PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Fantasme avec mon prof de sport

Je me présente, Nathan, 18 ans, étudiant, grand fan de cyrillo. Je suis plutôt mignon avec un bon petit cul et une bite de 17.5cm. Je fais 1m88 et 77kg. Comme je vais à l'école en vélo, j'ai de bonnes cuisses qui sont musclées sans être sèches. En bref je me portes plutôt bien et je suis assez chaud niveau sexe. Je suis plutôt passif, j'adore me prendre une bonne bite dans le cul et c'est l'exctase quand on me sperme dedans. Et niveau fellation, on m'a toujours dire que je suçais hyper bien et je bandes rapidement lorsque je suce.

Je rentre du travail, 18h30, le métro bondé. On est tous collés comme des sardines, il fait chaud, l'atmoshpère est lourd et manque d'oxygène. Je suis accroché à une barre, je suis donc appuié dessus car il y a trop de monde, autant dire que je ne peux pas bouger. Je dois traverser la moitié de la ville et les gens qui sortent sont immédiatement remplacer par ceux qu rentrent.

Depuis le début du trajet il est collé contre mon dos, il ne bouge pas, et lorsque le métro freine, il s'appuie de tout son poids sur moi. Comme j'essaie de ne pas être écrasé contre la barre, je repousse son corps en cambrant mes fesses pour avoir plus de force sur mon appuis. Mes deux fesses, bien modelées dans un pantalon spécialement moulant ce jour-là, touchent et font pression directement sur son entrejambe, on peut même dire qu'elles se frottent dessus.

Je vous décris rapidement mon prof, il fait environ 1m80 et bien entendu comme c'est un prof de sport, il est en bonne santé. De magnifiques biceps accompagnés de deux pectoraux qui remplissent parfaitement mes mains, une belle ceinture d'abdos et juste un dessous des cuisses d'une puissance impressionnante mais incroyablement sexy. Entre les deux se trouve une paire de fesses bombée et bien solide. Pour le devant, malheureusement je ne l'ai pas vu, mais ayant fait de l'escalade avec lui, j'ai pu observer qu'il avait une superbe bosse qui était bien prometteuse.

Je commence à sentir cette protubérance de plus en plus, et surtout elle est de plus en plus dure. J'essaie de me retourner assez discrètement, il a la tête qui regarde ailleurs.

Le métro s'arrête de manière un peu plus sèche et je sens bien sa bosse rentrer entre mes fesses. Je lui jette de nouveau un coup d'oeil et je vois qu'il sourit, ne faisant aucuns efforts pour s'enlever de la où il est. Tout ceci commence à m'exciter moi-aussi et quand je m'appuie contre la barre je sens toute ma verge compressée qui commence à durcir.

Plus que trois arrêts avant que je sorte. Cela fait bien 5 min que j'ai arrêté de le repousser et que tout les deux on apprécie la/les bosses de l'autre. Plus qu'un arrêt...Et là il bouge et sort, je décide alors de le suivre. Je reste relativement prêt de lui, pour être sûr de ne pas le perdre dans la foule. Il me jette un regard de temps en temps pour s'assurer que je le suives. Il attendait bel et bien ça de moi ce coquin.

On sort enfin du métro, je m'éloigne un peu et essaie de repérer où je suis. On marche pendant 5 min et je le vois s'arrêter devant un immeuble. Je me rapproche un peu, il ouvre la porte et me laisse passer. J'attends qu'il se remette devant et je commence à monter derrière lui en voyant ses belles fesses et ses superbes cuisses fonctionner. Au bout de deux étages je le vois en train de prendre ses clés, je ralentis donc sur les dernières marches que je gravi.

J'arrive sur le palier et vois qu'il a déja enlevé ses chaussures. Je rentre, ferme la porte et enlève mes chaussures. J'erre lentement dans le couloir d'entrée jusqu'à la première pièce, le salon. Il a posé sa veste et il m'attends sur le canapé. J'enlève ma veste et viens m'asseoir à côté de lui. Sa bosse à diminuer mais pas disparue et maintenant que j'y pense, j'ai toujours la mi-molle dans mon pantalon.

