PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Un après-midi de photo

Je suis un passionné de photo, de tous genres, mais surtout de la campagne, moi le citadin depuis 60 ans ; en cette après-midi, en période d'automne, je me promène dans le bocage vendéen, surtout à la recherche de belle grange, au milieu du marais. Le temp est super, il fait doux et je déambule, prenant mes photos au déboulé, je les trierais plus tard. Une grange retient mon attention, assez bien conservée et en bordure d'une étable, à la limite d'un chemin ; je peux donc m'y rendre sans problème.

Je mitraille et je m'approche, espérant pouvoir prendre des photos de l'intérieur, quand arrivé auprès d'une porte, je perçois des sons et des paroles qui me surprennent ; manifestement, il y a un couple et il ne joue pas aux cartes ; glissant doucement dans l'entrebâillement, je découvre le dos d'un costaud, le pantalon sur les chaussures, les fesses à l'air, manifestement en train de prendre son pied en baisant ; les coups de butoir sur le fessier claquent puissamment ; il y met du cœur et les cris traduisent le plaisir de celle qui se fait prendre. J'ai vite la trique et je me caresse par-dessus mon jean, essayant de me rendre le plus discret possible ; mais je suis trop excité et finalement, je sors ma queue et je commence à me branler

J'ai du faire trop de bruit, car l'homme se retourne, et me voyant la tige à la main, me dit de les rejoindre ; une petite hésitation , et finalement je les rejoins ; première stupeur, ce n'est pas une fille, mais un homme, complétement nu ; penché sur de la paille, il se fait sodomiser et si j'en crois la taille de la queue qui le prend, son cul doit être bien rempli, car quand il ressort, avant de le percuter encore plus fort, je peux constater que le membre fait au moins20 cm, mais surtout, il a l'air d'être d'un gros diamètre.

Me postant à coté d'eux, je continue à me branler, sous le regard du sodomisé ; soudain le costaud, le fait se tourner vers moi, lui rapprochant le visage de ma queue bandée ; il a compris le message et docilement, il me prend en bouche, avidement il me gobe le dard, l'enfonçant profondément dans sa bouche ; il ne peut pas beaucoup bouger, c'est donc moi, lui prenant la tête qui me branle entre ses lèvres ; le paysan m'encourage, « vas-y , profites en et vide toi en lui » ; en fait il ne me faut pas longtemps pour jouir et lui envoyer toute la sauce, sans me retirer sous le flot des jets, il manque de s'étouffer et quand je ressors, il n'a pas pu tout avaler et ma jute s'écoule sur ses joues.

L'homme s'est retiré, et l'anneau qu'il vient de défoncer est énorme ; il me fait signe que je peux le remplacer et encore bandé, je m'enfile dans la cavité offerte ; je suis moins gros que l'autre et je dois gesticuler pour bien sentir le cul offert, puis petit à petit , il se resserre et callé entre ses parois, je peux à mon tour le sodomiser profondément ; accroché à ses hanches , je le pilonne, alternant force et douceur ; il semble apprécier, puisqu'à nouveau, nous pouvons l'entendre gémir.
Pris par l'action, je n'ai pas vu le paysan se poster derrière moi, et ce n'est que quand son doigt essaie de me pénétrer la pastille que je réagis ; ce n'était pas prévu, mais je ne suis pas contre une bonne sodo, et de plus j'aime me faire prendre par des mecs bien membrés ; je pense que je vais dégusté au début, d'autant plus qu'il ne semble pas disposé à être doux ; son doigt s'est enfoncé , puis rapidement ce sont deux qui me dilatent ; il a craché sur ses doigts et il me dilate, les faisant tourbillonner. M'offrant à ses envies, je recule mon bassin, m'enfonçant ainsi un peu plus les doigts ; il a compris et c'est son gland maintenant qui glisse le long de mon sillon ; j'ai oublié celui que je sodomisais et il s'est écarté et se pliant, il vient emboucher ma tige, puis me brouter les couilles ; je suis aux anges, d'autant plus que je suis embroché par le paysan ; sa progression est lente, mais il me dilate peu à peu l'anneau, puis d'une poussée, il me transperce ; je ne peux retenir un hurlement tellement sa grosse queue me déchire ; mais , si la douleur est forte, la queue qui me defonce maintenant m'arrête pas de faire monter mon plaisir ; dans la bouche qui me gobe, ma bite gonfle et sans l'en avertir, je me déverse dans sa gorge, alors que je crie ma jouissance ; l'homme est puissant , virile, performant ; sa saillie dure, me défonce , me fait jouir en continue ; bien qu'il se soit déversé dans mes entrailles, il continue à me sodomiser, toujours aussi bandé ; ses paroles sont crues, mais je les aime ; je me sens sa petite femelle comme il dit, sa petite lope ; cela ne me gêne pas , bien au contraire et je l'encourage à me briser le cul ;et il ne s'en prive pas; ses coups de butoirs continuent , et pour la deuxième fois, il se vide en moi; je sens ses jets me frapper la prostate et pour la énieme fois, je jouis

Quand enfin, il se retire, sa semence s'écoule entre mes cuisses, et me prenant la tête, il m'oblige à lui nettoyer la verge, ce que je fais avec application. Je suis épuisé, le cul dilaté rejette ses secrétions, mais je suis heureux ; même si je suis hétéro, j'adore me faire sodomiser et là j'ai été servi ;
Alors que je m'apprête à partir, le paysan me dit « c'est quand tu veux » et me retournant « je reviendrais, peut-être demain »

Cocodesiles

Autres histoires de l'auteur : Première fois pour un hétéro - Un après-midi de photo - Ludovic mon cousin

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)