PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon binôme

Chapitre -01

Salut à tous, moi c’est Djibril.
L’histoire que je vais vous raconter s’est déroulée pas plus tard que la semaine dernière lors d’un séjour que je dirigeais avec les jeunes d’un centre social de la banlieue lyonnaise.

J’ai 26 ans et travaille dans cette structure depuis déjà 3 ans. J’ai petit à petit de plus en plus de responsabilités et me retrouve aujourd’hui à gérer le secteur. Pour le coup j’organise un séjour d’une semaine en camping au Lac des Sapins mon objectif étang de faire découvrir la nature à une bande d’une dizaine d’ados, autant de garçons que de filles.

J’en viens à mon binôme. Malik à 23 ans c’est un grand footeux avec une belle gueule de beurre toujours bien habillé. Il adore mettre des joggings qui laissent présager un joli paquet. Ça fait 1 an que je travaille avec Malik nous nous entendons super bien même si nous n’avons pas forcément les mêmes centres d’intérêt. N’étant pas de nature à fantasmer je ne me suis jamais imaginé quoi que ce soit avec ce bel étalon hétéro. On a parfois rigolé sur le fait qu’à la vue d’une belle blonde il s’amusait à dire «elle je la démonte», sans plus...

Le jour du départ nous avons rendez-vous à 8 h tous les deux 1 h avant que les jeunes arrivent. C’est l’occasion pour moi de refaire un point avec lui et de charger l’ensemble du matériel dans les minibus. Je le sens un petit peu anxieux il faut dire que c’est aussi une première pour lui le camping. Dormir sous une tente faire à manger avec un réchaud et n’avoir que pour seul abri en cas de pluie une tonnelle ne l’enchante pas vraiment. Pour autant c’est une personne très ouverte qui accepte facilement la nouveauté.

9 h les jeunes et leurs parents arrivent. Le chargement se déroule sous les meilleurs auspices et nous partons en nous suivant avec nos minibus respectifs. Durant le trajet nous échangeons par moment par téléphone histoire de m’assurer qu’il suit bien l’itinéraire.

Arrivée 2 h plus tard. J’aide les jeunes à installer leur campement toute la cuisine ainsi que le matériel sur l’emplacement qui nous est dédié. J’en profite pour faire le tour du propriétaire et montre aux jeunes les différents espaces du camping : la piscine l’épicerie le terrain de boule les terrains de sport pour finir avec les sanitaires et les douches. Nous sommes tous surpris de découvrir que pour les groupes les douches sont collectives. Pas facile à digérer pour des ados qui complexent sur leur corps et surtout pour gérer la séparation des filles et des garçons. Je définis alors des heures de douche pour chaque sexe. Malik me surprend en me demandant «et pour nous c’est à quelle heure ?» Je réponds en rigolant «Bah pour nous ce sera le soir tard ou le matin tôt, mais tu sais on pourra utiliser les cabines individuelles hors espace groupe».

Le reste de la journée se déroule parfaitement. Les jeunes s’éclatent, ils ont quartier libre dans le camping et respectent les règles. À leur âge j’aime leur faire confiance et leurlaisser la possibilité de se construire leurs propres souvenirs. Avec Malik on fait parfois des tours de ronde et restons proche de l’emplacement pour surveiller les affaires faire le repas et finir par installer nos tentes. Je sors la mienne et m’apprête à la monter quand j’entends «et merde !»...
Malik avait oublié sa tente. Soit. Après lui avoir fait croire pendant 15 minutes qu’il allait devoir dormir à la belle étoile je me ravise en rigolant et lui explique que j’ai une tente supplémentaire à l’arrière du minibus. Je lui remets et lui montre comment déplier.

Après 5 minutes et après avoir cloué ses sardines on se rend compte que cette tente est trouée. Après être resté sans réflexion pendant 2 minutes j’ai fini par lui dire «bah là il n’y a pas le choix on va se partager ma tente». C’est une 3 places il devrait donc y avoir assez de place pour nos deux corps ainsi que nos bagages. Malik me remercie et décide de se rendre du côté piscine pour voir où en sont les jeunes. De mon côté je prépare à manger sous la tonnelle. Malik passe alors sous la tonnelle avec sa serviette et son short de bain dans les mains. Il me glisse discrètement «je me mets par là pour me changer à l’abri des regards». J’ai à peine le temps de me tourner que je le vois entièrement nu de dos retirer son boxer pour mettre son short de bain. Je me retourne comme si de rien n’était. Ça y est je bande. Je le vois partir vers la piscine et à ce moment-là je reste sur le cul pendant quelques minutes. Je réalise que c’est avec ce bel étalon beurre et tellement hétéro que je vais passer mes nuits. Je réalise qu’avec les températures je vais prendre l’habitude de le voir torse nu. Je réalise que ses affaires sont dans ma tente. Sans vraiment trop réfléchir je m’y rends et ouvre sa valise. Je peux sentir son odeur sur ses habits et plonge mon nez dans ses boxers propre. Je réalise que je pourrais prochainement les sentir sale.

