PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Épisode précédent

Les délires sexuels d'un motard -2

La rencontre de mon mec.

Il s'appelle Adrien. Il est à lui seul tout ce que je kiffe : Son côté jeune mâle, son corps, sa gueule, son attitude,  son look, sa provoc, sa teub, et sa façon si sensuelle et bestiale qu'il a quand il baise (ou quand on fait l'amour ensemble).

Je l'ai rencontré par hasard, lors d'une soirée barbecue, chez des amis communs. J'étais arrivé en bécane un peu en retard. J'avais remarqué  qu'une R1 dernier modèle était garée devant le pavillon de chez mes potes. Le fait de savoir qu'un motard sur hypersport faisait partie des invités m'indiquait que la soirée s'annoncerait au minimum cool. Je ne me suis pas trompé.

Ils étaient tous dans le jardin du pavillon, et je l'ai tout de suite repéré. Impossible de le rater. Dès mon arrivée, nos regards se sont croisés, et j'ai tout de suite pigé qu'aussi bien pour lui que pour moi, plus rien au monde n'existait à part nous 2.
Putain, on s'est dévisagé mutuellement du haut en bas. Devant moi, une bombe : Une gueule de jeune mâle qui respire le sexe, looké en débardeur noir archi moulant laissant deviner que ce mec est bien gaulé, d'un pantalon moto full cuir noir Alpinestars, et de bottes SMX-plus… Ajoute à ça quelques tatouages tribal sur le bras et ses yeux qui semblent vouloir ne te dirent  qu'une chose : « je veux te baiser !». Ça me plait ça.
Il faut dire aussi que côté look, j'avais également assuré : combi intégrale dainese, (laguna black) avec comme toujours quelques traces discrètes de foutre sec sur le cuir, bottes dainese Torque, débardeur blanc sous mon cuir…

J'ai vite fait le tour des invités  pour terminer par celui avec lequel  il sera obligatoire que je tente ma chance.
Il m'a vu s'approcher lentement de lui, mon cuir ouvert jusqu'au bas ventre, avec une démarche d'allumeur et un sourire d'envie. On s'est tout de suite serré la main et à ce moment précis, j'ai ressenti  à ce contact une gigantesque onde sexuelle s'emparer de moi… ou plus précisément de nous.
On a discuté ensemble, de moto bien évidement, et voyant qu'on se reluquait mutuellement et finalement pas très discrètement nos cuirs, il s'est tout à coup lâché en approchant sa bouche de mon oreille pour me chuchoter ces quelques mots : « mec, je vais pas te mentir, je vais être direct mais je ne peux pas faire autrement. J'ai envie de baiser avec toi, envie de te faire jouir. Tu peux me jeter si tu veux, pas de problème, mais putain, t'es trop bandant pour que je rate cette occaze ».
Surpris mais soulagé que ce mec soit aussi direct, je lui exprimais ma réponse en posant discrètement mais fermement ma main sur son sexe de cuir et en ajoutant ces quelques mots : « c'est où tu veux, quand tu veux, ce que tu veux ».

Du coup, moins de 2 heures après mon arrivé, le temps que tout le monde s'imbibe un peu d'alcool, je me retrouvais déjà avec la bouche d'Adrien scotchée sur mon chibre. Nous nous étions isolé dans un recoin du garage du pavillon pour passer à l'action. Il nous était impossible d'attendre plus longtemps. Avant cette première mise en bouche, nous nous étions roulés des pelles de malade. Je crois que c'est avec Adrien que je détiens le record de temps de pelles profondes.
On n'a pas mis longtemps à se branler à travers nos cuirs, a s'exciter comme des dingues, à nous pousser au bord de l'orgasme sans le provoquer. Adrien s'est ensuite longuement attardé sur ma bite moulée sous mon cuir avant de la libérer et de m'offrir une fellation d'anthologie. Pleine bouche, léchage de couilles, mollards  sur la teub et sur ma combi… Putain, j'en pouvais plus… alors j'ai inversé les rôles pour qu'à mon tour, je me mette à genoux devant lui, pour pouvoir le surchauffer à mort en le masturbant à travers  son Alpinestars… Je n'ai pas tardé ensuite à ouvrir son zip et a sniffer son boxer qui sentait le mâle, le cuir, le sperme, avant de sortir lentement la bête…  Bordel ! Mais quelle queue ! Racée, puissante, veinée,  un gland énorme et luisant, de grosses couilles rasées et pendantes …
Je lui ai fait direct un fond de gorge… tout en lui massant à fond son joli petit cul de motard…  Je me branlais au rythme de mes va et viens sur son chibre… Il me tenait fermement la tête et me guidait jusqu'au fond de ma gorge…

L'endroit ne nous permettait pas d'aller plus loin. Il était donc difficile de s'enculer, au risque de nous faire surprendre… quoi que cette situation aurait été bien délirante…
Adrien a libéré (avec du mal) sa bite de ma bouche, pour qu'il puisse à nouveau me pomper à fond. Ce mec est hyper chaud… je le vois là, agenouillé devant moi, se branlant la queue sortie de son cuir, et sa belle gueule en train de me bouffer mon pieu. Il accélère le mouvement, va de plus en plus profond, avec comme unique objectif que je décharge dans sa bouche… C'est dans un râle d'extase que je lui remplit la bouche de mon jus chaud et épais de motard… Sa face est éclaboussée de mon sperme… il continue à me pomper, à me nettoyer la bite, puis il se relève pour me rouler un patin et échanger nos salives et mon foutre chaud. Il ouvre ensuite grand sa bouche pour me montrer qu'il a tout avalé…
Je m'empare de sa bite encore raide et chargée de foutre et tout en l'embrassant virilement, je le plaque contre moi et je le branle afin qu'il crache sa purée dans mon cuir… je l'entends gémir de plaisir au moment où il se vide dans ma dainese…  Le kiff ! je sens de grosses giclées s'échouer sur mon abdomen, et ensuite couler lentement le long de mes cuisses, sous le cuir…
Je continue à le branler pour le vider entièrement. Puis je récupère  son jus étalé sur mes abdos et sur mon cuir pour le gouter, pour l'avaler… et pour le partager avec lui…

Après un nouveau long moment de roulage de pelles, nous avons doucement repris nos esprits. J'ai bien étalé le reste de sperme sur nos cuirs afin qu'il sèche un peu plus rapidement…  et nous sommes réapparus parmi les invités, comme si de rien n'était…
La soirée terminée, il m'a suivi chez moi pour terminer ce que nous avions commencé.

Depuis ce jour, nous ne nous sommes plus quittés. Nous ne vivons pas ensemble, chacun a son appart, mais nous sommes souvent l'un chez l'autre… l'un dans l'autre… Adrien est LE mec que j'attendais. C'est ma plus belle histoire d'amour, ma plus belle histoire sexuelle…
Mes cuirs portent les traces de son sperme.
Ses cuirs portent les traces de mon sperme.
Nous sommes liés par la moto, par le cuir, par le sexe, par le foutre, et par les bogoss que nous rencontrons et partageons ensemble... 

To be continued…

Mateo_sx

lumo@free.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Les délires sexuels d'un motard

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"