PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Mon amour pour les TTBM -02

Mon amour pour les Ttbm 2

Bonjour à tous, me revoilà !

Je vais continuer à vous raconter mes aventures, en espérant qu’elles vous plaisent. Cette fois-ci, je vous raconterai les moments les plus sympas que j’ai vécus avec A et V., deux amis avec qui je me suis amusé un bon nombre de fois.

A cette époque, je passais beaucoup de temps sur les sites de rencontres à la recherche d’une personne avec qui j’aurais un bon feeling et qui ait une queue bien massive et longue !
Le souci, comme je l’ai dit au premier épisode, c’est qu’à part ma queue, je n’ai pas un physique très avantageux, un cul qui ne me plaît pas du tout et une musculature quasi inexistante... J’ai donc tendance à ne pas être très à l’aise pour faire des plans, et surtout j’aime partager plus que des coups de queue avec les gens que je rencontre, vous imaginez bien que cela réduit le nombre de partenaires. J’ai donc souvent eu des aventures avec des personnes que je considère comme des amis.

J’ai rencontré A. lors de mes études, nous sommes resté amis durant des années et avons malheureusement perdu contact lorsqu’il a déménagé dans une autre ville.
Il mesurait 1m75 environ, avec un look très hétéro, bombers et docks au pied, il était un grand fan de Hardcore. Environ 70 kg, bien musclé avec un sourire à faire tomber un ange.
Nous nous sommes rapidement rapprochés et, étant les deux biens chauds, nous avons rapidement discuté régulièrement de cul et de nos mensurations respectives. Ce mec, tout comme moi, était assez vantard et semblait avoir de quoi l’être. Notre complicité nous a bien évidemment menés à partager des moments de branlette des plus agréables. Il avait une belle queue de 18 cm environ. La première fois que je l’ai vu complètement nu nous étions chez lui une chaude après-midi d’été. Posés dans sa chambre à écouter de la musique, nous étions torses nus, je pouvais déjà baver sur ses muscles saillants et couverts d’une légère couche de sueur, il avait une odeur suave qui m’excitait énormément.
Comme à notre habitude, nous avons commencé à discuter de cul, il me parlait des différentes actrices qu’il aimait particulièrement. Jouant l’ignorant, je lui demandai de me montrer les vidéos en questions.
Ni une ni deux, nous voilà devant son PC portable à surfer sur divers sites de cul. Il me montre l’actrice dont il m’avait parlé et nous restons à regarder la vidéo. Rien que la situation me faisait bander, j’étais donc déjà en train de me toucher la queue à travers jeans et caleçon.
– A : Mais tu bandes mon cochon.
– M : Clairement mec, une salope pareille ça ne me laisse pas indifférent !
– A : Ouais c’est clair, elle est trop bonne cette salope !
Je peux à ce moment constater que son jean est clairement déformé par sa propre érection.
De mon côté, ma queue est collée le long de ma jambe et très clairement moulée par mon jean, je me caresse la queue doucement sur toute sa longueur. J’adore faire monter mon excitation avec de petites caresses sur le gland et tout le long de ma verge.
– M : Je suis sûr qu’elle kifferait se prendre ma queue la salope.
A ce moment, je mets ma queue, qui était dure comme de la pierre, encore plus en évidence en plaquant le tissu avec mes mains. Je la sentais battre, gorgée de sang, au rythme de mon cœur qui cognait dans ma poitrine.
Une fois que j’ai une bonne trique, et que je suis bien excité, je deviens presque exhibe, j’aime voir les réactions des mecs quand je sors ma queue ! J’ai d’ailleurs eu plusieurs occasions de le faire en pleins cours pour choquer mon voisin de table.
Et là, ça n’a pas manqué.
– A : Tu m’avais pas menti mon salaud, t’as une sacrée bite ! Mais tu ne me battras jamais !
Sur cette phrase, il commence à défaire sa ceinture et descendre sa braguette, moi, j’étais aux anges, j’allais voir sa queue et le reste de son corps.
Il a rapidement descendu son jeans et son caleçon pour se retrouver à poil debout à côté de son lit, avec sa belle bite tendue devant lui ! Elle a violemment claqué sur ses abdos avec un bruit sec en se libérant du caleçon. Il avait une très belle queue d’environ 18 cm sur 5 avec une très belle et grosse paire de couilles qui semblait bien remplie.
Ce mec avait une sacrée belle queue, le voir comme ça complètement nu devant moi et fier de sa queue m’a fait un effet de folie, j’aurais pu jouir dans mon jean rien qu’avec le frottement du tissu sur mon gland gonflé à bloc.
– A : Alors tu kiff ou quoi ? Je t’avais dit que t’n’avais aucune chance, hahaha !
– M : Waaahh, j’avoue que t’as une sacrée queue mec, mais tu ne me bats pas !
Sur cette phrase je me mets debout à côté de lui, et je descends jeans et caleçon sur les chevilles. Ma queue vient aussi claquer sur mes abdos en étant libérée et vient se dresser fièrement devant moi !
Ce fut son tour de ne pas en revenir.
– A : Ahh ouais... t’es grand de partout toi en fait ! Hahaha
– M : Je t’avais prévenu mec, j’ne suis pas une petite bite. Regarde !
Là, je me mets face à lui et approche ma bite de la sienne. On voit clairement que je suis un peu plus long que lui, mais on a, à peu près, la même largeur.
– A : Ouais, t’es un peu plus long, mais la mienne est plus épaisse, on dirait.
Profitant le plus possible de la situation, je réponds :
– M : Pas sur mec, regarde la mienne j’arrive pas a en faire le tour avec ma main.
– A : Bah moi non plus !
– M : Ouais, mais mes mains sont plus grandes que les tiennes... Je peux la prendre en main pour comparer ?
– A : Ça fait pas un peu PD là ? Jamais un mec n’a touché ma queue...
– M : Mais t’es con toi, c’est juste pour comparer, je ne t’ai pas proposé de te sucer la bite non ?
Je sens qu’il se détend et j’approche ma main de sa queue toujours aussi solide et gorgée de sang ! Elle est chaude et bien épaisse ! Je me régale à lui chopper la base de la bite et à remonter jusqu’à son gland. Il semble aimer ça !
– M : Ça ne se joue vraiment à pas grand-chose, j’ai presque l’impression de tenir ma queue en main.
Ne voulant pas abuser, je retire ma main de sa queue et lui propose de prendre la mienne en main.
Il la saisit d’une main experte, doucement et délicatement comme pour en profiter au maximum et savourer ce contact.
– A : ouais, effectivement, elles ont la même largeur, mais la tienne est un peu plus longue...
– M : Ne te vexe pas l’ami ta queue est vraiment pas mal, tu sais.
– A : Ouais je sais, mais là, je suis deg, je n’aurais pas cru à ce point... Salaud !
Il me dit cela avec un grand sourire avant de poursuivre.
– A : Bon, je ne sais pas pour toi, mais moi, impossible d’avoir une trique pareille et de ne pas juter.
– M : Clairement mec ! Impossible de pas juter !
Nous sommes retournés sur son lit pour mater le porno et nous branler, pour ma part je regardais plus mon ami que le film et ne me branlais pas trop vite pour ne pas jouir avant lui. Lui me jetait des coups d’œil de temps en temps, mais était clairement plus sur le film. Malgré ça ses coups d’œil restaient réguliers et cela m’excitait beaucoup.

