité à proposer ses services pour laver le dos de Côme.  De son dos il a glissé entre ses jambes et lui a savonné l'entrejambe jusqu'à ce qu'il bande ferme. Côme le laissant faire, il s'est agenouillé pour rendre hommage à la saine réaction de mon beau-frère par une pipe bien menée.

Côme le voyant se mettre des doigts dans le cul lui a proposé de le dépanner par une bonne saillie. Pas de refus du gamin qui s'est aussitôt retourné et plié en deux. Le temps de prendre une kpote, de l'enfiler et mon Côme lui remplissait le boyau. Prise de plaisir conjointe et cela s'est répété tous les jours et parfois 2, 3 fois. Grégoire (le gamin, 18 ans quand même) lui a expliqué qu'il se savait attiré par les mecs depuis quelques années et qu'il ne s'était pas privé de tester ce penchant. Qu'il était sain même s'il n'était pas puceau car il faisait attention avec qui il sortait et que la kpote était obligatoire pour entrer dans son cul et de même en situation inverse.  

À la question sur l'utilisation de sa généreuse bite (20x5), sa réponse a été qu'il s'en servait sans problème sur les culs plus jeunes que le sien mais avait du mal avec les mecs plus âgés. Avec eux il se sentait mieux en position passive. Probablement une conséquence de son dépucelage par un stagiaire de son père (exploitant agricole aussi) de 4 ans son ainé.

En attendant, avec un tel parcours et physique je donne mon accord pour qu'il aille voir Jona et j'envoie  à ce dernier les instructions le concernant.

Une semaine plus tard, nouvelles photos dont l'officielle en maillot Aussiebum, bien ! L'épilation laisse ressortir sa masse musculaire qui ne demande qu'à prendre encore un peu de développement avec nos séances sportives, une coupe de cheveux plus dans l'ère du temps et il rejoint les canons de ma boite (après analyses médicales bien sûr).

En Californie, mes amis ont décidé de fêter ma réussite à l'examen que j'ai passé par une semaine à Cancun (Mexique). Nous faisons une première étape chez les parents d'un des participants à Los Angeles puis en avion nous traversons le Mexique.

0n pourrait croire que nous sommes encore aux USA vu la population si cette dernière n'était pas aussi alcoolisée.

On se pose dans un grand hôtel avec piscines et nous prenons 4 suites contigües. Pour faire notre « marché », entre la plage et les terrasses de bars ou de piscines d'hôtels (et pas que le nôtre), ce n'est pas le choix qui manque. Toutes les teintes de cheveux et de peau sont présentes.

On se challenge à qui ramènera la plus belle « salope » à baiser. Le top sera celui qui se fera baiser par tous les trous et par tout notre groupe. Les deux premiers jours, passent entre baiser à couilles rabattues et repérage de cette perle. La plus part sont hétéro mais, avec un coup dans l'aile, ils se laissent persuader assez  facilement de tester le rapport gay.

Je trouve ce que j'espère être le choix du roi dans l'hôtel d'à côté du notre.

Le mec : blanc mais bronzé, dans les 1m80 musclé mais moins que nous, blond imberbe avec un visage d'ange et des yeux bleus à se noyer dedans. Le maillot qu'il porte lacet desserré semble tiré vers le bas par un outillage de bonnes dimensions ses fesses bien rondes l'empêchant de glisser à ses genoux. C'est décidé c'est lui que je ramène ! 

Il est avec un groupe de pote de 2/3 ans de moins que nous. Je demande à Dan de m'aider. Je suis à son hôtel et quand on le repère près de la piscine, je me hâte de grimper au 2ème étage. Trouver une chambre ouverte me permettant d'accéder à un balcon est chose facile. De là, je plonge dans le bassin au plus près du groupe. Dan se charge d'ameuter sur ma prestation. C'est lui aussi qui encourage ma proie à m'aider à sortir de l'eau.

Donc le mec me tend le bras. J'hésite entre le faire tomber à l'eau en l'attirant à moi ou une fois sorti, le coller. Je choisi la deuxième option.  Quand il me tire de l'eau, je me colle à lui en faisant semblant d'être déséquilibré. Il me prend  dans ses bras et je fais de même. Ma bouche se pose comme par hasard sur les siennes. Il ne me repousse pas dans l'eau. Je passe mon bras derrière son cou et ouvre la bouche pour un patin. Il met quelques secondes avant d'ouvrir la sienne en essayant de reculer sa tête pour parler je pense. Ma langue qui pénètre rencontre la sienne. Là ça devient magique. Dans un film, il y aurait eu plein d'effets spéciaux autour de nos deux corps collés.

Là, je ressens juste qu'il ne cherche plus à s'écarter de moi et que son maillot gonfle contre ma cuisse. J'entends les sifflements de ses potes, ce qui semble lui échapper. Il bande franchement et maintenant il hésite à s'écarter, car ce n'est franchement plus très discret !

Je décolle mes lèvres de siennes et lui propose de continuer sa journée avec moi. Il est ok avec cette idée. C'est ça qui est bien dans ce genre de délire, tous les participants sont prêt à tout !!

Je passe mes mains entre nos deux corps et remet sa queue dans son maillot et noue le lacet pour éviter qu'elle sorte à nouveau.  Il se tourne à peine vers ses potes et leur dit qu'il les retrouvera plus tard.

