PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Un DRH plein de ressources -02

Pour ceux qui me lisent pour la première fois, je suis Lucas, 27 ans, 1m81 pour 72 kg, châtain, les yeux verts, bi, actif et passif avec les mecs. L’histoire que je vous raconte m’est arrivée il y a quelques années alors que j’étais étudiant en BTS, j’avais décroché un stage après avoir sauté le fils du boss. Pendant mon stage, j’ai appris que le DRH, Jérôme, se le tapait aussi. A la fin de la période, j’ai dû me rendre dans son bureau pour remplir mon rapport de stage, c’est plutôt ma bouche qu’il a rempli avec son jus ! Il m’a invité chez lui pour me faire passer à la casserole mais, arrivé dans son salon, je me suis aperçu qu’il était bien plus pervers que ce que je pensais puisqu’il avait invité aussi, Damien, le fils du boss pour un méga plan à trois !

Jérôme était assis dans un fauteuil, torse nu, il se caressait la poitrine tranquillement en nous regardant en souriant. Il avait un torse bien musclé, très peu poilu, juste un peu entre les tétons et sous le nombril partait un filet de poils très clair qui descendait au niveau de son pubis. Il portait un pantalon de survêt Adidas bleu et, vu la belle bosse sur son côté gauche qu’il avait, j’en ai déduis qu’il n’avait pas de sous vêtement. Il était pieds-nus, les jambes écartées face à nous.

Damien me caressait à travers mon T-shirt un peu humidifié par mon torse encore mouillé de la douche, il m’embrassait dans le cou, une de mes mains s’était instinctivement posée sur ses fesses et les massait à travers son jeans.
C’est Jérôme qui a pris les choses en main :
- « Hummm j’adore le spectacle ! Vous allez vous foutre à poil en vous roulant les pelles et vous caressant un peu… »
L’effeuillage a été lent, sensuel, érotique même, les lèvres et la langue de Damien parcouraient mon corps de bas en haut à mesure que mon T-shirt remontait, il m’a bien léché les aisselles puis les tétons, le cou, le menton et on a repris nos baisers. J’ai déboutonné sa chemise bouton après bouton en caressant son torse et son ventre puis la chemise est tombée derrière lui. Déjà, on s’affairait sur les braguettes de nos jeans, les boutons sautaient par à-coups et, alors qu’une de ses mains me massait la queue déjà bien raide, mes deux mains ont empoignées ses fesses. J’ai été surpris de ne pas sentir de tissu, la réponse est arrivée de Jérôme :
- « Hummm, ma petite salope a tout prévu, un jockstrap ! J’adore ! »
J’ai lancé un regard en direction de Jérôme qui m’a fait un clin d’œil, a mimé un baiser et a passé sa langue sur ses lèvres avant de rajouter :
- « Tu le kiffes ce petit cul ? J’te comprends, j’en suis accro moi-aussi. On va bien s’en occuper mais je pense que je vais bien kiffer le tien aussi ! »
Il bandait à fond dans son survêt tout déformé, il se caressait doucement à travers et semblait manifestement apprécier le spectacle :
- « Damien, montre-moi comment tu le suces ! Fais-le gémir comme tu sais faire avec moi ! »
Damien s’est agenouillé, a baissé mon jeans et mon boxer, j’ai soulevé les pieds pour qu’il puisse me les enlever complètement, il a saisi ma bite dans sa main, ma regardé avec un sourire bien coquin, sa langue est sortie pour lécher le prépuce de la pointe de la langue puis celle-ci est entrée pour aller titiller le méat du gland. Ses lèvres se sont rapprochées, elles se sont délicatement posées sur la peau et se sont enfoncées me décalottant au passage et me lubrifiant le gland de salive chaude. Sa langue l’a entouré et a commencé à tourner autour me procurant cette sensation d’abandon total qui s’est traduit par un long souffle, mes yeux se sont fermés, ma tête est partie en arrière et mes mains se sont posées sur sa tête. Je l’ai senti s’enfoncer le long de mon vît très doucement mais régulièrement, remonter, redescendre toujours plus profond, la langue tournait toujours puis son nez a touché mon pubis, légèrement la première fois, un peu plus la deuxième et s’est écrasé dans mes poils la troisième pour rester bloqué de longues secondes. Il était en gorge profonde, une de ses mains me caressait le torse et l’autre me massait les couilles, j’étais aux anges !

Ce traitement a duré plusieurs minutes, je n’ai pas entendu Jérôme se lever mais il s’est glissé derrière moi, ses mains sont venues se poser sur mon ventre et il m’a embrassé dans le cou. Très vite, j’ai senti sa queue dure contre ma cuisse qu’il faisait naviguer par des mouvements de hanches langoureux.
Il s’est un peu décalé pour que son sexe vienne à côté du mien, il m’a retourné la tête pour m’embrasser, en même temps, j’ai senti la bouche de Damien délaisser ma queue pour prendre celle de Jérôme, il a émis un petit gémissement et sa langue a pris possession de ma bouche en s’enroulant autour de la mienne. Une de ses mains s’est posée sur mes fesses pour les malaxer puis s’est glissé dans ma raie et son majeur a commencé à travailler mon trou. Je recevais comme une décharge électrique quand Damien a repris ma queue, du coup, je me suis mis à branler Jérôme jusqu’à ce que Damien le reprenne en bouche.