Au bout d’une dizaine de minutes de branlette, il se lève pour aller chercher du papier et jouir dedans. Perso, je me suis arrosé les abdos avant de m’essuyer le ventre.

Nous avons très régulièrement remis cela, ces séances de branlette devenant presque rituelle entre nous.

Un jour où je l’avais invité à la maison pour y passer la soirée, il m’a demandé s’il pouvait venir avec un autre ami V. que je connaissais aussi, mais surtout de vue. N’étant pas contre la compagnie d’un autre BG, j’acceptai aussitôt !

Ils sont donc venus chez moi vers 21 h, à cette époque, j’avais déjà un petit studio. Nous avons passé un moment de la soirée à jouer aux jeux vidéos.
Au bout d’un moment V. me dit :
– V : Alors comme ça vous vous taper des branlettes avec A. D’après ce qu’il m’a dit...
– M : Sérieux A. tu parles de nos branlettes à tout le monde ou bien ?
– A : bien sûr que non, mais je fais la même chose avec V. De temps en temps donc...
D’ailleurs, je suis sûr qu’il a une plus grande queue que toi ! J’ai trop halluciné en la voyant !
Moi, je commence déjà à bander en me disant que la soirée va prendre une tournure inattendue et des plus agréable.
– M : On dirait que tu lui as fait une forte impression V. Mais je ne sais pas si tu te rends compte à quoi tu t’attaques.
Je dis cela en me prenant le paquet dans la main et en le secouant un peu.
– V : A m’a dit que t’as une sacrée queue donc je pense savoir à quoi m’attendre, mais toi, t’n’as même pas idée de ce que j’ai entre les jambes !
En disant cela, il a un sourire de prédateur sur le visage et se saisit aussi de son paquet qui me semble déborder de partout ! Surtout que le gars porte un jean très serré qui lui fait déjà de base un sacré paquet.

Je regarde A qui sourit et me dit : à ton tour de te sentir tout petit. Hahahah. Le salaud avait donc tout prévu et m’avait ramené le mec le mieux monté qu’il ait jamais vu, histoire que je me retrouve dans la même situation que lui face à moi...
Je ne risquais pas de laisser passer une occasion pareille !!! Enfin, j’allais voir une queue plus grande que la mienne !
Merci pour ce cadeau !
– M : Y’a pas trente-six mille possibilités pour en avoir le cœur net !
Je me lève donc et vais pour mettre un DVD de cul bien chaud pour qu’on commence les réjouissances.