Je me ressaisis et décide de me rendre à mon tour à la piscine le repas étant prêt. Je me mets également en short de bain. Arrivé je cherche le groupe il faut dire que la piscine est bondée en cette fin d’après-midi caniculaire. En entendant mon prénom je finis par repérer le groupe et Malik. Ni une ni deux je fais un saut en bombe histoire d’amuser la galerie. On passe de bons moments avec les jeunes et il faut dire que Malik et un super animateur. Il met toujours la distance nécessaire pour ne pas se faire déborder tout en entrant volontiers dans les délires des jeunes. Il regorge de jeux et chaque moment passé par les jeunes est superbe. Autant dire qu’à deux animateurs pour 10 nous sommes plus que tranquilles pour la semaine.

Il est 18 h 30 et je demande à l’ensemble du groupe de retourner sur le campement afin de faire un peu de rangement et d’organiser les groupes de douche. Les filles partent en premier à la douche pendant que les garçons préparent la table. Pendant ce temps je suis sous la tonnelle à relancer la cuisson des steaks hachés. Malik vient me voir et me demande de regarder son dos il a l’impression de s’être fait mal du côté de l’omoplate. En effet en regardant il y a une trace bleue violette. Il a dû se prendre un rebord à la piscine où faire trop d’acrobatie avec les jeunes dans l’eau. Je lui demande d’aller chercher la trousse à pharmacie et sors la crème d’arnica. Je me rince les mains me passe de la crème et commence à l’appliquer sur son dos. Il est imberbe avec une peau magnifique. De mon autre main je tiens sa nuque et j’entends des petits ralliements quand je passe la crème. Visiblement ça lui fait du bien. Je termine en lui disant que je pourrais lui en remettre ce soir après la douche.

Il en profite pour me glisser «tout à l’heure ma réflexion sur la douche c’était vraiment pour savoir parce que tu sais je fais du foot j’ai l’habitude des douches collectives c’est pas gênant pour moi». Je ne réponds pas à cette réflexion et suis pour le moins troublé. Je me dis qu’on verra ça plus tard au moment d’aller se doucher.

Le repas ainsi que la soirée se déroulent merveilleusement avec les jeunes même s’ils vont se coucher tard. Ils ont profité d’une soirée karaoké au camping et certains ont déjà flirté. À minuit et demi je leur impose le coucher en leur expliquant la journée de demain. Je n’ai pas de mal à me faire écouter j’ai un rapport de confiance avec les jeunes. Ils savent que c’est donnant-donnant. Je leur ai permis de passer une superbe soirée et c’est ainsi qu’ils ne pestent pas pour aller se coucher. Un quart d’heure plus tard j’exige que tous les téléphones soient éteints ainsi que les lampes dans les tentes.

De mon côté je me pose avec Malik sous la tonnelle pour ne pas déranger les jeunes et avoir un peu de lumière. Je demande à Malik s’il veut une bière il est de tradition de boire un petit coup en fin de journée. Il accepte et nous faisons ensemble le bilan de la journée jeune par jeune. Ce moment est toujours marrant, car on peut se raconter des anecdotes sur la journée s’organiser pour le lendemain et prendre le temps de se poser. Alors qu’on finit la bière Malik me dit qu’il va se doucher. Je lui réponds que je passe quelques coups de téléphone et que j’irai me doucher ensuite. Je le vois partir avec sa trousse de toilette vers le bloc sanitaire. Je geek sur mon téléphone quand celui-ci sonne. C’est Malik qui a oublié sa serviette de bain. Il me demande de la lui récupérer et de la lui emmener quand je viendrai prendre ma douche. Je lui réponds que je peux lui emmener d’ici un quart d’heure. Il me dit «pas de soucis l’eau est chaude».

À cette heure-ci les douches sont vides et les trois quarts des campeurs dorment ou sont près de l’espace d’animation. Je prends la serviette de Malik et décide de m’approcher doucement du bloc sanitaire. Ça y est je commence à entendre le bruit de l’eau qui coule et à repérer dans quelle cabine mon animateur se situe. Je m’approche toujours tout doucement ne voulant pas qu’il soit informé de ma présence. Je ne sais pas expliquer le pourquoi de ma démarche, mais Malik m’excite et je veux en voir plus. Je m’en veux de ne pas l’avoir accompagné tout de suite à la douche. Qui sait si on n’aurait pas utilisé les douches collectives ? Qui sait si on n’aurait pas débordé ? Qui sait si on n’aurait pas fini par baiser ?