Jérôme a fini par nous attirer sur le canapé. Il s’est débarrassé de son survêt puis s’est assis sur un bord, Damien s’est mis à quatre pattes, a replongé sur la queue tendue et humide de Jérôme. Celui-ci lui caressait le dos, appuyait dessus pour qu’il se cambre, il descendait jusqu’à sa raie et m’a dit :
- « A toi l’honneur Lucas, tu connais le chemin je crois ! »
J’ai commencé par lui bouffer la rondelle puisqu’il aime ça et que ça le fait gémir de plaisir. De temps en temps, Jérôme avançait la main et le doigtait d’abord d’un doigt. Il me mettait les doigt dans la bouche, tournait pour bien les lubrifier et pénétrait Damien à trois doigts au moins puis il limait et ressortait laissant un trou de plus en plus ouvert à ma langue.
N’y tenant plus, je me suis relevé, j’ai avancé mon bassin entre ses cuisses, j’ai fait coulisser ma queue entre ses fesses. Jérôme s’est un peu penché, les a écarté et m’a fait un grand sourire. Mon gland s’est posé à l’entrée et là, Jérôme a poussé Damien contre moi au moment où je poussais, il s’est empalé d‘un coup sec, mes couilles ont claqué contre son cul. Juste le temps de savourer, mes mains se sont cramponnées à ses hanches et j’ai commencé à le défoncer. J’ai entendu Damien crier un long et sonore :
- « Ouiiiii, prends-moi ! »
Puis sa tête est retombée sur la queue de Jérôme. Il a pris ses cheveux et lui a imprimé un rythme rapide tandis que je le défonçais de toutes mes forces. On l’entendait gémir mais ses cris étaient étouffés par la queue qu’il avait dans la bouche, il mouillait de plus en plus et se branlait en même temps.

Jérôme m’a dit :
- « A mon tour ! »
Il s’est relevé, j’allais prendre sa place quand il m’a dit :
- « Non, toi, tu t’allonges sous Damien, faîtes un 69 et mate ma queue qui le baise ! T’as même la droit de me toucher les couilles et de me la sucer quand je ressors ! »
Pour qu’on soit plus à l’aise, il a enlevé le jock de Damien, j’ai pu gober sa queue alors qu’il gobait la mienne, j’ai vu la bite de Jérôme s’approcher, glisser dans la raie par en dessous, taper sur mon nez, j’ai lâché la bite de Damien pour sucer celle de Jérôme pendant quelques secondes puis il l’a ressorti, est remonté pour entrer sans ménagement dans le trou béant au-dessus de moi. J’ai repris la fellation mais c’était assez difficile vu les coups de reins de malade que Damien recevait, il avançait à chaque fois puis revenait et repartait à un rythme très rapide. Parfois, je recevais, sur le visage, la bite de Jérôme souillée de mouille, je la nettoyais, la lubrifiais puis elle repartait à l’assaut. Je voyais ses couilles s’agiter et je les entendais claquer sur le cul de Damien, j’arrivais à les caresser de temps en temps, j’étais au comble de l’excitation.
C’est Damien qui a lâché le premier, sa queue s’est durcie et j’ai reçu une bonne rasade de jus dans la bouche. Ça m‘a excité, j’ai joui quasiment en même temps dans la bouche de Damien, il n’a pas fallu longtemps pour que l’on entende Jérôme haleter de plus en plus vite et fort, ses coups sont devenus plus saccadés, au dernier moment, il a sorti sa queue, l’a prise en main et a largué son jus dans la raie de Damien, cinq jets au moins, une bonne partie m’a coulé sur le visage puis il a réintroduit sa queue dans le trou de Damien pour quelques aller-retour encore avant de ressortir.
Il m’a demandé de me dégager pour que Damien puisse me lécher le visage et récupérer son jus. Une fois fait, c’est moi qui suis allé lécher sa raie et déguster son nectar.

On s’est assis côte à côte, on était encore sonné, essoufflé, on pouvait sentir cette bonne odeur de sexe et de testostérone tout autour de nous et sur nous aussi ! Jérôme a décidé qu’on avait bien mérité un coup à boire. J’aurais préféré de l’eau mais, pas question, on tournait au whisky ou à la vodka ! On a trinqué, je ne savais pas trop quoi dire mais Jérôme a trouvé :
- « Au début des ébats ! La soirée et la nuit va être longue, recharger les mecs ! »
On a bu le premier cul sec, il nous a resservi aussitôt ! Une fois mon verre rempli, il m’a embrassé et m’a dit :
- « Le prochain coup, c’est pour ton cul, j’en ai envie depuis trop longtemps ! »
Damien a voulu dire :
- « Et moi alors ? On me délaisse ! »
- « Toi ! T’as à dispo les deux bites qui te remplissent depuis quelques temps, t’inquiète, tu vas pas être en reste ! »
On a un peu bu, la chaleur nous a envahi, on rigolait, on se charriait, on a commencé à nous chamailler, à nous caresser, à nous embrasser et les bites ont repris de la vigueur alors on a recommencé les pipes mais là, c’est moi qui suçais Jérôme pendant que Damien me préparait le trou. Le deuxième round allait commencer…

Si vous êtes partant pour la suite ou si vous avez des choses à me dire, je vous attends sur lucas.ribiere1@gmail.com

Lucas

lucas.ribiere1@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Un DRH plein de ressources - Un coup de piston pour un stage - Baisé par mon proprio - Dépucelé dans l'utilitaire

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (10)

Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)