PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Un été bien rempli -02

Adrien ne tarda pas à me recontacter. Effectivement deux jours après cette belle pipe que je lui avait fait il m'envoya un message qui me rendt très heureux. "Salut p'tite pute rendez vous à 16h45 aux vestiaires ne vient pas plus tôt il y aura encore du monde et prépare ton p'tit cul je vais me donner à cœur joie de le défoncer"

Ce message m'emplit de joie et j'attendais toute la journée cette nouvelle rencontre au vestiaire ou je pourrais offrir pour la première fois mon cul au plaisir d'un beau mâle.

J'étais à 16h45 tapante devant les vestiaires et je le vis m'ouvrir la porte. Il était torse nu mais portait encore son short et ses chaussures de foot. Mon cœur chavira à la vision de cette homme au torse musclé, au abdominaux bien dessiné et a l'air si sur de lui. Je voyais déjà la belle bosse sous son short qui annonçait une superbe fin de journée. Il m'invita à entrer ce que je fis puis il ferma la porte. Il se retourna et me dit

- alors la chienne je t'avais manqué
- oh oui! Tu peux pas savoir comment et j'espère que je t'ai manqué lui répondis-je
- Déjà tu arrêtes tout de suite de me tutoyer tu m'es inférieur et ensuite si tu m'avais manqué je t'aurais appelé plus tôt et de toute façon la seul chose à laquelle tu peux manquer c'est mes couilles p'tite salope alors ferme ta gueule et mets toi à poils.

Je fus étonné par ce changement radical de ton mais n'en fut pas moins séduit. Je me déshabillai donc face à lui. Une fois nu je restais immobile. Il me regarda eu un sourire moqueur en voyant ma petite queue qui bandait déjà. Il tournait autour de moi et me regardait tel qu'on observe une marchandise et ce regard ne me déplu étonnamment pas.
Quand il fut dans mon dos il tripota mes fesses avant de les frapper violemment. Je ne pus m'empêcher de crier

- Ta gueule et encaisse t'es fait pour sa non ? Je continue jusqu'à ce que t'arrêtes de crier me dit il sévèrement.

Il me claqua donc les fesses une bonne dizaine de fois avant que j'arrive à retenir mon cri. Quand je réussis il me gratifia d'une caresse et me chuchota à l'oreille

- Tu vois quand tu veux tu peux aller maintenant à quatre pattes et nettoie mes baskets

Je m'agenouillai donc face à ce beau tyran qui devenait de plus en plus autoritaire. Et j'approchais mon visages de ses chaussures de foot je devais avoir l'air bien pitoyable à lécher avec application les chaussures de se beau jeune homme debout qui me regardait en souriant. J'étais enivré par l'odeur de sueur qui émanait de ces pied. Une fois ses baskets nettoyées je relevais ma tête il sortit l'objet de tout mes désirs et me dit

- Bon travail petite lope tu as bien mérité ta sucette . Mets bien de la bave dessus si tu veux pas trop déguster du cul.

Ces mot dit, il me prit par les cheveux et enfonssa son sexe dans ma bouche je suivais ses conseils et m'éforçai à enduire sa belle bite de bave. Au bout de quelques minutes il qe retira il prit le temps d'enlever ces chaussures puis son short ainsi que son boxer. Il prit ensuite ces chaussettes longues fit une boule avec l'une qu'il enfourna dans ma bouche et ce servit de l'autre pour m'enpêcher de cracher ce tissu plein de sueur qui empêchait tout bruit de s'échapper de ma bouche. Ce bâillon improvisé m'excitait considérablement, j'étais à sa merci. Il se plaça ensuite derrière moi qui était toujours à quatre pattes. Il plaqua ma tête au sol avec son pied et m'attrapa d'une main. Il se servi ensuite de son autre main pour claquer mon cul rougi tout en m'insultant.

- Voila trou à bite t'es pret pour te faire exploser le cul par ma grosse bite de mâle dominant

Il accompagna sa phrase d'un bon coup de bite sur mon cul. Il cracha ensuite sur mon anus et commençat à me doigter afin de me préparer à ce qui allait suivre. Après quelques minutes de doigtage il s'arrêta et je sentis sa queue sur ma rondelle. Il forçait pour faire rentrer ce glaive dans mon petit cul serré de puceau.
Après plusieurs efforts il réussit à pénétrer en moi et s'enfonça au plus profond. Je ressentis alors pour la première fois le bonheur inoubliable de ce faire pénétrer ma bite se tendit à me faire mal et je poussai un cri de douleur et de jouissance qui malgré mon bâillon fut perceptible. j

J'avais tellement mal et en même temps j'étais combler. Adrien quand à lui gémi et commença à faire des vas et viens au fond de moi. Je gémissais de plaisir sous ses coup de butoir où il enfonçait et retirait son beau gourdin. Ma bite mouillait et je bavai sur sa chaussettes pleine de sueur qui me choutait encore plus. Adrien ne cessait de me claquer le cul tout en m'insultant de chienne et de sac à foutre.

Au bout d'une dizaine de minutes de plaisir intense ses va et vient devinrent plus brutaux et rapide.
Dans le vestiaire résonnait le sons de ses couilles frappant mon cul.
Il enleva le pied qui maintenait mon visage au sol et prit mes cheveux qu'il tira. Il accéléra encore la cadence infernal de ses coups de rein. J'avais le cul en feu et je bandais comme un fou. Il me dit

- Prends ça et ça grosse pute.

Il accéléra encore et soudain dans un râle roque s'enfonça au maximum et déversa en moi sa semence dans le même temps je jouissais sans me toucher.

Il se retira me laissa tomber par terre et me dit :

- Voilà à quoi tu sers gros trou à queues tu n'es là que pour recevoir les bites de mec comme moi.

Après cette déclaration il prit ma tête et me fit nettoyer sa queue qui sortait de mon cul.
Puis il me tira sous les douches et me fit me mettre à genoux fasse à lui et cracha dans ma bouche.
Il me dit ensuite de bien garder les yeux ouverts. Je me demandais pourquoi mais ne tardait pas à comprendre. Il prit sa bite qui finissais de débander l'orienta dans ma direction et me pissant dessus . Il avait un sourire sadique sur le visage et dit simplement

- Voilà à quel point tu m'es inférieur.
Maintenant lave moi j'ai pas mal transpiré.

Je le lavais puis ma tâche fini et sous sa demande me rabillais et partais en boitant le cul encore douloureux de cette première sodomie.

A suivre bientôt.
N'hésitez pas à m'envoyer vos impressions à l'adresse :adri.galvo@gmx.fr

Adri

adri.galvo@gmx.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un été bien rempli

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)