- T'as plutôt l'air d'avoir apprécié avoir ma trique sur ton cul je crois, tu me repoussais plus à la fin, tu jouais même avec tes fesses sur ma bite.
- Qu'est-ce que je pouvais faire avec le monde que y avait,alors je me suis dis autant passer un bon moment et vous avez aimé à ce que je vois.

Iu me souris et je profite de ce moment pour lui choper le paquet, et commencer à le malaxer tendrement en prenant bien soin de repasser souvent sur le gland. Je sens que il commence à être bien dur, moi aussi d'ailleurs.

Je me mets alors à genon devant lui, je commence à défaire sa ceinture et au même moment je sens son pied qui commence à jouer avec ma bosse. Je me lève et enlève mon pantalon laissant apparaître une belle déformation avec une tâche humide sur le dessus. Il se penche alors en avant mais je le retiens par l'épaule et le repousse en arrière. Je me remets à genoux et continue de défaire sa ceinture, je l'enlève complétement. Je defais alors le bouton et descend la fermeture éclaire tout en le regardant. Je plonge ma main dedans.

- Ooh mais vous êtes coquin en plus Monsieur, même pas de caleçon.

Il a un petit rire et continue de me masser l'entrejambe en essayant par moment de plonger son pied dans mon slip désormais bien mouillé. Je sors son bâton qui doit bien faire 18/19cm de son pantalon ainsi qu'une belle paire de boules bien grosses que je me mets tout de suite à malaxer dans tout les sens.

Je tire son pantalon le long de ses belles cuisses musclées et l'enlève complétement. Je reviens sur son membre presque dur et droit, l'attrape et prend ses couilles au passage. Je pose ma langue toute chaude et humide dessus, le faisant frémir de plaisir. Je descend juste en dessous, léchant maintenant la base de sa bite, juste au dessus de ta rondelle. Je remonte avec ma langue, l'attrape par les cuisses et le fais se cambrer pour que je puisse avoir accés à son beau cul qui attends juste que je le bouffe. Je lui écarte les deux fesses, lui crache sur le trou et viens y posé ma langue tout gentiment. Il pousse un gros gémissement en contractant sa rondelle. Je la lèche avec un peu plus d'entrain et elle commence à se détendre. Je viens la caresser avec mes doigts en appuyant dessus et en la massant puis je replonge dedans une dernière fois.
Je le remets sur le dos et je vois sa bite qui coule comme jamais. Il se lève et me donne son membre à sucer. Je commence par les boules en les gobants l'une après l'autre. Je remonte le long de sa bite en la léchant à droite et à gauche.
J'arrive au niveau du gland et en fais tout le tour et le nettoie de tout son pré-sperme, passant ma langue dans la petite fente sur le dessus. Je le mets alors en bouche et commence à faire de petits allers-retours dépassant à peine le gland, ressortant parfois complétement sa bite de ma bouche avant de replonger un peu plus loin dessus. J'arrive rapidement à la moitié et je l'entends pousser des râles de plaisir. Il me prend alors par la tête et commence à me baiser la bouche. Il ressort sa matraque et me bifle avec laissant sur ma joue un mélange de salive et de pré-sperme, qu'il prend avec ses doigts et vient les poser sur ma langue me les faisant sucer et lécher.
Il se rassied et me fais me mettre debout, face à lui. Je suis déjà sans pantalon, donc il me retourne et là :

- Mais toi aussi t'es un vrai coquin, hahaha.