On part à 4 de l'hôtel pour rejoindre une fête organisée sur la plage. Dan n'avait pas perdu de temps et s'était trouvé lui aussi un petit mec en attendant que je fasse mon affaire. Mignon mais moins que le mien ! Le fait que je n'ai pas cherché à lui sauter dessus tout de suite a rassuré ma proie. Nous passons quelques heures à danser, boire, se frotter (il y a trop de monde pour ne réussir qu'à se frôler !). Mon petit mec a passé plus de temps la queue raide collé contre moi que mou. Comme avec les potes nous avions décidé de faire un point vers les 18h tous à notre hôtel, nous rentrons. Brad, ma conquête, est rassuré de nous savoir voisins. Par contre quand nous arrivons à nos suites et qu'entre les 4 navigue un véritable ballet de beaux mecs qui ne se gênent pas pour s'embrasser et plus, il me dit qu'il va y aller.

Je l'attrape par la taille et le colle à moi. Une nouvelle pelle bien appuyée où je mets toute ma science du sujet lui ôte cette idée de la tête. Ça plus ma main qui est venu attraper sa bite par-dessus le maillot et qui serre un morceau bien raide et circoncis.

Timidement je sens ses mains parcourir mon corps et se fixer, elles aussi, sur ma bite. Je bande comme un âne et mon gland est sorti de mon trunk Aussiebum. Ma main droite sur sa nuque l'invite à descendre me tailler une pipe. Il résiste, tourne la tête vers moi et me dit ne plus être trop sûr de vouloir aller plus loin. Avant qu'il ne se ravise complètement, je tombe à ses genoux et embouche sa queue jusqu'à la garde. Quand son gland pénètre ma gorge, il a un sursaut mais je l'entends gémir malgré la musique forte qui baigne tout l'hôtel en provenance de la piscine. Ses mains se posent sur ma tête et me maintiennent. J'ai gagné je le sens ! Quand je me redresse, il me rend la pareille à genoux devant moi. Ça commence assez désordonné mais avec quelques conseils il s'améliore rapidement. Pour les gorges profondes, il s'y essaye mais s'étrangle vite.  Je le tire par les épaule et collés on se re-roule un patin. Là, plus de retenue du tout, il lance sa langue dans ma bouche à la recherche de la mienne, quand je l'enfonce dans sa bouche, il me la tête, j'adore !

A nos coté ça commence à baiser aussi. Je profite de notre différence de format et de muscles pour l'attraper par les hanches et le basculer tête en bas. Ses mains l'assurent en équilibre du coup j'ai sa rondelle sous mes yeux. Vu sa forme, je suis sûr qu'elle n'as pas dû servir souvent dans le sens inverse de sa fonction. Petite très plissées et ronde, j'en suis même à me demander s'il n'est pas vierge du cul. Comme elle est bien propre je la lui enduis de salive et coinçant son bassin contre mes pecs, use de mes doigts pour la faire pénétrer au-delà du premier sphincter.

Il ne peut se défendre, occupé à garder son équilibre. J'assouplis donc son petit oignon qui gentiment s'ouvre. Ses « no, no » du début laissent place à un silence qui me fait penser qu'il y trouve son compte. Quand je lui mets mes deux index ensemble sans refus exprimé, j'estime qu'il est temps de passer à la vitesse supérieure et d'user de la partie de mon anatomie prévue pour cela. Je le redresse, et lui roule à nouveau une pelle. Ne pas le laisser penser qu'il peut en être autrement que mon désir de l'enculer. Il ne rechigne pas à se mettre à 4 pattes comme quelques-uns autour de nous. Je me kpote, ajoute une couche de gel bien épaisse et autant dans sa fente et je le monte.

Petit coup sec pour faire pénétrer mon gland. Légère douleur, premier gémissement. J'appuis et grâce au gel m'enfonce sans qu'il ne puisse résister. Impression géante, ma bite est compressée sur la totalité de ses 20cm.  Pour lui aussi l'impression est spéciale et vu comme il gémit, plutôt pas si mal !

J'y vais doucement, je veux que tous les deux on prenne du plaisir il se cambre et tend sa tête vers moi. Je me penche un peu et nos langues se touchent, se collent, se battent alors que ma bite agit comme un piston dans son cul. Il commence a bien y prendre goût ce petit américain !! Dans la suite, ça bouge, les plans évoluent autour de nous. Moi je reste sur mon plan. Par contre de la levrette, nous passons à une position face à face. Alors que je suis toujours dans son cul, je le regarde. Ses yeux son fermé, il est à l'écoute des sensations que son corps lui remonte. Plus je le lime plus son sourire s'élargit. Ses lèvres pleines m'attirent et je pose les miennes dessus en attendant sa réaction. Il les entrouvre légèrement et sort un petit bout de langue. La mienne vient au contact. Et s'est reparti. Je m'écrase contre lui, ses cuisses s'écartent pour faire place à mon bassin. Je sens une légère grimace mais le contact est plus « intime ».  Je m'active à perforer sa rondelle avec toute la science que j'ai pu accumuler. Ses gémissements montent crescendos et sans prévenir je sens couler son jus entres nos abdos collés. Au même moment sa rondelle se contracte spasmodiquement et ce con, il me fait juter aussi.

Comme je me retire avant d'être complètement débandé et de perdre ma kpote dans son cul, je me fais remplacer par un de mes potes. Ma recrue n'as pas le temps de protester que la bite XL de mon remplaçant lui défonce le cul.

Il va pour protester que c'est pour moi qu'il était venu, je lui clous le bec d'une pelle et lui dis que ça me fait plaisir qu'il fasse celui de mes amis. Il accepte mais bien pour me faire plaisir, c'est tout ce que je demande !   

Cette touze sera la plus réussie de notre séjour au Mexique. Grâce à mes amis, j'y aurai baisé les 12 mecs que nous avions ramenés. Aucun n'aura eu la saveur de celui que j'avais rapporté moi-même. Quand nous l'avons laissé rejoindre son propre groupe de potes, il m'a dit qu'il ne m'en voulait pas même si je lui avais quand même un peu forcé la main.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)