On était posé les trois côtes à côtes sur mon canapé, un peu à l’étroit, on avait les cuisses qui se touchaient facilement, j’ai eu la chance d’être placé entre les deux autres. A et V fixaient le film où une belle et jeune femme s’appliquait à sucer un mec. Moi, je ne savais plus où donner des yeux, à droite A qui commençait à se palucher de plus en plus clairement, il avait déjà passé sa main dans son jean et sous son caleçon.
A gauche V qui était diablement sexy était moins pressé que A. Lui ne faisait que se toucher à travers ses vêtements pour le moment, mais je constatais de plus en plus la taille vraiment impressionnante de la bosse que formait sa queue comprimée dans ce tissu complètement distendu.. MMMMmmmm ce que ça m’excitait de le voir comme ça... J’avais l’imagination qui tournait à 1000 à l’heure et je n’avais qu’une seule envie : sortir sa queue de là et me jeter dessus comme un perdu !
Autant vous dire que de mon côté, mon jean était sur le point de céder à cause de la pression ! Mais je ne voulais pas m’exposer trop tôt... Sachant comment peuvent réagir les autres, je voulais vraiment voir cette queue j’attendais donc qu’il sorte la sienne en premier.
Ce fut A qui sortit sa queue le premier ! Il était complètement dans le film, on aurait pu ne pas être là, ça n’aurait pas changé grand-chose pour lui...
Toujours aussi belle, son gland était rouge écarlate et sa queue bien veinée.
Voyant cela, nous avons commencé à rire avec V.
– A : Bah quoi... me dites pas que vous n’êtes pas excités, on dirait que vos pantalons vont exploser !
Nouveau fou rire des trois. On se regarde dans les yeux avec V et on commence en même temps à défaire ceinture, bouton et braguette... Ce ne fut pas facile pour V qui avait beaucoup de mal à défaire son jean à cause de la pression que sa queue exerçait sur le tissu. Après quelques minutes d’efforts TERRIBLEMENT excitantes, il a descendu pantalon et caleçon aux chevilles et à libéré une véritable queue de mâle !!!
Bordel, c’était la plus grande que je n’eusse jamais vu jusque-là, je n’en revenais pas, elle devait faire environ 21 cm sur 6. Légèrement courbée vers le haut, elle était majestueuse. Son gland était un peu plus large que le reste et il avait une paire de couilles capable de re peupler le monde !
De mon côté, j’avais également sorti ma queue, et je bandais comme un gros porc, une érection à m’en faire mal tant j’étais excité par cette situation et cette si grosse bite juste à portée de mains. Pas besoin de me toucher, surtout si je voulais éviter un orgasme inopportun...
J’en suis resté bouche bée, je la dévorais des yeux, n’en avait que pour elle... Comme hypnotisé ;)
– V : Alors, on t’entend plus p’tite bite ! Je t’avais bien dit que tu ne faisais pas le poids.
– M :... euh... ouais là... C’est vraiment impressionnant, là c’est clair que t’as une queue bien plus grosse que moi... C’est la première fois que j’en vois une aussi énorme... Elle mesure combien ?
– V : Ahh je te l’avais dit mon gars, impossible de me battre ! Elle fait 20,5 sur 6 cm de large.
Il est là en disant ça avec sa queue dans la main, il la tape dans l’autre main comme une matraque.. Moi je n’en peux plus, je n’ai vraiment qu’une envie, c’est de la toucher, la lécher, la sentir sur mon visage, au plus profond de ma bouche...

C’est à ce moment-là que A a commencé à jouir, car oui, durant tout ce temps, lui était en train de se branler à côté de moi...
V et moi nous sommes un peu sortis de notre transe (surtout moi) et avons commencé à nous branler sur le film. Je devais vraiment y aller tout doucement et faire des pauses pour ne pas jouir en quelques secondes. Avec un spectacle pareil sous les yeux, j’étais au bord de l’explosion.
V a fini par jouir dans un râle de plaisir des plus masculin, et a répandu une grande quantité de sperme sur ses abdos. J’ai suivi de près avec un orgasme d’une rare intensité, malgré que ce ne soit qu’une branlette.
Nous avons eu régulièrement l’occasion de le refaire les trois ou à deux, mais je n’ai malheureusement jamais pu poser ma main ou mes lèvres sur cette majestueuse queue.

Voilà pour cette fois.
J’espère que ça vous a bien excités et n’hésitez pas à me faire un retour, et me donner votre avis !

Dann

danndello@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Mon amour pour les TTBM

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)