Il commence à me malaxer les fesses et à me les écarter. Il tire sur les élastiques et les faits claquer l'un après l'autre contre mon cul. Il se fait plaisir avec le jockstrap qu'il vient de découvrir. Il me tire vers lui en me penchant en avant et commence à me lécher la rondelle tout en me malaxant les boules. Je suis dur à mon maximum et je mouille comme jamais. Il me baisse mon jock et je me retrouve aussi totalement à poil.
Je me remets face à lui et cette fois c'est moi qui vais l'utiliser. Je colle sa tête contre ma bite et contre mes boules qu'il s'empresse de lécher avec sa langue toute chaude. Il me gobe les couilles comme des bombecs et remonte le long de ma tige bien droite. Il se jette directement sur mon membre dès qu'il arrive en haut et commence à me sucer. J'ai une main dans sa nuque pour l'empêcher de partir. Je le laisse sortir complétement ma bite de temps en temps pour lui l'enfoncer en gorge profonde juste après.
Je le relâche et il se lève en se collant contre moi. Je lui masse le cul pendant qu'il enlève son haut et je fais de même, pendant que nos bites coulissent entre nous, baignant dans le pré-sperme.
Il me prend et me met alors à quatre pattes sur la table basse du salon.

- Bouge pas je reviens.

Il me laisse là, le cul en l'air. Je remarque que les voisins de l'immeuble d'en face peuvent nous voir mais ça m'excite un peu plus. Il revient avec un tube de gel, qu'il débouche rapidement et met sur sa belle queue. Il me bouffe une fois encore le cul puis le recouvre de gel et me met un doigt, puis un deuxième. Je suis rapidement dilaté et il se place derrière moi. Je sens son gland tout chaud qui vient se coller contre ma rondelle qui attendait ça avec impatience. Il s'enfonce gentiment en faisant d'abord passer le gland. Il ressort et se renfonce un peu plus profondément dans mon cul humide et chaud de désir. J'émets des petits gémissements qui l'excitent encore plus et je sens qu'il s'enfonce un peu plus rapidement à chaque fois. Il arrive rapidement à la base de sa queue contre mon cul et je sens sa bite toucher ma prostate me faisant couler abondement sur la table.

Je sens ses boules taper contre mon cul dans un mouvement maintenant régulier. Il se mes un plus au dessus de moi et écarte plus les jambes permettant une pénétration encore plus profonde. Il accélère ses mouvements de hanches et fait claquer ses couilles sous mon trou. Il ressort sa bite, parfois par accident, pour me la remettre encore mieux. Il se couche presque sur moi et me branle en même temps qu'il me baise. Il ressort, me fait me lever et s'installe sur la table basse, couché sur le dos, la bite bien droite.
Je ne me fais pas prier et viens me poser directement sur sa bite en la rentrant d'un coup jusqu'à ce que je butte contre la base de son membre. Je me penche alors en arrière et m'appuies sur mes bras. sa bite est tendue au maximum en moi et on gémit à chaque mouvement que je fais. Ma bite rebondit sur mon ventre où il y a désormais une petite flaque de pré-sperme.
Son membre gonfle de plus en plus. Je sens que il ne va pas tarder à tout cracher, moi aussi d'ailleurs je vais bientôt gicler. Et là, il m'attrape et me couche sur le dos, les jambes posées sur ses épaules. Il me met des coups de rein encore plus forts qu'avant et cette fois il arrive bien au bout.
Tout son membre se gonfle dans mon cul en écrasant encore plus ma prostate qui est déjà bien sollicitée et je sens des gros jets de foutre, chauds et puissants tout au fond de moi pendant que je suis en train de me spermer sur le torse. Je me gicle jusque sur le visage en sentant un dernier jet et une dernière convulsion.
Il reste en moi pendant un petit moment, il récupère le sperme sur mon ventre et le met dans sa bouche avant de venir m'embrasser. Sa bite ressort toute seule et il vient se placer au-dessus de mon visage pour que je la nettoie bien. Je la mets encore une fois dans ma bouche et la lèche bien dans tous les sens pour être sûr de ne rien oublier. Il se lève et m'aide à me lever en m'attirant dans sa chambre. On se couche sur le lit et on ferme les yeux.

Je réglerais le problème de l'excuse pour mes parents demain, après avoir bu du lait tout frais sorti de mon prof.

Sexygaysexe

nathan@potez.net

Autres histoires de l'auteur : Fantasme avec mon prof de sport

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)