Je m’approche et suis à la hauteur de sa cabine. Je ne m’approche pas trop près étant donné que l’on peut voir hauteur des pieds. Je ne veux pas qu’il sache que je suis là. Par chance Malik me facilite la tâche puisque de la musique sort de son téléphone. Je recule de la cabine afin de pouvoir me baisser sans qu’il me voie. Et la le spectacle qu’il m’est donné de voir et sans précédent. Je vois Malik totalement de face avec sa bite en main en train de se branler. Il a les yeux fermés il a tous ses muscles en tension et pousse quelques râles de plaisir. Ce spectacle me fait bander instantanément. Il a des cuisses tellement musclées. Et que dire de sa bite... même si elle est quelque peu cachée par sa main elle est circoncise, épaisse et longue. Malik a de grosses couilles et ses parties génitales sont rasées. J’arrive visiblement à la fin du spectacle puisque j’entends un gros rail et vois ce bel étalon éjaculer 6 gros jets de sperme tout blanc.

Je dois reprendre mes esprits le plus rapidement possible. Je fais du bruit pour montrer ma présence et dit «Malik c’est Djibril j’ai ta serviette». D’une voix surprise il me demande de la poser près de la porte. Je lui dis que je suis dans la cabine d’à côté et que je prends ma douche. Il me répond OK puis me dit qu’il m’attendra de nouveau sous la tonnelle. Je prends ma douche et en profite forcément pour me taper une bonne branlette histoire de ne pas être trop excité au moment de dormir avec mon beurre préféré.

Quand je termine je me mets en short pour dormir et rejoins Malik sous la tonnelle. Il est lui aussi torse nu avec un petit short et sa serviette sur la nuque. Il nous a ouvert une seconde bière. Il sent bon le gel douche Axe et a encore ses cheveux mouillés. Il me dit qu’il est fatigué et qu’après cette bière on devrait aller se coucher. J’acquiesce et lui demande s’il veut de nouveau de la crème sur son omoplate. Il me répond oui et m’adresse un compliment sur ma façon d’appliquer de la crème. J’engage la conversation en lui disant que j’aime masser et que j’ai la réputation de faire ça plutôt bien. Il a l’air surpris et m’en demande plus. Je lui explique que quand j’étais étudiant je n’avais pas beaucoup d’argent et de ce fait je proposer des services de massage auprès des particuliers. Je lui explique que j’ai suivi une formation et que c’était par plaisir de masser et besoin d’argent que je le faisais. Spontanément il me demande si je peux lui faire un massage. Je lui explique qu’il n’y a pas de problème, mais que par contre on pourrait faire ça dans la tente avec une petite lumière pour qu’il s’endorme tant qu’à faire.

Je suis très étonné par son ouverture d’esprit vis-à-vis de tout ça. Je le pensais macho et un peu racaille à l’image des jeunes que nous encadrons. J’éteins les bouteilles de gaz et range les bières à la poubelle de verre pendant que Malik se dirige vers la tente et s’installe. Quand j’arrive dans l’attente je suis surpris. Malik m’explique qu’au lieu d’avoir chacun notre sac de couchage on pourrait en étaler un sur le tapis de sol histoire de renforcer l’appui et s’en partager un second comme une couette à deux. Je valide. Je constate aussi qu’il porte un caleçon blanc Calvin Klein. Visiblement il s’est mis à l’aise.

Je sors une veilleuse de mon sac histoire qu’on puisse y voir quelque chose. Je sors une huile de ma trousse de toilette. Au moment de démarrer le massage, je me rends compte de l’étroitesse de la tente. Je dis à Malik que ce n’est peut-être pas le meilleur endroit vu que je ne suis pas libre de mes mouvements... il me répond «bah o pire vu que la tente n’est pas grande, mais haute, tu peux t’asseoir sur mes fesses le temps du massage...»

Je commence à étaler de l’huile sur son dos sans poils. Sa peau huilée et sa musculature me rendent la tâche facile. Je l’entends pousser un gémissement de soulagement. Je transpire avec l’excitation. Je suis sur ses fesses en train de le masser. Et je vais dormir avec lui. D’ailleurs vais-je pouvoir dormir avec un tel niveau d’excitation ? Je me reconcentre et poursuis mon massage. Chaque fois que je vais chercher vers ses bras et sa nuque je suis presque allongé sur lui. Au bout d’un quart d’heure je sens des a coups de haut en bas venant de son fessier. Au début je ne fais pas attention puis face aux répétitions je lui demande si tout va bien. Il rigole dans son oreiller. Je lui demande ce qu’il se passe. Il me répond en rigolant «non laisse tomber tu comprendras pas».

La suite au prochain épisode...

Malik69

rapamermoz@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Mon binôme

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)